Destination: Reims, France

Située à la région de Champagne, la ville de Reims est connue pour le champagne, évidemment. C’était le seul truc que j’ai connu de Reims, mais en tout cas, la ville m’a intéressée et j’ai décidé de faire un “day trip” là-bas pendant mon séjour à Paris cet octobre. Donc, j’ai acheté des billets du train, et j’y suis allée pendant le dernier jour à Paris.

J’ai pris le TGV, et je suis arrivée à Reims après une heure du trajet. Il était toujours tôt pour la dégustation du champagne (bon, les maisons qui l’ont fait, elles n’étaient pas encore ouvertes!). Du coup, j’ai passé le matin à la cathédrale de Reims (connue pour son couronnement des rois à l’époque) avant de me diriger un peu plus loin du centre ville où des maisons de la dégustation y étaient.

20181102_135924
La cathédrale de Reims.
20181102_090906
L’intérieur de la cathédrale.
20181102_143241
L’Ange au Sourire de la cathédrale.

Une amie m’avait recommandé une maison du champagne spécifique pour la dégustation, et c’était GH Martel: pour 12 euros, on peut déguster trois types du champagne! Puisque le champagne coûte normalement cher, le prix de dégustation était un bon marché! Donc, je l’ai fait, et j’ai appris beaucoup plus du champagne pendant la visite (par exemple, la production, la propriété du champagne, etc.). Je me suis bien amusée, et il valait la peine pour payer 12 euros pour la dégustation!

20181102_100853
La dégustation.

Après, j’ai visité l’église Saint-Nicaise qui est située pas trop loin de GH Martel. C’est une petite église, mais l’intérieur était assez joli avec une nave d’orée et des peintures sur les murs. Je suis retournée au centre ville après où j’ai flâné sur la place Drouet d’Erlon et j’ai pris le déjeuner là-bas.

20181102_112135
La nave de l’église Saint-Nicaise.
20181102_112318
Les peintures à Saint-Nicaise.

J’ai passé l’après-midi au Palais du Tau, un palais de l’archevêque de Reims– aujourd’hui, c’est un musée des objets de la cathédrale. Pour moi, la visite est gratuite (car je suis résidente d’UE) et alors j’ai visité le palais librement. Franchement, l’exposition ne m’a pas intéressé trop, mais au moins j’ai visité un peu plus de Reims.

20181102_141030
L’intérieur du palais du Tau.
20181102_141127
L’intérieur du palais du Tau.

Enfin, j’ai décidé d’aller au café pour prendre un latte et pour attendre mon train à Paris. J’ai pris le train à 17:15 et je suis revenue à Paris au soir. C’était une longue journée, et même si je n’ai pas fait beaucoup à Reims, je l’ai trouvé assez sympa à voir.

…et c’est tout! Ces sont ce que j’ai fait pendant mes vacances de la Toussaint en octobre. Bien que je sois restée en France (c-à-d. domestique, et pas international), et bien que j’aie visité des villes que j’avais déjà visité, je me suis bien amusée quand même. J’ai découvert des nouvels endroits, j’ai rencontré des gens sympas, et j’ai mangé plein de cuisines diverses et délicieuses. C’est certain que j’étais plus decontractée quand je suis rentrée chez moi, et j’ai hâte de voyager encore bientôt!

Merci de lire mes posts des vacances– je recapitulerai plus quand je voyage la prochaine fois!

Advertisements

Destination: Lyon, France– Partie 3 (octobre 2017)

Bonjour!

Après une autre journée à Lyon pendant ces vacances de la Toussaint, je me suis revéillée le troisième jour de mon séjour chez mon hôte Couchsurfing pour commencer la journée. Cette journée n’aurait pas trop de grandes choses à faire– en fait, je ferai juste une activité, mais quand même j’étais vraiment fatiguée à la fin. Voici ce que j’ai fait ce jour-là…

Il y a plusieurs semaines avant d’aller à Lyon, une amie qui y a habité pendant son travail comme assistante il y a deux ans m’a dit qu’il y a une exposition du vin dans la ville pendant une long weekend en octobre– du coup, je l’ai cherché sur l’Internet et j’ai trouvé l’événement pendant le temps où je serai à Lyon– quelle chance! C’était une exposition dans laquelle on peut déguster du vin de partout en France, des artisans du coin et tout ça. Ce qui était vraiment chouette, c’était le fait que l’événement est gratuit si on télécharge et imprime l’invitation pour montrer à l’entrée. L’invitation était aussi valide pour deux personnes, du coup j’ai invité une amie qui habite dans la même ville comme moi et on y est allées ensemble à l’événement.

Mon amie est arrivée à Part-Dieu vers 11:00 ce dimanche; j’avais pris le métro de la maison de mon hôte avant et puis on s’est retrouvées à la gare. L’exposition du vin (s’appelle “le salon des vignerons indépendants”) était dans la Halle Tony Garnier près du Presqu’île et on a passé presque une heure en marchant là-bas. C’est vrai qu’on pouvait prendre le métro, mais on préférait marcher quand même, et on a passé la marche avec des bonnes conversations de n’importe quoi.

On y est arrivées vers midi et après avoir montré l’invitation à l’entrée, on est entrées le salon qui était énorme avec des stands (au moins 80!) avec des vins différents de toutes les régions en France. Avant de voir des stands, on a reçu des goblets gratuits pour déguster (et pour garder comme souvenir après!), et puis on a passé trois ou quatre heures en regardant et en dégustant beaucoup de vins français. On a commencé avec du Riesling de l’Alsace– j’aime bien du vin blanc et alors le Riesling m’a beaucoup plu. Les autres vins qu’on a dégusté, ces sont plusieurs rouges (Côtes du Rhône, Cabernet Sauvignon, Pinot Noir, Beaujolais…), plusieurs rosés (du Provence, par exemple), et plusieurs blancs (muscat, Chardonnay, etc.). On a aussi dégusté des boissons qui n’étaient pas de vin, comme champagne et cognac (le dernier assez fort, ouf!).

Le goblet grauits au salon.
Au salon des vignerons indépendants.

Ce qui était marrant, c’était qu’on a commencé la dégustation avec les ventres vides– ça faisait plusieurs heures où je n’ai pas mangé, du coup l’alcool m’a fait un peu ivrée, plus vite si j’avais mangé quelque chose avant. Heureusement, il y avait des autres stands qui ont vendu des sandwichs et des autres nourritures, du coup on a acheté notre déjeuner pendant qu’on a passé du temps dedans le salon. Après la petite pause, on a continué à déguster plus des vins et à la fin, j’ai décidé d’acheter deux bouteilles du Sémillon, une type du vin blanc sucré de Bordeaux que j’ai bien aimé pendant la dégustation. J’en ai acheté deux à 9 euros chacun, et j’en ai donné une à mon hôte Couchsurfing et j’ai gardé la deuxième pour la rentrée chez moi après les vacances. Depuis ce jour-là et maintenant, la deuxième bouteille a déjà dégusté (après une soirée chez moi avec mes amis ce weekend passé) et j’espère que je pourrai la trouver encore une fois dans un magasin (ou une autre exposition du vin!).

Les bouteilles que j’ai acheté!

Mon amie et moi avons quitté le salon vers 15:00 et on a passé le reste de l’après-midi en marchant au long du Rhône, jusqu’à 17:00 où j’ai décidé de rentrer chez mon hôte Couchsurfing. Mon amie est allée à la gare pour prendre le train chez elle et j’y suis rentrée vers 17:30, fatiguée mais contente. C’est vrai qu’on a bu assez beaucoup de vins à l’exposition (ainsi qu’on est devenues assez bourrées, plutôt “tipsy”), mais on s’est bien amusées et c’était une journée détendante.

Plus des posts de mes vacances en octobrre à venir. Je vais raconter mes excursions de la journée de Lyon bientôt. À plus tard!

Saint Patrick’s Day!

Salut!

Aujourd’hui, c’est la Saint Patrick (“Saint Patrick’s Day”)! Tradionellement une fête irlandaise, la Saint Patrick est célébrée maintenant presque partout du monde, surtout aux pays anglophones (aux États-Unis, en Australie, au Canada, etc.).

Taken from PlayBuzz.

Mais bien que la Saint Patrick soit une fête religieuse par nature, elle n’est pas comme ça maintenant. Oui, c’est vrai qu’il reste plusieurs gens qui célèbrent la Saint Patrick à l’église, mais c’est plutôt qu’on porte des vêtements verts et on essaie d’attraper un lutin (“leprechaun”) pour les enfants, ou on sort pendant le soir et on boit beaucoup d’alcool pour les adultes. Du coup, on peut dire que la fête est maintenant devenue foutue.

Pour moi, je suis indifférente à la Saint Patrick. Pendant mon enfance à l’école, j’ai porté des vêtements verts, ai participé aux travaux manuels (“arts and crafts”), et ai dégusté des plats “irlandais” (dans lequels il y avait beaucoup de pommes de terre). 😛 Donc, ce n’est pas vraiment irlandais, mais quand même c’était assez amusant…

Par contre, j’ai DÉTESTÉ quand un(e) camarade me pinçait si j’ai oublié de porter quelque chose verte. Il est interdit de faire ça aujourd’hui, parce qu’il est “le harcèlement,” mais quand j’étais petite, c’était autorisé (les enfants sont vraiment toujours terribles…).

Bref, bien que la Saint Patrick est plutôt détachée de ses origines, il y a des nouvelles traditions qui s’inventaient aux autre pays (États-Unis, Canada, Australie…) qui ont beaucoup d’immigrés irlandais. Par exemple, aux États-Unis, il y a la tradition pour colorer la fleuve de Chicago et la fontaine de la Maison Blanche toute verte. Regardez-les:

Taken from History.com
Taken from Wikipedia.

C’est folle, non?

En tout cas, je ne célèbre plus la Saint Patrick, mais sauf si je suis avec mes ami(e)s et nous décidons de faire quelque chose ensemble. Normalement, c’est pour boire d’alcool, mais puisque la Saint Patrick cette année est vendredi, j’ai le travail, du coup je ne peux pas boire pendant la journée. Pendant le soir, peut-être, mais on verra…

Taken from Pinterest.

Bon, je vous souhaite une bonne Saint Patrick si vous la célébrez. Sinon, passez une journée agréable. Cheers! 🙂

Destination: Bordeaux, France

Salut!

Bon…il faut que je rattrape mes voyages pendant les vacances de février (je suis tellement en retard!), alors je commence!

Les vacances de février a commencé vendredi, le 5 février pour moi; en fait, j’étais censé enseigner ce jour-là, mais mes profs m’a laissé commencer un peu plus tôt, puisque j’ai un covoiturage qui partira vendredi (il n’y avait pas de covoiturage samedi).

Bref, j’ai fini mon travail jeudi après-midi, et j’ai pris deux bus à Rouen où je suis restée chez mon ami pendant la nuit. Le lendemain matin, je suis allée à la gare de Rouen où j’ai rencontré mon conducteur (BlaBlaCar) à Bordeaux. On a passé du temps agréable pendant le trajet et on y est arrivée à 15h50, presque 16h00. Je restais avec un Couchsurfer, mais je lui rencontrai à 17h30, alors j’ai eu du temps à passer au centre-ville.

Du coup, je me suis promenée sur les rues de Bordeaux; le temps faisait beau, avec le soleil et le ciel bleu- c’était le paradis, comparé avec le temps en Normandie! 😛 J’ai passée devant quelques église (Sainte-Croix et St. Michel), ainsi que le Pont de Pierre et la Place de la Bourse. Tous étaient joli!

L'église Sainte-Croix.
L’église Sainte-Croix.
La flèche St. Michel and la basilique de St. Michel.
La flèche St. Michel and la basilique de St. Michel.
Pont de Pierre.
Pont de Pierre.

Ensuite, j’ai flâné le long de la rivière avant de marcher aux petites rues dans des quartiers bordelais. J’ai passé devant le Grand Théâtre, et j’ai terminé à la Place des Quiconces. J’ai pris le tram à Talence, une banlieue de Bordeaux où mon hôte a habité.

Grand Théâtre.
Grand Théâtre.

Je suis arrivée chez lui et il m’a accueilli. Je me suis installée dans la très petite chambre, et on est sorti pendant le soir à Bordeaux. On a pris le dîner au resto et puis on a assisté un “meeting” à la boîte avec des gens internationaux. On a bu des bières, des vins, et on s’est parlé de n’importe quoi.

Environs 23h00, on était témoin des verres et des porcelaines qui sont tombés au dessus du batîment. Ils ont cassé devant la boîte, près d’où on s’assit. Il y avait des filles chinoises qui étaient debout très proche de l’incident, mais heureusement, personne ne s’est pas blessé.

Mais à cause de l’incident, mon hôte et moi ont décidé de rentrer chez lui pour la nuit. On a pris le tram, et on y est arrivé à minuit. Fatiguée, je me suis couchée immédiatement.

J’ai passé le lendemain matin avec mon hôte; on est allé au marché, car il a du faire les courses. J’ai acheté des merveilles (similaires aux beignets) et un cannelés (une pâtisserie bordelaise, consiste en cannelle) et après mon hôte m’a laissé faire n’importe quoi pendant le reste du matin; on s’est dit qu’on allait se voir plus tard pendant l’après-midi à l’autre endroit.

Alors, j’ai visité le musée d’Aquitaine, et j’ai passé presque deux heures dans des expositions de l’histoire d’Aquitaine (bien sûr), de l’âge préhistorique à l’âge contemporaine. C’était fascinant!

L'effigie d'Aliénor au musée d'Aquitaine.
L’effigie d’Aliénor au musée d’Aquitaine.
Rosace église des Carmes au Musée d'Aquitaine.
Rosace église des Carmes au Musée d’Aquitaine.
Musée d'Aquitaine.
Musée d’Aquitaine.

Après, j’ai quitté le musée et j’ai essayé de trouver des jardins botaniques. J’ai traversé le Pont de pierre (puisque les jardins étaient à l’autre côté), mais je les ai pas trouvé. J’ai essayé et ai essayé encore, mais rien. Enfin, j’ai arrêté d’essayer et je suis rentrée au centre ville, près de la gare où je re-voyais mon hôte. Il y a eu une conférence de Studio Ghibli, une société de production de films japonaise, du coup, mon hôte l’a assisté pour son ami qui a aimé Studio Ghibli.

C’était une conférence pour les jeunes, en fait. Mais je me suis amusée avec des jeux et des arts et à 18h00 on a quitté la conférence et on est allé à la boîte où on a bu des bières avant de partir pour un événement à une autre boîte. Et dans cette boîte, elle était bondée. Trop de gens dans une espace toute petite. Il faut qu’on se fraye un chemin à travers la foule. Bref, j’ai bu un peu trop de l’alcool, et j’étais assez bourrée dans une heure. La fête a terminé à 22h00, après on a viré (“kicked out”) car on a fait trop de bruit. On s’est deplacée à l’autre boîte pour recommencer, mais à ce moment, j’étais trop bourrée. Mon hôte a vu que j’ai semblé fatiguée, alors il m’a dit que je peux rentrer chez lui, et il a pu me donner ses clés tandis qu’il continuais à fêter. J’ai décidé de rentrer chez lui, alors j’ai pris ses clés, ai pris le tram chez lui, et je me suis écroulée sur le lit, fatiguée et ivre.

Mon hôte m’a appellé quelques fois quand il est arrivé dehors chez lui, mais j’ai pas entendu! Finalement, je me suis réveillée, et j’ai ouvert la porte pour lui et son ami qui allait rester la nuit. Et puis, je me suis couchée encore.

Je me suis réveillée le lendemain, avec une (petite) gueule de bois, mais ça va. Je partait de Bordeaux ce jour, alors j’ai fait mes valises, ai dit “au revoir” et “merci” à mon hôte, et j’ai pris un covoiturage à la prochaine destination.

Bon, voilà! J’ai commencé les vacances de février…d’une manière fracassante (beaucoup de fêtes, de l’alcool, etc)! Typiquement, je suis pas comme ça, mais je suis contente d’avoir ça au même temps. Je me suis bien amusée, et je suis partie de Bordeaux avec des esprits gaies.

Plus des histoires de mes vacances de février bientôt! Prenez soin de vous!

Le vin en France!

Salut, tout le monde!

Puisque j’ai discuté le fromage en France la semaine dernière, j’ai décidé d’écrire les vins que j’ai goûté en France pour ce poste!

Et oui, je suis légale pour consommer l’alcool. Mais en fait, il n’y pas un âge en France pour ça: si on a dix ans, même si cinq ans, on peut boire le vin! Avec la modération, bien sûr. Et quand je marchais au supermarché pour l’acheter, je ne montrais pas la pièce d’identité! Aux États-Unis, on dois le faire, mais en France, non! Je suis surprise de ça.

Bon, n’attendez plus! Voici une petite liste des vins que j’ai essayé, ainsi que mes favorits. Je catégorise des vins différents par leurs couleurs et puis leurs types. Voilà!

1. Le vin rouge. Franchement, je n’aime pas vraiment du vin rouge, et plusieurs raisons: 1) il est sec, littéralement, sur la langue; quand je le bois, je dois boire de l’eau après ça. Aussi, 2) l’effet est très fort: je n’ai pas beaucoup de tolérance et du coup, je deviens ivre facilement. Finalement, 3) le vin rouge me fait mal au ventre; je ne sais pas pourquoi exactement- peut-être des toxines?

En tout cas, j’ai essayé des types comme le chianti (un vin italien), le Cabernet, et…je crois le Pinot Noir aussi.

2. Le vin blanc. Après j’ai essayé tous les vins, je me suis rendue compte que je préfère le vin blanc plus que celui rouge. Beaucoup plus. Et pourquoi? Je le trouve moins sec, les goûts plus léger et plaisant à boire..

J’adore le chardonnay: je peut le boire tout le temps. Et le Pinot grigio n’est pas trop mauvais, mais il est un peu sec, ainsi que amer. Aussi, j’ai goûté le Bellini en France, mais je ne l’ai aimé pas vraiment, puisque je ne préfère pas le champagne (trop de bulles!). Donc, le chardonnay est le meilleur.

3. Le rosé. OUI. Le vin préféré. Sans conteste. Le rosé a l’équilibre parfaite entre l’amertune et le goût sucré, et il n’est pas trop sec. Plus fruité, doux.

Et en fait, il y avait un type de rosé lequel j’adore vraiment en France. Il s’appelle le “Cabernet d’Anjou” et il est magnifique. Je l’ai fini pendant une nuit! Il est mal pour le foie, mais…il est délicieux. 😛

La bouteille de Cabernet d'Anjou! Elle est vide, car je l'ai bu tout! :P
La bouteille de Cabernet d’Anjou! Elle est vide, car je l’ai bu tout! 😛

À votre santé! 🙂