Destination: Toledo, Espagne

­­¡Hola!

Bienvenue au dernier post de mon séjour en Espagne pendant les vacances d’hiver. Après avoir visité Madrid et avoir fait un voyage organisé dans la région Andalusie, nous avons terminé avec une visite à Toledo, une ville environs une heure de Madrid et l’ex-capitale de l’Espagne. Bien qu’elle soit la capitale il y a longtemps, elle n’a que 85,000 gens qui y habitent aujourd’hui.

Nous avons voyagé pendant deux heures de la Grenade, et vers 11h00 nous sommes arrivés à la colline à travers de la ville où nous avons pris des photos de Toledo. Puisque la ville est située sur une colline au long de la rivière Tagus, les vues étaient trop jolies et le soleil s’est brillé sur des batîments (surtout la cathédrale et l’Alcázar de Toledo lesquels j’ai vu au loin). Je les ai bien aimé!<3

La vue de Toledo.
La vue de Toledo.

Ensuite, nous sommes allés à l’hôtel afin de prendre le déjeuner à son restaurant. Là-bas, nous avons aussi reçu des jolies vues de Toledo, puisque l’hôtel est situé au sommet de la colline. Pas mal!

Après, nous avons pris l’autocar en base de la colline, près de la rivière Tagus où nous avons rencontré notre guide du coin qui nous a montré la ville pendant l’après-midi. Par contre, ce jour-là était le 24 décembre, dit la veille de Noël (“Christmas Eve”). Du coup, tous les monuments (par ex. la cathédrale) et beaucoup d’autres attractions ne sont pas ouverts, parce que la veille de Noël en Espagne est plus célébrée que le Noël soi-même. C’est différent, mais quoique nous n’ayons pas vu beaucoup de choses à cause de la veille, nous nous sommes bien amusés quand même.

Nous sommes passés devant la cathédrale et bien que nous n’ayons pas pu entrer dedans, l’extérieur reste très beau. Il y avait aussi un petit marché de Noël dans la place de la cathédrale où j’ai vu un stand qui a vendu des bonbons turques. J’adore les bonbons turques et quoique je n’en aie pas acheté, les desserts restaient appétissants! 😛

La cathédrale de Toledo.
La cathédrale de Toledo.
Les bonbons turques.
Les bonbons turques.

Puis, nous nous sommes promenés dans le quartier des juïfs. Similaire aux quartiers à Córdoba et à Séville, les rues étaient étroites et sineuses; notre guide a indiqué des petits signes juïfs sur les murs qui ont eu des images de la menora et l’étoile de David. Très sympas et qui indique que l’histoire du quartier reste vivante.

Dans le quartier des juïfs.
Dans le quartier des juïfs.
Le signe de la menora.
Le signe de la menora.

Nous sommes arrivés à la fin du quartier et sommes descendus des escaliers vers la rivière où nous avons commencé au début. Sur le pont sur lequel nous avons traversé, nous avons regardé la rivière et le soleil de l’après-midi et tous étaient beaux.

La rivière Tagus pendant l'après-midi.
La rivière Tagus pendant l’après-midi.

Enfin, nous avons terminé notre visite à Toledo: nous avons pris l’autocar vers Madrid où nous avons fini le voyage organisé après cinq jours. Le conducteur a déposé ma famille et moi devant notre hôtel et puis nous nous sommes y enregistrés pendant une nuit; le lendemain nous partirions pour la prochain destination pendant les vacances, mais pas ensemble.

En tout cas, c’est tout pour l’Espagne! J’ai bien passé du temps là-bas et je suis contente d’avoir visité des nouveaux endroits dans le pays chaleureux. Puisque je n’avais visité que deux villes espagnoles avant ces vacances (Barcelone et Madrid), c’est super que j’aie bien profité de visiter la région Andalusie, car elle est riche en histoire et en culture. Maintenant, j’ai envie de visiter des autres villes et autres régions en Espagne; je ne sais pas quand, mais les villes de Salamanca, Malaga, Valence, et San Sebastian m’intéressent. Un jour, peut-être!

Bon, j’ai fini mon dernier post de l’Espagne mais je ne suis pas encore finie avec tous les voyages pendant ces vacances d’hiver. Restez avec moi pour le dernier post de mon séjour en France pendant le Nouvel An.

Ensuite: Le Havre et Étretat, France!

Advertisements

Destination: Grenade, Espagne

Notre séjour à Marbella a terminé et puis nous sommes partis pour la prochaine destination en Espagne, particulièrement en Andalusie. Nous nous sommes dirigés vers Grenade, une ville située près des montagnes Sierra Nevadas (pas les mêmes montagnes en Californie, en fait!) et connue pour l’Alhambra, une citadelle et palais sur le sommet de l’un des montagnes.

L’autocar s’y est dirigé et après deux heures du voyage, nous sommes arrivés à Grenade. Au début, nous sommes allés à l’Alhambra où nous passerions deux, trois heures avec une visite guidée. En fait, l’Alhambra consiste en plusieurs palais (palais de Charles V, le Palacios Nazaríes, et le Generalife). Puisqu’il y a trois palais, c’était évident que nous avons passé beaucoup de temps dedans afin de voir les tous!

Bon, nous avons commencé avec le palais de Charles V, construit aux 15ème et 16ème siècles pour le roi éponyme. C’était pour l’habitation, mais en fait, personne n’habitait pas dans le palais- c’est dommage! Bref, la cour est très impressionnante, avec des colonnades doriques qui sont simples, mais élégantes. Nous n’avons pas eu du temps pour monter au deuxième étage, mais le palais restait joli quand même.

À l'intérieur du palais de Charles V.
À l’intérieur du palais de Charles V.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers le Palacios Nazaríes; il faut avoir le billet avec l’heure précise (c’est à dire “timed ticket,” en anglais) afin de régler la quantité des gens qui entrent dedans, car je pense que le palais est assez fragile. Donc, nous pouvions y entrer à midi, et alors nous sommes y entrés après.

L’intérieur du Palacios Nazaríes est grand: il m’a beaucoup impressionnée, plus que celui du palais de Charles V. En fait, l’architecture de l’Alhambra a des influences islamique, du coup les chambres du sultan, de la sultane, même si celles des concubines étaient trop détaillées et fleuries. Il y avait aussi de la structure alvéolaire (“honeycomb structure,” en anglais) des surplombs, dite “mocárabe” et construites pendant le 12ème siècle. Je les ai trouvé uniques et très jolies!

"Mocárabe."
“Mocárabe.”
Les "mocárabes" près de la fenêtre.
Les “mocárabes” près de la fenêtre.

Nous avons passé vers la mezzanine du palais où nous avons regardé la vue de Grenade. Moi, j’aime bien les vues, et alors j’ai pris plusieurs photos de la même endroit- sans doute!

La vue de Grenade.
La vue de Grenade.

Avant de finir notre visite du Palacios Nazaríes, nous avons passé devant le Partal de l’Alta Alhambra qui a un étang devant la tour qui fait réfléchir parfaitement la tour. Moi, je l’ai trouvé trop joli, mon endroit préféré à l’Alhambra. C’était bien qu’il ait fait beau ce jour-là!

El Partal.
El Partal.

Le dernier palais que nous avons visité s’appellait le Generalife (on le prononce “heh-ner-ul-all-EE-feh,” et pas “general life” en anglais. C’était marrant, parce que ma famille et moi avons pensé le dernier- assez embarrassant!). C’est le palais d’été des sultans, perché sur une colline plus haut que le reste de l’Alhambra. Nous avons vu la cour de la Acequia qui a des petites fontaines et un vieux cyprès dans la cours: il y a une légende que la sultane a eu une liaison avec un soldat devant le cyprès et dès que le sultan a découvert cette liaison, il a commandé la mort du soldat, et aussi sa famille. Très scandaleux!

Dans la cour de la Acequia.
Dans la cour de la Acequia.

Enfin, nous avons terminé notre visite à l’Alhambra et sommes sortis à l’entrée. Nous avons passé deux, trois heures dans la citadelle et avons exploré ses palais qui sont plein d’architectures incroyables et marquantes. Je suis contente d’avoir fait tous les palais pendant une journée, bon, un après-midi!

Nous sommes descendues la colline et sommes allés au centre ville de Grenade où nous nous sommes enregistrés à l’hôtel. Après, nous avons eu du temps libre afin d’explorer le centre ville pendant le reste de la journée. Puisque nous avions exploré l’Alhambra pendant le temps pour le déjeuner, nous avons eu très faim à 14h00. Du coup, nous avons marché au centre ville afin de trouver quelque chose pour manger; notre visite nous avait dit qu’il y a plein de restaurants dans le quartier arabes et ça nous intéresse, alors nous nous sommes dirigés vers ce quartier. Là, nous sommes entrés dans un petit restaurant qui a vendu des kebabs et des pizzas. Nous avons commandé des kebabs: en fait, j’ai trouvé cette expérience assez drôle, car bien que j’aie mangé beaucoup de kebabs en France, c’était la première fois pour ma famille…et ils l’ont aimé!

Après le repas, nous avons décidé de regarder un peu de centre ville de Grenade. La ville est en fait celle d’universitaire, du coup il y a beaucoup de jeunes partout, et aussi des touristes, bien sûr. Nous avons visité la cathédrale de Grenade et bien qu’il ait fallu payer 5 euros pour l’entrée (un peu bizarre pour moi, parce qu’elles sont gratuites en France et dans autres pays en Europe que je visitais), l’intérieur a valu la peine. Grande, majesteuse, et bien dorée, la cathédrale de Grenade était très bien; je dis la même chose pour le reste des cathédrales en Espagne aussi!

La nef.
La nef.
Dans la sacristie.
Dans la sacristie.
Les deux orgues.
Les deux orgues.

Nous avons terminé notre visite dans la cathédrale et puis nous avons décidé de revenir à l’hôtel. À part de faire du shopping, il n’y avait pas d’autres choses à faire au centre ville qui nous a intéressé. Alors, nous y sommes revenus et nous nous sommes réposés jusqu’au soir afin de prendre le dîner dans le restaurant de l’hôtel. Et après, aller aux lits!

Bien que notre séjour en Grenade était court, nous avons bien passé du temps à l’Alhambra laquelle j’ai trouvé la destination principale de la ville. Quoique le centre ville ne soit pas aussi intéressant que l’Alhambra, il était joli quand même.

Il reste une autre destination pendant mon séjour en Espagne cet hiver. Je raconterai l’histoire dans le prochain post. À bientôt!

Destination: Ronda & Marbella, Espagne

Salut!

Après deux nuits à Séville, nous y sommes partis pour les prochaines destinations en Espagne. En fait, le lendemain nous passerions du temps aux deux villes– Ronda et Marbella– et bien que nous visiterions les deux, le temps s’est passé très reposant.

Alors, nous avons pris une heure par autocar et sommes arrivés à Ronda, une petite ville romaine qui a la plus vieille arène en Espagne. Quoique nous n’ayons pas visité l’intérieur de l’arène, nous avons vu des autres bonnes choses de la ville.

La ville de Ronda est située en haut du canyon El Tajo, du coup il y avait du panorama afin de regarder le beau paysage des montagnes et en gros de la nature de la région de l’Andalusie. Pas mal!

La vue du canyon El Tajo.
La vue du canyon El Tajo.

Aussi, Ronda a deux ponts– le “vieux” pont et le “nouveau” pont. Le premier est tout petit tandis que le dernier est plus grand. Du coup, je n’ai que vu le nouveau pont qui semble en aqueduc (c’est encore l’influence des romains). Mais à l’autre côté du nouveau pont, il y avait aussi la vue du canyon, mais cette fois avec des maisons blanches perchées sur les falaises. Elles semblent aux celles à Santorini en Grèce, et je les ai trouvé assez pittoresque.

Le nouveau pont.
Le nouveau pont.
Les maisons blanches sur les falaises.
Les maisons blanches sur les falaises.

Ayant eu du temps libre, ma famille et moi avons flâné dans le quartier plus silencieux et finalement sommes arrivés à la périphérie de la ville. Nous avons décidé de retourner au centre ville où nous avons vu l’arène et après nous sommes promenés sur la rue touristique. Nous avons fait une petite pause dans un café pour prendre un petit snack avant de rejoindre notre guide vers midi.

L'arène de Ronda.
L’arène de Ronda.

À 12h00, nous sommes partis Ronda pour le prochain endroit en Andalusie: Marbella. Située au long du côte de l’Espagne, cette ville est connue pour sa plage, ainsi que son chaleur: en fait, c’est la plus chaude ville dans le pays, même si pendant l’hiver!

Tandis que nous nous sommes dirigés vers Marbella par autocar, nous avons vu le littoral, ainsi que la péninsule de l’Ibère (très faible, mais visible). Notre guide nous a dit qu’il est possible de voir aussi le Maroc, mais quand le temps fait très beau; ce jour-là était assez couvert, mais ce n’est pas grave.

Nous sommes arrivés à Marbella pendant l’après-midi et après nous nous sommes enregistrés à l’hôtel, nous avons eu du temps libre afin d’explorer la ville sans guide. Du coup, ma famille et moi nous sommes dirigés vers la plage où nous avons passé du temps en se promenant sur l’esplanade. Il faisait très beau et il faisait chaud- 20°C! Puisque je passais presque trois mois en Normandie (alors, très froid), j’ai eu hâte de recevoir encore la chaleur du soleil, similaire à celle de Los Angeles (et c’est vrai que LA me trop manque).

La plage.
La plage.
Sur le côte de l'Espagne.
Sur le côte de l’Espagne.

Nous n’avions pas encore pris le déjeuner, alors nous avons eu faim. Alors, nous avons fait un saut dans un restaurant végétarien pour prendre des plats légers pour avoir plus faim. Après, nous avons continué sur l’esplanade, en regardant des batîments chers et jolis et la mer très bleue. C’est vrai que Marbella est très touristique, avec beaucoup d’anglais et de russes qui font leurs vacances ici. En fait, la ville est similaire au Monte Carlo au Monaco, du coup ça c’est pourquoi toutes les choses sont chères. Mais tous sont jolis quand même!

Le phare.
Le phare.
Sur l'esplanade.
Sur l’esplanade.

Finalement, nous avons décidé de rentrer dans l’hôtel, puisqu’il n’y a pas beaucoup d’autres choses à faire à Marbella, sauf se promener sur la plage. Nous y sommes rentrés et nous sommes reposés juqu’au soir afin de prendre le dîner dans le restaurant de l’hôtel comme d’habitude (heureusement, le repas est inclus!). C’était un buffet, et en fait, il a servi du riz des fruits de mer, similaire à la paella, mais pas exactement ça. Quand même j’adore la paella, et alors j’ai pris plusieurs portions de ce plat- trop bon!

Nous n’avons que passé une nuit à Marbella et le lendemain nous sommes partis. Pendant le voyage à la prochaine destination, nous avons regardé la prochaine fois la plage et j’ai pris cette photo de l’aube. Je la trouve assez jolie!

L'aube.
L’aube.

Bien que nous n’ayons pas fait beaucoup de choses ni Ronda ni Marbella, je les ai trouvé très bien, surtout Marbella. Je me suis rendue compte que le voyage n’est pas forcément pour faire les aventures grandioses et fatiguantes tous les jours, mais en fait, il faut avoir une balance entre les aventures et le repos. Moi, j’ai trouvé la visite à Ronda et à Marbella reposante et c’était mieux pour éviter le “burn-out” en vacances. J’aime bien la paix autant que l’enthousiasme pour un endroit pas encore exploré.

Bon! Je continue à raconter mes histoires en Espagne plus tard. Après un séjour reposant, on va reprendre des affaires plus énergiques. Le prochain arrêt: Grenade, Espagne!

Destination: Séville, Espagne

¡Hola!

Après avoir passé l’après-midi à Córdoba, ma famille et moi sommes allés à la prochaine destination en Espagne, surtout dans la région de l’Andalusie. Avec notre voyage organisé, nous avons pris une ou deux heures du voyage afin d’arriver à Séville, la capitale de l’Andalusie et la quatrième plus grande ville en Espagne.

Nous y sommes arrivés pendant le soir, alors nous ne nous sommes qu’enregistrés à l’hôtel et puis avons pris le dîner dans le restaurant de l’hôtel; il était inclus dans le voyage organisé. Après, nous sommes allés aux lits, fatigués après une journée du voyage et de la visite à Córdoba.

Le lendemain, nous nous sommes réveillés pas trop tôt du matin. Vers 9h00, nous sommes partis l’hôtel afin de commencer notre visite de Séville, avec une guide du coin. Au début, nous avons visité la Plaza de España, une grande place connue qui a des architectures mauresques et de la Renaissance. Le batîment était magnifique, avec une structure du 180 degrès et tout doré, aussi avec des mosaïques colorées. J’ai appris que la Plaza de España avait été l’endroit pour le tournage du film Star Wars (le deuxième dans la série, je crois) et je peux l’imaginer! C’était trop joli et c’était l’un de mes endroits préférés à Séville.

Plaza de España.
Plaza de España.
Le pont dans la plaza de España.
Le pont dans la plaza de España.

Le prochain endroit que nous avons visité, c’était le quartier des juïfs. Similaire au quartier arabe à Córdoba, celui-ci est aussi une médina, dans laquelle nous nous sommes faufilés entre les murs étroits. Très pittoresque quand même. À la fin du quartier, je suis tombée sur un petit magasin qui a vendu du thé “de Sevilla.” Moi, je suis folle du thé, du coup il a fallu prendre une photo du thé en dehors du magasin!

Le thé "de Sevilla."
Le thé “de Sevilla.”

Nous avons terminé la visite guidée devant la cathédrale de Séville vers 11h00, et puis nous avons eu du temps libre pour visiter librement la ville. Alors, ma famille et moi nous sommes dirigés vers la cathédrale où nous avons attendu dans la queue afin d’y entrer. Il faut payer l’entrée, mais ce n’était pas trop chère. À l’intérieur, nous avons vu la tombe de Christophe Colomb, l’explorateur qui a “découvert” les Amériques en 1492. On n’est pas sûr si la tombe se contient le “vrai” corps de lui, mais quand même elle est bien enveloppée dedans, ainsi qu’elle est soutenue aux quatre statues à chaque coin.

La cathédrale de Séville.
La cathédrale de Séville.
La tombe de Christophe Colomb.
La tombe de Christophe Colomb.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers la tour Giralda, juste à côté de la cathédrale sur laquelle on peut surmonter pour les vues aériennes de la ville. Heureusement, il n’y avait pas d’escaliers mais à la place des rampes. Il y a longtemps la tour était utilisé pour le roi qui surmontait par chevaux alors ça c’est pourquoi les rampes existent. Franchement, j’ai beaucoup préféré des rampes, car j’étais moins fatigués que s’il y avait eu des escaliers. Après trente-cinq niveaux, nous sommes arrivés au sommet de la tour et nous avons passé un peu de temps en regardant des vues magnifiques de Séville. Pas mal!

La vue de Séville (et de la cathédrale).
La vue de Séville (et de la cathédrale).

Puis nous sommes descendue la tour et sommes sortis la cathédrale. Ayant eu faim, nous étions en train de trouver un restaurant pour prendre le déjeuner. En fait, notre guide nous a dit que Séville est connue pour ses tapas, donc nous l’avons cherché. À la plaza de Cabildo, il y avait plein de bars de tapas, et alors nous avons choisi l’un des établissements pour le déjeuner. Nous avons commandé des plats espagnols, par exemple des tortillas españolas (une omelette des pommes de terre), des anchois, des légumes grillés, et des joues du porc (un peu bizarre mais très tendres et délicieuses quand même!). Mon père et moi avons aussi commandé des bières et même si je ne suis pas fan de bière, ça complètait l’expérience de tapas. Pas trop chers, et très bien!

Les tortillas españolas.
Les tortillas españolas.
Les joues du porc.
Les joues du porc.

Nous avons eu bien mangé, et après nous sommes allés à Real Alcázar, auprès de la cathédrale. Aussi, il y avait une queue afin d’y entrer, mais ce n’était pas trop longue. Nous avons acheté nos billets et puis nous avons passé l’après-midi dans le palais royale de Séville. En fait, il a été établi par des Maures du coup son architecture a l’influence mauresque, surtout islamique. Il y avait beaucoup de chambres partout dans le palais, mais mes chambres préférés étaient le Patio de las Doncellas, la Galeria de Grutescos, et Los Baños de Doña María de Padilla. C’était impressionant, comme le paradis, même s’il est assez petit. Le soleil restait pendant l’après-midi, et alors toutes les structures se brillaient, donc très jolies!

Le Patio de las Doncellas
Le Patio de las Doncellas
Dans la Galeria de Grutescos.
Dans la Galeria de Grutescos.

Nous avons quitté le Real Alcázar, et nous nous sommes dirigés vers la dernière chose que nous voulions regarder à Séville et elle était le Metropol Parasol. Sur le chemin, nous avons aussi visité Iglesia del Salvador, une église qui était inclus dans nos billets de la cathédrale (c’est-à-dire “2-in-1 deal” en anglais). Enfin, nous sommes arrivés au Metropol Parasol, un batîment assez bizarre qui semble aux champignons. En fait, son surnom en espagnol traduit comme “les grands champignons!” Ce que le batîment, c’est un marché et aussi un antiquarium.

Le Metropol Parasol.
Le Metropol Parasol.

Après, nous avons terminé notre visite de Séville. Du coup, nous sommes revenus dans l’hôtel où nous nous sommes reposés jusqu’au dîner ce soir au restaurant de l’hôtel. Cette fois, mon père et moi avons commandé un “rebujito,” une boisson alcoholisée qui semble au mojito, mais avec du sherry. Pas mal, surtout que j’aime bien du mojito! Nous avons fini le dîner et sommes allés se coucher dans nos chambres.

…et c’est tout! Nous n’avons que passé deux nuits à Séville et bien que le séjour ait été court, nous avons vu plein de choses magnifiques et je pense que Séville est une de mes villes préférées en Espagne. L’atmosphère est vivante, avec des touristes et des gens du coin qui se mélange, ainsi que beaucoup de monuments et architectures mauresques et de la Renaissance. C’est multi-culturelle et ça c’est pourquoi Séville m’a plu.

La prochaine destination: Ronda et Marbella, Espagne!

Destination: Córdoba, Espagne

Salut, tout le monde!

Après un séjour agréable à Madrid, ma famille et moi avons pris un voyage organisé dans la région andalousie (“Andalusia,” en anglais) qui est située au sud de l’Espagne et a des villes connues comme Séville, Grenade, et Toledo. Nous passerions cinq jours dans cette région afin d’explorer une autre partie de ce pays. Puisque avant, je n’avais que visité Barcelone et Madrid, du coup j’ai eu envie de bien profiter de ce voyage!

À 7h00, nous avons quitté l’hôtel et nous sommes allés au point de rendezvous du voyage organisé, pas trop loin de l’hôtel. Nous avons rencontré notre guide et des autres passagers-touristes, et avant 8h00, nous sommes partis de Madrid, en se dirigeant de notre première destination en Andalusie: Córdoba!

En chemin, j’ai vu le paysage de l’Espagne: il ressemblait au paysage en Californie où j’ai grandi, avec ces déserts et ces collines sableuses. En fait, le Californie me manquait un peu, et alors j’ai été heureuse d’avoir vu quelque chose assez similaire climatique en Europe! Il faisait beau aussi.

Nous avons fait plusieurs petites pauses au long de la route, pour aller aux toilettes ou pour prendre le déjeuner. À la canteen de l’aire d’autoroute, j’ai commandé un repas du poulet et du riz, mais aussi a acheté une napolitana de chocolate, une patisserie qui est similaire au pain du chocolat en France. Par contre, je préfère la version espagnole, parce qu’il y a plus du chocolat à l’intérieur et à l’extérieur de la patisserie, qui me fait trop plaisir! Franchement, la version française manquant de chocolat qui me deçu, alors je mangeais au moins d’une napolitana de chocolate chaque jour pendant les vacances en Espagne- c’était une folie de moi!

Napolitana de chocolate.
Napolitana de chocolate.

Enfin, nous sommes arrivés à Córdoba pendant l’après-midi où nous avons rencontré notre guide du coin qui nous a montré la ville ancienne qui remonte à l’époque des romains ainsi que celle de musulmans. Nous avons commencé dehors des murs de la ville et puis avons visité la médina, ou le quartier arabe. Il y a longtemps, Córdoba a eu des communautés diverses– les catholiques, les musulmans, les juifs– qui habitaient en accord avec eux-mêmes. Mais après l’Inquisition pendant le XVème siècle, beaucoup de musulmans et de juifs qui n’ont pas converti, ils étaient exclus de la ville.

Les murs de la ville.
Les murs de la ville.
Une cour dans la médina.
Une cour dans la médina.

Ensuite, nous sommes arrivés devant la mosquée-cathédrale de Córdoba qui était juste une mosquée il y a longtemps, mais après être devenue une cathédrale. Mais l’architecture de la mosquée reste aujourd’hui et du coup, cette mosquée-cathédrale est divisée en deux parties, avec une côté avec des architectures de la mosquée (ex. des colonnes, des mosaïques) et l’autre côté avec celles de la cathédrale (ex. une nave). Je n’ai jamais vu quelque chose comme cet endroit, mais elle était très jolie quand même!

Les colonnes dans la mosquée-cathédrale de Córdoba.
Les colonnes dans la mosquée-cathédrale de Córdoba.
Une tour dans la cour de la mosquée-cathédrale.
Une tour dans la cour de la mosquée-cathédrale.

Nous avons fini notre visite de la mosquée-cathédrale de Córdoba, et notre guide nous a donné un peu de temps pour explorer la ville, surtout pour faire du shopping ou aller aux toilettes. Il y avait le pont romain juste à côté de la mosquée-cathédrale et ma famille et moi y sommes allés pour prendre une photo et admirer sa beauté. Vous savez, le pont a été un accessoire dans le Trône de Fer (“Game of Thrones”), qui m’a étonné! Mais je peux l’imaginer.

Le pont romain de Córdoba.
Le pont romain de Córdoba.

À 16h30, nous avons terminé notre visite de Córdoba du coup nous sommes remontés le car et y sommes partis vers la prochaine destination.

Bien que nous n’ayons passé que l’après-midi à Córdoba, nous avons vu plein de choses riches en histoire et en culture. Je n’avais jamais entendu dire cette ville avant d’y visiter, mais je suis contente d’avoir découvert un nouvel endroit en Espagne.

Plus des posts à venir! Le prochain: Séville, Espagne!