Les choses que j’aime (et je n’aime pas) de l’Asie

Salut!

Bon, alors…puisque je suis revenue chez moi de l’Asie il n’y a pas trop longtemps, mes souvenirs de mes aventures là-bas restent frais (ou c-à-d toujours nouveaux). Bien que j’aie bien aimé mon séjour en Asie, il y a eu des choses que je n’y aime pas.

Du coup, je voudrais faire une petite liste des choses que j’aime…et que je n’aime pas de l’Asie, similaire à celle que j’ai fait dans mon blog anglais (c’est là). J’espère que vous vous amuserez, ainsi que vous apprendrez un peu plus de ce continent magnifique. Allez-y! 🙂

*note* Puisque je ne voyageais qu’en Chine, au Japon, et au Taïwan pour l’instant, ce poste ne réfléchira pas toutes les expériences qu’on peut faire si on voyage partout en Asie. Du coup, ce poste se n’agira que les choses que j’aime et que je n’aime pas des pays auxquels je suis déjà allée.

Les choses que j’aime de l’Asie

Taken from migrationology.com

1. La nourriture. Je ne vais pas trop parler de la nourriture asiatique (parce que on peut faire un poste sur ce sujet tout seul!), mais en gros, je veux dire qu’elle est trop top! Moi, j’ai grandi avec des plats asiatiques dans la famille car ma mère en a toujours cuisiné et du coup j’ai développé un penchant pour la cuisine asiatique.

Alors, j’aime aussi la diversité des plats en Asie, de la cuisine chinoise, japonaise, coréenne, thaïs, indienne, etc. Quand je suis allée au Japon et au Taïwan, j’ai adoré goûter des plats des sashimis et de la soupe aux nouilles, respectivement. Et surtout au Taïwan, tous coûtent moins cher! C’est pas une blague: on peut acheter le petit déj pour 4 personnes pour juste $6 USD! Et la qualité est trop bonne; elle est mieux que celle aux USA, même si en Europe (dans laquelle sa cuisine asiatique est complètement nulle!). 😛

Enfin, les marchés de la nuit (“night markets”) au Taïwan: ils sont très connus et ils servent tellement de plats trop bons et régionaux. Du tofus qui puent aux glaces rafraîchissantes (surtout en été), il y a plein de choses à goûter aux marchés! 🙂

Taken from ejinsight.com.

2. Le service. Surtout au Japon, le service après-vente est parfait: les japonais respectent bien des clients et en général, leur service est mieux que celui en Europe ou aux USA. Les taïwanais sont sympas aussi; je les trouve mieux que les chinois en fait, mais en gros, l’attention, la serviabilité, le respect des gens en Asie ne comparent pas que ceux de nulle part.

Taken from travelagewest.com.

3. La nature. C’est vrai qu’il y a la nature partout du monde, mais en Asie, elle est partout…carrément. Ce qui m’a fasciné, c’était la beauté de la verdure dans les montagnes, ainsi que celle des lacs et des océans. Il est vraiment facile à faire la randonnée dans les bois, au long du lac Sun et Moon au Taïwan, ou dans les parcs nationaux du Japon. On préserve la nature en Asie afin de permettre à tout le monde de l’explorer et de l’aimer. C’est sans doute que je suis tombée amoureuse de la nature en Asie pendant mes voyages! ❤

Les choses que je n’aime pas de l’Asie

1. Le temps. Si on visite l’Asie en été, il fait vachement chaud et humide. Moi, je déteste les deux, surtout la dernière; quand il fait chaud, on sue beaucoup, on ne dort pas bien, et on ne veut pas faire rien (c-à-d la léthargie). Pour quelqu’un qui veut explorer partout en Asie, le temps se fait difficile à faire ça. Alors, on peut voyager en Asie pendant l’hiver et il fait moins chaud qui est mieux…mais il pleut plus souvent du coup, on ne peut pas gagner toutes les choses! 😛

Taken from thaivisa.com.

2. Le surpeuplement. C’est un problème aussi en Europe, mais je trouve que le surpeuplement en Asie est plus mauvais: tandis qu’il est nécessaire de traverser la rue au centre-ville, il faut faire attention- sinon, on risque la mort…et je ne rigole pas! C’est une combinaison de l’embouteillage, des rues étroites, et trop de gens qui habitent dans la ville. Évidemment, c’est pas la même chose que l’espace aux USA, avec des grandes rues, des grosses voitures, et des maisons pour chaque personnes. Oh là là…on est vraiment gâté aux États-Unis…

Taken from designandtheworld.blogspot.com.

3. Les toilettes. C’est vrai qu’il y a des toilettes “normales” en tant que celles aux pays occidentaux, mais il y a aussi des toilettes accroupies (“squatting toilets”). Au début, j’ai eu du mal à utiliser les toilettes en Asie, mais après du temps, je me suis amélioré. Par contre, j’imagine que les touristes qui ne viennent pas d’Asie (et peut-être en Europe, aux États-Unis, etc.) auraient du mal à faire la même chose, du coup il faut pratiquer tandis qu’on n’a pas de choix (et a besoin d’aller aux toilettes!). 😉

…bon! C’est terminé. J’espère que vous avez appris quelques choses nouvelles de l’Asie et elles peuvent être utiles si vous décidez de voyager là-bas. Amusez-vous bien~

Advertisements

Destination: Taipei, Taïwan (Partie 2)

Bonjour/你好!

Après cinq jours du voyage autour du pays de Taïwan, enfin ma famille et moi sommes revenu à Taipei, afin de nous reposer un peu plus avant de prendre l’avion aux USA. Quoiqu’on ne soit resté que deux nuits après, on a fait beaucoup de choses (la plupart du temps, on a mangé!).

(Si vous n’avez pas encore lu la première partie de mon séjour à Taipei avant le voyage, vous pouvez la regarder là: Destination: Taipei, Taïwan (Partie 1).

En tout cas: le lendemain matin après une longue journée à Hualien, on a pris le train à Taipei et on y est arrivé au midi, du coup on a décidé de prendre le déjeuner au centre ville avant de revenir chez ma grand-mère. On est allé à Tokiya, un restaurant japonais-chinois (c’est une fusion culinaire) qui servit des plats très délicats (et assez chers!). C’est un repas de cinq ou six plats alors il faut réguler l’alimentation!

Bref, j’ai commandé des choses comme un petit pain du canard (“duck roll”), une soupe de la pleurote (oyster mushroom soup), et une côte de porc (“pork chop”). Tous allaient bien, et après le repas, je n’ai eu plus faim! Oof! 😛

Le petit pain du canard.
Le petit pain du canard.
La côte de porc.
La côte de porc.

Évidemment, on a aussi fait un peu de shopping près de Taipei 101; on a visité un magasin s’appelle NET où j’ai acheté plusieurs des chemisier professionels au cas où je travaille dans une entreprise très formelle. Je ne sais pas…n’importe quoi. 😛

On a aussi commandé de la glace taïwanaise pendant qu’on était toujours au Taïwan. À Taipei, il y a un petit magasin qui vend les meilleures glaces que j’ai déjà goûté. Pour une très grosse boule, on n’achète que $2 USD! C’est complètement dingue! Mais je l’aime tellement! ❤

La glace.
La glace.

En plus, le boba est moins cher au Taïwan que celui aux USA. C’est vrai…aux USA on paie $3, presque $4 USD pour juste une boisson, mais au Taïwan, il coûte $1.50! Incroyable…franchement, le goût n’est pas différent entre les deux pays, mais le fait qu’il coûte moins cher au Taïwan, ben…c’est mieux!

Le boba taïwanais!
Le boba taïwanais!

On a aussi mangé beaucoup de mangues, surtout celles de Tainan (on a acheté trois sacs des mangues là-bas; c’est fou!). Ça me plaît, et je suis triste qu’il n’ait pas de mangues taïwanaises aux USA; on n’a que celles de Mexique qui ne sont pas délicieuses, pas du tout. Bref…il faut retourner au Taïwan plus tard afin de manger plus des très bonne mangues! 😛

C’est vrai qu’on a trop mangé pendant ces dernières deux nuits à Taipei. On est parti la ville pendant le soir après le dîner afin d’aller à l’aéroport où on a pris le vol à Los Angeles. En fait, le vol n’était pas trop mauvais; je pense que c’est parce que j’ai dormi pendant la plupart du vol! En tout cas, on est finalement revenu à Los Angeles pendant la nuit et on a pris un taxi chez soi. Le décalage horaire m’a souffert, et je me suis couchée à 4h00 pendant le premier jour. Ah, c’était mauvais…mais après deux, trois jours, je n’ai eu plus de décalage horaire, heureusement!

En gros, je me suis bien amusée cet été en Asie- au Japon et au Taïwan. L’expérience est différente que celle en Europe, mais ce n’est ni bon ni mauvais- c’est juste différente. Je trouve que l’Europe a plus des architectures tandis que l’Asie a plus de la nature. Alors, après avoir passé huit mois en Europe et puis avoir visité Asie, je trouve les expériences dans le dernier continent très rafraîchissantes.

Pour l’instant, cette année pour moi se consistait en beaucoup de voyages, et j’ai hâte de continuer à faire un petit peu plus pendant ces derniers quatres, cinq mois en 2016! On verra! 🙂

Destination: Hualien, Taïwan (Partie 2)

Salut!

Si vous n’avez pas encore lu la première partie de mon séjour à Taitung/Hualien, vous pouvez la lire ici: Destination: Hualien, Taïwan (Partie 1).

Alors, après une journée fatiguante la veille, ma famille et moi avons commencé le jour au lendemain avec plus des activités à faire! Notre conductrice nous est allée chercher de l’hôtel et nous sommes allé au premier stop de la journée: la base armée de l’air de Hualien. Cette base est intéressante, parce qu’elle est située près de l’aéroport de Hualien et dans le temps était assez controversée: pour les touristes, les compagnies aériennes, et le gouvernement taïwanais. Mais malgré ça, j’ai bien aimé avoir regardé une répetition des jets de la base (c’était coïcidence qu’on l’a regardé) et la plage de l’autre côté de l’aéroport était très jolie.

La plage à Hualien.
La plage à Hualien.

Ensuite, on est allé aux montagnes où on a trouvé quelques collines vertes qui ressemblent à une fille qui se couche. Voyez-vous l’image?

Une fille dans les montagnes.
Une fille dans les montagnes.

Après, on a visité le parc national Taroko, l’un des plus grands parcs au Taïwan. Ce parc est plus grand que Taipei par trois fois; incroyable! On a passé la majorité du reste de la journée là-bas.

Donc, on a commencé avec une promenade sur le sentier Shakadong, où on a vu des vues spectaculaires des montagnes, des rivières, et beaucoup de verdure…partout! Bien qu’il faisait assez chaud, il y avait des cavernes avec de l’eau qui s’est goutté tandis qu’on a marché en dessous, du coup il faisait moins chaud!

Une promenade sur le sentier Shakadong.
Une promenade sur le sentier Shakadong.
Sous la caverne.
Sous la caverne.

On a fini la promenade et on est allé au restaurant pour prendre le déjeuner. On s’est servi des plats indigènes (en tant que ceux de Sun Moon Lake près de Taichung), et je les ai trouvé assez bien! Pas mal! 😛

Le déjeuner!
Le déjeuner!

Pendant l’après-midi, on a visité les falaises Qingshui qui sont très emblématique du Taïwan. Tellement jolies…c’est vrai que j’ai pris trop de photos de cet endroit! 😉

Les falaises Qingshui.
Les falaises Qingshui.

On est revenu au parc Taroko où on a visité la grotte des moineaux dans laquelle on peut regarder, évidemment, des moineaux qui volent. C’est audacieux! On a fait aussi un petit stop au centre des indigènes où on a regardé une vidéo qui s’agissait de leur vie dans le temps. C’est intéressant!

Enfin, on a fait un autre petit stop au pont suspendu dans le parc Taroko. Malgré le fait que le pont ne soutient que huit personnes au même temps et malgré plus des huit gens étaient sur le pont tandis que j’ai traversé, tout allait bien! C’est assez palpitant! 😀

Le pont suspendu.
Le pont suspendu.

On est parti le parc Taroko, et on est revenu à la ville de Hualien où on a fait une petite pause au magasin du thé. On a goûté du thé régional et finalement, on a acheté deux gros sacs du thé afin d’amener chez soi aux USA. On continue à les boire aujourd’hui encore! Mais je les aime bien, c’est vrai…

Bref, notre conductrice nous a déposé à l’hôtel pendant le soir. Puisqu’il était dernier jour à Hualien pour nous, nous avons remercié la conductrice pour une très bonne expérience à Hualien, et dit “au revoir” à elle. Comparé avec des autres conducteurs privés pendant le temps au Taïwan, cette conductrice était ma préférée.

Ce soir, on est ressorti afin de retourner au marché de la nuit…la deuxième fois! On a goûté des nouveaux plats, par exemple la petite saucisse dans la grande saucisse (大腸包小腸), ainsi que le plat classiquement taïwanais: l’omelette aux huîtres (蚵仔煎). Pour le dessert, on a goûté de la glace aux mangues. J’adore les mangues et du coup, ce dessert était parfait! Miam! 😛

L'omelette aux huîtres (蚵仔煎).
L’omelette aux huîtres (蚵仔煎).
La glace des mangues.
La glace des mangues.

Finalement, on n’a eu plus faim, alors on est revenu à l’hôtel où il faut se reposer avant de prendre le train à Taipei le lendemain.

En général, les cinq jours du voyage autour du Taïwan étaient fatiguants, mais aussi très enrichissants. J’ai vécu plus des choses que celles à Taipei, et j’ai développé une reconnaissance pour la nature et la vie taïwanaise. Je souhaite qu’on puisse avoir plus des jours afin d’explorer plus des endroits, mais on peut-être revenir un jour.

Alors, c’est tout pour mes voyages au Taïwan! Il y aura un dernier post qui racontera mon dernier séjour à Taipei avant de revenir aux USA, du coup regardez-le bientôt!

Ciao. 🙂

Destination: Hualien, Taïwan (Partie 1)

Bonjour à tous!

Après deux nuits à Tainan, ma famille et moi sommes parties pour la prochaine destination à Taïwan: Taitung et Hualien.

Alors, on a pris le train à une bonne heure (6h40, youpi…) et on est arrivé à Taitung à 9h00. Par contre, on est passé resté trop longtemps là-bas, parce qu’on s’est reçu par sa conductrice privée qui nous a accueilli et puis nous a conduit à travers le département de Taitung pour la journée, en route vers Hualien, trois heures d’ici. On a fait beaucoup de petites pauses pendant le trajet, en regardant des monuments et des sites touristiques.

Le premier stop était à une source de l’eau. Cette source est distinctive, parce que son eau s’écoule en haut, plutôt que vers le bas (comme elle se doit!). Après, on est allé au petit resto dans le campagne où on a pris un déjeuner léger. On a goûté des baos, des petits pains à la vapeur (“steamed buns”) et j’en ai bien aimé! Il y avait un bao de sésame et j’ai goûté des vrais sésames (pas de pâte)! Miam!

Ensuite, on a visité un parc dans les montagnes où on a regardé beaucoup de singes! Cette éspèce du singe est native du Taïwan et ils étaient trop mignons (surtout les enfants!). On a pris quelques photos d’eux et a regardé des autres touristes qui les a nourri des tranches du pain (bien qu’il soit interdit de faire ça).

Si on regarde attentivement, on verra deux singes!
Si on regarde attentivement, on verra deux singes!

On a aussi fait une très petite pause à Salifan où on a regardé des statues en paille qui étaient construit par des indigènes taïwanaises. Ces étaient assez fascinantes, et je les ai trouvé assez jolies. ❤

À Salifan.
À Salifan.

À l’après-midi, on est allé à Sanxiantai (三仙台), une plage très connue pour son pont des huits arcs. Il ressemble au dragon, et je l’ai trouvé trop cool! Je pense que Sanxiantai est l’un de mes endroits préférés qu’on a visité au Taïwan!

Sanxiantai.
Sanxiantai.

Le prochain stop, on a visité Baxiandong, une site archéologique des cavernes le long des montagnes qui contient des temples; les archéologues les ont trouvé il y a quelques années, et aujourd’hui, les touristes les visitent, ainsi que faire les exercices sur les montagnes!

Enfin, on a fait le dernier stop à Cuestra, un endroit près de la mer qui a des grandes pierres superposées; elles étaient assez magnifiques et je les suis montée afin de regarder la vue de la mer en haut. Un peu effrayant, mais ça y est!

À Cuestra.
À Cuestra.

Après, on est allé directement à Hualien et on y est arrivé pendant le soir. Sa conductrice nous a déposé à l’hôtel et on s’est enregistré, s’est installé dans les chambres, et on est ressorti plus tard afin de regarder le marché pendant la nuit. On a pris le dîner là-bas en commandant des petit plats comme le sang du cochon, le mochi grillé, et le jus du fruit après une journée très chaud (rafraîchissant!)

Le mochi grillé!
Le mochi grillé!

Finalement, on est revenu à l’hôtel afin de se reposer; on a fait beaucoup de choses pendant la journée et on a eu hâte d’explorer Hualien le lendemain (avec la même conductrice!).

D’accord, c’est tout pour le moment! Restez avec moi pour la deuxième partie de Hualien bientôt! À plus tard. 🙂

Destination: Tainan, Taïwan

Salut/你好!

On continue avec la prochaine partie de mon séjour à Taïwan; après une nuit à Taichung et après avoir passé une journée à Sun Moon Lake, ma famille et moi avons continué à notre prochaine destination: Tainan (臺南)!

Alors, on a pris le train de Taichung à Tainan; le trajet a duré deux heures et tandis qu’on est arrivé, il était déjà la nuit. Donc, on est allé à l’hôtel où on s’est enregistré et est sorti un peu afin de prendre le dîner. On a trouvé un resto qui a servit les nouilles aux anguilles (鱔魚意麵), un plat tainanais. J’ai bien aimé la saveur, même s’il faisait très chaud pendant la nuit d’été (et aussi avec un plat chaud!). Après, on est revenu à l’hôtel afin de se reposer après une longue journée à Taichung et un long trajet à Tainan. On allait commencer encore ses aventures le lendemain!

On s’est réveillé le lendemain, et similaire à Taichung, on a eu aussi un guide privé qui nous a amené partout dans la région du sud du Taïwan. On a commencé à Baihe (白河), un quartier très connu pour ses lotus. Les lotus étaient très grand, et je les ai trouvé très joli aussi. On a pris beaucoup de photos et avant d’y partir on a acheté et a goûté du jus de lotus- pas mal!

Les lotus de Baihe (白河).
Les lotus de Baihe (白河).

On a fait un saut d’une ferme de lotus à une autre, et a pris tellement de photos à chaque endroit. Après, on a visité la grotte de l’eau et du feu (“Water and Fire Cave”). C’est une légende que l’eau et le feu répresente un dragon qui urine…dégueulasse! 😛

La grotte de l'eau et du feu.
La grotte de l’eau et du feu.

Après, le guide nous a amené au marché en plein air où ma mère a décidé d’acheter trois sacs des mangues- ouah! C’est vrai que j’aime les mangues (elles sont mon fruit préféré), mais trois sacs…c’est trop! En tout cas, on en a acheté et en a amené à Taipei après le voyage. Très délicieuses aussi! 😛

On est revenu au centre ville de Tainan, dans le quartier Anping. On a pris le déjeuner au restaurant qui a servit des plats traditionels tainanais, surtout des pâtés impériels des crevettes (“shrimp rolls”). Les plats étaient simples, mais bien faits. ❤

Le déjeuner à Tainan!
Le déjeuner à Tainan!

Après le déjeuner, on a visité le British Tait & Co. Merchant House, une maison colonial de la 19ème siècle. Aujourd’hui, c’est un musée qui est dédié à l’histoire de la colonisation du Taïwan- des hollandais, espagnols, et japonais.

Il y avait aussi une cabane dans les arbres (“tree house”) à côté de la maison, à cause de l’abandon pendant 70 années après la deuxième guerre mondiale. Tous les racines des arbres ont déjà grandit sur les batîments, et la cabane ressemble à une pièce d’un rêve. C’était fantastique!

Dans la cabane des arbres.
Dans la cabane dans les arbres.

On a fait une petite pause après en achetant des gelées comme un petit snack de l’après-midi. Elles étaient trop bonnes, surtout pendant un jour très chaud!

Ensuite, on est allé au fort Anping et fort Provintia, les sites de l’histoire militaire du Taïwan. Je ne les ai pas trouvé trop intéressant, mais je respecte l’histoire du pays.

Fort Anping.
Fort Anping.
Fort Provintia.
Fort Provintia.

Enfin, on a terminé avec le fort Provintia; il était déjà 16h30 et après avoir exploré Tainan pendant huit heures, le guide nous a amené à l’hôtel où on s’est reposé pendant le reste de la journée. Oof, c’était fatiguant!

En gros, j’ai aimé Tainan, même s’il n’est pas ma ville préférée au Taïwan. Je ne sais pas pourquoi exactement, mais je pense qu’il y a plus de l’histoire à Tainan que des autres villes puisqu’il était capitale du pays dans le passé (aujourd’hui, c’est Taipei). Et je pense que j’aime pas trop d’histoire. C’est dommage…mais en tout cas, je suis contente d’avoir visité une autre ville du Taïwan, et j’ai été triste qu’on ne puisse pas rester plus du temps là-bas. Je voulais aller au marché de la nuit, mais on n’est pas y allé pendant le séjour. Assez décevant, mais peut-être un autre jour…

On continuerai avec le prochain post de mes voyages au Taïwan. Le prochain stop: Hualien! 😀