Destination: Giverny, France

Salut!

Après un très bon séjour en six(!) pays européens pendant les vacances d’avril, je suis rentrée chez moi en France. Toutefois, le voyage m’a manqué et du coup, je suis sortie le mercredi suivant afin de visiter Giverny! 🙂

C’est bizarre que j’aie pas encore y visité, même si j’habitais en France depuis huit mois (et avant, je visitais la France deux fois). La ville de Giverny est bien connue pour sa maison et ses beaux jardins qui ont inspiré beaucoup de ses tableaux fameux (surtout ceux des nymphéas dans le jardin japonais). J’adore les tableaux impressionists de Monet, du coup j’ai eu envie d’y visiter.

J’ai pas travaillé ce mercredi à l’école, alors j’ai pris le bus très tôt du matin (7h30, je crois) pour aller à Rouen où j’ai pris le train à Vernon, une ville toute petite environs 4 km de Giverny. Ensuite, j’ai pris la navette de Vernon et je suis arrivée à Giverny à 11h30. Heureusement, j’avais acheté et imprimé mon billet d’entrée en avance, et je suis entrée le domaine de Monet sans attente. Tous étaient magnifiques: les jardins propres et bien-structurés, les fleurs colorées et vibrantes, et la petite maison verte de Monet. C’est vrai qu’il y avait assez beaucoup de touristes à Giverny (le domaine s’ouvert il y a trois semaines avant, à la fin de mars. Mais j’ai entendu parler que Giverny est complètement débordé pendant l’été, du coup le mois d’avril est parfait pour visiter), mais en tout cas, il reste joli!

La maison de Monet.
La maison de Monet.

Je suis entrée la maison de Monet où j’ai traversé de chambre en chambre. J’ai vu la cuisine avec des carreaux bleu et la salle à manger avec des murs jaunes. Je suis montée à l’escaliers aux chambres à coucher et le bureau de Monet où il y avait plein de ses tableaux sur les murs (même s’ils sont copies).

Dans la cuisine.
Dans la cuisine.
La chambre.
La chambre.
Le bureau de Monet.
Le bureau de Monet.

Après, j’ai quitté la maison et j’ai visité le jardin des nymphéas (dit aussi le jardin japonais). Bien que les nymphéas n’aient pas encore été en fleurs (ils étaient roses et petits, plutôt que verts et ronds), le jardin étaient vraiment joli et j’ai pris trop de photos! Mais je n’en montre qu’une.

Au jardin des nymphéas.
Au jardin des nymphéas.

J’ai passé deux heures à Giverny. C’était pas trop longtemps, parce qu’il fallait prendre le train à Rouen au bon temps, afin de prendre des bus chez moi avant que la journée soit terminée. Mais j’ai vu toutes les choses que j’ai aimé voir alors que j’étais à Giverny. Je suis contente d’avoir bien profité de mon jour de congé et maintenant je peux dire que j’ai visité Giverny! 😀

Avant d’y partir, j’ai vu des champs en fleurs. C’est marrant, parce que cette photo s’est prise au parking des navettes, mais bref, la beauté du printemps en Normandie est incroyable. ❤

Les belles fleurs en Normandie (c'est le printemps déjà!).
Les belles fleurs en Normandie (c’est le printemps déjà!).

Je suis rentrée chez moi à 19h30, après une journée fatiguante de voyage. Mais c’était une journée enrichissante et je suis contente que le temps ait fait très agréable, même si chaud! Tout va bien. 🙂

Le Musée d’Orsay! (Le Blog Framéricain, Partie 4)

Bonjour, bonjour!

Je juste suis venue du Musée d’Orsay et j’ai hâte de vous raconter mes expériences là!

Au début, je voudrais l’art impressionisme, les tableaux comme Monet, ainsi que ceux de post-impressionisme (i.e. van Gogh). Le Musée d’Orsay loge ces peintures et donc, je m’y suis amusée.

J’y suis allée assez tôt ce matin- à 9h00 avec mes camarades et mes profs. Nous sommes entrés et nous avons eu un guide qui nous guidait autour le petit, mais spacieux musée. En fait, le Musée d’Orsay était une gare, avant de devenir un musée. Donc, l’immeuble rassemble comme ça, avec une seul, grande chambre tandis qu’on y entre et une large horlage qui accroche en haut du batîment.

Nous avons commencé avec les tableaux réalistes, particulièrement ceux de Courbet qui était l’avant-gardiste de son époque. Ses peintures illustrent des lignes précises et des peuples (pas de mythologie ni de royales). Je les ai regardé, mais je ne les ai pas touché. En fait, je pensais qu’ils étaient assez…ennuyeux. Pas très intéressants. J’attendais pour l’exhibition d’impressionisme et finalement, j’ai récompensé avec les chefs d’oeuvres de Monet, Degas, Manet, Renoir, et le post-impressioniste van Gogh. J’étais très heureuse qu’ils aient été là. J’ai pris des photos (quoiqu’on ne puisse pas, mais je l’ai fait discrètement :P) saisir ce moment, en étant dans un musée merveilleux avec des tableaux préférés (aussi que merveilleux).

Comme un groupe, nous avons passé à travers des chambres différents et nous avons regardé plus. Notre guide avait à la voix calmée et posée, et il a parlé lentement et clairement. Je crois qu’il n’est pas français (espagnol, peut-être?), mais il a décrit beaucoup de chaque peinture. Un peu excessif, mais néanmoins, j’ai appris des choses nouvelles et intéressant- du changement de l’époque réalisme à l’impressionism au post-impressionisme. C’est fascinant ça!

J’ai regardé beaucoup de tableaux impressionismes et j’en aime beaucoup, mais la peinture qui me frappait, c’est “Nuit étoilée sur le Rhône” (aka “Starry Night” en anglais). Vous pouvez la voir ici:

Quoiqu’elle soit très célèbre dans le monde d’art (et dans le monde en général), les étoiles sur le chef d’oeuvre apparaît scintiller à moi. Je sais qu’il est juste une peinture, mais la manière que van Gogh l’ai peinte est brillant; il a saisi la vivacité de la vie à la nuit- sombre, mais lumineuse, sérieuse, mais aussi romantique. Je l’adore.

Bon, c’est ma visite au Musée d’Orsay ce matin. Je vous laisse avec des photos qui j’ai pris là. Amusez-vous, et à plus! 🙂

Le tableaux de Monet.
Le tableaux de Monet.
L'autoportrait de van Gogh
L’autoportrait de van Gogh
Le dejeuner sur l'herbe- Manet
Le dejeuner sur l’herbe- Manet
La classe de danse- Degas
La classe de danse- Degas
Le horlage du Musée d'Orsay
Le horlage du Musée d’Orsay

Un Voyage au Musée!

La dernière semaine, je suis allée au musée dans le coeur de la ville. J’ai fini avec mon cours anglais et je passais le campus. Heureusement, le musée n’était pas très loin, à deux pas. Je suis passée dans les rues animées, absorbant les vues, les bruits, la chaleur de l’après-midi.

Je suis y arrivée finalement, et j’ai observé son extérieur avec émerveillement. Il était grande, tous verre, brillant du soleil. Merveilleux. Je n’ai déjà visité ce musée et j’étais enthousiaste voir l’intérieur.

Les escaliers étaient en marbles, les murs obsidiennes. Je m’ai pensée “C’est génial!” Il avait été un très moment, longtemps, ce que j’ai visité le musée. Je me suis souvenue du silence, de la paix et la harmonie d’être dans ce lieu.

Je suis entrée la galerie d’art. Il y avait une collection vaste des tableaux, des peintures par des artistes français pendant le 19ème et 20ème siècles. J’ai vu tous les choses: l’impressionnisme, les classiques, l’avant-garde. Bien que cette phrase peut-être semble clichée, chaque pièce m’a touchée. Quand j’ai regardé “Morphinomane,” j’ai grimacé: cette image m’a fait mal à l’aise, car elle a illustré l’injection de morphine dans la femme. L’expression de la femme a montré la douleur, mais aussi le plaisir: la méthode de l’injection n’est pas confortable, mais les résultats sentent bons.

Une autre peinture qui m’a frappé était, en anglais, “View of Bordighera” par Claude Monet (le musée n’a pas eu le titre en français. “La vue de Bordighera,” peut-être?). Je l’aime, parce que 1) j’adore des peintures de Claude Monet; je le considère un des artistes fondamentals qui a avancé l’art vers les territoires nouveaux. Et 2) cette image, vive et colorée, a dépeint un château (ou une forteresse, je ne sais pas), à moitié caché parmi des arbres luxuriants et devant le bleu de la mer. Caché, mais fort, avec potentiel.

J’ai quitté le musée, mais je n’ai pas quitté y mes mémoires. Je les écris ici, tenir bon à ce moment, cet après-midi parfait. 🙂

par Eugène Grasset

 

par Claude Monet

par Nicolas Eustache Maurin

par Edouard Vuillard

par Ferdinand-Sigismund Bac