Destination: Seattle, Washington

Bonjour!

Quand ma famille et moi nous dirigions vers Seattle, j’ai pas imaginé que la ville me ferait beaucoup de plaisir. Après avoir fait deçu pendant notre séjour à Portland, j’ai été pas sûre si Seattle serait mieux. Heureusement, elle l’a été!

Seattle est la plus grande ville de l’état de Washington, ainsi qu’elle est une des villes à croissance rapide des États-Unis. C’est une ville urbaine, mais elle est aussi entouré de forêts et de parcs naturels, afin d’échapper le bruit et l’embouteillage du centre ville. Du coup, Seattle a un équilibre entre la ville et la nature, ce qui attire beaucoup de gens pour y travailler et pour y visiter. Malgré le “concrete jungle” du centre ville, Seattle m’a pas fait l’impression trop écrasant, ce que j’ai bien aimé pendant que ma famile et moi sont entrés dans la ville.

Notre première destination était au parc Volunteer, situé dans le quartier Capitol Hill. À part d’avoir beaucoup d’espaces naturelles, il y avait aussi un jardin d’hiver, un musée des arts asiatiques, et un château d’eau (“water tower”) sur lequel on peut voir la silhouette des immeubles de Seattle…gratuitement! Du coup, après nous nous sommes promenés dans le parc (dans lequel nous avons vu des petits canards à l’étang– trop mignons!), nous sommes montés le château d’eau pour voir Seattle. Malgré les arbres qui bloquaient un peu de vue, c’était pas mal surtout la vue était gratuit!

La silhouette des immeubles.
Le château d’eau au parc Volunteer.

Ensuite, nous avons quitté le parc Volunteer et avons conduit au centre ville de Seattle. Par contre, pour trouver un parking qui n’était pas complet, c’était un cauchemar! Nous avons passé 30-45 minutes afin de trouver un parking…très frustant…Enfin, nous avons trouvé une place qui était pas trop loin de Pike Place et puis, nous avons marché au Waterfront, la promenade au bord de Puget Sound. Il y avait un aquarium et une grande roue, ainsi qu’il y avait beaucoup de touristes partout. J’ai trouvé le Waterfront assez fantaisiste, mais la vue de l’océan était très calmante ce qui m’a fait contente.

Le Waterfront.

Du Waterfront, nous nous sommes dirigés vers Pike Place, un grand marché qui vend les fruits de mer, ainsi qu’il a des restaurants et des magasins touristiques. Nous avons fait une petite pause au mur du Chewing-Gum (“Gum Wall”) qui a des milliers du chewing-gum colorés, ce qui est fascinants mais aussi plutôt dégueulasses…ma soeur et moi, nous avions apporté du chewing-gum pour cette occasion, et alors nous avons en mâché afin d’en collé sur le mur pour commémorer notre présence là-bas. C’était un succès!

À Gum Wall.

Ayant faim, nous avons décidé de prendre le déjeuner à Pike Place. Nous avons choisi de manger à Pike Place Chowder, un restaurant connu pour sa soupe de clams. Il y avait une longue queue, mais elle a passé vite et nous avons commandé quatre soupes de clams avec deux petits pains d’homard (“lobster rolls”) pour partager entre nous. Ce qui m’a choqué, c’était le prix total: plus de $75! C’est parce que le prix des lobster rolls était au prix du marché, du coup ça change tous les jours– ce jour où nous avons visité, chacun lobster roll a coûté $20…et il n’était pas trop grand! En tout cas, la soupe de clams était crémeuse et le lobster roll avait plein d’homards, alors c’était un déjeuner assez bien…même si le prix n’a pas valu la peine!

Le déjeuner.

Après le déjeuner, nous avons continué à flâner Pike Place. Nous avons trouvé le Starbucks original, mais il y avait une très longue queue dehors le café. Juste à côté de Starbucks, il y a une petite boulangerie russe qui vend des tartes sucrées et salées. La queue de la boulangerie n’était pas aussi longue que celle de Starbucks, du coup nous avons décidé d’acheter plusieurs tartes pour manger plus tard. En fait, nous avons les goûté en tant que notre dîner ce soir– les goûts étaient assez bien, et j’ai bien aimé ma tarte des pommes de terre et des champignons, ainsi que la tarte des cerises et des chocolats blancs.

Au marché Pike Place.
Les fruits de mer à vendre.

À l’après-midi, nous sommes allés vers le Space Needle, un monument emblématique de Seattle. Plus que 50 ans, la tour a été construite en 1962 pour l’exposition universelle de la même année– aujourd’hui, c’est une attraction touristique pour prendre l’ascenseur en haut et pour voir la vue de Seattle.

Par contre, nous n’avons pas visité le Space Needle cet après-midi: nous le visiterions pendant la nuit, pendant que les lumières des batîments s’éclairent. Près du Space Needle, il y a une exposition qui s’appelle “Chihuly Garden and Glass.” En gros, c’est un musée dédié aux oeuvres de Dale Chihuly, un sculpteur américain qui vient du Pacifique Nord-Ouest. Chihuly se spécialise en objets en verre qui sont différents que les oeuvres que je regardais aux autres musées. Le tarif était plutôt cher ($30 par personne), mais je pense qu’il valait la peine quand nous sommes entrés dans le musée. Chaque chambre avait des oeuvres si colorés, si impressionants. Normalement, je ne suis pas fan de musées, mais je pense que Chihuly Garden and Glass était un de mes musées préférés du monde. Carrément, je vous conseille à visiter Chihuly si vous décidiez d’aller à Seattle!

La tour Sealife.
Mille Fiori.
Le jardin et la serre de Chihuly.

La dernière destination de l’après-midi était au parc Olympic Sculpture où il y a des sculptures abstraites partout d’espace. Nous avons vu “l’Aigle,” une sculpture connue et après avoir flâné un peu, nous sommes revenus à l’hôtel.

“The Eagle” au parc Olympic Sculpture.

Dans notre chambre, ma famille et moi nous sommes reposés avant de ressortir à 21:00 pour aller à Space Needle. Nous avons payé le tarif pour monter en haut et nous avons attendu le soir pour faire nuit, afin de prendre des photos des batîments éclairés. La vue était magnifique avec les batîments près de l’eau. C’était une nuit (et une journée) bien passée et après nous sommes revenus à l’hôtel à 22:00 pour nous réposer pendant le reste de la nuit.

La vue du Space Needle.
Le Space Needle.

En général, Seattle m’a beaucoup plu. Par rapport à Portland, la ville de Seattle a plus des choses à faire, par exemple le marché Pike Place, le musée Chihuly Garden and Glass, et le Space Needle. J’ai aimé la promenade du Waterfront, ainsi que j’ai aimé la proximité de l’océan ce qui m’a fait se souvenir de l’océan chez moi à Los Angeles. C’est vrai que le Puget Sound n’est pas la même chose que la côte de la Californie, mais quand même c’était la nature qui m’a rendu heureuse. Je voudrais revisiter Seattle un jour pour explorer plus des choses là-bas.

Plus des posts à venir. Le prochain: Mount Rainier, Washington!

Je rentre (après les petites vacances)

Salut!

Après une semaine des vacances d’été, je suis rentrée chez moi à Los Angeles. Les vacances ont été courtes cette fois et elles sont les seules pendant cet été. C’est parce que ma soeur doit prendre des cours d’été à la fac et moi, je dois faire mon Master en ligne– du coup, cette semaine des vacances a été la seule avant que nous commencions nos études!

Alors, où voyagions-nous? Ma famille et moi, nous ne sommes pas allés trop loin chez nous…en fait, nous avons passé du temps au nord-ouest des États-Unis, aux états de Seattle et Washington. Nous avons loué une voiture et avons conduit au long de la côte Pacifique, en visitant des villes comme Portland et Seattle, ainsi que les parcs nationaux afin de faire la randonnée et explorer des lacs, des montagnes, et des chutes d’eau. Tous étaient trop jolis et je suis vraiment contente de les avoir visité.

Je partagerai mes aventures bientôt. Pour l’instant, je me reposerai: le voyage m’a fait assez fatiguée! À plus tard. 🙂