Destination: Hvar, Croatie

Pendant mon séjour à Split, j’ai passé du temps avec plusieurs “day trips” de cette ville croate. L’un des jours je suis allée à Hvar, ainsi que j’ai visité des autres îles pas trop loin du côte adriatique.

Ce que j’ai fait, j’ai décidé de payer beaucoup pour une visite sur un bateau hydrojet. La visite a coûté plus de 113 euros, mais c’était la solution la plus rapide afin de voir aussi beaucoup d’îles que possible dans une journée.

On a commencé la journée en voyageant à Bisevo, où on a vu la grotte bleue (“Blue Cave”). C’est une grotte toute petite avec de l’eau luminescente et mysterieuse. Trop jolie, mais aussi très touristique. On n’a pas passé beaucoup de temps dedans, sauf pour prendre des photos.

20180527_102434

Ensuite, on a fait un petit stop à la grotte verte, mais je ne l’ai pas trouvé aussi intéressante que la grotte bleue. Il y avait un petit rayon de lumière vert et, si on le touche, on sera jeune par toujours. C’est un mythe, je crois, mais je l’ai touché quand même!

20180527_112309

Le bateau a continué au lagon bleu (“Blue Lagoon,” mais pas le même comme celui en Islande!) où on a eu du temps pour faire de la plongée (“snorkeling”) pour qu’on puisse voir de l’eau claire et peut-être voir de la vie aquatique. Malheureusement, je n’ai aucune vu de la vie aquatique, mais en tout cas la mer était très calme et presque transparente!

20180527_114117

Vers 13:00, on est arrivée à la plage Carpe Diem où on a pris le déjeuner. J’ai entendu parler de cette plage est vivante pendant la nuit (c-à-d. “night life”), mais pendant la journée elle est super tranquille. J’ai pris le déjeuner au bord de la mer et puis je me suis fait bronzé sous le soleil…par contre, j’ai pris des coups de soleil, ce qui m’a fait mal! Bon, c’était une erreur, mais ce n’est pas grave…

Enfin, on est allée à Hvar pendant l’après-midi. J’étais déjà fatiguée dès qu’on y est arrivée, donc je n’ai pas fait beaucoup là-bas. Cependant, je suis surmontée la colline vers son fort pour que j’aie pu voir la ville et la mer… mais après, je suis revenue à la vieille ville, ai marché un peu sur la promenade, et puis je me suis reposée dans un bar pour boire un coup (trop cher) avant de revenir au bateau et de revenir à Split.

20180527_154553

20180527_161030

C’était une longue journée , mais franchement, on n’a pas fait beaucoup. En fait, on a passé la majorité du temps en transit, et alors on n’a pas eu du temps pour explorer chaque endroit. J’imagine qu’on visite ces îles pour l’atmosphère adriatique, donc ça va. Ce n’était pas ma visite préférée, mais au moins j’ai vu quelques îles en Croatie.

Plus à venir!

Advertisements

L’après-midi à la plage!

Bonjour!

Cet été, j’ai été chez moi à Los Angeles. Il y avait un jour en août quand je suis allée à la plage avec une amie et on a passé du temps tranquillement à côté de l’océan Pacifique. Le temps faisait beau, et le paysage était trop joli.

Donc, je partage des photos que j’ai prise pendant cet après-midi. J’espère qu’elles vous plairont!

20180814_151344

20180814_151312

20180814_161228

20180814_162634

20180814_173126

20180814_175717

20180814_180343

Destination: Palma de Majorque, Espagne

Hola!

En continuant de mes voyages pendant le Noël, ma famille et moi sommes partis l’Italie et on a voyagé en Espagne avec la croisière. Initialement, la croisière allait en Tunisie et en Algérie, mais à cause de la securité, elle a annulé les deux itinéraires et elle a remplacé avec la Sardaigne et la Majorque.

Du coup, on est arrivé en Majorque le jour après le Noël et on a passé l’après-midi là-bas. Palma est une destination très populaire avec beaucoup d’européens (surtout les anglais et les allemands), car elle a des plages et du temps agréable. Mais c’était drôle, parce que le temps pendant ce jour-là ne faisait pas très beau– en fait, il faisait nuagueux et il pleuvait un peu! Ben, c’était l’hiver, donc c’était pas une surprise…

On a fait une visite guidée et on a commencé avec une vue panoramique sur une colline de Palma– heureusement, il faisait beau pendant ce temps court et on a bien profité avec des jolies photos du port. Ensuite, on a pris le car à Valldemossa, un petit village dans les montagnes. C’est un village historique et il y avait beaucoup de charme, une “vraie” image des villes espagnoles traditionnelles (même si elle est touristique quand même).

IMG20171226133841
Vue de Palma.
IMG20171226141912
Valldemossa.

En arrivant à Valldemossa, on a fait une petite pause avec du chocolat chaud espagnol. Je l’adore, car je le goûtais plusieurs fois en Espagne avant (à Madrid, à Ronda…) et alors cette fois n’était pas différente. On a exploré la ville à pied après: on s’est faufilé entre des rues étroites et puis on a visité les jardins d’un cloître, dans lequel le compositeur polonais Frédéric Chopin avait passé un hiver, car il était malade (la tuberculose) et il a pensé que le temps en Espagne ferait mieux pour la santé. Mais malheureusement, il ne marchait pas, car Valldemossa est située dans les montagnes et il fait froid pendant l’hiver. Donc, Chopin est mort après il est revenu à Paris…quelle tristesse.

IMG20171226145218
Des fleurs à Valldemossa.
IMG20171226151331
Le jardin du cloître.

On a quitté Valldemossa et on est revenu à Palma. En chemin, on a fait un arrêt aux falaises où la maison de Michael Douglas (acteur américain) est située. Ça coûte plusieurs millions de dollaires, du coup si on avait de l’argent, on pourrait l’acheter!

IMG20171226154523
Les vues des falaises.

À Palma, on a fait une visite rapide au centre ville– dans le car, on a vu des architectures qui avaient inspirées par celles de Gaudi. Également, il y avait un mini “Las Ramblas” où des gens flânent et dînent aux restaurants.

IMG20171226164141
La plage de Palma.

Avant de terminer la visite guidée, on a eu de l’occasion d’arrêter et prendre une photo de la cathédrale qui est connue de la ville. À 17:00, on est revenu à la croisière et on était chanceux de voir la cathédrale illuminée pendant qu’on est parti Palma.

IMG20171226180337
La cathédrale pendant le soir.

La visite était courte, mais on a vu beaucoup. Ce qui m’a surpris, c’était qu’on avait visité une autre ville– Valldemossa– et pas juste Palma. En fait, j’ai préféré Valldemossa, mais en tout cas c’était une journée bien passée.

La dernière destination pendant mes vacances de Noël suit bientôt– à toute de suite!

Une journée à la plage!

Bonjour!

Puisque j’habite à Los Angeles, il faut que j’aille à la plage, non? Par contre, ce n’est pas le cas…en fait, je ne suis pas fan de la plage pour quelques raisons: 1) l’océan est sale, 2) je n’aime pas la sensation des sables sur mes pieds, et 3) il fait trop chaud, surtout pendant l’été. Très bizarre, je sais, parce que je suis californienne, mais depuis mon enfance, j’étais comme ça.

Cependant, alors que je grandissais, je viens d’aimer la plage peu à peu. Je ne l’aime pas toujours, mais par rapport à mon enfance, je ne la déteste plus. Je pense ce que la culture californienne, en tant qu’une lycéenne et étudiante, qui m’a fait plus tolérante de la plage– c’est parce que beaucoup de mes ami(e)s aiment y aller, du coup la majorité de nos excursions était là-bas.

À Los Angeles, il y a plein de plages partout– par exemple, il y en a plusieurs très touristiques comme Santa Monica et Venice Beach, mais d’autre côté, il y en a plusieurs moins populaires mais jolies quand même. Moi, j’habite près de Redondo Beach ce qui est assez débordée pendant l’été, mais plutôt avec des gens du coin. Elle est plus petite, ainsi qu’elle est située un peu plus loin du centre-ville (dans les banlieues, en fait). Au long du littoral de cette région de Los Angeles, il y a un groupe des autres petites plages comme Hermosa et Manhattan Beach, toutes qui sont jolies aussi.

Alors, j’ai passé cet été en allant de la plage plusieurs fois, plus ce que je faisais pendant mon enfance! J’y allais toute seule et avec les amies, et là-bas je nageais, me faisais bronzée, et m’amusais avec la beauté de l’océan Pacifique. Au moins, j’y allais une fois par semaine pour courir au bord de l’esplanade.

La plage a l’air de solitude, même s’il y a des gens. Je peux m’imaginer en flânant le long des vagues et en réfléchissant à la vie, comme une romantique (ce que je suis!). Mais aussi, la plage a l’air de la communauté, des souvenirs partagés avec mes amies avec qui je grandissais à Los Angeles. Malgré nos vies occupées comme adultes, on continue à rester amies et on continue à se voir tandis qu’on est en ville. La plage est où on peut se retrouver, pour prendre des nouvelles ensemble. On peut passer deux, trois heures en se parlant de n’importe quoi et on s’amuse bien (et à la fin prendre des coups de soleil!).

Carrément, la plage va me manquer quand je pars en France– cette fois, je serai dans une région enclavée (“landlocked”), du coup il va être un peu plus difficile à accéder la plage. Cet été m’a fait plaisir, ainsi qu’il a renouvelé ma reconaissance de ma ville natale et tous ce qui l’ont.

Destination: Ronda & Marbella, Espagne

Salut!

Après deux nuits à Séville, nous y sommes partis pour les prochaines destinations en Espagne. En fait, le lendemain nous passerions du temps aux deux villes– Ronda et Marbella– et bien que nous visiterions les deux, le temps s’est passé très reposant.

Alors, nous avons pris une heure par autocar et sommes arrivés à Ronda, une petite ville romaine qui a la plus vieille arène en Espagne. Quoique nous n’ayons pas visité l’intérieur de l’arène, nous avons vu des autres bonnes choses de la ville.

La ville de Ronda est située en haut du canyon El Tajo, du coup il y avait du panorama afin de regarder le beau paysage des montagnes et en gros de la nature de la région de l’Andalusie. Pas mal!

La vue du canyon El Tajo.
La vue du canyon El Tajo.

Aussi, Ronda a deux ponts– le “vieux” pont et le “nouveau” pont. Le premier est tout petit tandis que le dernier est plus grand. Du coup, je n’ai que vu le nouveau pont qui semble en aqueduc (c’est encore l’influence des romains). Mais à l’autre côté du nouveau pont, il y avait aussi la vue du canyon, mais cette fois avec des maisons blanches perchées sur les falaises. Elles semblent aux celles à Santorini en Grèce, et je les ai trouvé assez pittoresque.

Le nouveau pont.
Le nouveau pont.
Les maisons blanches sur les falaises.
Les maisons blanches sur les falaises.

Ayant eu du temps libre, ma famille et moi avons flâné dans le quartier plus silencieux et finalement sommes arrivés à la périphérie de la ville. Nous avons décidé de retourner au centre ville où nous avons vu l’arène et après nous sommes promenés sur la rue touristique. Nous avons fait une petite pause dans un café pour prendre un petit snack avant de rejoindre notre guide vers midi.

L'arène de Ronda.
L’arène de Ronda.

À 12h00, nous sommes partis Ronda pour le prochain endroit en Andalusie: Marbella. Située au long du côte de l’Espagne, cette ville est connue pour sa plage, ainsi que son chaleur: en fait, c’est la plus chaude ville dans le pays, même si pendant l’hiver!

Tandis que nous nous sommes dirigés vers Marbella par autocar, nous avons vu le littoral, ainsi que la péninsule de l’Ibère (très faible, mais visible). Notre guide nous a dit qu’il est possible de voir aussi le Maroc, mais quand le temps fait très beau; ce jour-là était assez couvert, mais ce n’est pas grave.

Nous sommes arrivés à Marbella pendant l’après-midi et après nous nous sommes enregistrés à l’hôtel, nous avons eu du temps libre afin d’explorer la ville sans guide. Du coup, ma famille et moi nous sommes dirigés vers la plage où nous avons passé du temps en se promenant sur l’esplanade. Il faisait très beau et il faisait chaud- 20°C! Puisque je passais presque trois mois en Normandie (alors, très froid), j’ai eu hâte de recevoir encore la chaleur du soleil, similaire à celle de Los Angeles (et c’est vrai que LA me trop manque).

La plage.
La plage.
Sur le côte de l'Espagne.
Sur le côte de l’Espagne.

Nous n’avions pas encore pris le déjeuner, alors nous avons eu faim. Alors, nous avons fait un saut dans un restaurant végétarien pour prendre des plats légers pour avoir plus faim. Après, nous avons continué sur l’esplanade, en regardant des batîments chers et jolis et la mer très bleue. C’est vrai que Marbella est très touristique, avec beaucoup d’anglais et de russes qui font leurs vacances ici. En fait, la ville est similaire au Monte Carlo au Monaco, du coup ça c’est pourquoi toutes les choses sont chères. Mais tous sont jolis quand même!

Le phare.
Le phare.
Sur l'esplanade.
Sur l’esplanade.

Finalement, nous avons décidé de rentrer dans l’hôtel, puisqu’il n’y a pas beaucoup d’autres choses à faire à Marbella, sauf se promener sur la plage. Nous y sommes rentrés et nous sommes reposés juqu’au soir afin de prendre le dîner dans le restaurant de l’hôtel comme d’habitude (heureusement, le repas est inclus!). C’était un buffet, et en fait, il a servi du riz des fruits de mer, similaire à la paella, mais pas exactement ça. Quand même j’adore la paella, et alors j’ai pris plusieurs portions de ce plat- trop bon!

Nous n’avons que passé une nuit à Marbella et le lendemain nous sommes partis. Pendant le voyage à la prochaine destination, nous avons regardé la prochaine fois la plage et j’ai pris cette photo de l’aube. Je la trouve assez jolie!

L'aube.
L’aube.

Bien que nous n’ayons pas fait beaucoup de choses ni Ronda ni Marbella, je les ai trouvé très bien, surtout Marbella. Je me suis rendue compte que le voyage n’est pas forcément pour faire les aventures grandioses et fatiguantes tous les jours, mais en fait, il faut avoir une balance entre les aventures et le repos. Moi, j’ai trouvé la visite à Ronda et à Marbella reposante et c’était mieux pour éviter le “burn-out” en vacances. J’aime bien la paix autant que l’enthousiasme pour un endroit pas encore exploré.

Bon! Je continue à raconter mes histoires en Espagne plus tard. Après un séjour reposant, on va reprendre des affaires plus énergiques. Le prochain arrêt: Grenade, Espagne!