Destination: Lyon, France — Partie 1 (octobre 2017)

Salut!

Enfin, je viens de raconter mon séjour à Lyon pendant les vacances de la Toussaint cette année. Comme j’ai fait l’année passée en Normandie, je suis restée dans le coin (dit la région lyonnaise) pour ces vacances, parce que j’ai voulu économiser de l’argent et aussi je n’ai qu’une semaine des vacances à la fac, du coup je ne pouvais pas voyager trop loin. En tout cas, j’ai passé cinq jours à Lyon, en visitant des endroits moins connus et aussi en faisant des excursions de la journée aux autres villages autour de la ville. C’était un séjour court, mais enrichissant quand même.

J’y suis allée vendredi, en prenant le train pendant l’après-midi. Je suis arrivée à la gare Perrache où mon hôte du Couchsurfing m’a récupéré et on est allés chez lui. Ça faisait longtemps que j’avais fait du Couchsurfing (la dernière fois en avril à Paris), mais j’ai passé un très bon séjour à Lyon avec mon hôte et tout va bien.

Après avoir deposé mes bagages et avoir pris du thé avec mon hôte, j’ai décidé de sortir un peu afin de découvrir la ville. Puisque je n’ai eu que trois, quatre jours complets à Lyon, j’ai eu envie de visiter autant que possible. J’avais déjà exploré des endroits touristiques pendant mes autres séjours à Lyon dans le passé, du coup cette fois j’ai visité des endroits moins connus.

J’ai traversé le pont de l’Université et suis allée à la statue “Flower Tree,” en construisant par un artist coréen en 2003. Depuis ce moment, la statue restait au long du quai du Rhône, et je l’ai trouvé brillante et colorée, en contraste avec le ciel gris cet après-midi.

Statue Flower Tree.

Ensuite, je me suis dirigée vers le Vieux Lyon où j’ai vu par hasard le palais Saint-Jean juste à côté de la cathédrale Saint-Jean. J’avais déjà visité la cathédrale, mais j’avais pas su qu’il y a un palais éponyme aussi. Son architecture gothique m’a impressionée et je suis contente d’avoir trouvé cet joli endroit caché.

Palais Saint-Jean.

En flânant sur la rue du Boeuf, j’ai cherché des traboules lesquels sont des petits passages entre des rues parallèles. Jadis les canuts utilisaient des traboules pour traverser des rues plus facilement, et aujourd’hui les traboules sont hors des sentiers battus (“off-the-beaten path”) pour les touristes à visiter. Ils ne sont pas de signes évidents pour les trouver, alors il faut chercher en ligne avant pour ça. Du coup, je l’avais fait, et j’en ai trouvé trois sur la rue du Boeuf. Quoiqu’ils ne soient pas forcément éblouissants, ils sont jolis quand même, comme une part de l’histoire lyonnaise.

Dans le traboule.
La Tour Rose (dans les traboules).

Après, j’ai quitté le Vieux Lyon et j’ai traversé le pont au-dessus du Saône (où j’ai pris cette jolie photo) et suis arrivée devant la fresque des Lyonnais, un grand chef d’oeuvre sur le mur près du quai. L’art répresente des personnages historiques importants de Lyon et afin de prendre une photo du mur entier, il fallait le faire de l’autre côté de la rue!

Au long du Saône.
Fresque des Lyonnais.

Finalement, je suis allée au hôtel de ville de Lyon où la fontaine Bartholdi était malheureusement en construction– j’étais un peu déçu, mais néanmoins j’imagine qu’elle serait très jolie dès qu’elle complètera.

Du hôtel de ville, j’ai décidé de rentrer chez mon hôte. J’ai marché pendant 30-40 minutes et sur chemin j’ai fait les courses (puisque je cuisinerais chez lui pendant mon séjour) et pendant la marche, il a commencé à pleuvoir assez fort– j’ai été un peu trempée quand j’y suis rentrée! Mais après une douche et des vêtements propres, tout va bien.

Alors, ça était mon premier jour à Lyon pendant les vacances. Plus des posts à venir– à bientôt!

Advertisements

Happy Halloween!

Résultat de recherche d'images pour "halloween"
Source: actu.fr.

Bonjour!

Même si je ne suis pas fan d’Halloween, je vous souhaite une joyeuse (et sûre) Halloween. Soyez vigilants, mais quand même amusez vous!

Un weekend en Normandie! (Partie 3)

Bonjour!

Comme d’habitude, j’ai passé mon weekend en Haute-Normandie; j’ai voyagé aux autres communs, autres villes et je me suis amusée beaucoup. 🙂

Cependant, je suis pas allée avec des autres assistants, mais avec ma collègue. En fait, deux collègues: j’ai passé le samedi chez une collègue et ses enfants. J’ai pris le déjeuner avec eux (j’ai eu du poulet “à la normande,” qui n’était pas mal) et après on est allée au Havre pour visiter une librairie. On a passé une heure là-bas où j’ai lu quelques livres de l’art et du voyage.

Ensuite, ma collègue m’a conduit chez une autre collègue où je suis restée pendant la nuit. J’ai déjà rendu visiter à elle, mais pas pour la nuit. Alors, je me suis installée, et on a pris le dîner. Après, j’ai regardé un match de rugby sur la télé; ça c’est ma première fois que je l’ai regardé et j’étais surprise que le joue soit assez…violent! Mais les français m’ont disent qu’il n’est pas trop violent, comparé avec le football américain. Eh, je sais plus…

Bref, j’ai dormi à 22h00 et je me suis reveillée à 8h00. J’ai rencontré l’ex-mari de ma collègue qui continue à se habiter (ils sont encore amis) tandis qu’on a pris le petit-déjeuner. À 10h00, ma collègue et moi sommes sorties à Bretteville pour la Fête des Pommes (très automne-esque!). Aussi très rural, ou à la campagne. Mais la fête était charmante et j’ai vu plein de pommes et plein de cidre qui sont fait avec ces pommes. J’ai regardé une demonstration d’écrémage (c-à-d “creaming,” ou “churning butter,” en anglais) qui était cool, et après une heure, on est partie de la fête.

À vendre!
À vendre!
Le beurre...
Le beurre…
Beaucoup de cidres!
Beaucoup de cidres!

Ensuite, on est revenue chez elle afin de prendre le déjeuner. J’ai essayé un apéritif duquel ma collègue a fait, le “vin noir.” Assez fort (c’est une combinaison des vins/alcools différents), mais pas mal… 😛 J’ai goûté un Speculoos éclair après le plat, et je l’ai adoré. Miam…

J’ai bien mangé, et du coup il a fallu que je me repose avant de partir à Fécamp. À l’après-midi, on est allée à Fécamp, bien que j’aie déjà y visité. Mais cette fois était différente car on est entrée l’Abbatiale de la Saint-Trinité (je n’y suis pas entrée pendant la dernière fois). L’intérieur était beau, même si très froid…

À l'Abbatiale de la Saint-Trinité.
À l’Abbatiale de la Saint-Trinité.

Après ça, on a conduit aux falaises de Fécamp. On a fait une randonnée sur la côte où j’ai regardé des moulins, des monuments historiques pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

Bunker de Mammut.
Bunker de Mammut.

…et plein de vaches… 😛

Oh, les vaches!
Oh, les vaches!
Faire une randonnée.
Faire une randonnée.

Aussi, on a visité la Chapelle de Notre-Dame du Salut qui est située sur les falaises:

Chapelle de Notre-Dame du Salut.
Chapelle de Notre-Dame du Salut.

Après avoir visité la chapelle, je me suis sentie plutôt fatiguée. J’avais besoin de revenir chez moi, alors ma collègue m’a amené chez moi pendant le soir. Mais bien que je sois fatiguée, je me suis amusée beaucoup pendant le weekend. J’ai fait beaucoup de voyages, et j’ai découvert plus des communs de Normandie. Plus des postes de mes aventures bientôt. À toute à l’heure!

Halloween!

Bonjour à tous!

Bien…L’Halloween est arrivée aux Etats-Unis! Et c’est à dire que beaucoup d’enfants, beaucoup de gens, passeront de maison en maison pour recevoir des bonbons. En anglais, cet action s’appelle “trick or treating” (c’est une expression très difficile à traduire!).

À part de “trick or treating,” qu’est-ce qu’on fait pendant cette fête? Ben, il est important de se déguiser en costume, afin de faire le “trick or treat.” Il est bizarre si on ne se déguise pas et fait le “trick or treat;” je crois qu’il est assez cupide.

Aussi, si on n’aime pas le “trick or treat,” on peut sculpter des citrouilles, jouer au carré de citrouilles, ou assister à la maison hantée. Je les ai fait quand j’étais petite, et ils étaient amusants.

Ou, si on est plus âgé, on peut faire une fête chez lui/elle, avec la danse, la nourriture (beaucoup de bonbons, bien sûr), et la consommation d’alcool. 😛 Franchement, je n’ai jamais la faire- la consommation d’alcool- parce que je n’a pas été légale de faire ça (mais, quand j’étais au lycée, je connaissais beaucoup de lycéens qui ont bu d’alcool aux soirées, malgré l’âge légal. Je ne les juge pas, mais je ne l’ai pas participé).

Cependant, il se pourrait que je boive d’alcool pendant la nuit de l’Halloween chez moi. Il n’est pas défini, mais je suis légale et pourquoi pas?! Est-ce que vous connaissez que les super-marchés, pendant cette saison, vendent une boisson, la bière de potiron (en anglais, “pumpkin ale”)? Je la trouve vachement cool et je considère de l’acheter. Peut-être. 😉

Honnêtement, je n’aime pas vraiment d’Halloween. En fait, c’est la fête moins préférée. Je ne la déteste pas, mais je ne la préfère pas.

Et pourquoi?

Pour moi, je ne comprends pas la conception de sortir à la nuit et demander des voisins pour des bonbons. En particulier, les bonbons nuls, pas de bonne qualité. Je me souviens que, quand j’étais petite, je faisais le “trick or treat” et je recevais beaucoup de bonbons. Mais, après être revenir chez moi, je ne mangeais pas tout de bonbons. Il y avait la majorité des bonbons que je n’aime pas (environs 90%) et une petite selection que j’aime (comme le Twix, le Crunch, et les Reese’s Peanut Butter Cups. Miam. :P). Je jetais des bonbons que je n’aimais pas et gardais ceux que j’aimais. C’est déraisonnable.

Aussi, je déteste les films d’horreur. Tellement. Je n’aime pas d’être effrayé et du coup, je les évite.

Mais en tout cas, si vous aimez l’Halloween, c’est bon. Je ne vous juge pas. J’espère que vous vous amuserez cette année. Après ça, on peut avoir hâte des fêtes de fin d’année (lesquelles je suis enthousiaste!).

Auparavant, joyeuse Halloween…peut-être. 😛