Je deviens française?!

Salut, tout le monde!

Aujourd’hui, ça marque un mois exactement depuis que je suis revenue aux États-Unis. Comme vous connaissez, j’ai passé huit mois en France où j’ai enseigné l’anglais. Du coup, puisque j’y ai habité assez longtemps, il est sûr que je me suis acclimatée à la culture française. Plus précisément, j’ai adopté des habitudes lesquelles je n’ai jamais eu avant d’arriver au pays et c’est assez bizarre! Est-ce qu’il est vrai que je deviens…française??

Bien que je sois maintenant aux USA, je continue à faire des choses que j’ai fait en France. D’une part c’est marrant, d’autre part c’est étrange surtout pour ma famille et mes amis. Alors, j’ai décidé de faire une liste des habitudes françaises que je fais dans mon propre pays, les drôles et les embarrassantes. Jusqu’à ce que je rentres en France cet automne, j’ai assez honte de faire celles-ci!

Quelles habitudes françaises faites-vous? Dites-les-moi!

 Les habitudes françaises (que je fais)

1. Marcher partout. C’est vrai que j’ai une voiture aux États-Unis, mais en France je n’en ai aucune, du coup j’ai marché partout pour aller au supermarché, à la gare, au bar…alors, je me suis bien acclimatée à marcher (ainsi que j’ai développé les jambes sculptées!). Bien que j’aie l’option maintenant pour conduire, je ne choisis pas à la faire. Pourvu que l’endroit ne soit pas trop loin de chez moi, je préfère marcher là-bas. C’est utile, parce que je ne gâche pas d’essence pour économiser de l’argent et protéger l’environnement!

2. Râler toujours. D’autre côté plutôt négatif, je râle souvent de n’importe quoi. De l’administration au travail, ce n’est pas possible pour être positif. Bon, en fait j’ai été encore pire pendant mon enfance, mais quand même, je devenais grincheuse comme les français!

3. Écrire la date “jour/mois/année.” Pendant mon séjour en France, je me suis rendue compte que le pays, ainsi que des autres pays en Europe, même le reste du monde, on écrit la date dans cet ordre: “jour/mois/année.” Mais aux États-Unis, on l’écrit “mois/jour/année.” Je me suis demandée aussi si les américains sont les seuls gens qui l’écrivent comme ça, et franchement, je ne sais plus. Du coup, j’ai été très confondue quand je suis allée en France pour la première fois; je me suis rappellée un jour où j’ai reçu un document qui a fait la date comme “03/10/16.” Je ne savais pas si la date était “le 10 mars” ou “le 3 octobre.” Mais peu un peu, je me suis habituée à écrire comme ça après un certain temps. En fait, quand je suis revenue aux États-Unis après ma première année en France, j’ai continué à signer les documents avec l’ordre français pendant un mois!

…et aussi, le fait qu’on écrit “le 10 mars/le 3 octobre” est bizarre, parce que les américains écrivent “October 3rd” ou “March 10th.” Mais c’est drôle, car maintenant quand j’envoie des SMS à mes amis américains, j’écris “the 3rd of October” ou “the 10th of March.” Oh là là…je pense que je ne suis plus américaine??

4. Dire les petites expressions françaises. Parfois, je dirais quelque chose française par accident aux membres de ma famille ou à mes amis…et ils ne parlent aucun français! Heureusement, c’est juste les petits mots comme “voilà” ou “bon appétit” ce qui ne sont pas difficile à comprendre car ils sont utilisés en anglais aussi. Aussi, je dis parfois le mot de remplissage (“filler word”) “bon bah…” ce qui est embarrassant, mais les gens ne le remarquent pas souvent. Ouf, je suis chanceuse!

5. Utiliser les sacs réutilisable. Enfin, les sacs réutilisable…en fait, l’état de Californie (où j’habite) a interdit récemment tous les sacs réutilisable aux supermarchés, du coup il faut qu’on apporte son propre sac pour faire les courses. Mais après l’avoir fait pendant toute l’année en France, ça ne m’a pas dérangé. C’est bon pour l’environnement, alors pourquoi pas?

…c’est tout pour l’instant! Si vous avez quelque chose à ajouter, n’hésitez pas à mettre dans le commentaire. À bientôt. 🙂

Advertisements

Comment je continue à pratiquer le français (après je finis mes études)?

Image result for photos of learning french

Bonjour!

J’apprenais le français pendant presque dix ans et bien que je sache que je n’ai pas encore le matrisé, quand même je continue à pratiquer pour améliorer ma connaissance de la langue française (en écriture, orale, lecture…).

Ça faisait presque deux ans pendant que j’ai fini mes études à la fac dans laquelle j’ai pris des cours français et ai eu plein d’opportunités pour profiter des ressources afin de le pratiquer. Des profs français aux camarades qui voulaient parler en français, j’ai été dans un environnement qui m’a encouragé à parler français (sans jugement).

C’est vrai qu’il sera plus difficile à continuer à pratiquer le français après on termine ses études et on n’a plus de ressources pour ça. Alors, si vous avez ce problème, je voudrais vous partager plusieurs mes conseils pour continuer à pratiquer le français. Je vous donne une liste des choses que vous pourriez faire pour continuer à faire l’expression orale en français. Il y aura quelques points qui sont plus accessibles que des autres, mais globalement, j’espère qu’ils seront utiles pour vous.

On commence- c’est parti!

Comment on continue à pratiquer le français (après ses études)?

1. Déménagez en France (ou d’autres pays francophones). D’accord, d’accord…je sais qu’il n’est pas possible pour tout le monde à faire, mais si l’opportunité se produit, pourquoi pas que vous la profitez? Moi, j’ai eu de la chance d’avoir trouvé un travail en France après j’ai obtenu mon diplôme et maintenant j’y habite depuis presque deux ans. Pour être dans un pays francophone, c’est bien pour l’immersion totale afin de vous forcer à utiliser le français tout le temps (à la banque, au supermarché, etc.) et ça aide beaucoup.

2. Trouvez des amis français. Il y a l’idée qu’il est difficile à trouver des amis français à cause de plusieurs choses: 1) le fait que les français sont réservés, même froid, au début de la connaissance et 2) le fait qu’ils ont déjà des amis (français aussi) avec qui ils passent du temps. Mais quand même, essayez d’être ouvert(e)(s) et parlez avec des gens au pub, à la soirée, etc.

Une autre chose si vous n’êtes pas à l’aise à fréquenter en personne, vous pourriez vous joindre un site web pour trouver des gens pour une “language exchange” via Skype ou Facetime. Moi, j’ai trouvé plusieurs ami(e)s français(es) sur My Language Exchange et je continue à leur parler de temps en temps!

3. Changez des paramètres sur vos applications. Si vous avez des applications mobiles (par ex. Facebook, Instagram, etc.), il y a une option pour changer la langue dans les paramètres. C’est bien pour améliorer votre lecture en français et il est certain que vous apprendrez des nouvelles choses (et intéressantes) lorsque vous le changez!

J’ai changé des paramètres de Facebook et d’Instagram de l’anglais en français il y a un an et bien que j’aie eu du mal à diriger le site web (parfois, j’ai cliqué par accident ce que je n’ai pas voulu à cliquer, mais c’était pas trop grave!), je me suis habituée à matriser le site web en français au fil du temps.

4. Regardez/écoutez des clips et des podcasts sur Internet. Pour pratiquer la compréhension écoute, c’est une bonne idée pour regarder et écouter des français sur la télé, sur Youtube, sur podcast, etc. Essayez de trouver une mélanges des sujets qui vous intéressent, car il sera difficile si vous regardez une émission qui ne vous intéresse pas.

Moi, je n’ai pas de télé chez moi, du coup je regarde beaucoup de clips sur Youtube. Bien sûr, je regarde des Youtubeurs célèbres, par exemple Norman et Cyprien, mais aussi des personnalités plus petites comme Ma Vie aux États-Unis (un français qui a étudié à l’étranger aux USA pendant deux ou trois ans) et Patricia B en Français (une américaine qui est mariée à un français et qui habite actuellement en France). Puisque je n’ai pas beaucoup de temps (et de patience) pour regarder des séries françaises sur Netflix, les clips Youtube sont biens!

5. Lisez des romans français. Alors, je sais que ce point est très utiles et très importants afin d’améliorer la lecture française. Mais moi, je n’ai pas touché un livre français depuis septembre. C’est horrible, mais similaire aux séries françaises, je n’ai pas de patience pour lire un roman complètement. D’un côté, je suis occupée avec mes études et mes travails en France, mais d’un autre côté, c’est parce que je suis paresseuse. Très mauvais, je sais, mais au moins je lis des petits textes en ligne sur Facebook, Twitter, etc.

6. Parlez avec des français (ou des gens qui parle français). C’est similaire au point #2, mais si vous pourriez trouver des français à qui vous pourriez parler, ça va améliorer beaucoup votre français. Essayez de trouver une “language exchange” dans votre ville, et peut-être vous pourriez la participer chaque semaine, chaque mois, n’importe quand. Et pour avoir des gens qui parle français qui pourraient vous corriger et vous encourager, ça serait excellent pour votre expression orale et votre assurance.

7. Soutenez que vous voulez parler en français (pas anglais). Finalement, si vous cherche un mot ou une phrase quand vous parlez français mais ils n’arrivent pas, essayez de ne pas retomber dans l’anglais. Essayez de trouver une autre manière pour dire ce que vous vouliez dire et la personne à qui vous parlez pourraient vous donner la phrase “plus correcte.”

En gros, faites semblant de parler comme si la personne ne comprend pas anglais, alors il faut que vous parliez juste en français. Moi, j’habite avec plusieurs gens qui ne viennent pas de pays anglophones et bien qu’elles puissent parler anglais, je fais semblant qu’elles ne le parlent pas, alors j’essaie de parler strictement en français. Et ça m’a beaucoup aidé!

D’accord, c’est tout! Merci d’avoir lu ce post. J’espère que vous avez gagné quelque chose ici et si vous avez des conseils à donner, n’hésitez pas à les mettre dans le commentaire. Soyez assuré et bon courage!

Les expressions françaises!

Bonjour à tous!

Puisque je vis en France pendant trois mois, mon français améliorait, petit à petit, tous les jours. Bien que je parle français assez bien, avant d’arriver en France ce septembre, je le parle pas du tout couramment. Du coup, il y a beaucoup d’opportunités afin de m’améliorer.

Alors, j’essayais de parler français quand je peux le faire, avec mes collègues, mes amis français sur Facebook et Skype, et parfois avec mes étudiants. C’est dur, parce que 1) j’ai un accent américain, et 2) j’ai pas toujours de confiance en moi-même; aussi, je suis archi-timide, du coup j’ai du mal à initier la conversation avec des gens. C’est un défi, bien sûr, mais je vais continuer à me changer et on espère que je deviendrai plus assurée au fil du temps.

Mais bref, je pense que mon français améliorait un peu, surtout avec la compréhension de l’orale. J’écoute et j’entends beaucoup de français tous les jours, et en fait, j’apprennais plus des expressions courantes de mes élèves. C’est à dire: au lieu des expressions que je dirais avant d’arriver en France, j’apprenais des nouvelles expressions plus courantes, et plus utiles.

Ici, j’ai une petite liste des expressions que j’ai appris (pour l’instant). Je vais ajouter peut-être plus des expressions quand j’en apprendrais. Amusez-vous! 🙂

1. “Je me suis trompé(e).” Avant d’apprendre cette expression, je dirais “j’ai fait une erreur.” Mais “je me suis trompée” est moins grave, alors que “j’ai fait une erreur” est, ben, plus grave.

2. “Prends soin de toi.” L’équivalent de cette expression, c’est “take care,” en anglais. On dit ça quand on veut se quitter, mais agréablement.

3. “Que du vieux.” La traduction littérale en anglais, c’est “only old stuff.” C’est à dire “same old, same old,” ou “nothing much” quand on demande “quoi de neuf?” Mais la plupart du temps, j’entendrais “ça va?, ça va,” alors je pense pas que cette expression soit courante.

4. “J’ai bien mangé.” Mon collègue m’a appris cette expression; littéralement, c’est “I ate well.” C’est à dire “I’m full,” en anglais; il n’y a pas une traduction directe, alors cette expression est la plus proche de l’expression “I’m full.” Je pense qu’on peut dire aussi, “je suis remplie” et les français comprendront ce qu’on a dit- mais c’est pas “français!”

5. “Je m’excuse de…” Au lieu de dire “je suis désolée” tous les temps, une expression plus soignée, c’est “je m’excuse de…” En anglais, c’est “I apologize for…”

6. “Il faut que…” Une anecdote: un fois, j’enseignais quelque chose aux élèves. J’ai utilisé un peu de français, afin d’eux pour comprendre ce que j’avais dit. Alors, j’ai dit, “on doit faire…” et les élèves étaient amusés, parce que cette expression n’est pas du tout courante. On dirait “il faut qu’on fasse…,” avec le subjontif (lequel j’aime pas vraiment…c’est dur!). Mais maintenant, je l’utilise tous les temps!

7. “Ça m’est égal.” La traduction, c’est “I don’t care,” mais littéralement, “It’s all equal to me.” Cette expression est plus polie que celle de “je m’en fiche” ou “je m’en fous” (la dernière est pas du tout gentille!), mais je pense qu’on l’utilise quand il y a deux choix à choisir (ex. “Tu veux la pomme ou la banane?” “Ça m’est égal”). Si on veux dire “I don’t care,” mais plus généralement, je crois que l’expression est “peu importe?” Peut-être!

8. “Archi-“ Ben, ça c’est pas une expression, mais un préfixe. Au lieu de dire “très” tous les temps, on peut dire accrocher “archi-” sur un adjectif, et voilà! C’est archi-courant, surtout avec les jeunes. 😉

Les français: est-ce que mes explications sont correctes? Si vous voulez, vous pouvez ajouter à cette discussion des expressions françaises; je voudrais bien ça! Prenez soin de vous, et à bientôt!

Les mots préférés!

Salut, tout le monde!

J’apprenais français depuis presque dix ans. Du coup, quand je l’apprenais, je trouvais plusieurs mots français que j’aime. Je ne sais pas pourquoi, mais ces mots résonnent…agréable. Quand on les parle, ils résonnent harmonieux et je fais le plaisir tandis que je les prononcent.

Voici une petite liste des mots préférés français. Je mettrai aussi leur traductions anglaises. Pratiquez-les! 😉

1. Le pamplemousse= grapefruit

2. Le parapluie= umbrella

3. La cacahuète= peanut

4. Le béguin= (romantic) crush

5. Créer= to create

6. Malesherbes= name of one of the Metro stations in Paris, which was named after the 18th century statesman Guillaume-Chrétien de Lamoignon de Malesherbes (really long name!). 😛

7. Les Halles= an open-air market in Paris.

8. La chaise= chair

9. Canadien(ne)= Canadian

10. Élévation= elevation

L’accent américain

Salut, tout le monde!

Récemment, je pensais à la langue française. Spécifiquement, son orale, la façon dans laquelle on le parle. En d’autres termes, l’accent étranger.

Pour moi, je suis américaine, et donc, quand je parle français, j’ai un accent américain. Et quelle que soit la manière d’essayer afin d’améliorer et de perdre l’accent, je ne le peux pas: je reste avec un accent américain.

Il y a plusieurs mots, plusieurs sons lesquels j’ai du mal à prononcer. Par exemple, la lettre “r” (et en fait, j’ai déjà écrit une poste sur ce sujet; on peut la trouver ici: La lettre “R”), ainsi que le mot “maintenant” (est-qu’on le dit avec deux syllables ou trois? J’ai déjà entendu des gens qui le disent tous les deux, et du coup, je ne suis pas sûre quel manière à prononcer est correcte. Ou est-ce que les deux sont correctes? J’ai aucune idée).

Et puisque je peux prononcer le mot sans problèmes, c’est le son lequel je prononcer qui montre que je ne suis pas française. Il est avec une inflexion américaine, et du coup, il trahit mon vraie identité…comme une américaine.

J’apprenais le français depuis j’avais onze ans et encore, mon français n’est pas parfait. Je voudrais être une “vraie française” quand je vais en France; je veux m’intégrer dans l’environnement.

Je le veux, parce que quand j’ai été en France l’été dernier, les français me disaient en anglais, même si je les parlent en français. Ils le font, car j’ai un accent américain. Je ne l’aimais pas, et du coup, cette expérience m’a inspiré à améliorer, ou perdre, mon accent.

Mais maintenant, j’accepte le fait que je ne peux pas peut-être perdre l’accent. Tant que les français peuvent me comprendre, ça suffit. Et je disais avec mon ami (qui apprend français aussi) il y a quelques jours, et il m’a dit que les français, en fait, aiment l’accent américain. Selon à eux, l’accent américain est charmant et assex mignon. Le stéréotype des français qui détestent les américains ne sont pas vrai complètement; en fait, ils les aiment, comme les américains aiment la culture française.

Donc, quand je l’ai entendu, je me suis rendue compte que mon accent en français n’est pas mal. En fait, je peux l’utiliser à mon avantage! Mon rêve d’un accent français reste en moi-même, mais en tout cas, j’accepte mon accent.

En général, j’accepte moi-même. 🙂