Destination: Cantorbéry, Douvres, et Calais

Bonjour à tous!

Bienvenue au dernier poste de mes aventures pendant les vacances de Noël! Durant tout ce mois, je t’ai raconté chaque destination où j’ai visité, ainsi que je t’ai partagé des photos que j’ai prises. Mais maintenant, on est presque fini! 😦

En tout cas, on continue?

Après Londres, je suis allée à Cantorbéry, et j’ai passé l’après-midi en explorant la ville; c’est pas trop grande (en fait, c’est petite! J’ai pas eu de problème de marcher partout). Cantorbéry est ville connu, grace à Chaucer et l’histoire The Canterbury Tales. Je l’ai lu pendant mes études à la fac, du coup j’ai eu envie d’y visiter.

Il y a eu des rues étroites et pavés, et plein de vieux monuments: le château Cantorbéry, la cathédrale Cantorbéry, l’abbaye St. Augustine, etc. J’ai visité tout pendant deux heures et après j’ai flâné dans le centre ville, en attendant du bus à Douvres ce soir.

Le château Cantorbéry.
Le château Cantorbéry.
La cathédrale Cantorbéry.
La cathédrale Cantorbéry.
À Cantorbéry.
À Cantorbéry.

De toute façon, la ville de Cantorbéry était petite et mignonne, mais on doit pas passer beaucoup de temps là-bas. Franchement, un après-midi serait suffisant.

Alors, à 17h30 j’ai pris le bus à Douvres, une ville portuaire où j’ai passé une nuit avec un autre Couchsurfer. On a bu de l’alcool et on a passé du temps en regardant un film. Après le film, j’ai pioncé sur le lit, bourrée et fatiguée. Je me suis réveillée le lendemain avec un mal de tête et un mal de ventre. En tout cas, il fallait de partir chez lui afin d’avoir du temps pour explorer Douvres et pour prendre le ferry en France, à Calais. J’ai dit au revoir à mon hôte et je me suis dépêchée de visiter le château Douvres, ainsi que faire une randonnée à pied aux falaises de Douvres (auxquelles sont connues dans la pièce de théàtre “King Lear” par Shakespeare). J’ai fait beaucoup d’exercises, et j’ai sué au même temps ai continué à me sentir…pourrie de la gueule de bois. 😛 Bref, j’ai vu Douvres!

Le château Douvres.
Le château Douvres.
Les falaises de Douvres.
Les falaises de Douvres.

À 11h15, j’ai quitté des falaises afin d’arriver au port pour prendre le ferry à Calais. Mais je me suis trompée, car j’y suis arrivée un peu trop tard pour s’enregistrer (il faut qu’on arrive 45 minutes avant le départ; j’avais pas su!). Bref, c’était pas grave, parce qu’il y aurait un autre ferry qui partirait plus tard, alors je me suis enregistrée pour ça. À 13h15, j’ai pris le ferry et je suis arrivée à Calais à 15h30.

Mon hôte avec qui je resterais à Calais (en fait, il n’habite pas de Calais, mais dans une autre ville. Mais n’importe quoi…) m’a récupéré et on a passé l’après-midi à Calais. Son coloc nous a joint et on a flâné dans le centre ville. Franchement, il n’y a pas beaucoup de choses à voir, mais néanmoins la ville est charmante, près de la mer et avec un joli hôtel de ville:

Calais.
Calais.
Hôtel de Ville.
Hôtel de Ville.

Après 17h00, on a décidé de quitter Calais. Mon hôte et son coloc avait prévu d’assister une fête avec leur amis pour le réveillon, alors je suis allée avec eux à la maison de leur amis. La route a duré deux heures du coup on y est arrivé à 19h30. J’ai rencontré leur amis, et on a passé la nuit avec (beaucoup!) de l’alcool, un repas de pierrade, et les jeux de cartes. C’était amusant, mais aussi j’étais vraiment fatiguée, après avoir bu trop d’alcool pendant la veille et avoir dormi pas bien. Mais les garçons (j’étais la seule fille) ont continué à fêter jusqu’à 6h00 du matin (mon Dieu!). Finalement, on s’est couché, et j’ai que dormi cinq heures avant de se révéiller.

Mon hôte, son coloc, et moi, nous sommes partis à 15h00 pour rentrer chez eux. On y est arrivé à 18h00, mais j’ai pas eu beaucoup de temps de se reposer chez eux, car ils avaient prévu de visiter la famille du coloc pour le Nouvel An. Alors, on a fait ça; j’ai pris le dîner avec sa famille (un peu mal à l’aise, mais n’importe quoi; j’ai goûté du cerf pour la première fois!) et à 21h00, on est revenu chez eux. Finalement!

Je me suis prise la douche et je me suis couchée. Le lendemain, je suis réveillée et à 13h00 mon hôte m’a amené à la gare de Calais où je ferais un BlaBlaCar au Havre, en Normandie. J’ai dit au revoir à mon hôte et j’ai quitté Calais. Le trajet a passé trois heures et je suis arrivée au Havre à 17h30. Enfin, j’ai pris le bus chez moi et j’ai fini mes vacances. Ouf!

Voilà, c’est tout! Ces vacances ont été stressantes, mais aussi j’ai fait beaucoup de choses, ainsi que ai visité plein de villes au Royaume-Uni et en Irlande. Je regrette rien.

Bon, c’est la fin du mois du janvier, et il y a plus des choses à faire pendant le mois du février: plus des voyages, plus des histoires. Merci de lire mes postes, et je vous promets plus des aventures bientôt. À toute! 🙂

Un weekend à Lyon!

Bonjour!

Le weekend dernier, j’ai profité de l’occasion pour visiter Lyon! J’ai eu quatre jours en congé et aussi un seminaire d’intégration là-bas, alors j’ai bien voulu y aller! Aussi, je connais une assistante qui y habite, du coup j’ai rien payé pendant mon séjour (au moins, pour le logement).

Alors, j’ai commencé mon voyage de Normandie à Lyon vendredi; j’avais passé une nuit avec un assistant à Rouen et le lendemain j’ai pris mon covoiturage à 9h15. Typiquement, le trajet de Rouen à Lyon dure cinq ou six heures, mais ce jour, il a duré sept heures et demie! Incroyable…simplement, on a eu un accident de voiture par autoroute et on a fait trois pauses (et pas nécessaire…).

Bref, on est arrivé à Lyon, à la gare Part Dieu au centre ville. L’assistante avec qui je suis restée m’y est allée chercher et elle m’a montré un peu de Lyon. Elle m’a pris aux Halles de Lyon, un centre-commercial qui se spécialise en gastronomie lyonnaise (ce qui est connu en France). C’était vraiment chouette!

Aux Halles de Lyon.
Aux Halles de Lyon.
Les coussins (les bonbons lyonnais).
Les coussins (les bonbons lyonnais).
Les fromages St. Marcellan.
Les fromages St. Marcellan.

Ensuite, on a pris le tram chez elle (pas trop loin de la gare Part Dieu) où je me suis installée et me suis reposée un peu avant de resortir ce soir avec l’assistante. J’ai vu la vie nocturne à Lyon- très jolie! ❤

Sur le pont Napoléon III.
Sur le pont Napoléon III.
Hôtel de Ville.
Hôtel de Ville.

Après on s’est promenée pendant 50 minutes à travers le centre ville (à la Place Bellecour, Place des Jacobins, l’Opéra de Lyon, et l’Hôtel de Ville), on est revenue chez elle où je me suis reposée et me suis couchée.

Le lendemain, je me suis réveillée et je me suis preparée pour une excursion d’une journée (c-à-d “day trip”) à Annecy, une jolie ville près des Alpes. L’assistante m’avait recommandé que j’y vais, alors je l’ai fait! J’ai pris le train à 10h00 et je suis arrivée à Annecy à 12h00. La vue du train pendant le voyage était vraiment belle, avec les Alpes enneigées.

Dès que je suis arrivée à Annecy, je suis allée à Vieux Ville et ai mangé dans une petite taverne où j’ai commandé une tartiflette (un plat de Savoie qui consiste en pommes de terre, fromage, lardons, et beaucoup de crème). Très bonne, et très lourde! J’ai plus eu faim et j’ai rien mangé pendant le soir!

Il neigeait à Annecy, avec des bourrasque. Malheureusement, j’ai pas amené de vêtements d’hiver pour ce séjour en Rhône-Alpes, du coup j’avais vraiment froide! Oh là là…

En tout cas, j’ai visité la Basilique de la Visitation et le château d’Annecy (les deux sont en haut des collines, alors la randonnée était assez dure). Ensuite, je suis descendue et ai visité le centre ville (où il y a le Palais de l’Ile, située au le milieu du canal), ainsi que le lac d’Annecy. Carrément, la vue du lac et les Alpes est incroyable. J’ai pris des photos, mais elles peuvent pas recréer la beauté du paysage.

Vieux Ville.
Vieux Ville.
Tartiflette!
Tartiflette!
Château d'Annecy.
Château d’Annecy.
Palais de l'Ile.
Palais de l’Ile.
Le lac d'Annecy.
Le lac d’Annecy.

Après avoir passée trois, quatre heures à Annecy, j’ai décidé de rentrer à Lyon, puisque j’étais fatiguée et j’avais froide. J’ai pris le train et je suis revenue à la maison de l’assistante à 18h30. Je me suis douchée, ai parlé un peu avec l’assistante et je me suis couchée.

Le lendemain, c’était dimanche. Je me suis réveillée et je me suis preparée un itinéraire de Lyon. Malheureusement, mon portable ne chargeait plus, même si je l’ai branché la veille. La batterie était à 7%!!! Et il faut que mon portable soit chargé complètement car je pris des photos de mes voyages avec son caméra.

Bref, j’ai pas pu faire rien. J’ai exploré la ville, mais j’ai pas pris des photos. Triste… 😦

J’ai commencé à la Place Bellecour, et j’ai fait une boucle autour de la ville: Cathédrale de Saint Jean-Baptiste de Lyon, les Minimes (avec des ruines romaines), et la Basilique de Fourvière. Je suis montée sur la colline afin de visiter la Fourvière (un peu fatiguant, mais ça va) et j’ai gagné une belle vue de la ville entière. Encore, mon portable n’a pas marché, mais j’y ai retourné le lendemain (avant le départ) afin de prendre une photo.

Puis, je suis descendue la colline et j’ai passé une heure, complètement perdue, afin de trouver le resto Brasserie Georges auquel l’assistante m’a recommandé. Je n’ai que voulu le déjeuner, mais oh là là, les recherches étaient vachement dures…

Finalement, je l’ai trouvé et j’ai pris le déjeuner. Brasserie Georges est touristiques, mais aussi populaire car il servent des plats de haute-cuisine (les courses de 3 plats!) et la cuisine lyonnaise. Moi, j’ai commandé la quenelle, car j’ai voulu la goûter. Franchement, la quenelle n’a pas été trop extraordinaire, mais j’admis qu’elle a été bien-faite. Et j’ai goûté un peu de cuisine lyonnaise! 😛

J’ai fini le déjeuner et encore, j’ai passé deux heures, totalement perdue, afin de trouver l’endroit dans lequel le seminaire d’intégration pour l’école supérieure (c-à-d “grad school”). Située près de la gare Part-Dieu (et moi, j’étais près de la gare Perrache, à l’autre côté de la ville), j’ai marché trop loin, et j’ai fait plein d’erreurs en chemin. Oh mon Dieu…

Enfin, je suis arrivée au seminaire de l’intégration, quarante minutes en retard. Mais les gens et le présentatrice ne m’ont pas remarqué, alors c’est bon. Pendant plus des deux heures, j’ai ecouté la présentation, mais à la fin, j’ai décidé de ne pas postuler à ce programme. Il ne m’a plus intéresse. Bof…

Bref, je suis revenue à la maison de l’assistante et j’ai passé le reste du jour là-bas. J’étais vraiment fatiguée, après avoir marché partout pendant la journée. J’étais trop heureuse de se coucher tôt et à 9h15, j’ai fait ça.

Je me suis réveillée tôt le lendemain: c’était le dernier jour à Lyon. Avant que je parte, j’ai revisité des places où j’avais pas pu prendre des photos pendant la veille. Voilà!

Place Bellecour.
Place Bellecour.
Place des Jacobins.
Place des Jacobins.
Cathédrale de Saint Jean-Baptiste.
Cathédrale de Saint Jean-Baptiste.
La Basilique de Fourvière.
La Basilique de Fourvière.
La vue de Lyon de la Fourvière.
La vue de Lyon de la Fourvière.

Après j’ai pris des photos, je suis allée encore aux Halles de Lyon où j’ai acheté des coussins comme souvenirs (j’ai pas encore en goûté, mais je vais en essayer bientôt!). Ensuite, j’ai dû quitter Lyon (afin de revenir en Normandie à une bonne heure, c-à-d avant 21h00), alors j’ai rencontré mon conducteur pour le BlaBlaCar à Rouen à 11h00. On a passé un trajet agréable (et plus vite!), et on est arrivé à Rouen cinq heures plus tard. J’ai pris les deux bus à ma petite commun et j’y suis arrivée à 20h00. Finalement!

Même si j’ai eu beaucoup de choses de rattraper, je regrette rien. J’ai bien aimé Lyon, et je suis contente que l’occasion de visiter Annecy se soit passée. 🙂

Bon, on va continuer (et finir!) le reste du voyage pendant les vacances d’hiver bientôt. À toute à l’heure!

Je rentre! (et Bonne Année!)

Taken from Oblate Spheroid.

Bonjour!

Si vous n’avez pas connu, je voyageais pendant les vacances de Noël. Pendant seize jours, j’allais partout au Royaume-Uni et à l’Irlande (surpris!) et j’ai eu beaucoup d’aventures là-bas.

J’ai voyagé à huit villes où j’ai exploré et ai vu autant que j’ai pu le faire. Franchement, seize jours, ces sont pas suffisamments de découvrir toutes les choses. Je me suis trouvée hâtive, en se dépêchant d’une ville à l’autre. J’ai pas exploré aucune ville en détail, et je souhaitais qu’il y ait plus du temps à faire ça.

Mais bref…bien que je me sois pressée et aie été fatiguée à la fin du voyage, je me suis bien amusée. J’ai appris plein de choses de la culture anglaise ce qui est assez différente que celle américaine- plus différente que j’ai imaginé! Ainsi que les cultures irlandaise et éccossaise…

En tout cas, j’ai plein d’histoires à raconter, alors pendant le mois de janvier, je vais dédier ce blog à mes voyages pendant les vacances de Noël. Puisqu’il y a tellement de choses qui se sont passées tandis que je voyageais, il est probable que je posterai deux fois par semaine. Mais je pense que cette situation est profitable pour vous! Considerez-la comme un cadeau de moi! 😀

Bon! Je vais commencer ce mercredi avec l’histoire du première trajet pendant les vacances. En fait, je posterai mes postes chaque mercredi et dimanche, du coup attendez-les en ces-temps là.

…et voilà! Qu’est-ce que vous avez fait pendant les vacances? Vous avez célébré le Noël et le Nouvel An? Bonne année 2016, et je crois que cette année sera exceptionnelle. Prenez soin de vous! 🙂

Partir à la plage

Je suis allée à la plage pour une briève vacance avant mes études recommencent. C’était sur la côte centrale du état et elle était très belle, comme le fois précédent que j’y suis allée. La mer est restée bleue, et le ciel aussi. Les petits oiseaux sautillaient et volaient en haut de l’eau pendant que les vagues se percutaient contre les roches dentés. Je respirais l’air frais: froid et salé, comme les algues allongé sur le littoral. C’était exaltant et je me sens détendue. Pendant deux jours, j’ai échappé des confins et d’ennui de ma vie domestique.

En plus des promenades sur la plage, j’ai eu d’opportunité visiter un autre endroit où j’ai vu des arbres magnifiques. Ces arbres étaient distinctifs; ils étaient cyprès, ces grands choses qui dominent au-dessus du bord de la falaise, appuyent en haut d’eau sans peur et souci. Ils étaient brillants, parce qu’ils représentent l’audace.

Il est intéressant de noter que j’ai mangé des restos spécials. Un endroit où je suis allée, ce que le resto “français.” J’ai marqué le mot avec des guillemet, parce que ce resto n’est pas français authentiquement. Mais, le resto servait plusieurs plats français, comme des croques monsieurs et madams, des quiches, des bouillabaisses, et bien sûr, des escargots. J’ai commandé des escargots que j’ai partagé avec ma famille et la bouillabaisse pour l’entrée. Les escargots étaient delicieux: chaud, graisseux, et moux. Je les ai adorés. Ma bouillabaisse était magnifique aussi; je n’ai eu jamais de bouillabaisse avant cet expérience et bien, je n’avais pas de déconvenues. Beaucoup de fruits de mer, chaud et fumant, et le ragoût du safran était parfumé et sublime. Très bien!

Les autres restos que je suis allée étaient bons aussi: il y en avait un qui servait des cuisines asiatique-fusion et là, j’ai commandé une bisque du saumon incroyable. L’enchilada du homard n’est pas asiatique-fusion, mais elle était delicieuse à tout prix. L’autre resto servait beaucoup de plats “chic,” et aussi beaucoup de fromages (il est une crémerie aussi). J’ai adoré ma salade que je trouve un peu bizarre, parce que la plupart de temps, je ne préfère pas manger de salade. Mais, celle-ci valait la peine: la combinaison de la salade, des pistaches, des pamplemousse, et des fromage de chèvre se mélangaient créer un plat impressionnant. Vous remarque que je prends au sérieux mes nourritures, n’est-ce pas?

En tout cas, je me suis amusée bien. Bien que la vacance ait été deux jours seulement, la durée était parfaite. C’était un bref congé avant ma vie occupée recommencent. Maintenant, je suis bien reposée et je suis préparée s’attaquer aux demandes de l’année scolaire. Allons-y! 😀

Image

Image

Image