Destination: Corniglia, Italie

Ciao! 😀

On continue avec la troisième partie de mon séjour en Italie. Après Monterosso et Vernazza, je vous présente Corniglia!

En fait, Corniglia était le premier village où j’ai visité lorsque je suis arrivée en Cinque Terre. C’est parce que mon auberge dans lequel je resterais était à Corniglia, donc voilà! Les autres villages, je les ai visité après.

Bref, afin d’atteindre le village, il faut monter 365 marches (365!) de la gare au centre ville. Lorsque je suis arrivée à Corniglia, j’étais fatiguée après avoir passé une long journée de voyage (un vol Paris-Pise, puis le train à La Spezia, et ensuite une correspondance à Corniglia avec un train régional. Trop de voyage…ouf!). Du coup, quand j’ai vu des marches au village, je me suis choquée! C’est vrai qu’il y a une navette qui va au centre ville, mais il faut payer et je n’ai eu pas envie de faire ça, même si je suis fatiguée!

Alors, j’ai commencé à monter. Je suais beaucoup, mais enfin j’ai atteint le centre ville. Pff! 😛

Le lendemain matin, j’ai exploré un peu de centre ville. Comparé avec des autres villages, Corniglia est tout petit: il n’y a qu’un quartier dans lequel il y a des petits cafés, restos, et magasins qui vendent des souvenirs. Mais c’est un joli village (et mignon aussi!) avec une très belle vue de la mer sur des collines avec des maisons magnifiquement colorées. Je les adore! ❤

Vue de Corniglia!
Vue de Corniglia!
Centre-ville...tout petit!
Centre-ville…tout petit!

J’ai choisi Corniglia pour rester en Cinque Terre, parce que le village est au milieu des autres villages (Monterosso et Vernazza au nord, Manarola et Riomaggiore au sud), alors je pouvais faire la randonnée sur une direction et sur l’autre facilement, et le fait que l’auberge que j’ai réservé a coûté moins cher que des autres à Monterosso ou Vernazza, par exemple- c’est vrai que le logement est cher en Cinque Terre, à cause de tous les touristes! 😛

Bien que Corniglia soit petit et pas trop vivant que Vernazza ou Manarola, même si Riomaggiore, je l’ai aimé. C’est un village mignon et charmant, et j’ai goûté des trop bons plats italiens dans son resto Osteria Vini E Cucina A Cantina De Mananan (trop long, le nom!) où j’ai goûté les pâtes testaroli avec du pesto frais et fait-maison. Incroyable…chaud, aromatique, et tendre, le plat m’a plait beaucoup. Delizioso! 

Testaroli (pâtes) avec du pesto fait-maison!
Testaroli (pâtes) avec du pesto fait-maison!

En gros, je me suis logée à Corniglia pendant mon séjour en Cinque Terre tandis que j’ai fait la randonnée aux autres villages. J’ai rencontré des gens trop sympas (les touristes et les gens du coin) et j’ai vécu une part de l’Italie qui n’est pas urbain comme Rome ou Florence, mais plutôt rural et authentiquement italien.

Plus des posts sur la Cinque Terre à partir de la semaine prochaine. À plus tard!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s