Ce qui va me manquer en France…

Salut!

Je suis chez moi depuis presque une semaine et bien que je me sois déjà adaptée à la vie américaine, je pensais aussi à ce séjour passé en France.

Bon, je suis contente d’être rentrée surtout après huit mois à travers de l’océan Atlantique, mais aussi je réfléchis à ma vie en Europe, ce qui est très différente par rapport à celle des USA.

Franchement, j’ai des sentiments contradictoires (“mixed feelings”) de ma vie en France: c’est vrai que j’ai eu des défis et des moments pas très bien. Au même temps, j’ai eu des moments extraordinaire: je voudrais partager une liste des choses qui va me manquer en France. Il est probable que vous serez d’accord avec ces points, si vous avez déjà habité à l’étranger.

C’est parti!

Ce qui va me manquer en France

1. La langue française. 

Tout d’abord, ce qui va me manquer, c’est pour écouter la langue française chaque jour. Quoique je continue à faire du mal à comprendre 100 pour cent ce que les français se disent (maintenant, c’est à 70-80 pour cent. Pas mal!), j’aime bien écouter le français, et aussi aime bien le parler. Chez moi à Los Angeles, je n’ai aucun amis avec qui je peux pratiquer, du coup il va être dur si je voudrais continuer à parler en français. Heureusement, il reste Skype et Whatsapp pour appeler mes amis d’outre-mer, et alors il faut juste organiser un temps idéal pour se parler (une différence de neuf heures, mais ça va…).

2. Le vin pas cher. 

Oui…c’est vrai que j’aime le vin, et le vin qui coûte pas du tout cher. Pendant que j’habitais en France, je faisais les courses chaque semaine et chaque fois, je jouais un jeu duquel je cherche la bouteille du vin qui coûtait la plus base et je l’acheterais. Une fois, j’en ai acheté une de 1,15 euros!!! Elle n’a pas goûté très bien, mais quand même c’était suffisante afin de devenir bourré avec mes amis le vendredi soir.

Normalement, je ne bois pas chez moi aux États-Unis, parce que mes parents ne boivent pas et le vin coûte hyper cher: une bouteille d’une bonne qualité en France coûte 3-4 euros au moyen, mais une bouteille aux USA coûte au minimum de 7 euros. Du coup, il faut attendre jusqu’à la rentrée en France cet automne, et puis je peux recommencer à boire du vin à bas prix.

3. Les vacances chaque six semaines.

Ça applique pour les enseigneurs, mais en tout cas, le fait qu’on reçoit des vacances de deux semaines plusieurs fois pendant l’année scolaire, c’est incroyable! Aux USA, ça n’existe pas, du coup il y a moins d’opportunité pour s’amuser et au moin se réposer.

Puisque je suis obsédée par le voyage, cette structure du travail en tant qu’un enseigneur est idéale, et ça me manque beaucoup. Heureusement, je peux revenir en France cet automne pour le refaire et j’ai trop hâte!

4. La marche.

Moi, j’ai l’impression que je suis en bonne forme alors que je suis en France, par rapport aux États-Unis. C’est parce que je marche plus en Europe, car je n’ai pas de voiture. Du coup, je marche partout: au supermarché, à la banque, au travail, etc. Et aussi pendant que je voyage aux pays européens, surtout ceux qui sont compacts et petits.

À cause d’avoir beaucoup marché en France, j’aime plus l’idée de faire la randonnée pendant du temps libre: dans le bois, au centre ville, etc. Parfois, c’est un peu comme flâner, et ça me plaît beaucoup. Aux USA, je préfère conduire, parce que ma ville est trop grande pour faire des choses à pied; du coup, je marche moins et franchement, je grossis chez moi. Alors, la marche est très bien surtout pour la santé et peut-être je vais faire un effort pour marcher plus à Los Angeles avant je reviens en France.

5. L’indépendence.

Une idée abstraite, je considère l’indépendence une chose que je garde précieusement, ainsi qu’une chose qui n’existe pas vraiment aux États-Unis. C’est parce que j’habite toujours avec mes parents, du coup je n’ai pas mon propre cuisine, mon propre espace, ma vie privée. En France, j’habitais toute seule (sauf cette année où j’ai habité avec huit gens, mais j’ai eu toujours ma propre chambre) et j’ai bien aimé la silence et la liberté pour rester autonome des gens.

Ce n’est pas forcément que je n’aime pas de gens ou je ne veut pas habiter avec personne, mais juste une chose de la solitude. Je considère mon espace sacrée, du coup je voudrais un coin dans lequel je peux faire tous ce que je veux faire sans surveillance. Pour moi, ça c’est l’indépendence (ou plus précisément, pour être “adulte”).

D’accord, je termine pour l’instant ma liste des choses qui me manquent. Pour vous, qu’est-ce que vous manquerez après votre séjour d’outre-mer (si vous avez déjà fait ça)? Ça me ferait plaisir à regarder ce que vous écrirez, alors n’hésitez pas à mettre votre commentaire en bas.

Je vais afficher un autre post similaire, mais sur le sujet des choses qu’on ne manque pas du tout en France. Assez négatif, mais je vous promis que le post ne va pas une plainte, mais plutôt une observation des différences entre les deux cultures, française et américaine.

À bientôt!

Je suis chez moi (aux USA!)

Bonjour!

Après avoir passé huit mois en France, je suis enfin rentrée chez moi aux États-Unis! 🙂

Je y suis rentrée il y a deux jours après onze heures du vol de Paris. Il a duré assez long, mais heureusement, le service à bord était excellent et le trajet a passé assez calme. L’avion a atterri pendant l’après-midi à Los Angeles; mon père m’est allé chercher de l’aéroport et nous sommes venus de rentrer chez moi pour prendre le dîner avec ma mère et ma soeur. Après j’ai mangé, j’ai pris la douche et suis allée au lit, épuisée mais contente d’avoir été chez moi.

Cette année en France est passée très vite, mais je me la suis bien amusée quand même. Par rapport à la première année en France, je me sens plus heureuse grâce à mes colocs avec qui j’ai habité dans ma petite ville en Normandie. C’est pas à dire que j’ai detesté ma première année en France, pas du tout: c’est que je me sentais moins seule et j’ai fait plein de choses avec eux. Ils me manquent, ainsi que nos fêtes et nos voyages que nous avons fait pendant toute l’année.

Bien que j’aie moins voyagé cette année, j’ai passé des très bons séjours pendant que j’ai voyagé. La région Andalousie en Espagne, la Pologne, le Maroc…tous les pays où j’ai visité m’ont beaucoup plu. Alors que j’ai fait des voyages généraux l’année précédente, cette fois j’ai bien choisi où je voulais aller et puis passer quelques jours là-bas afin d’explorer les cultures en détail. À la fin, ça m’a beaucoup enrichi et je suis reconnaissante à ça.

Et voilà, maintenant je suis chez moi. Oui, je suis assez triste d’avoir quitté la France, mais aussi je suis contente de réunir ma famille et d’être dans la maison de mon enfance. La nourriture fait-maison m’a manqué, ainsi que les cuisines diverses partout à Los Angeles. Le temps chaud à m’avait aussi manqué, du coup je vais profiter bien avec du soleil cet été. Il est nécessaire de bronzer mon corps, surtout après huit mois en Normandie (sans soleil).

Puisque je suis rentrée aux États-Unis, qu’est-ce que je vais faire? Comme l’année précédente après ma première année en France, j’ai traîné avec ma famille et mes amis, ai exploré un peu de la vie à Los Angeles avec des parcs, des plages, des jolis quartiers, des cuisines…Je pense que je vais faire aussi la même chose cette fois.

En fait, je vais rester chez moi juste pour cet été, parce que je vais revenir en France pendant l’automne pour faire une troisième année en tant qu’une enseignante d’anglais. C’est le plan, et je suis très heureuse de le continuer…et pour voyager en Europe un peu plus, c’est le rêve!

Mais pour l’instant, je reste aux États-Unis. Bien que j’aime la France, j’aime plus mon pays natal, ma ville et ma maison. Du coup, je profiterai bien cet été afin de rattraper ma vie américaine avant qu’il faillisse déménager en France encore une fois.

Je vais afficher les posts de mon séjour au Maroc à partir de la semaine prochaine, après je récupère du décalage horaire. Merci pour votre patience- à plus tard!

Je rentre chez moi (aux USA)!

Bonjour à tous!

Voilà…après une autre année en France, je rentrerai chez moi aux USA. Mon contrat pour enseigner l’anglais termine aujourd’hui (le 30 avril) et alors il faut que je rentre aux USA, à cause de mon VISA.

Cette année a été ma deuxième année en France, dans la région de la Normandie. Franchement, je trouve que cette année a été mieux que ma première année, peut-être le fait que j’ai amelioré mon français, j’ai été affectée dans une nouvelle école, j’ai vécu dans une ville plus grande et avec des autres gens, et globalement, j’ai developpé plus de confiance en moi-même. Je pense que j’ai été plus heureuse cette année que l’année précédente, et j’aime ça.

*au moins, ce n’est pas le cas que je n’ai pas aimé ma première année en France, pas du tout. Les circonstances ont été très différentes et normalement, je pense que la première année de toutes les choses– à l’école, au travail, à un pays étranger–est la plus dure, donc c’est normale.*

J’ai beaucoup grandi cette année, surtout personnellement: à part de la confiance en moi-même, j’ai aussi découvert ce que j’ai envie de la vie et ça c’est pour continuer à vivre à l’étrangère, pour voyager partout du monde et établir des relations avec des gens avec qui je rencontre. Je voudrais continuer à écrire mes aventures et prendre des photos de chaque endroit que je visite, et en général je voudrais continuer à découvrir, afin de découvrir moi-même. Oui, c’est un peu “cheesy” cette phrase, mais je suis un rêveuse et pour l’instant, je voudrais faire ça pendant plusieurs années plus. On verra!

En fait, bien que je quitte la France bientôt, je vais revenir encore une fois cet automne. J’ai été acceptée pour enseigner l’anglais pour une troisième année, du coup je vais le faire! C’est la chance, et je suis vraiment contente! Pour habiter en France, c’est une opportunité, et je vais profiter bien aussi long que possible.

Bien que mon contrat soit terminé aujourd’hui et il faut que je rentre chez moi, je ne vais pas le faire tout de suite. En fait, mon VISA n’expire pas jusqu’à la fin du mois de mai, alors je vais voyager un peu plus avant que je rentre aux États-Unis.

Comme d’habitude, la destination sera un secret jusqu’à la rentrée chez moi et aussi, je vais faire une pause pendant que je voyage. Alors, le prochain post lequel vous allez voir, je serai déjà chez moi aux USA. Ne vous inquiétez pas: je reviendrai bientôt!

Enfin…merci. Merci de lire tous ce que j’écris sur ce blog. Je vous promis qu’il y aura plus des posts de mes voyages dès que je rentrerai aux États-Unis. En attendant, prenez soin de vous. À plus tard!

…et bon voyage! 🙂

La Thanksgiving!

Taken from tes.com.

Bonjour à tous!

Aujourd’hui, c’est la Thanksgiving aux États-Unis! Bien que je ne sois pas chez moi (aux USA) et bien que j’aille la manquer encore une fois cette année (c’est ma deuxième année en France), je vais la célébrer quand même!

Oui, oui…je sais que la Thanksgiving est fête controversée, surtout avec des connotations politiques et raciaux (*ahem les amérindiens). Et c’est vrai que la fête est assez vaine, car on mange beaucoup, c’est à dire la glutonnerie. C’est vrai: la Thanksgiving a des problèmes.

Mais en tout cas, on le célèbre et quoique je ne l’aie pas célébré l’année précédente, je pense que je vais la faire cette année, peut-être avec les autres assistant(e)s avec qui j’habite dans ma petite ville.

Par contre, c’est marrant parce que je ne pense pas que nous cuisinions des choses spéciaux, ex. la dinde, la purée, la tarte aux pommes. Tout d’abord, nous n’avons pas de four dans la cuisine commune: nous avons un petit four, mais ce n’est pas grand pour faire la dinde ou quelque chose comme ça!

En fait, nous rigolions que nous allons boire d’alcool pendant la Thanksgiving…et c’est tout! La justification pour faire ça, c’est que pour “célébrer” la fête mais aussi pour se plaindre de la situation aux États-Unis (*ahem les résultats des éléctions). Oh là…la situation est très grave maintenant et j’ai peur de l’avenir alors que je rentre chez moi à la fin de mon contrat de travail en avril. On verra…

Bref, je vous souhaite les bonnes célébrations aujourd’hui! Soyez heureux et “party hard!” 😉

Black M – “Je suis chez moi”

Salut, tout le monde!

Je m’excuse de ne pas avoir fait un post depuis plusieurs jours; je suis débordée de travail pour mon Master, ainsi que mes enseignements au lycée. Du coup, je n’ai pas beaucoup de temps pour recapituler ce qui s’est passé pendant mes vacances en octobre, et aussi celles la semaine dernière (il y avait un weekend de trois jours, parce que le vendredi était un jour ferié).

Bref, je vous promis que je vais faire des posts de mes voyages plus tard, peut-être la semaine prochaine. Merci pour votre patience!

En tout cas, je voudrais vous partager un clip que j’ai découvert il n’y a pas trop longtemps qui m’a frappé. C’est la chanson de Black M, un chanteur parisien qui est assez connu en France. Cette chanson s’appelle “Je suis chez moi” et à part du rhythme vivant, ses paroles sont très touchantes, car elles parlent de la fierté de l’identité, nationale ou ethnique.

Pour moi, cette chanson est très pertinente de ma vie, parce que je suis américaine, mais d’origine taiwanaise. Du coup, je me trouve en tant qu’une personne complexe avec des cultures différentes dans mon esprit. Et pour vivre en France en ce moment, c’est plus compliqué!

…et je n’aime pas discuter trop de ce sujet, mais après ces éléctions américaines et le résultat, il faut garder l’espoir pour l’avenir. Du coup, “Je suis chez moi” est bonne chanson pour inspirer des gens afin de garder ses identités et de rester courageux.

Bref, je vous recommande d’écouter cette chanson. Pour l’instant, c’est ma chanson préférée, en français et en anglais! Amusez-vous. 🙂

Destination: Albuquerque, Nouveau-Mexique

Salut!

Bon, j’ai déjà fait des posts sur mon séjour en Floride et aux Caraïbes pendant l’été de 2014, mais je n’ai pas encore raconté mon dernier voyage à une autre destination aux USA. Il n’y avait pas trop longtemps que j’ai visité Albuquerque, une ville dans le Nouveau-Mexique; j’y ai voyagé en 2015 pendant les vacances de printemps avec deux amies à la fac. On a passé trois ou quatre jours là-bas, et on s’est bien amusé.

Alors, j’imagine que vous vous demandez pouquoi on a décidé d’aller en Albuquerque pour les vacances de printemps surtout qu’il y a plus des autres destinations plus intéressantes (et plus proches) aux USA, par exemple Las Vegas, New York, même si Cancun au Mexique? En gros, on y est allé pour une conférence pour son université; on a spécialisé en littérature anglaise à la fac, et du coup, il y a eu une conférence au niveau national afin de partager ses recherches au public. On s’est patronné par le département de la littérature qui a payé pour ses vols et son hôtel, ainsi que ses repas là-bas qui étaient vraiment chouette! Et aussi, on pouvait exploré une autre partie des USA, alors pourquoi pas?

Du coup, on s’est rencontré à l’aéroport de Los Angeles où on a pris le vol à Phoenix à l’Arizona où on a fait une correspondance à Albuquerque. À mon avis, c’était pénible qu’il ait fallu prendre deux avions à l’état très proche de la Californie, mais les billets ont coûté moins chers pour une correspondance alors voilà…

En tout cas, on est arrivé à Albuquerque vers minuit; on a pris une navette à l’hôtel où on s’est enregistré et s’est installé dans sa chambre. Au totale, il y avait trois personnes y compris moi et il y avait deux lits alors une personne a pris un lit, l’autre personne un autre et la troisième personne a dormi sur un petit canapé. Pendant la première nuit, on n’a pas beaucoup dormi, car on était trop surexcité pour la conférence et le fait qu’on voyageait ensemble et tout seul. On s’est parlé jusqu’à 2h00 du matin et puis on s’est couché.

Le lendemain, on a pris le petit déjeuner dans l’hôtel avant d’aller à la conférence pas trop loin de l’hôtel. On s’est enregistré à la conférence, a assisté aux quelques ateliers, et aussi est sorti au centre ville pour prendre le déjeuner. À l’après-midi, on a assisté des panels où on a écouté plusieurs presentations des autres étudiant(e)s des autres universités partout aux USA. J’ai assisté au panel de l’écriture créative où j’ai écouté les panélistes qui ont donné leurs poésies et leurs nouvelles.

Au centre ville.
Au centre ville.

Après, il était soir du coup on a décidé d’aller à la vieux ville (“Old Town”) d’Albuquerque pour prendre le dîner; on a pris le bus et on a visité le vieux quartier avec l’église San Felipe de Neri et beaucoup de magasins qui ont vendu des souvenirs.

Église de San Felipe de Neri.
Église de San Felipe de Neri.
À vieux ville.
À vieux ville.

Ensuite, on est allé au resto mexicain où on a goûté des tamales ainsi que des sopaipillas qui sont pâtes frites et on les goûte avec du miel. C’était la première fois que j’ai goûté des sopaipillas et je les ai adoré! C’est pas bon pour la santé, mais je m’en fiche…c’était délicieuses! On s’est aussi donné une sérénade par les musiciens tandis qu’on a pris le dîner et c’était amusant! 😀

Les tamales.
Les tamales.
Les sopaipillas.
Les sopaipillas.

Après le dîner, on a pris le bus à l’hôtel où on s’est reposé pour le reste de la nuit. Le lendemain, j’ai fait ma présentation sur le panel pendant le matin; je n’ai pris que 15 minutes et après j’ai répondu quelques questions dans le public et voilà- j’ai terminé! Près du midi, j’ai assisté à une réunion avec l’une de mes amies où on s’est rencontré des autres étudiant(e)s des autres universités aux USA. Pas beaucoup de choses à faire, et puis je suis allée avec mes amies au centre ville pour le déjeuner. On a pris le repas au café où j’ai commandé le meilleur burrito du monde…carrément! Il y avait des oeufs, des piments verts, et du chorizo et tous les ingrédients ont explosé dans ma bouche- je l’ai trop aimé! 😛

Le burrito du chorizo.
Le burrito du chorizo.

À l’après-midi, on a assisté plus des panels et à la fin de la journée, on est revenu à l’hôtel pour prendre le dîner à son resto italien et après s’est couché.

Le lendemain, j’ai assisté aux panels de mes amies et après on est allé encore à la vieux ville afin d’explorer plus du quartier et aussi d’acheter quelques souvenirs. On a pris le déjeuner là-bas et après on a repris le bus au centre ville à la conférence où on a assisté au panel de Leslie Marmon Silko, une poète très connue pendant les 20ème et 21ème siècles. On a aussi pris une photo avec elle après et maintenant, je peux dire que j’ai rencontré une célébritée! 😀

Ensuite, on a terminé la conférence et est allé au centre ville pour le dîner. On est revenu au même resto où j’ai commandé mon burrito la veille et bien sûr, j’ai encore commandé un autre burrito! C’était trop bon. 😛

On est parti Albuquerque le lendemain, après un séjour des trois nuits. On a pris l’avion à Los Angeles et y est revenu vers minuit. On était fatigué, mais heureuse qu’on ait fait les bonnes vacanes ensemble.

En gros, les vacances en Albuquerque m’ont plaît, même s’il n’y a pas beaucoup de choses à faire là-bas. C’est vrai qu’il y a une vieux ville et des assez bons restos au centre ville, le reste de l’Albuquerque est assez…désolé. Mais en tout cas, la ville a une charme tranquille et je me suis bien amusée avec mes amies. C’était une expérience différente des autres pendant les vacances de printemps et ça c’est okay.

Alors, je termine mes aventures “throwback” sur ce blog! Merci de vous rester avec moi pendant ce voyage (ou, au moins, “ces voyages”) aux endroits partout du monde: en Scandinavie, en Chine, et aussi aux États-Unis. Si j’ai des autres histoires à raconter, je les ai écrirai plus tard. En tout cas, je vous souhaite une bonne journée (et un bon voyage, peut-être!). 🙂

Destination: Orlando, Floride

Bonjour, tout le monde!

Bien que j’aie écrit que mes posts “throwbacks” s’agissent de mes voyages avant 2013 (quand j’ai commencé ce blog), j’ai eu plusieurs voyages qui s’est passés après, mais je ne les ai pas encore écrit!

Du coup, je vais dédier cette semaine à raconter mes histoires après 2013, et on commence avec mon voyage en Floride en 2014! Allons-y!

En septembre, ma famille et moi avons décidé de voyager un peu avant que ma soeur et moi aient fait la rentrée. Alors, on a pris une croisière aux Caraïbes (je vais poster mes aventures là-bas plus tard) et après on a débarqué à Fort Lauderdale et a loué une voiture afin d’aller à Orlando.

On y est arrivé à Sheraton, l’hôtel où on allait rester pendant deux nuits. On s’est enregistré à l’entrée et puis on s’est montré aux chambres. En fait, c’est pas comme un hôtel, mais plutôt une villa, sa chambre. Il y avait encore une cuisine et un lave-linge dans la maison! C’est le paradis quoi! 😀

Bref, on s’est installé et s’est reposé un peu avant de ressortir pour dîner au centre-ville. On est allé au restaurant cubain; je n’ai pas encore goûté la cuisine cubaine, du coup j’ai eu hâte de le goûter! On a commandé des frites yuccas ainsi que du picadillo (un ragoût de boeuf et de tomates). J’ai aussi commandé un mojito qui était très rafraîchissant. Bien qu’on ait depensé assez beaucoup d’argent (puisque Orlando est ville touristique), on a bien mangé ce soir!

Le lendemain, on est allé à Universal Studios, car il a fallu y aller pendant son séjour à Orlando! On a commencé aux parcs thèmes de Dr. Seuss et Poseidon’s Fury (assez jeunes, les attractions, et pas trop palpitantes!) avant de passer le reste de la journée au parc Harry Potter! Ma soeur et moi, nous avons eu hâte d’y aller, car il y a beaucoup d’attractions funs, de magasins comme ceux dans Harry Potter, et surtout de Butterbeer!

Du coup, on a passé du temps à Hogsmeade; l’architecture a ressemblé à celle dans les films Harry Potter et on a visité Honeydukes (beaucoup de bonbons miam!), a pris le déjeuner à The Three Broomsticks (où on a goûté du Butterbeer- pas mal, comme une mélange de la racinette, dit “root beer” et du caramel écossais, dit “butterscotch,” littéralement!), et a fait du shopping aux magasin Ollivander’s. On n’a pas acheté de baguettes magiques, parce qu’elles étaient trop chères ($40-50 pour une pièce en bois?! Incroyable!), mais on a acheté des petites choses, par exemple des T-shirts de notre maisons respectives (moi, je suis Serdaigle, ou “Ravenclaw”) et des autres souvenirs.

À Hogsmeade.
À Hogsmeade.
Le Hogwarts Express.
Le Hogwarts Express.

On a bien sûr fait des montagnes russes (“rollercoasters”) et moi, je n’avais pas les fait depuis mon enfance du coup j’étais un peu nerveuse pour faire encore. Mais n’importe quoi: je les ai fait, et elles étaient trop palpitantes. Trop de vertiges! Par contre, on ne pense pas que je décide de faire encore des montagnes russes en avenir, même si je me suis bien amusée au parc Harry Potter. Ce n’est pas pour moi, en fait!

Le château Hogwarts.
Le château Hogwarts.
Le bus Knight.
Le bus Knight.

On est aussi allé à la ruelle Diagon et ouf! Il y avait tellement de gens là-bas: trop bondé et assez confiné. On n’a pas passé beaucoup de temps là-bas et après on a fait des attractions au parc Jurassic. On est parti Universal Studios au soir et est revenu à la villa-hôtel afin de se reposer, car on allait retourner à Universal Studios le lendemain pour une autre visite! On n’avait pas fait toutes les attractions qu’on voulait faire, alors pourquoi pas??

À la ruelle Diagon. Trop bondée!
À la ruelle Diagon. Trop bondée!

Le lendemain, on a revisité le parc Harry Potter, mais on n’a fait que l’attraction Gringotts et après, on a acheté un peu plus des souvenirs, par ex. les T-shirts, grenouilles au chocolats (miam!), et des autres souvenirs. Puis on a quitté Harry Potter pour faire des autres choses à Universal Studios, par exemple Transformers et The Mummy. Tout allait bien, sauf que la fin de la journée car il a plu…beaucoup. C’était la première fois que j’ai vu une rincée (c-à-d la pluie torrentielle) dans ma vie! Moi, je viens de Los Angeles (un désert quoi!), du coup j’avais jamais vécu de pluies trop fortes! Mon Dieu…

Bref, il a fallu qu’on ait quitté le parc dès qu’il pleuvait et on est revenu à l’hôtel où on s’est reposé. Beaucoup d’activités pendant ces deux jours passés et on était trop fatigué! On est parti Orlando le lendemain afin de revenir à Fort Lauderdale où on al pris l’avion à Los Angeles.

En général, j’ai bien aimé mon séjour à Orlando, même si on n’a que visité Universal Studios. Je sais qu’il y a plus des choses à faire dans la ville et aussi en Floride, mais on n’a pas eu de temps pour faire toutes les choses du coup on a choissi de faire Universal Studios. Si je me suis intéressées d’y revenir, je visiterais peut-être plus des villes en Floride (Miami, Tallahassee, etc.). C’est possible!

Plus des aventures à venir! Le prochain: les Caraïbes!

Les retours du voyage! #throwbacktravels

Salut!

Après avoir raconté mes aventures en Asie cet été sur mon blog, je n’ai plus d’histoires de vous raconter…

…surtout mes aventures avant que j’aie commencé ce blog! Bien que je ne voyage pas maintenant, je voudrais continuer à raconter mes voyages dans le passé. J’ai fait mon blog C’est la vie américaine en décembre 2013 et après je l’ai installé, je n’ai raconté que mes voyages pendant le moment (en 2014, 2015, et 2016).

Par contre, je n’ai pas encore raconté mes aventures avant 2013, et c’est dommage parce que j’ai encore beaucoup voyagé pendant mon enfance. Du coup, je voudrais faire une petite série de mes voyages avant 2013 laquelle j’appelerai “les retours” (“throwbacks,” en anglais). J’ai déjà fait la même chose sur mon blog anglais, mais je n’ai pas encore la écrit en français.

Alors…à partir du lundi, je vais commencer à raconter mes histoires du voyage: en Europe, en Asie, ou aux USA. Je vais en poster trois fois par semaine, et j’espère que vous vous joindrez à moi pour cet aventure.

On commence demain avec mon voyage en Scandinavie en 2012! À plus tard! 🙂

Je rentre aux USA!

Salut!

Après deux, presque trois semaines en vacances, je rentre aux États-Unis! Ah, je suis contente d’être chez moi…

Comme vous connaissez, j’ai voyagé en Asie où j’ai visité des pays du Japon et du Taïwan. Je me suis bien amusée, avec des trucs à voir, des bouffes, et plein de shopping.

Tous sont funs, mais le temps je ne l’aime pas. Il faisait chaud et aussi humide. Je déteste l’humidité, car elle augmente la chaleur et me sent léthargique. C’est horrible!

J’aime ce voyage en Asie; il est différent de celui en Europe. J’ai vécu des cultures différentes, des nourritures pas similaires, et dans une certaine mesure, mes origines (je suis d’origine taiwanaise). Malgré le voyage a duré un peu trop long (je pense que deux semaines est parfait- plus de deux semaines est excessif), je l’ai aimé.

À partir de la semaine prochaine, je vais poster mes aventures en Asie sur WordPress. Alors, regardez-les! J’ai hâte d’en vous partager, et j’espère que vous en aimerez. Restez avec moi, et à bientôt! 🙂

Le 4 juillet!

Salut, mes amis!

Aujourd’hui, c’est une fête très spéciale aux USA: c’est le jour de l’Indépendance, ou plutôt le 4 juillet. J’ai déjà écrit un post l’année dernière de ce sujet en plus de détaille, alors vous pouvez le regarder ici: Fourth of July.

Bref, cette année est le 240ème anniversaire des États-Unis. Bien que le pays soit jeune comparé avec des autres pays du monde, il est toujours riche en histoire- les bonnes et les mauvaises.

J’admets que je ne suis pas trop patriotique; en fait, je suis critique de mon pays dans lequel je suis née. Par exemple, je ne suis pas d’accord avec des politiques en concernant de l’armée (on dépense trop de l’argent chaque année dans ce secteur), des armes (je crois que vous connaissez la situation actuellement- très chaude…), et surtout cette année, l’élection présidentielle (duquelle je n’aime aucun des candidats). Il y a aussi beaucoup de problèmes avec la société et l’économie, telles que l’homophobie, immigration, racisme, différence entre les pauvres et les riches, la retraite et le future des générations après (si on aura assez de l’argent afin de prendre sa retraite en bon âge), etc. Comme vous voyez, les États-Unis ont beaucoup de problèmes, alors il est sans doute qu’on serait sceptique.

Mais…c’est vrai que beaucoup d’autres pays ont des mêmes problèmes comme des USA. Et d’un autre côté, il y a des choses positives de mon pays natal: on a beaucoup de diversité et plus de tolérance vers les gens “différents” (ce mot est contestable)- en gros, les États-Unis est un gros “melting pot” des cultures. On est fier, et pas forcément juste sur le patriotisme: on est fier de sa liberté, de sa culture américaine, et de sa grosse bouffe! 😛 Ben…toutes les choses sont grandes aux États-Unis! 😉

Aussi, on a la solidarité: quand les attentats se sont passés en 2001, les américains se sont réunis comme un pays entier. Quand le mariage de même sexe s’est légalisé il y a un an, les peuples se sont célébrés. Et récemment, après la fusillade en Orlando contre la communauté LGBTQ, le pays s’est en deuil. Alors, les américains sont impassionés.

Donc, on célèbre cette fête nationale américaine comme des autres fêtes nationales du monde. Surtout cette année avec l’élection présidentielle, il faut que les américains s’est souviens de leurs droits et leurs états comme citoyens d’un pays puissant et compliqué.

Bon…je vous souhaite des bonnes fêtes pendant le 4 juillet. Allez les USA! 😀