Revenir aux États-Unis…

Bonjour, tout le monde!

Oui, c’est clair…après dix mois en France, je reviens aux USA pendant l’été! J’ai hâte de revoir ma famille et mes amis, ainsi que j’ai hâte d’être chez moi encore…avec le climat agréable californien!

Cette année en France était comme une montagne-russe: il y avait des bons moments et des mauvais, mais aussi beaucoup de souvenirs de la vie dans la région lyonnaise. Beaucoup de travail, beaucoup de voyages, beaucoup plus des amis…c’était ce que j’ai fait!

Comme j’avais fait pendant trois ans, je serai aux USA pendant l’été– après, je reviendrai en France pour la rentrée. J’ai été admise à être lectrice d’anglais encore une fois à la même fac pour l’année 2018-2019, donc au moins j’ai un travail pour un autre an.

Ce n’est pas ce que je voudrais faire pendant longtemps (même l’enseignement), mais pour l’instant, c’est une opportunité pour rester en France et voyager en Europe– j’ai beaucoup d’endroits que je veux bien visiter, du coup j’espère que je pourrai les voir pendant l’année suivante.

Je pars aujourd’hui, et je n’aurai que 48 heures dès que je reviendrai en Californie pour me reposer, parce que j’irai en vacances avec ma famille après. Il y aura beaucoup de choses qui vont se passer pendant cette semaine jusqu’au mois de juillet, et alors je raconterai mes aventures en Islande et en Croatie plus tard, après je reviens chez moi pendant le juillet. Je sais que j’ai fait une pause très récemment, mais je vous jure que j’écrirai regulièrement quand j’y retourne.

Merci d’avance, et passez un été agréable! 🙂

Advertisements

Bonne année 2018!

Résultat de recherche d'images pour "bonne annee gif"
Source: Tenor.

Bonne année, tout le monde!

Aujourd’hui, c’est le premier jour du nouvel an. Après avoir célébré le Reveillon hier soir (avec un peu trop d’alcool, mais beaucoup de bonheur avec mes amis), je tourne mes yeux vers 2018 et même si je ne sais pas ce qui va se passer dans cette nouvelle année, j’espère que tout va passer bien!

Je sais que beaucoup de gens croient que 2017 a été “chiante,” et oui, je suis d’accord avec eux. C’était des trucs de la politique, de l’environnement, et des choses globales qui n’ont pas été très bien, surtout aux États-Unis avec le nouveau président (qui je déteste…c’est pourquoi j’ai décidé de rester en France pour l’instant!). Beaucoup de choses se sont arrivées en 2017, et malheureusement, plein de choses pas très agréables.

Par contre, mon année s’est passée assez bien. Quoique les actualités du monde ont été deplorables, ma vie personnelle était plus stabilisée. Je pense que 2017 a été plus tranquille, car je suis venue de découvrir plus ce que j’ai voulu dans ma vie. Oui, il y a beaucoup de choses que j’ai besoin d’apprendre dans ce monde, mais pour l’instant, je me sens un peu plus à l’aise avec moi-même.

En 2017, j’ai moins voyagé qu’en 2016, mais j’ai voyagé quand même. Cette fois, j’ai choisi mes destinations à voir avec plus de l’attention– j’ai bien organisé mes voyages et à la fin, je me suis bien amusée dans quelques plus pays: la Pologne, le Maroc, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne…j’ai aussi passé l’été en voyageant à l’Oregon et au Washington aux États-Unis et ce voyage m’a fait beaucoup de plaisir–j’ai découvert une nouvelle région de mon pays natal, et c’était un séjour enrichissant.

Pour travailler, je suis restée en tant qu’une enseignante d’anglais: j’ai été assistante d’anglais entre janvier et avril et puis j’ai trouvé un travail pour être lectrice d’anglais à la fac près de Lyon. Le changement du travail, ainsi que le déménagement du nord au plus sud de la France m’a changé, surtout la mentalité. Je pense que je suis plus mûre, plus à l’aise avec moi-même. J’ai plus des amis en France cette année, même s’ils sont tous expatriés– enfin, j’ai une communauté dans laquelle je pourrais m’exprimer plus facilement et j’ai beaucoup appris dans ce groupe.

Un seul mot pour décrire mon année 2017, c’est le mot “le rapprochement.” C’était une année pour découvrir, pour réaliser, et pour être plus tranquille avec la vie. Oui, il reste beaucoup de choses pas très agréables, mais il faut rester calme et perséverer quand même. Peu un peu, j’apprends et j’espère que je continuerai à apprendre dans ce nouvel an. Plus des expériences, plus de la connaissance.

Je suis toujours en vacances pendant ce janvier, du coup je reviendrai à la fin du mois pour mettre à jour tous ce que j’ai fait pendant ces deux mois des vacances! Du coup, vous pourriez s’attendre aux nouveaux posts dans quelques semaines!

Finalement…j’espère que vous passerez une bonne année 2018 avec plus des aventures, des souvenirs, et du bonheur. À bientôt!

Thanksgiving!

Bonne Thanksgiving!

C'est la vie américaine

Ou aussi…le jour d’Action de grâce. Mais pour ce poste, on dira “La Thanksgiving.” 😛

Alors, qu’est-ce que c’est la Thanksgiving? Simplement, c’est une fête américaine laquelle on passe du temps avec la famille ou les amis. On mange un dîner (ou le déjeuner, pour moi) avec eux.

Et vraiment, on mange BEAUCOUP.

Un dîner traditionnel consiste en plusieurs choses spécifiques: le pain de maïs, la patate douce, la canneberge (“cranberry,” en anglais), la tarte à la citrouille (ou celle aux pommes), et bien sûr, la grande dinde! On mange et mange, jusqu’à la satiété (ou plus!). On presque ne finit jamais toutes la bouffe: il y a beaucoup de nourriture qui reste et on continue à la manger jusqu’au Noel! C’est fou!

Mais pourquoi les américains mangent beaucoup pour cette fête de novembre? Qu’est ce que la raison pour ça?

Bien…c’est une longue histoire des États-Unis, mais ce n’est…

View original post 246 more words

Destination: Lyon, France (édition OFII!)

Salut!

Il y a une semaine, je suis allée à Lyon. Plus précisément, j’ai eu un rendezvous avec l’OFII afin de traiter mes dossiers pour être “légal” à travailler en France. Même s’il n’y avait pas une visite “fun,” quand même j’ai essayé de profiter ce que j’ai eu et pour passer une journée agréable à Lyon.

Alors, j’ai pris le train à 7:11 et je suis arrivée à Lyon Part-Dieu vers 8:00. Dès que je suis sortie la gare, j’ai marché à ma visite medicale, située à Villeurbanne, une commune environs 20 minutes du centre ville. C’est vrai que je pouvais prendre le transport, mais je n’ai pas eu envie de dépenser de l’argent et en fait, ça ne me dérangeait pas à faire une promenade à Lyon.

Ma visite medicale était à 9:00, mais j’y suis arrivée 30 minutes avant– du coup, j’ai passé l’examen tôt– en fait, je l’ai terminé à 9:00 où ma visite était prévu! En tout cas, j’ai reçu la radiographie pulmonaire et j’y suis partie.

J’ai cinq jours du temps libre avant mon autre rendezvous à l’OFII pendant l’après-midi. Du coup, j’ai décidé d’explorer la ville un peu. Bien que j’avais déjà visité Lyon deux fois avant cette visite, quand même il reste beaucoup d’endroits pas encore explorés. Alors, j’ai eu une petite liste des choses que j’ai eu envie de voir et j’y suis allée à pied (parce que je n’ai pas voulu payer le transport).

Le premier endroit que j’ai visité, c’était le parc Tête d’Or, situé au 6ème arrondissement. Le parc est vachement énorme, avec les jardins botaniques, même un zoo! Moi, je n’ai que exploré les jardin botaniques et je les ai trouvé si jolis. Il faisait beau ce jour-là (même assez chaud) et alors, il était magnifique pour se promener entre les fleurs, pour regarder les étangs qui étaient plein de nénuphars et de canards.

Les fleurs colorées.
Les étangs.
La porte dorée du parc Tête d’Or.

Ensuite, j’ai quitté le parc d’Or pour aller à la prochaine destination: le jardin Rosa Mir. Il est probable que vous ne le connaissez pas puisqu’il est un site assez caché. En fait, je l’ai découvert grâce à Rosie, une bloggeuse anglaise qui a travaillé et a habité à Lyon l’année précédente: elle l’a écrit sur son blog du jardin Rosa Mir, et après avoir regardé des jolies photos du jardin, je voulais bien y visiter quand j’étais à Lyon. Alors, j’y suis allée: c’était 40 minutes à pied et il fallait monter les collines dans le quartier Croix-Rousse. Assez fatiguant, mais enfin je suis arrivée à l’allée dans laquelle le jardin est, mais malheureusement, il était fermé! En fait, le jardin Rosa Mir est ouvert samedi après-midi (j’étais à Lyon mardi) et alors, j’étais deçu. Mais c’est pas grave: je peux y revenir plus tard cette année!

Bien que le jardin Rosa Mir ne soit pas ouvert ce jour-là, il était près du mur des Canuts, une grande fresque qui dépeint la vie quotidienne des gens du coin. Le mur est à l’echelle (“life-sized”) et j’ai eu le sentiment de m’intégrer dans le mur, avec des gens qui sont sur les escaliers et tout ça.

Panorama du mur des Canuts.

Il était 11:00 et il fallait que je revienne au centre ville afin d’être à l’heure pour mon rendezvous OFII. Bon, mon rendezvous était à 14:00, mais j’ai eu envie de prendre le déjeuner près du rendezvous pour être sûr que je ne serais pas en retard. Alors, j’ai marché pendant encore 40 minutes, en passant vers la monté de la Grande-Côte, une petite rue pavées et charmantes. Avant d’y descendre, j’ai vu une vue magnifique de Lyon sur la colline ce que j’ai trouvé sublime comme celle de la Fourvière. ❤

Vue de la colline.
Sur la monté des Grandes-Côte.

Je suis revenue au centre ville, près des Halles et de Part-Dieu où j’ai acheté une formule déjeuner au Fournil de l’Artisan, une boulangerie que Catherine avait recommandé sur son blog. J’ai commandé le sandwich saumon-ciboulette, avec une tarte au chocolat et de l’eau. Au total, elle coûtait 6,40€ ce que je trouve pas mal du tout! Et aussi, tous goûtaient bons.

À 14:00, j’ai eu mon rendezvous OFII. En fait, il passait que 45 minutes– c’était si rapide! J’étais chancheuse: normalement, les rendezvous OFII dure au minimum d’une heure– moi, j’avais eu des rendezvous OFII de 90 minutes, du coup je suis contente que cette fois, elle soit efficace.

J’ai exploré un peu plus de Lyon après et puis, j’ai pris le train à 16:30 pour rentrer chez moi, en y arrivant à 17:30. En gros, c’était une journée bien passée, même avec des choses administratives. Je sais que je vais revenir à Lyon souvent cette année et j’ai hâte d’explorer plus des endroits moins connus là-bas. On verra!

Merci de lire et à bientôt!

Une journée au musée! (Partie 2)

Bonjour!

En continuant avec ma journée aux musées il y a une semaine, je raconterai la deuxième partie de la visite. Après avoir visité le musée d’Art et d’Industrie, mes collègues et moi ont pris le déjeuner au centre ville dans un resto italien et à l’après-midi, on a continué au musée de la Mine.

Situé un peu loin du centre ville, le musée de la Mine est sur un grand terrain qui a été le site pour les mines pendant le 19ème siècle. La majorité du musée est situé dehors, avec les expositions dans des batîments différents. Il était aussi gratuit ce jour-là, du coup on a obtenu un plan du musée et on l’a exploré librement.

On a commencé dans une galerie avec des peintures et des sculptures qui répresentent l’histoire de la mine dans la ville. On a vu des centaines des uniformes des mineurs dans le prochain batîment qui ont accroché au plafond d’une grande salle spacieuse dans laquelle les mineurs ont changé leurs vêtements et ont pris la douche après une longue journée du travail. Les uniformes accrochés sur le plafond ont l’air mystérieux, ainsi que un peu effrayant ce qui serait parfait pour l’Halloween!

Les uniformes sur le plafond.

Dans les autres batîments, on a vu des machines qui ont utilisé pour faire des choses avec le métal, et aussi le charbon. Il y a un balcon juste à l’extérieur du musée qui a offert une assez jolie vue du paysage de la ville, ainsi que celle de la tour industrielle juste devant le musée où on irait pour faire une visite guidée souterraine de la mine plus tard. L’après-midi était assez froid et j’ai senti l’essence d’hiver qui arriverait bientôt.

Une machine de la mine.
La vue dehors le musée.

À 16:00, on a assisté à une visite guidée des mines souterrain, avec les tunnels et les rails avec des cars utilisé au passé. On a porté des casques comme les mineurs et on est descendu plusieurs mètres et est arrivé sous terre dans une minute. On a pris un petit voyage dans les cars sur les rails ce qui était trop cool! La visite guidée a duré une heure et on a vu des sites marqués, par ex. les radiateurs, le banc pour prendre le déjeuner entre le travail, et aussi une écurie pour les chevaux qui ont travaillé dedans!

La mine souterraine.

Après la visite guidée, on a terminé notre visite du musée– effectivement, on a terminé pour la journée après puisqu’il était déjà 17:00. On a quitté le musée et est revenu au centre ville où on s’est dit “au revoir” et est rentré chez nous. Je suis rentrée chez moi et y est arrivée vers 18:00, fatiguée mais contente avec qui s’est passée pendant la journée.

C’était une journée enrichissante avec les musées du coin dans la ville. J’ai envie de visiter plus des musées ici, alors on verra plus tard. À bientôt!