L’après-midi à la plage!

Bonjour!

Cet été, j’ai été chez moi à Los Angeles. Il y avait un jour en août quand je suis allée à la plage avec une amie et on a passé du temps tranquillement à côté de l’océan Pacifique. Le temps faisait beau, et le paysage était trop joli.

Donc, je partage des photos que j’ai prise pendant cet après-midi. J’espère qu’elles vous plairont!

20180814_151344

20180814_151312

20180814_161228

20180814_162634

20180814_173126

20180814_175717

20180814_180343

Advertisements

Une journée à la plage!

Bonjour!

Puisque j’habite à Los Angeles, il faut que j’aille à la plage, non? Par contre, ce n’est pas le cas…en fait, je ne suis pas fan de la plage pour quelques raisons: 1) l’océan est sale, 2) je n’aime pas la sensation des sables sur mes pieds, et 3) il fait trop chaud, surtout pendant l’été. Très bizarre, je sais, parce que je suis californienne, mais depuis mon enfance, j’étais comme ça.

Cependant, alors que je grandissais, je viens d’aimer la plage peu à peu. Je ne l’aime pas toujours, mais par rapport à mon enfance, je ne la déteste plus. Je pense ce que la culture californienne, en tant qu’une lycéenne et étudiante, qui m’a fait plus tolérante de la plage– c’est parce que beaucoup de mes ami(e)s aiment y aller, du coup la majorité de nos excursions était là-bas.

À Los Angeles, il y a plein de plages partout– par exemple, il y en a plusieurs très touristiques comme Santa Monica et Venice Beach, mais d’autre côté, il y en a plusieurs moins populaires mais jolies quand même. Moi, j’habite près de Redondo Beach ce qui est assez débordée pendant l’été, mais plutôt avec des gens du coin. Elle est plus petite, ainsi qu’elle est située un peu plus loin du centre-ville (dans les banlieues, en fait). Au long du littoral de cette région de Los Angeles, il y a un groupe des autres petites plages comme Hermosa et Manhattan Beach, toutes qui sont jolies aussi.

Alors, j’ai passé cet été en allant de la plage plusieurs fois, plus ce que je faisais pendant mon enfance! J’y allais toute seule et avec les amies, et là-bas je nageais, me faisais bronzée, et m’amusais avec la beauté de l’océan Pacifique. Au moins, j’y allais une fois par semaine pour courir au bord de l’esplanade.

La plage a l’air de solitude, même s’il y a des gens. Je peux m’imaginer en flânant le long des vagues et en réfléchissant à la vie, comme une romantique (ce que je suis!). Mais aussi, la plage a l’air de la communauté, des souvenirs partagés avec mes amies avec qui je grandissais à Los Angeles. Malgré nos vies occupées comme adultes, on continue à rester amies et on continue à se voir tandis qu’on est en ville. La plage est où on peut se retrouver, pour prendre des nouvelles ensemble. On peut passer deux, trois heures en se parlant de n’importe quoi et on s’amuse bien (et à la fin prendre des coups de soleil!).

Carrément, la plage va me manquer quand je pars en France– cette fois, je serai dans une région enclavée (“landlocked”), du coup il va être un peu plus difficile à accéder la plage. Cet été m’a fait plaisir, ainsi qu’il a renouvelé ma reconaissance de ma ville natale et tous ce qui l’ont.

Un weekend au Mont St-Michel!

Bonjour!

Après les vacances de février, j’ai pas eu beaucoup de temps pour se réposer chez moi, car j’ai fait un autre voyage pendant le weekend après les vacances. Avec une autre assistante, j’ai passé le dernier weekend du février en Basse-Normandie, où j’ai visité des plages du débarquement (c-à-d “D-Day Beaches”) et aussi le Mont-St. Michel.

Alors, l’assistante et moi, on a commencé vendredi; j’étais restée chez elle la veille afin d’arriver à l’heure pour le covoiturage à Caen. On a pris le covoiturage à 8h00 avec un couple très sympa, et on est arrivée à Caen environs 9h15. Ensuite, on a pris le train à Bayeux, et puis on a pris le bus aux plages du débarquement. En fait, on a décidé de visiter juste Omaha Beach, car elle est plage américaine, et le plus proche de Bayeux (du coup, moins cher pour voyager).

On est arrivée à Omaha Beach à 13h00; en réalité, il n’y a pas de vestiges (pas de tanks, pas de souvenirs de la guerre) sur la plage, mais juste un monument qui commémore la Deuxième Guerre mondiale.

Le mémorial.
Le mémorial.

Ensuite, on s’est promenée sur le sable, vers le cimetière américain de Normandie. On y est arrivée à 16h00, et on a vu des croix des soldats américains qui étaient tués pendant la guerre. Assez sombre, mais aussi respectueux.

Le cimetière américain de Normandie.
Le cimetière américain de Normandie.

À 17h00, on a pris le bus à Bayeux, et puis le train à Caen où on a attendu l’autre covoiturage au Mont St. Michel. On a rencontré son conducteur à 20h30, et on est allée au Mont St. Michel. On y est arrivée à 21h30; le conducteur nous est déposé à l’hôtel, et après on s’est enregistrée, on s’est installée dans sa chambre, fatiguée mais aussi enthousiaste pour la visite de l’abbaye pendant le lendemain.

On s’est réveillée le lendemain matin et, après avoir fait le checkout (on y est restée qu’une nuit, car il serait plus cher si on restait quelques nuits), on est allée au Mont St. Michel. Il faisait beau, mais il y avait beaucoup de vent froid! Ben…il reste hiver… 😛

Bref, on est arrivée à l’île, et on est montée des escaliers au sommet, à l’abbaye du Mont St. Michel. On avait payé pour les billets à l’hôtel pour visiter l’abbaye, du coup on l’est entrée facilement.

Le Mont St. Michel!
Le Mont St. Michel!

Il y a plein de chambres différentes dans l’abbaye; on a commencé à la nef, et puis on a fait un tour, en passant des petites chambres de prière, une chambre avec un grand roue, et une grande salle du chevalier (“Knight’s Hall”) laquelle j’ai trouvé très jolie. Regardez!

La grande salle du chevalier.
La grande salle du chevalier.
Le cloître.
Le cloître.

Après le tour, on a fini le Mont St. Michel. On a pris le bus à l’hôtel et bien qu’on a déjà fait le check-out, on pouvait manger dans son resto, où on a commandé un repas de trois plats (“three-course meal”). J’ai mangé des moules, puisqu’on étaient près de la mer, ainsi que une grosse omelette, et une mousse chocolat-cardamome pour le dessert. Très bon, le repas. 😛

On a fini le déjeuner et on a décidé de marché à Pontorson, une petite ville environs 10 kilomètres du Mont St-Michel, afin de prendre le train à Caen. Bien qu’il y ait un bus entre le Mont St.-Michel et Pontorson, on s’est dit qu’on pouvait faire un peu d’exercice, surtout après le déjeuner (assez lourd). On a marché pendant deux heures et on y est arrivée à 16h00; on a pris le train à Caen et en chemin, il y a eu un retard (“delay”) car le train ne marchait plus. Un peu frustrant, mais néanmoins on est arrivée à Caen (finalement!) à 20h00. Il fallait qu’on ait passé la nuit là-bas, avant de partir le lendemain au Havre.

Alors, on s’est enregistrée à l’hôtel près de la gare, et on s’est couchée. Le lendemain, on s’est réveillée, a fait le check-out, et a exploré un peu de ville (il n’y avait plus beaucoup de choses à faire, car on a déjà visité Caen en décembre) avant de prendre un covoiturage au Havre. Je suis restée encore avec l’assistante chez elle pendant la nuit, avant de partir le lendemain et afin de prendre le bus chez moi.

Bon! C’était un long weekend, mais je suis contente qu’on ait fait beaucoup de choses, ait visité plein de villes. Et maintenant, je peux dire que j’ai visité le Mont St-Michel, l’un des attractions principaux plus connues en France. Et quoiqu’on ait fait beaucoup de planning, avec beaucoup de trajets et de timings, on a réussi, sans problème.

Je termine ici. Plus des aventures à venir. À plus tard!

Destination: Lisbonne, Portugal

Ola! 😉

Bon, j’ai fini mon séjour en Espagne, et après Madrid, j’ai pris l’avion à Lisbonne, Portugal. J’y suis arrivée à midi, et j’ai pris le métro (et puis le train) au centre ville, où j’ai cherché à l’auberge laquelle j’avais déjà réservée avec une autre assistante, qui arrivait plus tard. J’ai eu du mal à trouver cette auberge, car il y avait beaucoup de rues trop longues et confuses et j’admets que je perdais. 😛

Bref, j’ai trouvé l’auberge (finalement!) et puisque j’avais pas fait des réservations (c’était l’autre assistante), je pouvais pas m’enregistrer. Par contre, le réceptionniste m’a laissé déposer mes bagages à l’auberge tandis que j’ai exploré la ville (et ai attendu l’assistante).

L’auberge était située dans le quartier Alfama, un vieux quartier avec des collines et des batîments colorés, comme celui-ci:

Au quartier Alfama.
Dans une petite rue.

Je me suis promenée dans Alfama où j’ai vu l’église de Sao Vincente da Fora, des belles vues de la mer (en portugais, on dit “miradouro“), et la cathédrale de Lisbonne.

Ensuite, je me suis dirigée vers le quartier Baixa, qui est coeur de Lisbon. J’ai vu la mer et aussi l’arc Rua Augusta, avant de le passer en dessous et a visité le quartier, avec plein de magasins, de restos touristiques et des touristes, bien sûr.

L’arc Rua Augusta.

Après, j’ai essayé de trouver l’ascenseur Santa Justa, mais encore je me suis perdue. Finalement, je l’ai trouvé, et j’ai vu le miradouro, qui était vraiment joli.

J’ai vu un autre miradouro à Santa Luzia près de l’auberge, et je pense qu’il est mon endroit préféré. J’ai bien aimé. ❤

Miradouro Santa Luzia.

Environ 15h00-16h00, je suis rentrée à l’auberge et j’ai rencontré l’assistante à 16h45; elle semblait fatiguée, assez malade. Du coup, elle nous est enregistrée et elle s’est couchée un peu dans la chambre. À 19h00, je suis sortie afin de trouver un resto pour le dîner, tandis que l’assistante a continué à dormir. J’ai mangé au resto près de l’auberge où j’ai eu du “bacalhau” (cabillaud) avec des pommes de terre et de la bière. Je l’ai aimé, même si le poisson était un peu trop salé. 😛

16-02-15 (Lisbon) Bacalhau and beer for dinner.

L’assistante était déjà réveillée quand je suis revenue, et on a exploré un peu de ville pendant la nuit, mais il fallait trop nuit pour s’amuser. On a décidé de commencer le lendemain.

Alors, on s’est réveillée le lendemain matin et on a pris un très bon petit-déjeuner avant d’explorer Lisbonne. Puisque l’assistante n’avait pas encore vu des monuments que j’avais déjà vu, on a fait ça, et ensuite on a visité le château Sao Jorge. Il y avait beaucoup de ruines, mais aussi un très beau miradouro en haut.

Le château Sao Jorge.

Après, on est allée au quartier Baixa où on a pris le tram à Belém, un autre quartier assez loin du centre ville, mais il a des choses à voir là-bas. On y est arrivée à 13h00 et puisqu’on avait faim, on a pris le déjeuner au café; j’ai commandé le leitao, un cochon avec plein d’épices. Je l’ai bien aimé! 🙂

On a passé l’après-midi à Belém; on a visité le monastère Jeronimos qui a un très joli cloître et une architecture distinctive. C’était charmant, mais aussi un peu trop cher pour le nombre des choses à voir dedans le batîment. Bref, pas mal…

Le monastère Jeronimos.
Le cloître.

Ensuite, on a visité la tour Belém, située au bord de la mer. Très bonne aussi!

La tour Belém.

On a terminé à 15h00 à Belém, après avoir marché partout et on était fatiguée. On est passé voir une pâtisserie connue qui vend le pastel da nata, une tarte avec de la crème renversée (“egg custard”) dans l’intérieur. En fait, j’en goûté beaucoup quand j’étais petite, car j’allais au resto chinois ou taiwanais où il y avait des pastels da nata, car le Taiwan (et un peu de Chine) étaient colonisé par le Portugal, même si le reste de l’Europe. Bref, je les ai pas trouvé en particulier; au moins, je pense que la version portugaise est un peu plus sucrée, mais n’importe quoi…

En tout cas, l’assistante et moi, on est rentrée à l’auberge afin de rester pendant le soir. On a pris un dîner fait-maison portugais à l’auberge, et c’était très bon! Trois repas avec du vin et du pain? Miam miam! 😛

Après, on a assisté au tour de Fado: Fado est type de musique portugaise, triste et lamentable. Dans le temps, les femmes chantaient Fado quand leurs maris, leurs amours, se battaient en guerre ou vogueaient en mer. Mais en fait, le spectacle qu’on a vu ce soir a eu plus des hommes que des femmes- intéressant! Bref, on est bien amusé et on est rentrée à l’auberge environ minuit. On s’est couchée immédiatement, car on partirait le lendemain de Lisbonne.

…et voilà! C’est tout pour l’instant. On va continuer l’histoire de mon séjour au Portugal plus tard. Obrigado! 😉

Destination: Cantorbéry, Douvres, et Calais

Bonjour à tous!

Bienvenue au dernier poste de mes aventures pendant les vacances de Noël! Durant tout ce mois, je t’ai raconté chaque destination où j’ai visité, ainsi que je t’ai partagé des photos que j’ai prises. Mais maintenant, on est presque fini! 😦

En tout cas, on continue?

Après Londres, je suis allée à Cantorbéry, et j’ai passé l’après-midi en explorant la ville; c’est pas trop grande (en fait, c’est petite! J’ai pas eu de problème de marcher partout). Cantorbéry est ville connu, grace à Chaucer et l’histoire The Canterbury Tales. Je l’ai lu pendant mes études à la fac, du coup j’ai eu envie d’y visiter.

Il y a eu des rues étroites et pavés, et plein de vieux monuments: le château Cantorbéry, la cathédrale Cantorbéry, l’abbaye St. Augustine, etc. J’ai visité tout pendant deux heures et après j’ai flâné dans le centre ville, en attendant du bus à Douvres ce soir.

Le château Cantorbéry.
Le château Cantorbéry.
La cathédrale Cantorbéry.
La cathédrale Cantorbéry.
À Cantorbéry.
À Cantorbéry.

De toute façon, la ville de Cantorbéry était petite et mignonne, mais on doit pas passer beaucoup de temps là-bas. Franchement, un après-midi serait suffisant.

Alors, à 17h30 j’ai pris le bus à Douvres, une ville portuaire où j’ai passé une nuit avec un autre Couchsurfer. On a bu de l’alcool et on a passé du temps en regardant un film. Après le film, j’ai pioncé sur le lit, bourrée et fatiguée. Je me suis réveillée le lendemain avec un mal de tête et un mal de ventre. En tout cas, il fallait de partir chez lui afin d’avoir du temps pour explorer Douvres et pour prendre le ferry en France, à Calais. J’ai dit au revoir à mon hôte et je me suis dépêchée de visiter le château Douvres, ainsi que faire une randonnée à pied aux falaises de Douvres (auxquelles sont connues dans la pièce de théàtre “King Lear” par Shakespeare). J’ai fait beaucoup d’exercises, et j’ai sué au même temps ai continué à me sentir…pourrie de la gueule de bois. 😛 Bref, j’ai vu Douvres!

Le château Douvres.
Le château Douvres.
Les falaises de Douvres.
Les falaises de Douvres.

À 11h15, j’ai quitté des falaises afin d’arriver au port pour prendre le ferry à Calais. Mais je me suis trompée, car j’y suis arrivée un peu trop tard pour s’enregistrer (il faut qu’on arrive 45 minutes avant le départ; j’avais pas su!). Bref, c’était pas grave, parce qu’il y aurait un autre ferry qui partirait plus tard, alors je me suis enregistrée pour ça. À 13h15, j’ai pris le ferry et je suis arrivée à Calais à 15h30.

Mon hôte avec qui je resterais à Calais (en fait, il n’habite pas de Calais, mais dans une autre ville. Mais n’importe quoi…) m’a récupéré et on a passé l’après-midi à Calais. Son coloc nous a joint et on a flâné dans le centre ville. Franchement, il n’y a pas beaucoup de choses à voir, mais néanmoins la ville est charmante, près de la mer et avec un joli hôtel de ville:

Calais.
Calais.
Hôtel de Ville.
Hôtel de Ville.

Après 17h00, on a décidé de quitter Calais. Mon hôte et son coloc avait prévu d’assister une fête avec leur amis pour le réveillon, alors je suis allée avec eux à la maison de leur amis. La route a duré deux heures du coup on y est arrivé à 19h30. J’ai rencontré leur amis, et on a passé la nuit avec (beaucoup!) de l’alcool, un repas de pierrade, et les jeux de cartes. C’était amusant, mais aussi j’étais vraiment fatiguée, après avoir bu trop d’alcool pendant la veille et avoir dormi pas bien. Mais les garçons (j’étais la seule fille) ont continué à fêter jusqu’à 6h00 du matin (mon Dieu!). Finalement, on s’est couché, et j’ai que dormi cinq heures avant de se révéiller.

Mon hôte, son coloc, et moi, nous sommes partis à 15h00 pour rentrer chez eux. On y est arrivé à 18h00, mais j’ai pas eu beaucoup de temps de se reposer chez eux, car ils avaient prévu de visiter la famille du coloc pour le Nouvel An. Alors, on a fait ça; j’ai pris le dîner avec sa famille (un peu mal à l’aise, mais n’importe quoi; j’ai goûté du cerf pour la première fois!) et à 21h00, on est revenu chez eux. Finalement!

Je me suis prise la douche et je me suis couchée. Le lendemain, je suis réveillée et à 13h00 mon hôte m’a amené à la gare de Calais où je ferais un BlaBlaCar au Havre, en Normandie. J’ai dit au revoir à mon hôte et j’ai quitté Calais. Le trajet a passé trois heures et je suis arrivée au Havre à 17h30. Enfin, j’ai pris le bus chez moi et j’ai fini mes vacances. Ouf!

Voilà, c’est tout! Ces vacances ont été stressantes, mais aussi j’ai fait beaucoup de choses, ainsi que ai visité plein de villes au Royaume-Uni et en Irlande. Je regrette rien.

Bon, c’est la fin du mois du janvier, et il y a plus des choses à faire pendant le mois du février: plus des voyages, plus des histoires. Merci de lire mes postes, et je vous promets plus des aventures bientôt. À toute! 🙂