Destination: Séville, Espagne

¡Hola!

Après avoir passé l’après-midi à Córdoba, ma famille et moi sommes allés à la prochaine destination en Espagne, surtout dans la région de l’Andalusie. Avec notre voyage organisé, nous avons pris une ou deux heures du voyage afin d’arriver à Séville, la capitale de l’Andalusie et la quatrième plus grande ville en Espagne.

Nous y sommes arrivés pendant le soir, alors nous ne nous sommes qu’enregistrés à l’hôtel et puis avons pris le dîner dans le restaurant de l’hôtel; il était inclus dans le voyage organisé. Après, nous sommes allés aux lits, fatigués après une journée du voyage et de la visite à Córdoba.

Le lendemain, nous nous sommes réveillés pas trop tôt du matin. Vers 9h00, nous sommes partis l’hôtel afin de commencer notre visite de Séville, avec une guide du coin. Au début, nous avons visité la Plaza de España, une grande place connue qui a des architectures mauresques et de la Renaissance. Le batîment était magnifique, avec une structure du 180 degrès et tout doré, aussi avec des mosaïques colorées. J’ai appris que la Plaza de España avait été l’endroit pour le tournage du film Star Wars (le deuxième dans la série, je crois) et je peux l’imaginer! C’était trop joli et c’était l’un de mes endroits préférés à Séville.

Plaza de España.
Plaza de España.
Le pont dans la plaza de España.
Le pont dans la plaza de España.

Le prochain endroit que nous avons visité, c’était le quartier des juïfs. Similaire au quartier arabe à Córdoba, celui-ci est aussi une médina, dans laquelle nous nous sommes faufilés entre les murs étroits. Très pittoresque quand même. À la fin du quartier, je suis tombée sur un petit magasin qui a vendu du thé “de Sevilla.” Moi, je suis folle du thé, du coup il a fallu prendre une photo du thé en dehors du magasin!

Le thé "de Sevilla."
Le thé “de Sevilla.”

Nous avons terminé la visite guidée devant la cathédrale de Séville vers 11h00, et puis nous avons eu du temps libre pour visiter librement la ville. Alors, ma famille et moi nous sommes dirigés vers la cathédrale où nous avons attendu dans la queue afin d’y entrer. Il faut payer l’entrée, mais ce n’était pas trop chère. À l’intérieur, nous avons vu la tombe de Christophe Colomb, l’explorateur qui a “découvert” les Amériques en 1492. On n’est pas sûr si la tombe se contient le “vrai” corps de lui, mais quand même elle est bien enveloppée dedans, ainsi qu’elle est soutenue aux quatre statues à chaque coin.

La cathédrale de Séville.
La cathédrale de Séville.
La tombe de Christophe Colomb.
La tombe de Christophe Colomb.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers la tour Giralda, juste à côté de la cathédrale sur laquelle on peut surmonter pour les vues aériennes de la ville. Heureusement, il n’y avait pas d’escaliers mais à la place des rampes. Il y a longtemps la tour était utilisé pour le roi qui surmontait par chevaux alors ça c’est pourquoi les rampes existent. Franchement, j’ai beaucoup préféré des rampes, car j’étais moins fatigués que s’il y avait eu des escaliers. Après trente-cinq niveaux, nous sommes arrivés au sommet de la tour et nous avons passé un peu de temps en regardant des vues magnifiques de Séville. Pas mal!

La vue de Séville (et de la cathédrale).
La vue de Séville (et de la cathédrale).

Puis nous sommes descendue la tour et sommes sortis la cathédrale. Ayant eu faim, nous étions en train de trouver un restaurant pour prendre le déjeuner. En fait, notre guide nous a dit que Séville est connue pour ses tapas, donc nous l’avons cherché. À la plaza de Cabildo, il y avait plein de bars de tapas, et alors nous avons choisi l’un des établissements pour le déjeuner. Nous avons commandé des plats espagnols, par exemple des tortillas españolas (une omelette des pommes de terre), des anchois, des légumes grillés, et des joues du porc (un peu bizarre mais très tendres et délicieuses quand même!). Mon père et moi avons aussi commandé des bières et même si je ne suis pas fan de bière, ça complètait l’expérience de tapas. Pas trop chers, et très bien!

Les tortillas españolas.
Les tortillas españolas.
Les joues du porc.
Les joues du porc.

Nous avons eu bien mangé, et après nous sommes allés à Real Alcázar, auprès de la cathédrale. Aussi, il y avait une queue afin d’y entrer, mais ce n’était pas trop longue. Nous avons acheté nos billets et puis nous avons passé l’après-midi dans le palais royale de Séville. En fait, il a été établi par des Maures du coup son architecture a l’influence mauresque, surtout islamique. Il y avait beaucoup de chambres partout dans le palais, mais mes chambres préférés étaient le Patio de las Doncellas, la Galeria de Grutescos, et Los Baños de Doña María de Padilla. C’était impressionant, comme le paradis, même s’il est assez petit. Le soleil restait pendant l’après-midi, et alors toutes les structures se brillaient, donc très jolies!

Le Patio de las Doncellas
Le Patio de las Doncellas
Dans la Galeria de Grutescos.
Dans la Galeria de Grutescos.

Nous avons quitté le Real Alcázar, et nous nous sommes dirigés vers la dernière chose que nous voulions regarder à Séville et elle était le Metropol Parasol. Sur le chemin, nous avons aussi visité Iglesia del Salvador, une église qui était inclus dans nos billets de la cathédrale (c’est-à-dire “2-in-1 deal” en anglais). Enfin, nous sommes arrivés au Metropol Parasol, un batîment assez bizarre qui semble aux champignons. En fait, son surnom en espagnol traduit comme “les grands champignons!” Ce que le batîment, c’est un marché et aussi un antiquarium.

Le Metropol Parasol.
Le Metropol Parasol.

Après, nous avons terminé notre visite de Séville. Du coup, nous sommes revenus dans l’hôtel où nous nous sommes reposés jusqu’au dîner ce soir au restaurant de l’hôtel. Cette fois, mon père et moi avons commandé un “rebujito,” une boisson alcoholisée qui semble au mojito, mais avec du sherry. Pas mal, surtout que j’aime bien du mojito! Nous avons fini le dîner et sommes allés se coucher dans nos chambres.

…et c’est tout! Nous n’avons que passé deux nuits à Séville et bien que le séjour ait été court, nous avons vu plein de choses magnifiques et je pense que Séville est une de mes villes préférées en Espagne. L’atmosphère est vivante, avec des touristes et des gens du coin qui se mélange, ainsi que beaucoup de monuments et architectures mauresques et de la Renaissance. C’est multi-culturelle et ça c’est pourquoi Séville m’a plu.

La prochaine destination: Ronda et Marbella, Espagne!

Advertisements

Destination: Córdoba, Espagne

Salut, tout le monde!

Après un séjour agréable à Madrid, ma famille et moi avons pris un voyage organisé dans la région andalousie (“Andalusia,” en anglais) qui est située au sud de l’Espagne et a des villes connues comme Séville, Grenade, et Toledo. Nous passerions cinq jours dans cette région afin d’explorer une autre partie de ce pays. Puisque avant, je n’avais que visité Barcelone et Madrid, du coup j’ai eu envie de bien profiter de ce voyage!

À 7h00, nous avons quitté l’hôtel et nous sommes allés au point de rendezvous du voyage organisé, pas trop loin de l’hôtel. Nous avons rencontré notre guide et des autres passagers-touristes, et avant 8h00, nous sommes partis de Madrid, en se dirigeant de notre première destination en Andalusie: Córdoba!

En chemin, j’ai vu le paysage de l’Espagne: il ressemblait au paysage en Californie où j’ai grandi, avec ces déserts et ces collines sableuses. En fait, le Californie me manquait un peu, et alors j’ai été heureuse d’avoir vu quelque chose assez similaire climatique en Europe! Il faisait beau aussi.

Nous avons fait plusieurs petites pauses au long de la route, pour aller aux toilettes ou pour prendre le déjeuner. À la canteen de l’aire d’autoroute, j’ai commandé un repas du poulet et du riz, mais aussi a acheté une napolitana de chocolate, une patisserie qui est similaire au pain du chocolat en France. Par contre, je préfère la version espagnole, parce qu’il y a plus du chocolat à l’intérieur et à l’extérieur de la patisserie, qui me fait trop plaisir! Franchement, la version française manquant de chocolat qui me deçu, alors je mangeais au moins d’une napolitana de chocolate chaque jour pendant les vacances en Espagne- c’était une folie de moi!

Napolitana de chocolate.
Napolitana de chocolate.

Enfin, nous sommes arrivés à Córdoba pendant l’après-midi où nous avons rencontré notre guide du coin qui nous a montré la ville ancienne qui remonte à l’époque des romains ainsi que celle de musulmans. Nous avons commencé dehors des murs de la ville et puis avons visité la médina, ou le quartier arabe. Il y a longtemps, Córdoba a eu des communautés diverses– les catholiques, les musulmans, les juifs– qui habitaient en accord avec eux-mêmes. Mais après l’Inquisition pendant le XVème siècle, beaucoup de musulmans et de juifs qui n’ont pas converti, ils étaient exclus de la ville.

Les murs de la ville.
Les murs de la ville.
Une cour dans la médina.
Une cour dans la médina.

Ensuite, nous sommes arrivés devant la mosquée-cathédrale de Córdoba qui était juste une mosquée il y a longtemps, mais après être devenue une cathédrale. Mais l’architecture de la mosquée reste aujourd’hui et du coup, cette mosquée-cathédrale est divisée en deux parties, avec une côté avec des architectures de la mosquée (ex. des colonnes, des mosaïques) et l’autre côté avec celles de la cathédrale (ex. une nave). Je n’ai jamais vu quelque chose comme cet endroit, mais elle était très jolie quand même!

Les colonnes dans la mosquée-cathédrale de Córdoba.
Les colonnes dans la mosquée-cathédrale de Córdoba.
Une tour dans la cour de la mosquée-cathédrale.
Une tour dans la cour de la mosquée-cathédrale.

Nous avons fini notre visite de la mosquée-cathédrale de Córdoba, et notre guide nous a donné un peu de temps pour explorer la ville, surtout pour faire du shopping ou aller aux toilettes. Il y avait le pont romain juste à côté de la mosquée-cathédrale et ma famille et moi y sommes allés pour prendre une photo et admirer sa beauté. Vous savez, le pont a été un accessoire dans le Trône de Fer (“Game of Thrones”), qui m’a étonné! Mais je peux l’imaginer.

Le pont romain de Córdoba.
Le pont romain de Córdoba.

À 16h30, nous avons terminé notre visite de Córdoba du coup nous sommes remontés le car et y sommes partis vers la prochaine destination.

Bien que nous n’ayons passé que l’après-midi à Córdoba, nous avons vu plein de choses riches en histoire et en culture. Je n’avais jamais entendu dire cette ville avant d’y visiter, mais je suis contente d’avoir découvert un nouvel endroit en Espagne.

Plus des posts à venir! Le prochain: Séville, Espagne!

Destination: Madrid, Espagne (Partie 2)

(Veuillez lire la première partie de mon séjour à Madrid ici)

Après la première nuit à Madrid, nous nous sommes réveillés et sommes venus de commencer la journée dans la captiale de l’Espagne.

Au début, nous nous sommes dirigés vers le centre ville afin de prendre le petit déjeuner à San Ginés Chocolateria qui sert le plat très connus en Espagne: churros con chocolate. Essentiellement, c’est le churro (la pâte allongée et fritée) et du chocolat chaud et si vous pensez que le plat a une combinaison bizarre, vous n’avez pas encore le goûté! Pour moi, je goûtait des churros aux États-Unis, parce que j’ai grandi à Los Angeles où il y avait une grande communauté mexicaine du coup je mangeais souvent des churros. Par contre, les churros espagnols sont différents que ceux de mexicain: ils sont plus fins et croustillants, et pas de cannelle sur le surface. Les churros espagnols ont moins le goût que ceux de mexicain, mais ça c’est pourquoi les gens les trempent dans le chocolat chaud!

…et le chocolat chaud espagnol…oh Mon Dieu…moi, je goûtait beaucoup de chocolat chaud partout du monde et je les trouvais avec trop de liquide. Mais le chocolat chaud en Espagne est épais- très épais- et il goûte comme la fondue au chocolat. C’est incroyable!

Bref, nous sommes entrés dans la chocolateria, avons commandé nos plats, et nous sommes assis. 10 minutes plus tard, le serveur nous a amené des churros et des chocolats chauds et la quantité était trop grande! Je vous jure…le plat des churros était énorme: en fait, un repas de churros con chocolate consiste en tasse du chocolat chaud et six churros par personne. Mais ensemble, le serveur nous a amené au moins 30 churros pour nous (et on a eu quatre personnes!). En tout cas, nous avons mangé tous les churros, ainsi que avons bu du chocolat chaud et tous étaient magnifique.

Churros con chocolate.
Churros con chocolate.

Bien que nous soyons assez bouffés et même endormis (trop de churros, vous voyez?), il a fallu continuer à explorer Madrid. Du coup, nous sommes allés à l’est de la ville à la gare Atocha, la gare principale pour la ville, je crois. Mais cette gare est spéciale, car il y a un jardin botanique dedans et il est soi-même une attraction touristique. Nous sommes y entrés et avons regardé le jardin qui avait aussi beaucoup de petits tortues- trop mignons!

La gare Atocha.
La gare Atocha.
Les tortues dans la gare!
Les tortues dans la gare!

Ensuite, nous avons quitté la gare et nous sommes dirigés vers le parc El Retiro, un très grand parc de 1.4 kilomètres carrés et un sanctuaire de la ville urbaine. La dernière fois que j’ai visité Madrid (en fevrier), je me suis perdue dans le parc, mais cette fois avec ma famille, nous ne nous sommes pas perdus, heureusement!

Au parc El Retiro, nous avons regardé deux monuments intéressants: le Palacio de Cristal qui a été une exposition en 1887 afin de montrer des fleurs des Philippines, une ex-colonie de l’Espagne- aujourd’hui, il n’y a plus des fleurs mais les touristes peuvent y entrer et regarder la structure de la glace dedans. C’est assez chouette!

L'intérieur du Palacio de Cristal.
L’intérieur du Palacio de Cristal.

L’autre monument, c’est le Monument à Alfonso XII, situé sur un lac artificiel sur lequel on peut ramer dans des petits bateaux. Il faisait beau ce jour-là, un peu plus chaud que le jour avant, du coup, c’était bien!

Le Monument à Alfonso XII.
Le Monument à Alfonso XII.

Après, nous avons sortis le parc El Retiro et nous sommes promenés sur le Gran Via, une rue longue et connue pour ses magasins, restaurants, et des autres choses vivantes. Nous avons passé devant la Puerta de Alcala, une vieux porte de Madrid, ainsi que le palais Cybele qui a la mairie dedans. Les deux sont trop jolis, leurs architectures…je les adore!

Puerta de Alcala.
Puerta de Alcala.
Le palais Cybele.
Le palais Cybele.

En chemin, nous avons vu un petit resto qui a vendu des bocadillos (“sandwichs”) et bien que nous n’ayons pas eu faim, nous avons décidé d’en acheter afin de goûter pendant notre séjour à Madrid- pourquoi pas? Du coup, nous avons commandé des bocadillos du coin: le bocadillo de jamon (sandwich du jambon) et le bocadillo de calamares (sandwich du calamar) et les avons apporté à l’hôtel où nous avons les goûté. Pas mal, leurs textures, mais puisque j’avais mangé trop de bocadillo de jamon la dernière fois que j’avais visité Madrid, le bocadillo de calamares m’a plu cette fois. Mais quand même, les deux goûtaient bien!

Les bocadillo de jamon et bocadillo de calamares.
Les bocadillo de jamon et bocadillo de calamares.

Nous avons passé l’après-midi à l’hôtel, afin de nous reposer jusqu’au dîner ce soir. Nous sommes ressortis à un autre restaurant, situé près du Real Monasterio de la Encarnación. Peut-être qu’il était lundi, mais il n’y avait personne dans le resto quand nous sommes venus à 20h00. Notre serveur n’a pas parlé très bien anglais (et nous ne parlons pas beaucoup d’espagnol), du coup au début nous avons eu du problème de la communication. En tout cas, nous avons commandé nos plats du porc, du légumes grillés, et aussi du riz aux fruits de mer, lequel était mon plat préféré. Mais en général, je préfère le resto la nuit avant que ce resto, car à part du riz aux fruits de mer, les autres plats étaient bofs. Quand même, le repas étaient agréable!

Après le dîner, nous sommes rentrés à l’hôtel afin de nous reposer pour le reste de la nuit; le lendemain, nous partirions de Madrid, en prenant d’un voyage organisé à la région Andalousie pendant cinq jours. Je raconterai ces histoires plus tard, mais à la fin, nous sommes revenus à Madrid où nous avons passé une nuit avant de partir le Noël: ma famille irait à Lisbonne et moi, je reviendrais en France. Ma famille est parti avant moi, du coup j’ai passé la dernière journée à Madrid n’importe où; pas beaucoup de magasins étaient ouverts pendant le Noël, mais ça ne m’a pas dérangé. Je me suis promenée sur Calle Mayor, en regardant encore de la Plaza Mayor et aussi ai visité la Puerta del Sol, moins bondée que la première nuit à Madrid. Enfin, je me suis reposée dans un Starbuck (ouvert toujours, je crois!) avec du thé matcha latte- miam!

Plaza Mayor.
Plaza Mayor.
Puerta del Sol pendant la journée.
Puerta del Sol pendant la journée.

À 14h45, j’ai quitté le Starbucks et ai pris le métro à l’aéroport pour mon vol à 17h00. Je me suis enregistrée, a traversé la sécurité, et enfin ai embarqué l’avion. L’avion a décollé à l’heure et est arrivé à Paris vers 19h00. Dès que je suis arrivée dans l’aéroport, j’ai pris le métro au centre ville et puis le train en Normandie, en arrivant de mon logement vers 22h30. Fatigué, mais contente, c’était “home sweet home.”

…et voilà! C’était mon séjour à Madrid pendant les vacances de Noël. Bien qu’il soit ma deuxième visite, franchement c’était juste okay pour moi. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve Madrid trop touristique et pas beaucoup de choses à faire par rapport aux autres villes touristiques en Europe (Paris, Londres, Rome, etc.). Mais j’aime bien la cuisine madrilean et en général, c’était un séjour agréable.

Plus des posts de l’Espagne, surtout ma visite en région Andalousie, plus tard! À bientôt. 🙂

Destination: Madrid, Espagne (Partie 1)

¡Hola!

Puisque ce post s’agit de mon séjour en Espagne, c’est pourquoi ce que j’ai commencé avec un mot espagnol. Mais c’est tout: à part de “hola,” “como estas,” “gracias,” et “adios,” ma connaissance de la langue espagnole est très très faible.

Quand même, j’ai passé une semaine agréable en Espagne pendant mes vacances de Noël. Après l’Allemagne, j’ai pris le train à Paris où j’ai passé la nuit avec un ami qui m’a offert son canapé pour dormir- c’était très gentil! Le lendemain, je me suis réveillée très tôt afin d’aller à l’aéroport pour mon vol à 8h00 du coup je suis partie et ai pris le métro RER B à Charles de Gaulle où je me suis enregistrée, a traversé la sécurité, et puis ai embarqué dans l’avion. On est parti à l’heure et 90 minutes plus tard, on est arrivé à Madrid.

Il était 10h00, et du coup il a fallu que j’attende pour ma famille qui allait me rendre visiter pendant les vacances: nous voyagerions ensemble en Espagne, et le mieux c’est que j’ai rien payé! C’est assez égoïste, je sais, mais quand même, je voulais me voir ma famille depuis deux, trois mois après j’ai démenagé en France! Leur vol arriverait à l’après-midi, du coup j’ai passé trois, quatre heures dans l’aéroport, en prenant du déjeuner et en regardant du match du foot sur le télé dans le pub.

À 14h30, ma famille est arrivé et nous avons ensemble pris une navette au centre ville de Madrid. Il n’était pas trop loin de l’aéroport et nous sommes arrivés à l’hôtel, près du palais Royal (“Palacio Real,” en espagnol). Nous nous sommes enregistrés, avons déposé nos bagages dans nos chambres et puis sommes sortis afin d’explorer un peu de ville avant le coucher du soleil.

Nous avons commencé au palais Royal, car il était près de notre hôtel. Mais nous ne sommes pas y entrés, parce qu’il y avait un queue et nous n’avons pas eu envie d’y visiter puisqu’il y avait des autres endroits que nous voulions voir. Du coup, nous n’avons pris que des photos et c’est tout.

Le Palacio Royal.
Le Palacio Royal.

Juste en face du palais Royal, c’est la cathédrale Almudena. Consacrée en 1993, cette cathédrale est très nouvelle que les autres cathédrales que j’ai vu en Europe. Quand même, elle reste une préférée de moi, avec son autel doré de la Vierge Marie: on peut monter des escaliers afin de la voir tout près et ça c’est magnifique! La nef aussi m’a impressionnée.

La cathédrale Almudena.
La cathédrale Almudena.
L'autel dans la cathédrale.
L’autel dans la cathédrale.
La nef de la cathédrale.
La nef de la cathédrale.

Nous sommes sortis après et nous nous sommes promenés sur Calle Mayor, une grande rue principale de Madrid, vers la coeur de la ville. En chemin, nous avons fait une pause à Mercado de San Miguel, une halle qui sert plein de choses pour tout le monde, surtout des tapas comme un “vrai” établissement espagnol! Nous avons aussi visité la Plaza Mayor, une grande place qui ait un marché de Noël du coup, il y avait beaucoup de touristes qui faisaient du shopping et se promenaient partout du coin.

Ensuite, nous avons voulu regarder la Puerta del Sol, une autre place qui est considérée le “kilomètre zéro,” ou le “vrai” centre de Madrid. Nous avons essayé de nous diriger vers l’endroit, mais il y avait trop de gens qui se dirigeaint vers la même place. Je ne rigole pas: trop de gens, et je me suis sentie confinée par rapport aux autres. Nous ne sommes pas arrivés à Puerta del Sol et enfin avons décidé de revenir à l’hôtel. Du coup, nous nous sommes retournés et avons marché à l’hôtel- bien que nous ne soit pas arrivés complètement à Puerta del Sol, nous étions proches, du coup j’ai bien profité avec une photo de la place pendant la nuit- pas mal!

Puerta del Sol pendant la nuit.
Puerta del Sol pendant la nuit.

Nous sommes revenus à l’hôtel où nous nous sommes réposés un peu avant de ressortir pour prendre le dîner. Mon père avait fait des réservations à un resto près du palais Royal alors nous avons y marché dans 5 minutes. En fait, nous avons un petit problème avec notre réservation (le serveur ne l’a pas trouvé sur la liste) mais après nous avons expliqué la situation, nous avons eu de la chance d’avoir une table. C’était très chanceux, parce que le resto soi-même était très petit, comme une taverne quoi!

En tout cas, le dîner que nous avons pris dans ce resto était extraordinaire- je n’exaggère pas. Nous avons commencé avec du pain et de l’huile d’olive espagnol, et c’était trop bon! Normalement, l’huile d’olive n’est pas trop impressionante, mais celle-là est spéciale, car elle était fruité et aromatique; on a écrit sur sa bouteille qu’elle a gagné des prix dans un concours de l’huile d’olive (ils existent? Je suppose…) et je l’imagine!

Mais bref, le reste du dîner après était super bien: nous avons commandé plusieurs plats espagnols, surtout ceux de “madrileans.” Par exemple, nous avons goûté de l’huevos rotos (c’est à dire “les oeufs cassés” en espagnol et ils consistent en oeufs, pommes de terre, et chorizos) et aussi le callos a la madrileno (un ragoût des tripes de boeuf). Les deux étaient copieux, mais très délicieux! Mon père et moi, nous avons aussi commandé un carafe de sangria, parce que nous étions en Espagne- pourquoi pas?

Le dîner!
Le dîner!

Bien mangé, nous sommes partis et sommes rentrés à l’hôtel où nous nous sommes réposés pendant le reste de la nuit. Ça m’a impressionnée que nous avons fait beaucoup de choses à Madrid, surtout pendant le premier jour là!

Au risque de ce post deviendra trop long, je m’arrête là. Je vais continuer avec la deuxième partie de Madrid plus tard, alors à bientôt! 🙂

Destination: Madrid, Espagne

Hola!

Bon, on continue avec mes histoires de mon séjour en Espagne, pendant les vacances de février:

Alors, après Barcelona, j’ai pris le bus à Madrid où je suis restée pendant deux nuits. J’y suis arrivée à 16h00 et j’ai pris le métro à l’auberge, située dans le centre ville. Je me suis enregistrée dans l’auberge et puis je suis sortie afin d’explorer un peu de ville, avant qu’il ait fait nuit. J’ai vu “El Oso y el Madroño,” une statue d’un ours et un arbre, à Puerta del Sol, et puis l’église San Ginés (et aussi le chocolaterie San Ginés, très connu). Après j’ai traversé Plaza Mayor et suis passée au marché San Miguel où il y a beaucoup de tapas et de plats (le pain, les fruits de mer, les desserts) qu’on peut goûter.

El Oso y el Madroño.
El Oso y el Madroño.
Plaza Mayor.
Plaza Mayor.

Après, je suis allée à la taverne pour le dîner. J’ai commandé un cocido madrileno, un plat madrilien qui consiste en soupe, pois chiche, légumes, et viande. Beaucoup, beaucoup de viande (le porc, le saucisson, le poulet, le bacon, le boeuf, etc.). J’ai plus eu faim après- ouf!

Cocido madrileno.
Cocido madrileno.

J’ai fini le dîner et puis j’ai décidé de voir la cathédrale Almudena, ainsi que le Palacio Real de Madrid. Malheureusement, le temps faisait mauvais, avec la pluie et beaucoup de vent. Mais j’y suis allée, et je les ai vu. J’ai pris quelques photos et puis je suis rentrée à l’auberge où je suis restée pendant le reste de la nuit.

Le lendemain, le temps faisait mieux et j’ai visité la gare Atocha où il y a un jardin à l’intérieur! Ensuite, j’ai visité le musée del Prado qui a plein de peintures espagnoles (des tableaux de Goya, de Velasquez, etc), ainsi que plein d’autres des artistes internationaux (français, hollandais, belges, etc). J’ai passé deux heures au musée, et puis je suis allée au parc Retiro où j’ai vu le Palacio de Cristal- c’était joli!

Dans l'intérieur de Palacio de Cristal.
Dans l’intérieur de Palacio de Cristal.
Palacio de Cristal au parc Retiro.
Palacio de Cristal au parc Retiro.

Après, j’ai visité deux places (Cibeles et Colom) avant de revenir au centre ville, à la chocolaterie San Ginés où j’ai commande un “chocolate con churros” qui a coûté juste 4 euros! Et le chocolat chaud était incroyable- je l’ai aimé! ❤

Chocolate con churros.
Chocolate con churros.

À l’après-midi, j’ai re-visité la cathédrale Almudena et j’ai vu son intérieur qui m’a impressioné, en fait (plein d’or et motifs complexes). Pas mal!

La cathédrale Almudena.
La cathédrale Almudena.
À l'intérieur.
À l’intérieur.

Je suis rentrée à l’auberge et je suis re-sortie quelques heures plus tard, afin de prendre un petit dîner et puis assister au spectacle flamenco (une tradition espagnole). Je me suis bien amusée tandis que j’ai regardé des danseurs qui ont dansé à la guitare, leurs expressions de la peine, le chagrin, et la passion.

Après, je suis revenue à l’auberge, me suis douchée, et me suis couchée, car il a fallu que je me réveille tôt le lendemain, afin d’aller au aéroport et prendre l’avion au Portugal. J’a embarqué dans l’avion et à 10h00 j’ai quitté Madrid, ainsi que l’Espagne.

Bon, voilà! Je termine à raconter mon séjour en Espagne. On va commencer avec la prochaine aventure pendant les vacances de février…au Portugal! Restez avec moi! 🙂