Destination: Édimbourg, Écosse

Salut!

Après mon séjour à Glasgow, j’y suis partie pour la prochaine destination à l’Écosse: Édimbourg!

J’ai pris le bus de Glasgow à 9h30 et je suis arrivée à Édimbourg à 11h00. Dès que j’y suis arrivée, j’étais surprise qu’il ait fait beau, puisque le temps de l’Écosse est typiquement mauvais pendant l’hiver. Mais il y a eu du soleil et il ne faisait pas trop froid. Super! 😀

Alors, j’ai décidé d’explorer la ville un peu avant de rencontrer une voyageuse au resto pour le déjeuner à 12h30. Édimbourg ne semble pas trop grande, du coup c’était pas trop difficile à marcher partout. J’ai commencé à Princes Street, une rue commerciale où il y a plein de magasins et de gens qui faisaient du shopping de Noël.

Ensuite, j’ai vu le château Édimbourg des jardins Princes Street où j’ai pris une photo. Assez joli, non?

Le château Édimbourg (de la fontaine Ross).
Le château Édimbourg (de la fontaine Ross).

Puis, je suis montée la colline afin d’aller à Vieux Ville (“Old Town”) où il y a une rue, s’appelle “Royal Mile” (à peu près un “mile.” Littéralement). Sur la rue, on peut manger dans des restos, des pubs, et aussi peut visiter des petits musées. Aussi, le “Royal Mile” mène à l’entrée du château Édimbourg.

Le "Royal Mile."
Le “Royal Mile.”

À ce moment-là, il était 12h30, du coup je suis allée au pub sur le Royal Mile afin de rencontrer la voyageuse. On s’y est rencontrée où j’ai commandé un “haggis” (un plat écossais qui consiste en abats de mouton. C’est plutôt comme la farce, mais plus solide). C’était la première fois que je l’ai goûté: le haggis n’a pas été mal! En fait, il a le même goût que le pain de viande. 😛

Le haggis (et un cocktail de whiskey) pour le déjeuner!
Le haggis (et un cocktail de whiskey) pour le déjeuner!

Avec la voyageuse, on s’est présentée et on a passé la journée ensemble, en flânant sur des rues d’Édimbourg. Après le déjeuner, j’ai visité le musée de l’enfance (“Museum of Childhood,” en anglais), dans lequel il y a beaucoup d’expositions des artéfacts d’enfance comme les jeux, les vêtements, et plus des objets historiques pour les jeunes. Ça c’étaient fascinants!

Dans le musée de l'enfance.
Dans le musée de l’enfance.

Après, je suis allée à Arthur’s Seat avec la voyageuse. Arthur’s Seat est sommet d’une colline au parc Holyrood. Beaucoup de touristes y font randonnée à pied et en haut on peut voir la vue d’Édimbourg.

Malheureusement, moi et la voyageuse, on s’est perdue tandis qu’on marchait à Arthur’s Seat. Il y avait plein de routes en lacet et à la fin on a décidé de revenir au centre ville, car on était fatiguée et le ciel s’assombrissait (à 16h00- c’est ridicule!).

Aussi, il fallait que je rencontre mon hôte de Couchsurfing au centre ville afin d’aller chez lui. Du coup, j’ai dit au revoir à la voyageuse et je suis allée à Princes Street où j’ai rencontré mon hôte. Il était vraiment sympa et on a pris le bus chez lui. Il habite à l’extérieur du centre ville, alors c’était plus difficile à y revenir, surtout pendant Noël. Puisque je restait à Édimbourg pendant Noël, j’ai pas pu aller facilement au centre ville, car il n’y avait pas de bus ce jour-là. Assez pénible, mais au moins j’ai eu une place à rester à Édimbourg (et gratuit!).

Bref, on est allé chez lui et je m’y suis installée. J’ai pris un petit dîner, ai parlé un peu avec mon hôte, et me suis couchée. Après avoir passé toute la journée au centre ville, j’étais vraiment fatiguée.

Je me suis réveillée le lendemain- c’était le Noël! Mais j’étais très occupée ce jour-là, car j’ai aidé mon hôte à préparer une fête pour ses amis. On a cuisiné des repas, a mis des tables, et a diverti des invités pendant toute la journée. Oh là là…la fête a commencé à 10h00 et elle a fini à 22h00. Moi, je me suis bien amusée, mais aussi j’ai bu trop de vin, et je me suis sentie pas bien à la fin (c-à-d “hungover,” en anglais). Bref, j’ai rencontré plein de gens sympas et j’ai bien mangé (même si ai fait un gâteau du chocolat!).

Le lendemain était “Boxing Day,” et aussi c’était le jour où je suis partie d’Édimbourg. J’ai dit au revoir à mon hôte et j’ai pris le bus au centre ville où j’ai passé un peu de temps aux magasins, même si ai acheté plusieurs vêtements, car il y avait des soldes!

Finalement, j’ai pris le bus à 11h00 pour Londres. À la fin, j’ai aimé Édimbourg, bien que j’aie pas passé beaucoup de temps au centre ville (je n’ai que passé un jour). En tout cas, j’ai envie d’y revenir un autre jour, afin de visiter plus des musées et trouver Arthur’s Seat! On verra. 🙂

La prochaine destination: Londres!

Advertisements

Destination: Glasgow, Écosse (Partie 2)

Bonjour!

Je m’excuse d’être en retard avec mon post sur WordPress; je vous avais promis que j’aurais un nouveau post dimanche, mais je voyageais et du coup j’ai pas eu de temps. Alors, le programme de l’edition des posts est un peu…déplacé, mais j’assure à vous qu’on va rattraper bientôt.

Bref, aujourd’hui je continuerai avec la deuxième partie de mon séjour à Glasgow pendant les vacances de Noël. Après avoir passé toute la journée dans la ville (une histoire que vous pouvez lire ici: https://cestlavieamericainee.wordpress.com/2016/01/13/destination-glasgow-ecosse-partie-1/), j’étais vraiment fatiguée. Et mon hôte avait décidé de terminer trop tôt mon séjour chez lui (une chose avec laquelle j’étais pas contente), alors il a fallu que je cherche une auberge afin de passer la dernière nuit à Glasgow. Putain…

En tout cas, le lendemain j’ai fait un voyage organisé aux Highlands, au nord de l’Écosse. J’ai entendu dire que les Highlands sont super jolies, avec des montagnes, des lochs, et plein de nature.

C’était un voyage qui a duré presque douze heures (oh là là!), mais bien qu’il soit fatiguant, je me suis bien amusée. Carrément, ça c’était mon expérience préférée pendant les vacances. Archi-bon! ❤

On a commencé à 8h00 et le conducteur nous a conduit à Loch Lomond pour une petite pause. Il pleuvait, mais néanmoins j’ai pris cette photo du loch (rapidement, bien sûr! Avant d’être trempée!).

Au Loch Lomond.
Au Loch Lomond.

Ensuite, on a continué à conduire au sommet des Highlands, l’altitude plus élévée. On a vu Glen Etive, alias “Skyfall Mountain” (c’est où le film James Bond “Skyfall” a été filmé), Glencoe (le site d’un grand massacre pendant le 17ème siècle), et Loch Ness, bien connu pour “Nessy,” le monstre du loch.

Les Highlands.
Les Highlands.
Glen Etive, alias Skyfall Mountain.
Glen Etive, alias Skyfall Mountain.
La nature (je l'adore!).
La nature (je l’adore!).

On est arrivé à Loch Ness pendant l’après-midi, et on a eu la choix de visiter le chateau Urquhart, situé près du loch. Le chateau vient de la 14ème siècle et il est en ruines partielles. Il est assez petit, alors j’ai pas passé beaucoup de temps là-bas. Mais c’était vraiment chouette, une pièce de l’histoire écossaise et la vue du loch était super jolie.

Le chateau Urquhart (Par chance, j'ai vu l'arc-en-ciel aussi!).
Le chateau Urquhart (Par chance, j’ai vu l’arc-en-ciel aussi!).

Puis, on a pris une croisière sur Loch Ness et on a écouté le mythe du monstre “Nessy.” À mon avis, le coût du chateau et de la croisière n’est pas valu de la peine- c’était un peu trop cher. La croisière n’a que duré trente minutes et après on a fini! Bof, ça va…

Sur Loch Ness.
Sur Loch Ness.

On est remonté sur le car et pendant le reste de la journée, on retournait à Glasgow. À 19h30, on y est arrivé, fatigué mais content avec le voyage. Au moins, j’étais contente qu’il ait été bien organisé. On a vu plein de choses, plein de paysage de l’Écosse. J’aime bien la nature des Highlands, et je voudrais y visiter encore. Peut-être l’île de Skye ou le chateau Stirling (même si le dernier est situé aux Lowlands- n’importe quoi!).

Bref, après j’ai fini les Highlands, je suis allée à l’auberge afin d’y rester pendant la nuit, avant de partir le lendemain à Édimbourg. L’auberge était déguelasse, pas propre et elle était puée. Mais elle était pas chère et c’était juste pour une nuit.

Je conclus mon séjour à Glasgow/aux Highlands. La prochaine destination: Édimbourg, Écosse!

Destination: Glasgow, Écosse (Partie 1)

Salut!

Bon, après avoir quitté l’Irlande, je suis allée à l’Écosse pour la prochaine aventure! 😀

J’ai pris l’avion de Cork à Glasgow, et je suis arrivée à l’aéroport de Glasgow environs 16h30. Le voyage était agréable, mais quand j’y suis arrivée, j’ai eu des problèmes avec l’argent: j’ai pas de livres, du coup il faillait d’en obtenir. Malheureusement, ma carte de crédit n’a pas marché au guichet de l’aéroport (bizarre!). C’était ma carte française, alors j’ai essayé d’utiliser ma carte américaine- même chose, elle n’a plus marché. Frustrée, j’ai téléphoné ma banque (et l’appel a été facturé en d’outre-mer), et après, je pouvais utiliser ma carte de crédit. J’ai retiré des livres, ai payé pour le billet de bus, et suis allée au centre ville afin de rencontrer mon hôte pour mon séjour à Glasgow.

Le bus a terminé à Buchanan, et j’ai rencontré mon hôte. Il m’a accueillit et on est allé chez lui où j’ai déposé mes bagages avant de sortir avec lui et son amie pour le dîner. Glasgow est ville métropolitaine, alors il y a plein de gens, de rues et de batîments urbains, et aussi plein de diversité culinaires. Par exemple, on est allé au resto végétarien/végétalien où j’ai commandé un “fish and chips” végétarien- incroyable! Et pas mal… 😛

Après, on est revenu chez lui; j’ai pris cette photo de Glasgow pendant la nuit:

Pendant la nuit.
Pendant la nuit.

Chez lui, j’ai pris ma douche et avant de se coucher, j’ai organisé mon itinéraire pour le lendemain. Mon hôte m’a suggéré quelques endroits que je pourrai visiter et après avoir finaliser le programme, je me suis couchée.

Je me suis réveillée assez tôt, mais mon hôte est déjà partie: il travaille tôt, du coup j’ai exploré Glasgow toute seule. Mais j’ai eu mon programme et le plan de la ville, alors ça va…

Après le petit déjeuner, je suis sortie et pendant huit heures, je suis allée partout dans la ville. J’ai commencé à Provand’s Lordship (la plus vieille maison à Glasgow), la cathédrale de Glasgow, et la nécropole. Il pleuvait pendant que je marchais, mais en tout cas, je suis arrivée aux endroits.

Provand's Lordship.
Provand’s Lordship.
Dans l'intérieur de la cathédrale.
Dans l’intérieur de la cathédrale.
La nécropole.
La nécropole.

Ensuite, j’ai retourné au centre ville où j’ai visité GoMA (Gallery of Modern Art), un musée qui se spécialise en art moderne (bien sûr). Moi, je préfère l’impressionisme, mais les expositions à GoMA m’étaient intéressées.

Le musée Gallery of Modern Art.
Le musée Gallery of Modern Art.
Beaucoup de chaises!
Beaucoup de chaises!
La statue du duc Wellington à l'extérieur du musée (avec le cône de sécurité!).
La statue du duc Wellington à l’extérieur du musée (avec le cône de sécurité!).

Puis, j’ai quitté le musée et je suis allée au “Lighthouse,” un autre musée qui expose l’architecture. En fait, ce qui m’intéresse, c’est pas d’expositions. C’est la vue du sommet du Lighthouse: je suis montée des escaliers et j’ai admiré la vue panoramique de la ville. C’était à couper le souffle!

La belle vue.
La belle vue.

Ensuite, je me suis promenée sur la rue Argyle, une grande route où il y a eu plein de gens qui faisaient du shopping de Noël. Je suis allée au musée People’s Palace, situé en dehors du centre ville. Ce musée se spécialise en histoire et en artefacts quotidiens, pour “les peuples.” J’ai regardé des artefacts pendant la deuxième guerre mondiale, ainsi que des objets du ménage pendant le 20ème siècle. C’était plutôt différent que l’art classique (ou moderne) à GoMa ou Kelvingrove, mais en tout cas vraiment chouette.

La fontaine Royal Doulton près du musée People's Palace.
La fontaine Royal Doulton près du musée People’s Palace.
"La consommation d'alcool à Glasgow est plus qu'un hobby à l'occasion- pour la majorité des gens, c'est un hobby sérieux."
“La consommation d’alcool à Glasgow est plus qu’un hobby à l’occasion- pour la majorité des gens, c’est un hobby sérieux.”
L'exposition "Buttercup Dairy Co:" le premier supermarché à Glasgow.
L’exposition “Buttercup Dairy Co:” le premier supermarché à Glasgow.

J’ai quitté le musée et j’ai traversé la ville à pied (l’est à l’ouest) afin de visiter le centre Science. La promenade a duré assez longue (45 minutes), mais j’y suis arrivée et bien que j’y sois pas entrée (il faut payer pour l’entrée), j’ai pris une photo:

Le centre Science, l'auditorium Clyde (alia "le tatou"), et la tour Glasgow.
Le centre Science, l’auditorium Clyde (alia “le tatou”), et la tour Glasgow.

Puisque j’avais qu’une heure avant le crépuscule, je me suis dépêchée au musée Kelvingrove, le musée plus visité en Écosse. Il a toutes les choses (l’art classique, les anciens artefacts, et une exposition de l’histoire naturelle), et tous sont gratuits! J’ai bien aimé des peintures par les “Glasgow Boys,” une école d’art pendant les 19ème et 20ème siècles.

Le musée Kelvingrove.
Le musée Kelvingrove.
Une peinture par James Guthrie, un artist Glasgow Boys.
Une peinture par James Guthrie, un artist Glasgow Boys.
L'exposition de l'histoire naturelle.
L’exposition de l’histoire naturelle.

À 16h00, j’ai terminé ma visite et puisqu’il faisait déjà nuit, j’ai décidé de retourner à la maison de mon hôte. J’y suis arrivée à 16h30, fatiguée mais contente. J’ai visité plein d’endroits pendant le temps limité: succès!

Mon hôte a cuisiné le dîner pour moi et son coloc (et le frère de son coloc), et après je me suis reposée dans la chambre. Mais mon séjour chez lui est devenu…mauvais. Mon hôte m’a dit qu’il pouvait pas m’héberger la prochaine nuit, parce qu’il avait reçu une invitation à Edinburgh, alors il partirait Glasgow le lendemain. Cette annonce de dernière minute m’a surpris, et j’étais pas contente. Mais je l’ai accepté, et il m’a permis à rester cette nuit avant de mettre à la porte du lendemain. Pas gentil…

Bref, plus des choses à raconter la prochaine fois. Restez avec moi pour la deuxième partie de Glasgow!