Je suis chez moi (aux USA!)

Bonjour!

Après avoir passé huit mois en France, je suis enfin rentrée chez moi aux États-Unis! 🙂

Je y suis rentrée il y a deux jours après onze heures du vol de Paris. Il a duré assez long, mais heureusement, le service à bord était excellent et le trajet a passé assez calme. L’avion a atterri pendant l’après-midi à Los Angeles; mon père m’est allé chercher de l’aéroport et nous sommes venus de rentrer chez moi pour prendre le dîner avec ma mère et ma soeur. Après j’ai mangé, j’ai pris la douche et suis allée au lit, épuisée mais contente d’avoir été chez moi.

Cette année en France est passée très vite, mais je me la suis bien amusée quand même. Par rapport à la première année en France, je me sens plus heureuse grâce à mes colocs avec qui j’ai habité dans ma petite ville en Normandie. C’est pas à dire que j’ai detesté ma première année en France, pas du tout: c’est que je me sentais moins seule et j’ai fait plein de choses avec eux. Ils me manquent, ainsi que nos fêtes et nos voyages que nous avons fait pendant toute l’année.

Bien que j’aie moins voyagé cette année, j’ai passé des très bons séjours pendant que j’ai voyagé. La région Andalousie en Espagne, la Pologne, le Maroc…tous les pays où j’ai visité m’ont beaucoup plu. Alors que j’ai fait des voyages généraux l’année précédente, cette fois j’ai bien choisi où je voulais aller et puis passer quelques jours là-bas afin d’explorer les cultures en détail. À la fin, ça m’a beaucoup enrichi et je suis reconnaissante à ça.

Et voilà, maintenant je suis chez moi. Oui, je suis assez triste d’avoir quitté la France, mais aussi je suis contente de réunir ma famille et d’être dans la maison de mon enfance. La nourriture fait-maison m’a manqué, ainsi que les cuisines diverses partout à Los Angeles. Le temps chaud à m’avait aussi manqué, du coup je vais profiter bien avec du soleil cet été. Il est nécessaire de bronzer mon corps, surtout après huit mois en Normandie (sans soleil).

Puisque je suis rentrée aux États-Unis, qu’est-ce que je vais faire? Comme l’année précédente après ma première année en France, j’ai traîné avec ma famille et mes amis, ai exploré un peu de la vie à Los Angeles avec des parcs, des plages, des jolis quartiers, des cuisines…Je pense que je vais faire aussi la même chose cette fois.

En fait, je vais rester chez moi juste pour cet été, parce que je vais revenir en France pendant l’automne pour faire une troisième année en tant qu’une enseignante d’anglais. C’est le plan, et je suis très heureuse de le continuer…et pour voyager en Europe un peu plus, c’est le rêve!

Mais pour l’instant, je reste aux États-Unis. Bien que j’aime la France, j’aime plus mon pays natal, ma ville et ma maison. Du coup, je profiterai bien cet été afin de rattraper ma vie américaine avant qu’il faillisse déménager en France encore une fois.

Je vais afficher les posts de mon séjour au Maroc à partir de la semaine prochaine, après je récupère du décalage horaire. Merci pour votre patience- à plus tard!

Advertisements

Le 4 juillet!

Salut, mes amis!

Aujourd’hui, c’est une fête très spéciale aux USA: c’est le jour de l’Indépendance, ou plutôt le 4 juillet. J’ai déjà écrit un post l’année dernière de ce sujet en plus de détaille, alors vous pouvez le regarder ici: Fourth of July.

Bref, cette année est le 240ème anniversaire des États-Unis. Bien que le pays soit jeune comparé avec des autres pays du monde, il est toujours riche en histoire- les bonnes et les mauvaises.

J’admets que je ne suis pas trop patriotique; en fait, je suis critique de mon pays dans lequel je suis née. Par exemple, je ne suis pas d’accord avec des politiques en concernant de l’armée (on dépense trop de l’argent chaque année dans ce secteur), des armes (je crois que vous connaissez la situation actuellement- très chaude…), et surtout cette année, l’élection présidentielle (duquelle je n’aime aucun des candidats). Il y a aussi beaucoup de problèmes avec la société et l’économie, telles que l’homophobie, immigration, racisme, différence entre les pauvres et les riches, la retraite et le future des générations après (si on aura assez de l’argent afin de prendre sa retraite en bon âge), etc. Comme vous voyez, les États-Unis ont beaucoup de problèmes, alors il est sans doute qu’on serait sceptique.

Mais…c’est vrai que beaucoup d’autres pays ont des mêmes problèmes comme des USA. Et d’un autre côté, il y a des choses positives de mon pays natal: on a beaucoup de diversité et plus de tolérance vers les gens “différents” (ce mot est contestable)- en gros, les États-Unis est un gros “melting pot” des cultures. On est fier, et pas forcément juste sur le patriotisme: on est fier de sa liberté, de sa culture américaine, et de sa grosse bouffe! 😛 Ben…toutes les choses sont grandes aux États-Unis! 😉

Aussi, on a la solidarité: quand les attentats se sont passés en 2001, les américains se sont réunis comme un pays entier. Quand le mariage de même sexe s’est légalisé il y a un an, les peuples se sont célébrés. Et récemment, après la fusillade en Orlando contre la communauté LGBTQ, le pays s’est en deuil. Alors, les américains sont impassionés.

Donc, on célèbre cette fête nationale américaine comme des autres fêtes nationales du monde. Surtout cette année avec l’élection présidentielle, il faut que les américains s’est souviens de leurs droits et leurs états comme citoyens d’un pays puissant et compliqué.

Bon…je vous souhaite des bonnes fêtes pendant le 4 juillet. Allez les USA! 😀