Je ne suis plus en France…

Salut à tous.

Ça faisait presque quatre mois que je n’ai pas posté sur ce blog. Également, il est quatre mois après j’ai quitté la France indéfinitivement, en rentrant aux États-Unis. J’avais terminé mon contrat du travail après quatre ans et je ne suis arrivée pas à trouver un travail pour que j’aie pu rester en France– du coup, je suis rentrée à mon pays d’origine.

Beaucoup de choses se sont passées dans ma vie depuis le mois de juillet: j’avais trouvé un travail deux semaines après être revenue chez moi, mais il était une arnaque (c-à-d “MLM,” ou “le marketing à plusieurs niveaux”). Heureusement, j’ai démissionné du travail après trois semaines et je n’ai pas perdu trop d’argent. C’était une histoire folle de ma vie, et je la raconte dans un autre post, peut-être.

De plus, j’avais reçu des nouvelles de ma famille en mai: en gros, un membre de la famille a une maladie terminale. À cause de ça, il fallait que j’aie quitté la France plus tôt, afin de rentrer chez moi pour être là. La situation est toujours instable, mais on continue à passer chaque jour doucement et positivement…

Les mois de septembre et octobre ont été le pire pour ma santé mentale. J’ai été déprimée (pas cliniquement, mais extrêmement triste) et j’ai été frustrée de la recherche d’emploi, surtout après la mauvaise expérience avec le MLM en août. Je suis devenue très méfiante des gens et j’ai souhaité une vie en France encore: j’y avais quitté sans tourner la page et ce n’était pas étonnant que j’ai pleuré presque tous les jours après ça. J’ai passé beaucoup de temps chez moi avec ma famille, et avec pas beaucoup de choses à faire sauf manger, dormir, faire de l’exercice, et parfois traîner avec mes amies quand elles ne travaillaient pas.

La recherche d’emploi m’a beaucoup frustrée, parce que j’ai voulu en réorientation professionnelle (“career change”). Je n’ai pas eu besoin d’être prof non plus, du coup j’ai dû recommencer ma vie aux USA. Cependant, j’ai eu le problème d’être surqualifiée pour des boulots débutants, car j’ai un Master. D’un autre côté, je n’ai pas eu de compétences pour être gagner des boulots plus élévés. Donc, bien que j’aie postulé aux 100+ candidatures, je n’ai pas reçu ni beaucoup d’invitations pour les entretiens ni les offres pour travailler.

Deux, presque trois, mois après j’ai quitté la France, j’ai trouvé un travail à l’aéroport. Je viens de commencer ce nouveau boulot la semaine dernière et pour l’instant tout va bien. Ce n’est pas mon boulot idéal, mais je gagne de l’argent et ce n’est pas un travail trop difficile. En gros, j’aide des passagers domestiques et internationaux avec l’immigration– parfois, il y a des passagers qui viennent de la Chine, de la France avec qui je parle chinois et français. C’est plutôt chouette, car je peux continuer à pratiquer ces langues étrangères hors des pays respectifs. Je travaille juste mi-temps, mais c’est parfait pendant que je continue à réfléchir ce que je voudrais faire dans ma vie. Il y a des candidatures pour être fonctionnaire, et ça m’intéresse. Le processus est long, mais j’essaierai d’obtenir un boulot dans ce secteur– on verra!

Donc, voilà. Ces quatre mois de ma vie en général. Mais je me suis rendue compte que je n’ai pas raconté tous ce qui se sont passés depuis l’année dernière: je n’ai pas raconté ni mes aventures à l’Amérique du Sud l’été dernier ni mes voyages en Europe après novembre. J’en ai beaucoup de rattraper sur ce blog, c’est évident.

C’est vrai que je suis triste que je n’habite plus en France. Et je ne sais pas quand je peux y revenir. Mes aventures en Europe ont terminé pour l’instant, pendant que je travaille aux USA et je deviens une “vraie adulte.” Je ne sais pas quand je peux recommencer à voyager, mais je suis certaine qu’il ne sera pas pendant le reste de cette année. Peut-être en mars pour mon anniversaire, mais ça serait plutôt domestique, aux États-Unis. On verra encore!

Bien que je ne sois plus en France, je voudrais continuer à écrire sur ce blog. En fait, j’ai commencé C’est la vie américaine avant mes aventures en France, quand j’ai été toujours à la fac. J’ai crée ce blog pour exprimer mon intérêt à la langue française, et même avec des posts inconsistants pendant ces années, je suis contente de continuer à écrire en français ici. J’ai plein de choses à raconter: mes voyages depuis 2018 et 2019, ma vie actuelle aux USA, et d’autres choses francophiles. Je reste toujours une francophile, et j’espère que mes posts continuent à vous plaire.

Merci d’avoir lu mon “update” et je vais vous voir bientôt. À la prochaine!

Une petite pause du blog (en vacances encore!)

Salut!

Je sais que je suis revenue du voyage récemment, pour les vacances de la Toussaint. Mais en fait, je n’ai eu que deux semaines du travail après et maintenant, je suis terminée avec mon semestre (yay!).

Similaire à ma première année comme enseignante d’anglais, j’ai plus des deux mois des vacances! J’ai beaucoup voyagé l’année dernière (en Allemagne, en Italie, en Espagne…) et je ferai la même chose cette année. Bon, pas les mêmes pays, mais pour voyager, en général…

Du coup, je pars aujourd’hui pour commencer mes voyages cet hiver. En gros, je voyagerai pendant deux ou trois semaines, en France et en Europe. Et ensuite, je reviendrai aux États-Unis pour le Noël et le Nouvel An– j’ai hâte de voir ma famille et mes ami.e.s bientôt!

Je serai occupée avec mes voyages et comme d’habitude, je ferai une petite pause sur mon blog pour que je puisse m’amuser du voyage. Franchement, je ne sais pas quand je reviendrai au blog, mais j’estime dans un mois ou après le Nouvel An. C’est assez longtemps, mais je vous jure que je reviendrai et j’aurai plus des aventures à raconter à vous!

Merci de votre compréhension, et joyeuses fêtes (…et bon voyage)!

En vacances (enfin!)

Salut, tout le monde!

Ça semble toujours que je n’ai pas de pause: travail, déménagement, plus du travail…mais enfin, ces sont les vacances! 😀

J’ai une semaine des vacances et comme je faisais depuis mon séjour en France il y a quatre ans, je vais voyager. Pas de travail, pas de stresse…juste le voyage. En fait, je ne voyagerai pas trop loin d’ici (je resterai en France), mais en tout cas, je suis ravie d’avoir un peu de liberté des responsibilités, même si le temps sera court.

Alors, comme la cessation temporaire du travail, je ferai une petite pause sur mon blog pour voyager. Je reviendrai dans une semaine, donc ne vous inquiètez pas! Je vous souhaite une bonne journée, et si vous serez en vacances, profitez-bien! À plus tard. 🙂

Je perds mon français??

Bonjour, tout le monde.

Ça faisait longtemps que je n’ai pas écrit quelque chose à part écrire mes voyages du monde. Mais récemment, j’ai pensé à quelque chose assez perturbante, et alors j’ai envie de la discuter pour que je me sente mieux.

Bon… *respire*

Je perds mon français.

Oui, c’est vrai. Je remarquais depuis le mois d’avril que j’utilisais la langue française de moins en moins. C’est parce que je ne l’utilise pas pendant mon travail (comme enseignante d’anglais) et aussi je ne l’utilise pas quand je suis avec mes ami(e)s, car la majorité de mes ami(e)s sont expatrié(e)s, et donc on parle souvent anglais. Je sais qu’il est important d’essayer et d’entretenir la langue, mais aussi, c’est trop facile à parler dans ma langue maternelle et à se sentir à l’aise avec ça.

J’ai remarqué ce problème en printemps quand j’étais obligée à parler français avec l’administration de mon travail pour que je doive renouveler mon contrat pour rester l’année prochaine en France. Mais quand je suis entrée le bureau, je me suis sentie pas très bien: je suais, j’étais étourdie, et je bégayais pendant la conversation avec la sécretaire. Je ne sais pas comment elle m’a compris, mais en tout cas, je n’étais pas du tout assuré en moi-même.

Même avec ce poste, je dois traduire ce que je veux écrire. De temps en temps, j’utilise WordReference quand je ne connais pas ce qu’on dirait en français de l’anglais. Je suis comme moi-même il y a quatre ans, comme une étudiante avec un niveau de français A2 maximum (peutêtre moins…).

Je sais, je sais…je ne suis pas assurée avec mon niveau de français…beaucoup de gens m’ont dit ça, et j’ai peur que ça manifeste dans mon expression française. Quand je parle, quand j’écris…partout. Également, je me doute si je n’aime le français non plus: ça faisait environs 18 mois à deux ans que je pensais comme ça, et franchement, je me suis rendue compte que je n’ai plus envie de lire, parler, ou immerger dans la langue qui m’a capturé depuis mon adolescence. Après avoir habité en France pendant presque quatre ans, je me doute si je voudrais continuer à vivre à l’étranger, car je n’ai jamais eu à l’aise à ce pays et, même s’il y avait des bons moments, je pense que mon coeur reste toujours aux États-Unis.

Franchement, je n’ai aucune idée…mon contrat reste jusqu’au août 2019, et alors je serai en France jusque-là. Bon, j’ai déjà accepté mon poste, mais après, je ne sais pas si je resterai en France ou si je reviendrai aux États-Unis (et trouver un “vrai” travail là-bas). Pour l’instant, j’accepterai ce que je ferai cette année suivante, je voyagerai aussi beaucoup que possible, et je m’amuserai pendant que je peux le faire– on verra!

Merci de m’avoir lu ce post (assez déorganisé, je sais) et je vous promis que je me sentirai mieux plus tard.

À bientôt. 🙂

En vacances…encore!

Salut!

Il y a deux semaines, j’ai terminé mon premier semestre comme enseignante d’anglais à la fac. C’était un semestre court, mais aussi intensif…heureusement, j’ai terminé plus tôt que le reste de mes collègues et alors j’ai plus des deux mois des vacances!

Oui, c’est incroyable…je n’ai jamais eu aussi beaucoup de temps libre que les travails précédents quand j’enseignais en Normandie deux ans avant. C’est complètement fou, mais aussi trop bon. Alors, depuis le mois de septembre et d’octobre, je cherchais des voyages pas trop chers pour mes vacances et j’en ai réservé beaucoup– en fait, je voyagerai presque sans pause (“non-stop”) pendant le premier mois de mes vacances. Après, je ne sais pas, mais je n’ai pas envie de rester chez moi pendant tout le deuxième mois.

À partir d’aujourd’hui, je serai en vacances. Puisque je voyagerai quasiment “non-stop” jusqu’à la fin de cette année (comme j’ai déjà écrit), je ferai une pause temporaire sur ce blog afin de faire m’amuser. Le voyage me fait trop contente et j’ai vraiment hâte de découvrir des nouvels endroits de l’Europe, faire plus des aventures, et tout ça.

Donc, je vais résumer mes posts regulièrement en 2018 (ouah!), mais depuis ce moment, je vais peut-être publier des petits posts pour vous dire “joyeux Noël” ou “bonne année”– on verra!

À plus tard et bon voyage (à moi)! 🙂