Un Voyage au Musée!

La dernière semaine, je suis allée au musée dans le coeur de la ville. J’ai fini avec mon cours anglais et je passais le campus. Heureusement, le musée n’était pas très loin, à deux pas. Je suis passée dans les rues animées, absorbant les vues, les bruits, la chaleur de l’après-midi.

Je suis y arrivée finalement, et j’ai observé son extérieur avec émerveillement. Il était grande, tous verre, brillant du soleil. Merveilleux. Je n’ai déjà visité ce musée et j’étais enthousiaste voir l’intérieur.

Les escaliers étaient en marbles, les murs obsidiennes. Je m’ai pensée “C’est génial!” Il avait été un très moment, longtemps, ce que j’ai visité le musée. Je me suis souvenue du silence, de la paix et la harmonie d’être dans ce lieu.

Je suis entrée la galerie d’art. Il y avait une collection vaste des tableaux, des peintures par des artistes français pendant le 19ème et 20ème siècles. J’ai vu tous les choses: l’impressionnisme, les classiques, l’avant-garde. Bien que cette phrase peut-être semble clichée, chaque pièce m’a touchée. Quand j’ai regardé “Morphinomane,” j’ai grimacé: cette image m’a fait mal à l’aise, car elle a illustré l’injection de morphine dans la femme. L’expression de la femme a montré la douleur, mais aussi le plaisir: la méthode de l’injection n’est pas confortable, mais les résultats sentent bons.

Une autre peinture qui m’a frappé était, en anglais, “View of Bordighera” par Claude Monet (le musée n’a pas eu le titre en français. “La vue de Bordighera,” peut-être?). Je l’aime, parce que 1) j’adore des peintures de Claude Monet; je le considère un des artistes fondamentals qui a avancé l’art vers les territoires nouveaux. Et 2) cette image, vive et colorée, a dépeint un château (ou une forteresse, je ne sais pas), à moitié caché parmi des arbres luxuriants et devant le bleu de la mer. Caché, mais fort, avec potentiel.

J’ai quitté le musée, mais je n’ai pas quitté y mes mémoires. Je les écris ici, tenir bon à ce moment, cet après-midi parfait. 🙂

par Eugène Grasset

 

par Claude Monet

par Nicolas Eustache Maurin

par Edouard Vuillard

par Ferdinand-Sigismund Bac

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s