Destination: Aachen, Allemagne

Hallo à tous! 🙂

Comme j’ai déjà écrit sur le dernier post, j’ai passé mes vacances de Noël en Allemagne et en Espagne. Deux pays très différents avec leurs propres cultures distinctives (et aussi leurs temps très variés!), mais quand même, ils m’ont beaucoup plu.

Alors, pour cette semaine je raconterai mon séjour en Allemagne dans laquelle j’ai passé deux nuits (le weekend, en fait) dans deux villes: Aachen et Cologne. Ce qui m’a intéressé en Allemagne, c’était les marchés de Noël car je ne les avais jamais vu auparavant. Oui, j’avais visité les marchés de Noël en France, surtout à Strasbourg et Colmar dans la région Alsace, mais c’était mon rêve pour aller en Allemagne pour les “vrais” marchés de Noël, les plus authentiques en Europe quoi!

En tout cas, je suis partie la maison, en prenant le train à Paris et puis en changeant le train à la gare du Nord où je suis montée dans le train en direction de l’Allemagne. Puisque le voyage était international, j’ai trouvé que les sièges dans le car étaient plus grandes et plus comfortable- il y avait des prises qui ont marché même le Wifi au bord du train! Du coup, j’ai passé à l’aise deux, trois heures en voyageant de l’Allemagne.

À 18h30, je suis arrivée à la gare d’Aachen et après ai dirigé vers l’auberge dans laquelle je passais deux nuits. J’ai partagé une chambre avec deux autres femmes et notre salle de bains était assez bien, car il y avait du shampooing et des mouchoirs qui étaient inclus! Normalement, les auberges ne les ont pas, mais pour cette auberge, il y en avait!

J’ai déposé mes bagages et je suis ressortie afin de regarder le marché de Noël d’Aachen. Bon, la raison que j’avais décidé d’aller à Aachen, c’était que l’assistante d’allemande qui habite avec moi vient de là, et elle m’a conseillé d’y aller pour la culture, l’histoire, et bien sûr, le marché de Noël. Franchement, je n’avais pas entendu de cette ville avant de l’avoir rencontré mais quand même j’ai eu l’intérêt pour y visiter!

En gros, Aachen (ou “Aix-la-Chapelle” en français; beaucoup de villes allemandes ont aussi des noms français) est une ville près de la frontière de la Belgique (en fait, lorsque j’ai pris le train, j’ai traversé la Belgique, avec des arrêts à Bruxelles et à Liège. Du coup, j’ai traversé trois pays dans deux heures!), et c’est une ville universitaire et une ville de “spa,” car il y a des thermes là-bas. Historiquement, Aachen est une ville dédié à Charlemagne, le roi français pendant le 8ème et le 9ème siècles qui est mort dans cette ville allemande. Toutes les infos sur Aachen m’ont fasciné, et alors ça me faisait plaisir losque je l’ai visité.

Bref, j’ai dirigé vers le centre ville, en passant devant du Theatre Aachen et de l’Elisenbrunnen, le dernier qui est batîment pour les événements culturels. Après 15-20 minutes à pied, je suis arrivée au centre ville dans lequel le marché de Noël s’est passé. En fait, le marché de Noël était juste concentré sur la cathédral et le Rathaus (hôtel de ville), alors il n’était pas trop écarté. Mais il était toujours grand et débordé des gens qui ont pris des vins chauds et des nourritures et se sont parlés entre eux, avec des rires et tout ça pendant la célébration d’hiver. ❤

Au marché de Noël.
Au marché de Noël.
Devant le Rathaus.
Devant le Rathaus.

Je suis entrée dans une patisserie qui a vendu des printens, qui est comme des pains d’épices mais spécifiquement fabriqués à Aachen du coup c’est un plat du coin. Je les ai acheté dans le magasin et après les ai goûté: sucrés, mais bien épicés- pas mal! 😛

Aussi, j’ai flâné entre des stands du marché de Noël et a commandé un glühwein (vin chaud) et à mon avis, je l’ai trouvé le meilleur vin chaud que j’avais goûté du monde. Similaire aux printens, c’était bien épicé et chaud, parfait pendant l’hiver!

Glühwein (vin chaud) et printen.
Glühwein (vin chaud) et printen.

Enfin, j’ai décidé de rentrer à l’auberge, parce que j’ai déjà regardé tous ce que je voulais regarder, et j’ai été fatiguée après avoir fait beaucoup de voyage pendant la journée. J’y suis rentrée et je me suis couchée après.

J’ai passé le lendemain à Cologne, mais le jour après, c’était mon dernier jour à Aachen avant qu’il ait fallu revenir en France. Du coup, j’ai quitté l’auberge à 10h00 et j’ai encore dirigé vers le centre ville afin de regarder le marché de Noël pendant la journée. J’ai encore passé devant le Theatre Aachen et l’Elisenbrunnen avant d’arriver à la cathédrale.

Theatre Aachen.
Theatre Aachen.
Elisenbrunnen.
Elisenbrunnen.

Puisqu’il était tôt, le marché de Noël n’a pas encore été ouvert, sauf plusieurs stands. J’ai bien profité d’acheter des reibekuchens mit apfelmus (c’était comme les galettes de pomme de terre avec la compote de pomme). Frits et chauds, ils étaient parfaits pour le temps bruineux!

Reibekuchen mit apfelmus.
Reibekuchen mit apfelmus.
Le marché de Noël et la cathédrale.
Le marché de Noël et la cathédrale.
Le Rathaus et le marché de Noël.
Le Rathaus et le marché de Noël.

Ensuite, j’ai décidé d’aller à l’extérieur du centre ville et vers Lousberg, un quartier residentiel d’Aachen qui est situé sur la colline et il offre les vues spectaculaire de la ville. Au moins, l’assistante d’allemande m’a dit ça. Du coup, je suis montée la colline mais malheureusement je n’ai pas vu Aachen, parce qu’il y avait trop d’arbres qui ont bloqué la vue. Mince!

En tout cas, je suis descendue la colline et puis a essayé de trouver le Carolus Thermens, les thermes connus d’Aachen. Mais je me suis perdue et bien que je l’aie enfin trouvé, il a fallu payer pour l’entrée, et je n’ai pas eu besoin de faire ça du coup je suis retournée au centre ville où je suis entrée dans la cathédrale d’Aachen et elle m’a beaucoup plu: puisque la ville est dédié à Charlemagne, l’intérieur de la cathédrale était bien dorée et brillante; ça m’a impressionnée!

Dans la cathédrale.
Dans la cathédrale.

Je suis sortie la cathédrale et ai visité Fischmarkt, une petite place juste à côté de la cathédrale et pour finir la visite d’Aachen, je suis allée à l’université d’Aachen pour voir le SuperC, un batîment modern qui loge le département sciences. Enfin, je suis revenue à l’auberge où je me suis reposée dans l’accueil avant de prendre le train à Paris pendant le soir.

Fischmarkt.
Fischmarkt.

Quoique j’aie passé un temps court à Aachen, j’ai vu plein de choses intéressantes et je l’ai trouvé très charmante et assez du coin, alors authentiquement “allemand.” 🙂

Plus des posts sur mes vacances de Noël bientôt. Ensuite: Cologne, Allemagne!

Advertisements

2 thoughts on “Destination: Aachen, Allemagne

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s