Destination: Bamberg, Allemagne

La dernière destination pendant mes voyages en Allemagne en novembre, c’était à Bamberg. Cette ville est connue pour son centre ville historique pittoresque. Également, elle est une site d’UNESCO et elle est une destination populaire des touristes chaque année.

De Nuremberg (où je restais pendant quatre nuits), Bamberg est une heure par voiture. Du coup, j’ai pris un BlaBlaCar à 7:20 et j’y suis arrivée vers 8:30. Mon conducteur était français et l’autre passager était ukrainienne et on a passé du temps agréable en chemin de Bamberg.

Il neigeait quand on y est arrivé, mais pas trop fort. Quand même, il y avait du neige et c’était un peu dûr pour marcher au centre ville. Ça prendre 20 minutes à pied et je suis arrivée à l’Altes Rathaus, l’hôtel de Ville de Bamberg. Ce qui le fait intéressant, c’est son architecture unique: le batîment est situé sur une île artificielle sur le pont. Pendant le 15ème siècle, l’évêque de Bamberg ne voulais pas lâcher sa propriété au maire, du coup l’Altes Rathaus était construit sur une espace limitée. Aujourd’hui, c’est l’icône de la ville.

IMG20171204084846
Sur le pont avec l’Altes Rathaus.
IMG20171204085212
Altes Rathaus.

Également, Bamberg est connue pour ses sept collines et j’en suis montée une pour aller au Dom. À côté de la cathédrale, c’était le Neue Residenz, un batîment du 17ème siècle dans lequel les évêques ont habité. Je voulais y visiter, mais il n’a pas encore ouvert, du coup j’ai décidé de visiter des autres endroits et de revenir plus tard à 10:00.

IMG20171204101221
Dom.

Je suis montée une autre colline à l’abbaye de Michaelsberg. Malhereusement, elle n’était pas du tout ouverte, parce qu’elle était en train d’être reconstruite depuis 2016 et alors, je ne pouvais pas accéder l’intérieure. Néanmoins, j’ai vu des vues superbes de Bamberg en haut– beaucoup de neige sur les toits, mais c’était un vrai “winter wonderland!”

IMG20171204094936
La vue de Bamberg.

Après, je suis revenue à Neue Residenz où il vient d’être ouvert. J’ai payé 3,50 euros pour la visite et j’ai suivi une visite guidée des salles d’État. Malheureusement, on pouvait pas prendre des photos dedans, mais je vous assure qu’elles étaient si jolie. Il y a aussi du Rosengarten dehors le musée– même s’il n’y avait pas de roses en hiver, j’imagine qu’il serait extrêmement joli en printemps. En tout cas, j’ai des photos des galeries d’art sur le 1er étage (où on peut prendre des photos), du coup ça suffira.

IMG20171204111018
Neue Residenz.
IMG20171204101802
Les salons des arts.
IMG20171204105623
Rosengarten.

La visite a terminé vers 11:00 et je suis descendue la colline pour aller au centre ville où il y avait des marchés de Noël et du centre commercial. J’ai passé devant la “Petite Venise” avec des maisons à colombage au long du quai qui étaient pittoresques. Au marché, puisque j’ai pas trop aimé le spätzle que j’ai mangé à Nuremberg il y avait plusieurs nuits, j’ai décidé de re-essayer au marché de Bamberg. J’en ai acheté un, et c’était mieux que l’autre.

IMG20171204112446
La Petite Venise.
IMG20171204113617
Spätzle!

Avant de partir, j’ai essayé de trouver le Rauchbier, une bière typique de Bamberg et je voulais l’essayer. Malheureusement, je ne pouvais pas le trouver et donc, je l’ai laissé tomber et à 12:30, j’ai pris mon BlaBlaCar à Nuremberg– cette fois, mon conducteur était allemand, mais il n’a pas parlé beaucoup d’anglais. Heureusement, il y avait une autre passager qui parlait anglais et allemand, donc elle a fait la traduction entre nous. Sinon, le trajet a passé tranquillement, en arrivant à Nuremberg vers 13:30.

Globalement, ma demi-journée à Bamberg était trop courte: je souhaite que j’aie eu plus du temps pour flâner, prendre un café, ou trouver le Rauchbier. Si je décide d’y revenir un jour, je choisirais d’aller pendant le printemps quand le temps fait plus beau.

…et enfin, on arrive au dernier post de mes voyages en Allemagne ce novembre! C’était 9 jours et 5 villes, mais je suis vraiment contente d’avoir eu l’occasion de visiter le pays, surtout pendant les marchés de Noël! J’ai exploré plus de l’Allemagne, et j’espère que je pourrai continuer à y revenir et revenir.

Bien que cette séries du voyage termine, il y a plus des aventures à raconter! Merci pour tous, et à bientôt. 🙂

Advertisements

Destination: Nuremberg, Allemagne

Pendant mes voyages en novembre en Allemagne, j’ai passé le plus longtemps à Nuremberg, une ville dans la région de Bavière. Elle est connue pour son histoire sombre qui se compose du siège social des Nazis pendant la deuxième guerre mondiale et des “Nuremberg Trials” après. Mais malgré tout ça, Nuremberg reste une ville charmante et j’ai eu envie d’y visiter pendant que j’ai eu de l’occasion.

De Heidelberg, j’ai pris le Flixbus à Nuremberg. Normalement, le trajet dure trois heures, mais il neigeait cet après-midi et du coup, on y est arrivé une heure plus tard. Mais c’était pas grave, parce que mon hôte du Couchsurfing et moi, on ne se voyerait pas jusqu’à 20:00, parce qu’il travaillait. Donc, j’ai eu du temps pour aller aux marchés de Noël de Nuremberg, qui sont considérés les plus connus en Allemagne.

C’était la première journée des marchés de Noël, et c’était la folie. Il y avait beaucoup (trop) de gens et c’était presque impossible de marcher. Mais la magique du marché de Noël est restée magnifique: j’ai goûté la saucisson de Nuremberg et j’ai bu du vin chaud sur une terrace avec des jolies vues des marchés au-dessous.

IMG20171201180613
À Nuremberg.
IMG20171201182930
Les décorations de Noël.
IMG20171201184128
De la terrasse.

Après j’ai regardé les marchés, je suis allée à Starbucks pour le chauffage (et le Wifi!) où je suis restée pendant une heure jusqu’à 19:30, et puis je me suis dirigée vers l’appartement de mon hôte qui était situé pas trop loin du centre ville. J’y suis arrivée et il m’a accueilli avec de la soupe et des conversations. Il était un homme a la trentaine qui était étudiant à la fac et on a passé beaucoup de temps en discutant de la philosophie, culture, et des autres sujets intéressants. Vers 23:30, j’ai pris la douche et je suis allée au lit.

Le lendemain, c’était ma première journée à Nuremberg. Pendant le petit déjeuner, mon hôte m’a donné des recommandations des restaurants, cafés, et endroits que je pourrais visiter. À 10:00, je suis allée au palais de Justice (Justizpalast) dans lequel la salle d’audience #600 est située: c’est la salle où des “Nuremberg Trials” se sont passés et c’était génial qu’on peut regarder une pièce d’histoire dedans.

IMG20171202103356
Courtroom 600.

J’ai terminé ma visite du palais de Justice et, ayant faim, j’ai décidé de trouver un restaurant pour prendre mon déjeuner. À la fin, j’ai mangé du hamburger au resto que mon hôte m’a suggéré et qui était en chemin du centre ville. Le hamburger était ÉNORME et j’ai eu aussi des frites et une bière…j’ai vraiment bouffé après et je n’ai pas beaucoup mangé pendant le reste de la journée.

Au centre ville, j’ai visité Weißgerbergasse, une rue charmante avec des maisons à colombages colorées, les deux grandes églises de la ville (Saint Sebaldus et Saint Lorenz), et la maison d’Albrecht Dürer, un artist célèbre allemand. Ensuite, je suis montée une colline afin de visiter le château Imperial– franchement, on peut visiter juste la domaine du château, mais quand même il y avait une super vue de Nuremberg en haut.

IMG20171202132800
Weißgerbergasse.
IMG20171202140152
La vue du château.
IMG20171202140912
La domaine du château.

À Hauptmarkt, j’ai regardé les marchés de Noël encore une fois, et puis je suis allée au petit café que mon hôte m’a recommandé pour acheter deux tranches du gateau, un cheesecake et l’autre une tarte Linzer. Je les ai partagé avec mon hôte quand je suis rentrée, et elles étaient incroyablement délicieuses! Si je reviens à Nuremberg, je les acheterais encore (et encore!).

IMG20171202165949
Les gateaux.

Avant de rentrer chez mon hôte, j’ai passé devant le Handwerkerhof qui a des petits magasins artisanaux et un petit marché de Noël dedans. Je suis rentrée vers 16:00– c’était tôt, mais il faisait si froid et alors, j’ai eu envie d’être à la maison avec le chauffage. J’ai parlé avec mon hôte et on a partagé des gateaux que j’ai acheté. Puis, je suis restée chez lui pendant le reste de la nuit.

Le jour suivant, j’ai fait une excursion de la journée à Regensburg, mais je suis revenue à Nuremberg pendant l’après-midi. Pendant le soir, je suis allée au resto juste à côté de l’appart de mon hôte où j’ai mangé du spätzle qui était pas chaud, malheureusement. Mais l’ambiance du resto était génial (avec un group qui ont joué de l’accordéon) et le Biergarten dehors était très joli avec des décorations festives et une atmosphère magique.

IMG20171203175140
L’atmosphère magique.

Pendant ma dernière journée, je suis allée à Bamberg pour une demi-journée et, dès que je suis revenue à Nuremberg, j’ai pris le tramway à Dokumentationszentrum Reichsparteitagsgelände, un musée de l’histoire du Nazi et son “rallying grounds” afin de perpétuer des idéologies d’Adolf Hitler. Comme le palais de Justice, ma visite au musée était sombre, mais éducative– je ne peux pas imaginer pourquoi un régime terrible a existé et j’ai beaucoup appris la nature de l’humanité.

IMG20171204152407
Dokumentationszentrum Reichsparteitagsgelände.

En prenant du tramway au centre ville, j’ai fait la dernière visite du marché de Noël où j’ai acheté du pain d’épices traditionnellement allemand, mais surtout de Nuremberg. Je suis rentrée chez mon hôte et on s’est parlé jusqu’à 23:00 quand je suis allée au lit. On s’est dit “au revoir,” puisqu’il était ma dernière nuit à Nuremberg (bon, en Allemagne) et j’ai du me réveiller hyper tôt (4:00-5:00) afin d’aller à l’aéroport pour prendre mon vol à 6:30 à Lyon, du coup je n’aurais pas du temps pour dire “au revoir” à mon hôte pendant le matin. Même s’il était difficile à me réveiller, je l’ai fait et j’ai pris mon vol à Lyon et puis la navette chez moi, en y arrivant vers 11:00.

IMG20171205183719
Pain d’épices de Nuremberg

En général, mes quatre nuits à Nuremberg était géniales. Je suis chanceuse d’avoir eu un hôte super et aussi a découvert la beauté de la ville. Je souhaite que j’aie eu plus du temps pour découvrir plus des restos car il semblait qu’il y ait beaucoup d’options merveilleuses. Il faut que j’y revienne un jour!

Plus des posts à venir– à plus tard!

Destination: Francfort, Allemagne

Guten Tag!

Enfin, je viens de raconter mes aventures en voyageant de l’Europe pendant l’hiver. Après j’ai terminé mon premier semestre de l’enseignement à la fac, j’ai plus des deux mois des vacances, et il était certain que j’ai bien profité de cela. Alors, j’ai résérvé mes vols, ainsi que mes hébergements et mes transports pour bien m’amuser pendant mon temps libre.

Du coup, la semaine après la Thanksgiving, je suis partie afin d’aller à ma première destination en Europe: l’Allemagne. J’ai passé presque dix jours là-bas, pour visiter des villes que je n’avais pas encore visité et aussi pour voir des marchés de Noël lesquels sont les plus connus du monde. J’ai commencé à Francfort, car son aéroport est la plus grande et la plus convéniente pour y arriver.

J’ai pris une navette de ma ville en France pour aller à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry. C’était très tôt du matin (7:00) et j’y suis arriver vers 8:30. Après avoir passé devant les contrôles, j’ai eu deux heures d’attente jusqu’à mon vol vers 11:00– j’ai eu une correspendance à Bruxelles et là, mon vol à Francfort était en retard dans 30 minutes. C’était un peu embêtement, mais quand même on est arrivé à Francfort juste 15 minutes en retard, du coup c’était pas si grave. Dès que j’y suis arrivée, j’ai acheté un billet pour prendre le S-Bahn (transport public) au centre ville. Je suis descendue à Hauptbahnhof (“gare centrale”) où j’ai rencontré mon hôte du Couchsurfing avec qui je resterais pendant deux nuits.

Mon hôte a habité dehors centre-ville, et alors il fallait prendre le S-Bahn pour y aller. Après s’être perdus un peu, on est revenue chez lui vers 19:00. J’étais épuisée, après avoir voyagé pendant toute la journée, donc j’ai pris ma douche et, après avoir parlé un peu avec mon hôte, je suis allée au lit.

Le lendemain, j’ai passé toute la journée au centre-ville avec mon hôte: on a acheté et on a partagé un billet de la journée (“day ticket”) qui était convénient pour accéder le train, le bus, le tramway, et des autres transports communs. Alors, on est sortie à 8:00– dès qu’on est arrivé au centre ville, on a commencé à Goethe House, la maison de l’écrivain allemand connu. On n’y est pas entré, mais pour juste regarder l’extérieur du batîment et puis on a continué à Römerberg, une place avec des maisons à colombages colorées. Même si la place est une reconstruction de l’originale (puisqu’elle était bombardée pendant les guerres mondiales), elle était pittoresque quand même.

IMG20171128091733
Römerberg.

Ensuite, on a traversé le pont Eiserner au dessus de la rivière Main et on a visité l’église Deutschordenskirche, qui était magnifique. On est aussi allé à Sachsenhausen, un quartier avec beaucoup de bars et de restos pour la vie nocturne– il n’y avait pas de gens quand on a visité, mais j’imagine qu’il est très vivant pendant la nuit!

IMG20171128094310
Le pont Eiserner.
IMG20171128095459
Deutschordenskirche.
IMG20171128101102
Sachsenhausen.

Au long du quai, il y avait plein de musées et on a fait des petits arrêts au musée Städel où son jardin est très intéressant et moderne. Également, on a vu le Liebieghaus qui était une villa pendant le 19ème siècle, mais aujourd’hui est un musée des sculptures. Leurs architectures étaient incroyables!

IMG20171128105201
Le musée Städel.
IMG20171128105812
Liebieghaus.

En traversant du pont au centre ville, mon hôte et moi ont pris le déjeuner de la cuisine indienne (et pas allemande, ce que je ne sais pas pourquoi, mais elle était délicieuse) et puis ont visité Paulsplatz avant d’aller à la tour Main où j’ai acheté un billet pour prendre l’ascenseur en haut pour les vues de Francfort. Les vues n’étaient pas mauvaises et j’ai pris beaucoup de photos de la ville– elle est très moderne, mais aussi elle a bien présérvé son centre ville historique.

IMG20171128153405
Vue de la tour Main.

Après je suis descendue la tour, mon hôte et moi sommes allés à l’Operhaus (“Opéra”) et puis sommes revenus au centre ville. En ce moment, il faisait nuit (déjà, en hiver!) et on a passé du temps aux marchés de Noël à Römerberg et Paulsplatz et ils ont eu l’air très magique. Je n’avais pas imaginé que les marchés de Noël à Francfort me plairaient, mais ils l’ont fait! Également, on a pris du café près de Römerberg où j’ai commande aussi un Frankfurter Kranz, un gateau de trois étages avec de la confiture cérises et du crème au beurre– très riche, mais délicieux!

IMG20171128161026
Operhaus.
IMG20171128170607
Le marché de Noël à Römerberg.
IMG20171128171304
Frankfurter Kranz.

On a pris du vin chaud aux marchés de Noël après et puis on a décidé de rentrer chez lui. Même s’il était juste 18:30, on était fatigué en explorant de la ville toute la journée, du coup on a eu besoin de repos. Donc, on a pris le S-Bahn et on est rentré vers 20:00. Je me suis reposée pendant le reste de la nuit.

Le lendemain, c’était mon dernier jour à Francfort: j’ai pris le déjeuner avec mon hôte dans un café et on s’est dit “au revoir” vers midi. Je suis allée à Hauptbahnhof où j’ai pris le Flixbus à la prochaine destination sur mon itinéraire. En général, je n’ai eu que deux nuits à Francfort, mais j’ai vu tous ce que je voulais vu dans une journée. Même si la ville est plutôt industrielle, elle a un charme qui m’a plaît et je suis contente d’y avoir visité.

Plus des posts à venir– à bientôt!

Destination: Grenoble, France

Bonjour!

La semaine dernière, j’ai fait une excursion de la journée avec une amie à Grenoble. J’avais voulu y visiter depuis longtemps, car elle a été dans ma “bucket list” des endroits à voir pendant mon temps en France. En fait, j’avais voulu y aller deux semaines avant, mais le temps n’avait pas fait beau, du coup j’ai décidé d’attendre jusqu’au temps était mieux.

C’était le jeudi dernier quand mon amie m’a proposé encore l’idée pour aller à Grenoble le weekend suivant– je n’ai rien eu des choses à faire ce weekend, du coup j’ai décidé de la joindre pour le voyage. On a acheté des billets pour un aller-retour avec Flixbus (au total, ça coûtait 18 euros– très bon prix!) et on y allait!

On a pris le Flixbus samedi à 8:45, en prenant 2-1/2 heures directement à Grenoble. Il y avait beaucoup de brouillard dehors le bus et on espérait qu’il disparaitrait dès qu’on arrivera à la ville. Malheureusement, il ne l’a pas fait quand le Flixbus nous a déposé à la gare routière de Grenoble à 11:15. En tout cas, on était determiné pour faire s’amuser pendant la journée, avec ou sans le brouillard.

Au début, on s’est dirigé vers l’Isère, la rivière principale de la ville. Pendant notre marche au long du quai, on a vu des montagnes omineuse sur la distance. En fait, Grenoble est s’appellée “la capitale des Alpes,” à cause de sa situation près des montagnes connues: on peut voir des Alpes n’importe où dans la ville, ce qui fait une jolie vue partout!

La vue des montagnes.

On a continué à flâner au long du quai où on a vu aussi des “Bulles” (la téléphérique qui prend des passagers au sommet de la Bastille, un fort ancien qui est situé sur une colline) qui montaient et descendait au-dessus de l’Isère. On les prendrait cet après-midi, mais pour cet instant, on a continué au centre historique où il y avait beaucoup de petites rues étroites et pavées, aussi avec plein de charme.

Les bulles descendent.
Place du Tribunal.

Il était midi et on avait faim. Après avoir cherché un resto qui ne coûtait pas trop cher, on a mangé dans une creperie où j’ai commandé une galette du jambon, de l’oignon, et beaucoup de Reblochon, un fromage régional de la Savoie qui n’est pas trop loin de Grenoble. Elle était lourde, mais chaude et délicieuse– c’était parfait pour un jour froid!

Après le repas, on est revenue aux Bulles et a payé pour un aller-simple avant d’entrer dans notre propre “bulle.” Franchement, on était assez coincé avec quatre aux gens russes dans notre “bulle” pendant la montée, mais quand même, la vue de Grenoble était magnifique.

La vue pendant la montée.

On est arrivé au sommet de la Bastille où on a vu et a pris des millions des photos de la vue panoramique. Le brouillard était encore là, mais on pouvait voir des silhouettes des montagnes sur la distance. Ça avait l’air assez mystérieux ce qui a fait des jolies photos à souvenir.

La vue de la Bastille.
Panorama de la Bastille.

Sur la Bastille, il y avait aussi des grottes qui s’appelle Mandrin, dans lesquelles on a exploré. Il n’y avait pas beaucoup de choses à voir dedans des grottes, mais en tout cas, elles étaient belles. Après avoir acheté une carte postale au magasin près de la téléphérique, je suis descendue la Bastille avec mon amie: on est revenue au centre ville à pied, puisqu’il était plus facile à descendre par rapport à monter la colline. Le sentier était plein de feuilles mortes, puisqu’il était presque l’hiver et j’ai bien aimé la nature au long de la route.

Les grottes de Mandrin.

Une heure plus tard, on est arrivé au centre ville où on a décidé de revenir au centre historique pour voir la place du Verdun où il y avait des grands batîments (un musée des montagnes, le Préfecture, le palais de l’Université, et le Tribunal Administratif). C’était juste un endroit pour prendre une photo (parce que la place est jolie) et puis on a flâné dans le quatre commercial où on a fait une petite pause dans un salon du thé. Dedans, on a commandé une tarte aux noix grenobloise, un dessert spécial de Grenoble: elle consiste en noix (plus précisément, “walnut”), du caramel, et de la tarte qui goûte un peu comme “shortbread,” en anglais. Un dessert très riche, mais tellement délicieux– en fait, la tarte semble comme un “millionaire shortbread” lequel j’adore aussi. C’était une pause parfaite afin de nous réposer un peu après une longue journée à marcher partout.

Panorama de la Place du Verdun.
Tarte aux noix grenobloise.

Enfin, il était l’heure pour le départ: on a quitté le salon du thé et on a marché à la gare routière. Pendant la marche, il a commencé à faire nuit (à 16:30 déjà!) et on a vu aussi des stands pour les marchés de Noël qui arrivent bientôt. On y est arrivée et on a pris le Flixbus à 17:15, en revenant à la ville vers 19:30. C’était une journée bien passée et malgré le brouillard, Grenoble reste une jolie ville. Je voudrais y revenir bientôt, peut-être quand il fait plus beau et clair!

Thanksgiving!

Bonne Thanksgiving!

C'est la vie américaine

Ou aussi…le jour d’Action de grâce. Mais pour ce poste, on dira “La Thanksgiving.” 😛

Alors, qu’est-ce que c’est la Thanksgiving? Simplement, c’est une fête américaine laquelle on passe du temps avec la famille ou les amis. On mange un dîner (ou le déjeuner, pour moi) avec eux.

Et vraiment, on mange BEAUCOUP.

Un dîner traditionnel consiste en plusieurs choses spécifiques: le pain de maïs, la patate douce, la canneberge (“cranberry,” en anglais), la tarte à la citrouille (ou celle aux pommes), et bien sûr, la grande dinde! On mange et mange, jusqu’à la satiété (ou plus!). On presque ne finit jamais toutes la bouffe: il y a beaucoup de nourriture qui reste et on continue à la manger jusqu’au Noel! C’est fou!

Mais pourquoi les américains mangent beaucoup pour cette fête de novembre? Qu’est ce que la raison pour ça?

Bien…c’est une longue histoire des États-Unis, mais ce n’est…

View original post 246 more words