Destination: Porto, Portugal

Ola!

Bon, on terminera avec ce poste de mes vacances en février, car Porto a été la dernière ville que j’ai visité.

Alors, je voyageais avec une autre assistante au Portugal, et on a pris le train d’Aveiro à Porto. On est arrivée environs 18h00, à peu près du coucher du soleil. On est montée une massive colline à l’auberge où on s’est enregistrée, et on s’est installée dans la chambre. On se rencontrait une autre assistante qui restait à Porto au même temps comme nous, mais elle n’était pas là quand on y est arrivée. Alors, on a décidé d’explorer un peu de ville, avant il faisait nuit. On est sortie, et on a traversé sur le pont Dom Luis I où on a vu la ville de Porto sur le fleuve- assez jolie! On a vu aussi la cathédrale de Porto, mais à ce moment, il était déjà nuit, du coup on l’a pas vu très bien.

Bref, on est rentrée à l’auberge et l’autre assistante est revenue un peu plus après nous. On a décidé de prendre le dîner, alors on est re-sortie au resto portugais où j’ai commandé un grand steak et du vin vert (oui, c’était vert!). Après, on est revenue à l’auberge; je me suis douchée, et je me suis couchée après.

On s’est réveillée le lendemain matin et après le petit déjeuner, on a pris une visite à pied de la ville (c’était gratuite, alors pourquoi pas?). Notre guide était très informative et pendant trois heures, on a marché partout la ville. On a commencé dans un quartier commercial, et puis on est monté des collines pour des miradouros (“belvédères”). Les vues étaient magnifiques, et j’ai pris quelques photos d’en haut:

La vue.
La vue.
Pendant la visite à pied...
Pendant la visite à pied…

On a passé devant la tour Clerigos, ainsi que la librairie Irmao & Lello (très connu, car elle était inspiration pour J.K. Rowling, l’écrivain de Harry Potter. Ensuite, on a traversé le quartier des boîtes/clubs (pas trop vivants pendant la journée, mais j’imagine qu’ils sont plus animés pendant la nuit, bien sûr!) et on a fait une visite briève à la gare Sao Bento, dans laquelle on voit des beaux carreaux sur les murs, qui illustrent l’histoire de Porto.

La librairie Irmao & Lello.
La librairie Irmao & Lello.
À l'intérieur de la gare Sao Bento.
À l’intérieur de la gare Sao Bento.

On est allée à la cathédrale de Porto et puis on est descendue des escaliers à la place de Ribeira, un quartier au long du quai où on a terminé la visite à pied.

Place de Ribeira.
Place de Ribeira.

Il était 13h00 quand on a finit, et on était vraiment fatigué et avait faim. Alors, on est allée au café et on a commandé des francisinhas, un sandwich portugais qui est similaire à la croque madame, mais avec plus des viandes, plus des fromages, et une soupe de la tomate. C’était incroyable…et lourde! Mais je l’ai bien aimé. 🙂

Francisinha!
Francisinha!

Après, on est revenue à la librairie Irmao & Lello, et on a payé le tarif (si, il y avait du tarif, puisqu’elle est connue et bien-préservée!) afin d’y entrer. L’intérieur était merveilleux, avec un grand escalier sophistiqué qui a servi comme inspiration pour J.K. Rowling tandis qu’elle écrivait Harry Potter. Sans doute, l’escalier semblait assez magique…

À l'intérieur d'Irmao & Lello.
À l’intérieur d’Irmao & Lello.

Après, on est allée à la boîte où on a commandé du vin port (puisque le vin port était originé à Porto). Malheureusement, on ne pouvait pas assister à la cave du port vin, pour faire la dégustation de vin; à la place, on a bu du vin port à la boîte, et ça suffisait.

À 17h00-17h30, on a quitté la boîte et on est allée au miradouros afin de voir le coucher du soleil, car on pouvait pas le voir la veille. Bien qu’il y ait eu beaucoup de gens qui fumaient (je déteste les cigarettes) au miradouros, néanmoins la vue du coucher du soleil était jolie; à mon avis, elle répresente la beauté du Portugal, ainsi que la fin de mes vacances de février (assez douce-amère, ou “bittersweet,” en anglais).

Le coucher du soleil.
Le coucher du soleil.

Après le coucher du soleil a terminé, on est rentrée à l’auberge où on s’est reposée pendant le reste de la nuit. Je me suis couchée assez tôt, car il fallait que je me réveille très tôt, afin d’aller à l’aéroport. Je quittais Porto ce matin, et mon vol était à 9h00.

Alors, je me suis réveillée à 6h00, et j’ai fait le check-out à 6h30. J’ai pris le métro à l’aéroport et j’y suis arrivée environs 8h00. J’ai embarqué dans l’avion et je l’ai pris à Paris. À Paris, j’ai pris le train en Normandie, et je suis rentrée chez moi pendant le soir, fatiguée mais contente d’être chez moi.

Bon! Alors, je finis mes histoires des vacances de février. Pour réfléchir, je crois que ces vacances en particulier étaient très bonnes; j’ai visité beaucoup de villes différentes et variées dans trois pays, mais je ne me suis pas sentie pressées, comparé avec les vacances de Noël au Royaume-Uni. Je me suis bien amusée, toute seule et avec des gens.

J’ai plus des histoires de mes voyages, auquels je vais vous partager plus tard. Pour l’instant, prenez soin de vous! 🙂

Advertisements

Destination: Sintra et Aveiro, Portugal

Ola! 😉

Alors, après deux nuits à Lisbonne, j’y suis partie (avec l’autre assistante) à Sintra, une petite ville qui est considérée un site UNESCO. Et je connais pourquoi ce qu’elle est comme ça: avec un grand château mauresque et un palais multi-coloré, Sintra est vraiment jolie; c’est pas étonnant qu’elle soit bien visité par tout le monde.

On n’a que fait une excursion d’une journée là-bas; on a pris le train de Lisbonne et on est arrivée à Sintra après 35-40 minutes. On est descendue le train et on a pris un bus qui faisait un tour des monuments.

Le premier arrêt a été au château mauresque. Il avait des murs qui ressemblait à la grande muraille de Chine et plein de végétation (des arbres, de l’herbe…). On a pas décidé de payer plus pour l’entrée au château, car on croyait qu’il est arnaque (c-à-d “rip-off,” en anglais).

Les murs du château mauresque.
Les murs du château mauresque.
Le château mauresque.
Le château mauresque.

Mais on a payé pour l’entrée au palais Pena, puisqu’on peut pas le voir de l’extérieur. Par contre, le palais était trop bon, avec beaucoup de couleurs et une architecture qui ressemble un pays enchanté. Assez magique!

Le palais Pena.
Le palais Pena.

Après, on est descendue la colline et on est revenue au centre ville où on a pris le déjeuner avant de prendre le train à Lisbonne. On voulait prendre l’autre train à Aveiro à 16h00, mais malheureusement, on l’a raté; du coup, on a pris le prochain train à 17h00 et on est arrivée à Aveiro environ 19h10. Il pleuvait, alors on s’est dépêchée à l’auberge où on est restée juste la nuit. C’était dommage, parce que l’auberge était agréable, même s’il n’y avait personne, sauf moi et l’assistante; le mois de février est hors saison (“off-season”) pour faire le voyage, je crois.

Bref, on a exploré un peu d’Aveiro lendemain matin. La ville est considérée “la Venise du Portugal,” et je sais pourquoi: il y avait plein de canaux, ainsi que beaucoup de gondole sur le quai, pour le tourisme. On n’a pas pris d’une gondole, mais on a pris des photos d’eux:

À Aveiro.
À Aveiro.

Ensuite, on a pris le bus afin d’aller à Barra et Costa Nova, deux plages près d’Aveiro, pour une excursion d’une journée. On a vu le phare de Barra, et puis on a marché à Costa Nova où on a vu des petites maisons rayées et colorées. Très mignonnes, très jolies!

Le phare de Barra.
Le phare de Barra.
Costa Nova.
Costa Nova.

On a pris le déjeuner à Costa Nova, dans un resto où on a commandé un *gros* plat du riz et des fruits de mer, avec du vin blanc. C’était délicieux, mais un peu trop!

À 14h00, on a décidé de quitter la plage et on a pris le bus à Aveiro où on a récupéré des bagages et est allée à la gare, afin de prendre le train à Porto, la prochaine (et dernière) destination.

Bon! Bien qu’on se soit passée du temps courts à Sintra et Aveiro, et bien qu’il n’y ait pas été beaucoup de choses à faire, on a passé du temps agréablement, avec le soleil, la plage, et plein de vues jolies.

On va continuer avec le prochain poste ce vendredi. La prochaine destination: Porto, Portugal!

Destination: Lisbonne, Portugal

Ola! 😉

Bon, j’ai fini mon séjour en Espagne, et après Madrid, j’ai pris l’avion à Lisbonne, Portugal. J’y suis arrivée à midi, et j’ai pris le métro (et puis le train) au centre ville, où j’ai cherché à l’auberge laquelle j’avais déjà réservée avec une autre assistante, qui arrivait plus tard. J’ai eu du mal à trouver cette auberge, car il y avait beaucoup de rues trop longues et confuses et j’admets que je perdais. 😛

Bref, j’ai trouvé l’auberge (finalement!) et puisque j’avais pas fait des réservations (c’était l’autre assistante), je pouvais pas m’enregistrer. Par contre, le réceptionniste m’a laissé déposer mes bagages à l’auberge tandis que j’ai exploré la ville (et ai attendu l’assistante).

L’auberge était située dans le quartier Alfama, un vieux quartier avec des collines et des batîments colorés, comme celui-ci:

Au quartier Alfama.
Dans une petite rue.

Je me suis promenée dans Alfama où j’ai vu l’église de Sao Vincente da Fora, des belles vues de la mer (en portugais, on dit “miradouro“), et la cathédrale de Lisbonne.

Ensuite, je me suis dirigée vers le quartier Baixa, qui est coeur de Lisbon. J’ai vu la mer et aussi l’arc Rua Augusta, avant de le passer en dessous et a visité le quartier, avec plein de magasins, de restos touristiques et des touristes, bien sûr.

L’arc Rua Augusta.

Après, j’ai essayé de trouver l’ascenseur Santa Justa, mais encore je me suis perdue. Finalement, je l’ai trouvé, et j’ai vu le miradouro, qui était vraiment joli.

J’ai vu un autre miradouro à Santa Luzia près de l’auberge, et je pense qu’il est mon endroit préféré. J’ai bien aimé. ❤

Miradouro Santa Luzia.

Environ 15h00-16h00, je suis rentrée à l’auberge et j’ai rencontré l’assistante à 16h45; elle semblait fatiguée, assez malade. Du coup, elle nous est enregistrée et elle s’est couchée un peu dans la chambre. À 19h00, je suis sortie afin de trouver un resto pour le dîner, tandis que l’assistante a continué à dormir. J’ai mangé au resto près de l’auberge où j’ai eu du “bacalhau” (cabillaud) avec des pommes de terre et de la bière. Je l’ai aimé, même si le poisson était un peu trop salé. 😛

16-02-15 (Lisbon) Bacalhau and beer for dinner.

L’assistante était déjà réveillée quand je suis revenue, et on a exploré un peu de ville pendant la nuit, mais il fallait trop nuit pour s’amuser. On a décidé de commencer le lendemain.

Alors, on s’est réveillée le lendemain matin et on a pris un très bon petit-déjeuner avant d’explorer Lisbonne. Puisque l’assistante n’avait pas encore vu des monuments que j’avais déjà vu, on a fait ça, et ensuite on a visité le château Sao Jorge. Il y avait beaucoup de ruines, mais aussi un très beau miradouro en haut.

Le château Sao Jorge.

Après, on est allée au quartier Baixa où on a pris le tram à Belém, un autre quartier assez loin du centre ville, mais il a des choses à voir là-bas. On y est arrivée à 13h00 et puisqu’on avait faim, on a pris le déjeuner au café; j’ai commandé le leitao, un cochon avec plein d’épices. Je l’ai bien aimé! 🙂

On a passé l’après-midi à Belém; on a visité le monastère Jeronimos qui a un très joli cloître et une architecture distinctive. C’était charmant, mais aussi un peu trop cher pour le nombre des choses à voir dedans le batîment. Bref, pas mal…

Le monastère Jeronimos.
Le cloître.

Ensuite, on a visité la tour Belém, située au bord de la mer. Très bonne aussi!

La tour Belém.

On a terminé à 15h00 à Belém, après avoir marché partout et on était fatiguée. On est passé voir une pâtisserie connue qui vend le pastel da nata, une tarte avec de la crème renversée (“egg custard”) dans l’intérieur. En fait, j’en goûté beaucoup quand j’étais petite, car j’allais au resto chinois ou taiwanais où il y avait des pastels da nata, car le Taiwan (et un peu de Chine) étaient colonisé par le Portugal, même si le reste de l’Europe. Bref, je les ai pas trouvé en particulier; au moins, je pense que la version portugaise est un peu plus sucrée, mais n’importe quoi…

En tout cas, l’assistante et moi, on est rentrée à l’auberge afin de rester pendant le soir. On a pris un dîner fait-maison portugais à l’auberge, et c’était très bon! Trois repas avec du vin et du pain? Miam miam! 😛

Après, on a assisté au tour de Fado: Fado est type de musique portugaise, triste et lamentable. Dans le temps, les femmes chantaient Fado quand leurs maris, leurs amours, se battaient en guerre ou vogueaient en mer. Mais en fait, le spectacle qu’on a vu ce soir a eu plus des hommes que des femmes- intéressant! Bref, on est bien amusé et on est rentrée à l’auberge environ minuit. On s’est couchée immédiatement, car on partirait le lendemain de Lisbonne.

…et voilà! C’est tout pour l’instant. On va continuer l’histoire de mon séjour au Portugal plus tard. Obrigado! 😉