Destination: Grenoble, France

Bonjour!

La semaine dernière, j’ai fait une excursion de la journée avec une amie à Grenoble. J’avais voulu y visiter depuis longtemps, car elle a été dans ma “bucket list” des endroits à voir pendant mon temps en France. En fait, j’avais voulu y aller deux semaines avant, mais le temps n’avait pas fait beau, du coup j’ai décidé d’attendre jusqu’au temps était mieux.

C’était le jeudi dernier quand mon amie m’a proposé encore l’idée pour aller à Grenoble le weekend suivant– je n’ai rien eu des choses à faire ce weekend, du coup j’ai décidé de la joindre pour le voyage. On a acheté des billets pour un aller-retour avec Flixbus (au total, ça coûtait 18 euros– très bon prix!) et on y allait!

On a pris le Flixbus samedi à 8:45, en prenant 2-1/2 heures directement à Grenoble. Il y avait beaucoup de brouillard dehors le bus et on espérait qu’il disparaitrait dès qu’on arrivera à la ville. Malheureusement, il ne l’a pas fait quand le Flixbus nous a déposé à la gare routière de Grenoble à 11:15. En tout cas, on était determiné pour faire s’amuser pendant la journée, avec ou sans le brouillard.

Au début, on s’est dirigé vers l’Isère, la rivière principale de la ville. Pendant notre marche au long du quai, on a vu des montagnes omineuse sur la distance. En fait, Grenoble est s’appellée “la capitale des Alpes,” à cause de sa situation près des montagnes connues: on peut voir des Alpes n’importe où dans la ville, ce qui fait une jolie vue partout!

La vue des montagnes.

On a continué à flâner au long du quai où on a vu aussi des “Bulles” (la téléphérique qui prend des passagers au sommet de la Bastille, un fort ancien qui est situé sur une colline) qui montaient et descendait au-dessus de l’Isère. On les prendrait cet après-midi, mais pour cet instant, on a continué au centre historique où il y avait beaucoup de petites rues étroites et pavées, aussi avec plein de charme.

Les bulles descendent.
Place du Tribunal.

Il était midi et on avait faim. Après avoir cherché un resto qui ne coûtait pas trop cher, on a mangé dans une creperie où j’ai commandé une galette du jambon, de l’oignon, et beaucoup de Reblochon, un fromage régional de la Savoie qui n’est pas trop loin de Grenoble. Elle était lourde, mais chaude et délicieuse– c’était parfait pour un jour froid!

Après le repas, on est revenue aux Bulles et a payé pour un aller-simple avant d’entrer dans notre propre “bulle.” Franchement, on était assez coincé avec quatre aux gens russes dans notre “bulle” pendant la montée, mais quand même, la vue de Grenoble était magnifique.

La vue pendant la montée.

On est arrivé au sommet de la Bastille où on a vu et a pris des millions des photos de la vue panoramique. Le brouillard était encore là, mais on pouvait voir des silhouettes des montagnes sur la distance. Ça avait l’air assez mystérieux ce qui a fait des jolies photos à souvenir.

La vue de la Bastille.
Panorama de la Bastille.

Sur la Bastille, il y avait aussi des grottes qui s’appelle Mandrin, dans lesquelles on a exploré. Il n’y avait pas beaucoup de choses à voir dedans des grottes, mais en tout cas, elles étaient belles. Après avoir acheté une carte postale au magasin près de la téléphérique, je suis descendue la Bastille avec mon amie: on est revenue au centre ville à pied, puisqu’il était plus facile à descendre par rapport à monter la colline. Le sentier était plein de feuilles mortes, puisqu’il était presque l’hiver et j’ai bien aimé la nature au long de la route.

Les grottes de Mandrin.

Une heure plus tard, on est arrivé au centre ville où on a décidé de revenir au centre historique pour voir la place du Verdun où il y avait des grands batîments (un musée des montagnes, le Préfecture, le palais de l’Université, et le Tribunal Administratif). C’était juste un endroit pour prendre une photo (parce que la place est jolie) et puis on a flâné dans le quatre commercial où on a fait une petite pause dans un salon du thé. Dedans, on a commandé une tarte aux noix grenobloise, un dessert spécial de Grenoble: elle consiste en noix (plus précisément, “walnut”), du caramel, et de la tarte qui goûte un peu comme “shortbread,” en anglais. Un dessert très riche, mais tellement délicieux– en fait, la tarte semble comme un “millionaire shortbread” lequel j’adore aussi. C’était une pause parfaite afin de nous réposer un peu après une longue journée à marcher partout.

Panorama de la Place du Verdun.
Tarte aux noix grenobloise.

Enfin, il était l’heure pour le départ: on a quitté le salon du thé et on a marché à la gare routière. Pendant la marche, il a commencé à faire nuit (à 16:30 déjà!) et on a vu aussi des stands pour les marchés de Noël qui arrivent bientôt. On y est arrivée et on a pris le Flixbus à 17:15, en revenant à la ville vers 19:30. C’était une journée bien passée et malgré le brouillard, Grenoble reste une jolie ville. Je voudrais y revenir bientôt, peut-être quand il fait plus beau et clair!

Advertisements

Les photos de Lyon (Partie 2)

Salut!

Comme j’ai écrit dans le dernier post, j’ai visité Lyon ce dimanche pour la journée avec mes amies. Au total, on a passé neuf, presque dix heures là-bas, et malgré la pluie à l’après-midi, on a fait une visite agréable.

Voici plus des photos que j’ai prises pendant mon séjour. Amusez-vous bien!

Le horlage astronomique à la cathédrale Saint Jean-Baptiste.
Vue de la Fourvière et la tour métallique en bas.
L’arc de ciel (après la pluie!).
Les girafes au zoo.
Les zèbres.
Un lion (caché).

Les photos de Lyon (Partie 1)

Salut, tout le monde!

Je pense que vous savez que j’ai passé une journée à Lyon il y a plus d’une semaine où j’ai fait un rendezvous à l’OFII. Après ça, j’ai fait une autre excursion de la journée à Lyon ce dimanche passé, cette fois avec mes amies. C’était un voyage assez spontané, mais quand même on a passé le temps agréablement. On a visité des endroits que j’ai déjà vu, mais c’était la première fois pour mes amies et elles les ont bien aimé. La seule nouvelle chose pour moi, c’était le zoo au parc Tête d’Or– malgré la pluie à l’après-midi, le zoo était intéressant et c’était vraiment génial qu’il y a un zoo dans le parc!

En tout cas, je vous partage plusieurs photos de la journée à Lyon. J’ai pris trop de photos, du coup ça mérite un autre post pour le compléter! Amusez-vous!

Au long du Rhône..
La Bourse.
Place des Jacobins.
Vue de Lyon pendant la marche à la Fourvière.
La Basilique de Notre-Dame de la Fourvière.
Dans la basilique.

Randonnée #2: La Tour-en-Jarez, France

Salut!

Comme j’ai écrit il y a quelques jours, j’ai décidé de créer les nouvelles séries sur mes randonnées en France (et un peu partout du monde). La dernière fois, je vous ai montré la randonnée que j’ai fait à Rochtaillée dans la région Loire et cette fois, je vais partager ma randonnée dans une autre part de la Loire.

Alors, le weekend après Rochetaillée, j’ai fait une autre randonnée avec un autre collègue avec qui je travaille. Au début, on a pris le déjeuner ensemble chez lui ce dimanche, et j’ai aussi rencontré sa femme et sa fille. On a fait des bonnes conversations en français et avec un peu de vin, c’était un repas agréable.

Après avoir terminé le déjeuner, mon collègue et moi avons commencé la randonnée près chez lui: il habite aux alentours de la ville, du coup il n’habite pas trop loin des collines vertes et vallonnées. Il faisait beau ce jour-là, même un peu chaud pendant qu’on a traversé les autoroutes et est entré les petits bois.

La randonnée.
Avec mon collègue.

Pendant qu’on a fait la randonnée, on s’est parlé des propres expériences comme expatriés en France. Mon collègue est irlandais et il habitait en France depuis 20 ans: il a épousé une française et alors il a bien établi une vie française ce que je trouve trop sympa. Ce n’est pas ce que je voudrais faire moi-même, mais en tout cas, on a passé du temps agréablement. Au même temps, j’ai vu des collines tous autours du paysage et je suis tombée amoureuse de celles-ci.

Les collines.

On a passé devant quelques fermes avec les vaches dans les granges. Comme une fille qui vient de la ville, je suis toujours étonnée par la nature: même si je faisais déjà des randonnées en France depuis deux ans, c’est la nature qui continue à m’impressioner.

Enfin, on est arrivé au sommet des collines. Avant de descendre, on a pris un moment pour regarder la vue de la ville avec plus des collines au fond. Malheureusement, mes photos de la vue sont trop sombres, mais je vous jure que la vue était incroyablement jolie en réalité.

La vue en haut.

On est descendu pour revenir chez lui. Il y avait des boîtes aux fleurs colorées et je les ai trouvé trop mignons– il a fallu que je prenne des photos!

Les fleurs colorées.

Une heure (et demi) plus tard, on est revenu chez lui. En fait, je lui ai demandé l’endroit de notre randonnée et il m’a dit qu’il s’appelle “la Tour-en-Jarez” et c’est un commun de la ville dans laquelle j’habite. Après avoir fait une petite pause chez lui, en buvant de l’eau, mon collègue m’a conduit chez moi au centre-ville et effectivement, j’ai terminé ma journée.

J’espère que je pourrai faire plus des posts sur mes randonnées en avenir. On verra bientôt!

Randonnée #1: Rochetaillée, France

Salut, tout le monde!

Avant d’aller en France pendant ma première année comme assistante de langue, je n’ai pas eu beaucoup d’expériences avec la randonnée. C’est parce que j’ai grandi dans une grande ville (Los Angeles) et puisqu’il y a plusieurs endroits aux alentours pour la faire, ils sont trop loin de moi et aussi je n’ai pas eu d’intérêt.

Du coup, ça a changé quand je suis allée en France en 2015: je suis devenue amis une fille qui aimait faire la randonné et alors on a passé beaucoup de temps pour faire des excursions de la journée partout en Normandie où on a habité. On a fait des randonnées aux villes comme Étretat, les plages de debarquement, Le Mont Saint-Michel, etc. J’ai aussi fait des randonnées aux autres endroits en Europe, par exemple à Cinque Terre en Italie et les montagnes de Zakopane en Pologne. Maintenant, j’aime bien être dehors de la maison pour explorer ce que l’endroit peut m’offrir– la nature, la beauté, la tranquilité…

Donc, j’ai décidé de commencer les petites séries des randonnées que j’ai fait en France. J’habite près d’un parc régional cette année pour mon travail, du coup j’espère que je pourrai le visiter, ainsi que faire plus des explorations partout le pays.

Pour ce post, je commence avec la première randonnée que j’ai fait quand je suis revenue en France cet été. Au début, je suis restée avec mon collègue qui a habité aux alentours de la ville, près des montagnes de la région. Le premier weekend où j’étais là, on a pris un déjeuner familiale (aka “Sunday lunch”) et à l’après-midi on est partie à Rochetaillée, un village mediévale à peu près cinq kilomètres chez elle. La randonnée était en montée (“uphill”) et avec des ventres bien mangés du repas, c’était un peu difficile à arriver. Mais quand même, les vues de la ville étaient si jolies, ainsi que les sentiers sur lesquels on marchait.

Après une heure et demi, on est arrivée à Rochetaillée. Mon collègue m’a montré de l’église ancienne du 14ème siècle, et on a flâné un peu sur les rues étroites pour aller au château en ruines où on est le montée et a vu le village entier ce qui était incroyable. J’ai vu aussi les contreforts du parc régional et ses collines luxuriantes et ça m’a inspiré à le visiter bientôt.

Le village de Rochetaillée.
Un vieux batîment dans le village.
La vue du château.

On est revenue chez elle après, en prenant d’une route différente. En fait, on s’est perdue un peu au forêt, du coup, on a pris deux heures pour la rentrée– aussi, il a commencé à pleuvoir un peu pendant la marche! Heureusement, on a apporté des parapluies…enfin, on est arrivée chez elle juste après 19h00, fatiguées mais contentes avec la randonnée.

Dans le forêt.

J’espère que ce post vous plaît– comme j’ai écrit, je voudrais faire plus des posts sur mes aventures de la randonnée, alors on verra la prochaine fois! À bientôt.