Une journée à LACMA!

Bonjour, tout le monde!

Pendant le mois de juillet, j’ai passé une journée à LACMA (Los Angeles County Museum of Art). Grâce au musée, j’ai eu l’occasion d’y aller gratuitement pour voir tous ce qu’on peut voir dans le monde d’art.

LACMA n’est pas proche chez moi– au moins, il faut prendre 45 minutes à une heure, parce qu’il y a trop d’embouteillage à Los Angeles, ce qui est malfamé partout. Donc, je suis sortie la maison assez tôt du matin afin d’y arriver à une bonne heure (10:00) pour rencontrer des amis avec qui je vais passer du temps à LACMA.

J’y suis arrivée à 9:30 et il fallait que je trouve un stationnement près du musée. C’est vrai qu’il y a du parking à LACMA, mais il coûte très cher, environs $16/jour et je n’ai pas eu envie de payer pour cela. Alors, j’avais entendu qu’on peut trouver du stationnement gratuit sur la rue residentielle juste à côté du musée, si les places ne sont pas encore complètes. Heureusement, je suis arrivée tôt, et du coup, il y avait plusieurs places lesquelles je pouvais stationner la voiture. Le succès!

“Levitated Mass” par Michael Heizer.

Après avoir la stationné, j’ai traversé la rue et je suis entrée le musée où j’ai obtenu un ticket gratuit pour accéder des expositions. J’ai attendu mes amies qui étaient toujours en circulation (ah, c’est Los Angeles…). Pas grave, parce qu’elles sont arrivées à 11:00 et nous avons passé le reste du temps au musée.

Considéré comme “le plus grand musée contemporain à la côte ouest des États-Unis,” LACMA est situé sur le “Miracle Mile,” une rue connue près de Beverly Hills et West Hollywood. Il a plus de 150,000 oeuvres à voir, ainsi que l’exposition connue “Urban Light” où on peut prendre des photos de cela, pendant la journée ou la soirée. Moi, j’avais y visité il y a deux ans, mais pendant la nuit pour juste prendre une photo avec “Urban Light.” Je n’avais pas accédé le musée, et alors cet été, j’ai décidé d’y entrer enfin.

Panorama de “Urban Light.”
Sous les réverbères de “Urban Light.”

Mes amies et moi, nous avons passé du temps en visitant deux batîments de LACMA. Au total, il y a six batîments séparés du musée: il faut passer deux jours (au moins) pour voir tous ce qu’on peut voir à LACMA! Nous n’avons pas eu du temps, malheureusement, du coup nous avons choisi des expositions spécifiques que nous voulions voir. Nous avons visité le batîment Ahmanson qui avait une grande collection d’oeuvres d’art durant les siècles: il y avait des classiques de Pablo Picasso et Jackson Pollack, ainsi que les plus contemporains des artistes du coin (dit aussi “Los Angelenos”). Il y avait six étages du batîment, je crois, mais nous n’avons visité qu’un étage et il était déjà trop!

“Ceci n’est pas une pipe” par René Magritte.
“Campbell Soup Can” par Andy Warhol.

Ensuite, nous avons quitté le batîment Ahmanson et avons traversé la passerelle à un petit étang dehors du pavillon d’art japonais, pour voir une exposition sur l’eau, dit “Three Quintains (Hello Girls)” par Alexander Calder, un sculpteur de qui j’ai vu son autre oeuvre (“l’Aigle”) à Seattle cet été plus tôt. Quelle coincidence!

“Three Quintains (Hello Girls)” par Alexander Calder.

Nous avons enfin visité le batîment Broad Contemporary Art Museum, dans lequel nous avons regardé plus des oeuvres des artistes “Los Angelenos.” Il y avait plus des expositions (moins de peintures par rapport en Ahmanson). Aussi, il fallait prendre l’escalator en haut pour accéder le batîment et on peut voir une belle vue de Los Angeles sur la terrasse. Dedans, il y a l’exposition “Miracle Mile” (comme la rue éponyme) et aussi une exposition qui représente le futur de Los Angeles…”hi-tech!” Assez cool, je croyais.

Les lumières à Broad Contemporain Art Museum.
“Miracle Mile.”

Vers 13:00, nous avons terminé notre visite de LACMA. Bien que nous n’ayons pas vu tous ce qu’on peut voir, je pense que les expositions vues étaient plutôt incroyable. C’est bizarre, mais après mes expériences de visiter beaucoup de musées en Europe et, plus récemment, à Seattle (surtout à Chihuly Garden and Glass), je crois que j’apprécie plus l’art. Bon, je ne suis pas “snob” de l’art, mais plutôt quelqu’un qui aime regarder des jolies oeuvres et qui essaie de trouver des sens de celles-ci. Je voudrais revenir à LACMA pour regarder plus des expositions…et avoir plus du temps pour faire ça!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s