Je reviens en France (encore!)

Bonjour à tous!

Le temps est venu…je reviens en France!

Comme vous savez, j’y travaillais depuis deux ans en tant qu’une assistante de langue, en enseignant d’anglais au niveau secondaires (au collège et au lycée). Pendant ces deux ans à l’étranger, je vivais la vie française, ainsi que j’apprenais la culture et j’améliorais mon français. Je voyagais aussi partout du pays et en Europe, en découvrant ma passion du voyage. Malgré les difficultés et les défis, mes expériences en France m’ont beaucoup changé– je ne regrette pas la décision d’y aller.

Cette année sera la troisième fois comme enseignante d’anglais. Par contre, je ne serai plus d’une assistante– en fait, j’ai été acceptée comme lectrice d’anglais en juin, après plusieurs mois en faisant beaucoup de candidatures aux douzaines des facultés partout en France. Carrément, je suis chancheuse d’avoir obtenu ce poste surtout après quelques entretiens (et beaucoup de stresse)…mais je suis si contente à la fin!

Alors, je serai où cette année? Pendant mon travail en tant qu’une assistante, j’habitais en Normandie, mais en tant qu’une lectrice, je vais déménager une autre région plus sud. Cette fois, je serai pas trop loin de Lyon; je connais un peu de cette partie de la France, mais je connais pas la ville dans laquelle je vais travailler– du coup, il va être une aventure! Je suis nerveuse, mais aussi j’ai hâte de m’embarquer dans cette nouvelle année de l’enseignement.

Je pars demain, et alors il faut continuer à faire ma valise pour y aller. Dès que j’y arriverai, je dois faire beaucoup de choses: trouver un logement, préparer mes cours, etc. ce que je n’ai jamais du faire pendant mon temps comme assistante: c’est à dire que j’ai eu mon propre logement et j’ai eu de l’aide pour organiser ce que je voulais enseigner. Cette année sera différente, plus des responsibilités…surtout je suis inquiétée quant au logement puisque je n’ai jamais en trouvé logement toute seule, mais je pense que tout va être bien à la fin. Si vous avez des conseils pour moi, je voudrais bien les écouter!

Puisque je serai occupée à partir de demain (le voyage, la recherche de maison…), je serai absente de ce blog. J’espère que je peux reprendre mes posts bientôt, mais en tout cas, je vous promis que je reviendrai ici plus tard– c’est juste pour m’installer bien. Si vous avez des conseils encore pour être un(e) lecteur/lectrice “excellent(e),” n’hésitez pas à m’en dire!

Merci pour tous, et je vous souhaite une bonne journée. À plus tard (et bon voyage)!

Advertisements

La “bucket list” de l’Europe (édition 2017-2018!)

Salut à tous!

L’année dernière, j’ai fait une “bucket list” des endroits que je voudrais visiter en Europe pendant ma deuxième année en tant qu’une enseigneure d’anglais en France (ici). Par contre, je n’ai visité que quatre destinations sur la liste, ce qui est un peu décevant, mais quand même c’est mieux que rien!

Cette fois, je vais rentrer en France bientôt pour travailler encore une fois. Et alors j’ai beaucoup d’endroits que je voudrais voir, même si je n’ai pas encore terminé la liste de l’année précedente! Carrément, je suis accroe au voyage et je passe mon temps en créeant des nouvelles “bucket lists” pour le monde. Je suis folle, mais le voyage est ma passion.

Bref, j’ai décidé d’augmenter la liste pour cette année. Je ne vais pas inclure la France, puisque j’ai déjà écrit un post sur ma “bucket list de la France” il n’y a pas trop longtemps. Ce post va inclure des autres pays européens et j’espère que je pourrai y aller pendant cette année-là.

Si vous avez déjà visité ces endroits, dites-les-moi s’ils valent la peine– c’est parti!

1. Split, Croatie.

Image result for split croatia
Source: European Best Destinations.

2. Karlovy Vary, Republique Tchèque.

Related image
Source: Fortuna Travel.

3. Bath, Angleterre.

Image result for bath england
Source: Travel+Leisure.

4. Heidelberg, Allemagne.

Image result for heidelberg
Source: ESN Heidelberg.

5. Nuremberg, Allemagne.

Image result for nuremberg
Source: Info-Centr.

6. Vík í Mýrdal, Islande.

Image result for vik i myrdal
Source: Trip Advisor.

7. Ljubljana, Slovenie.

Related image
Source: Schuch Travel.

8. Santillana del Mar, Espagne.

Image result for santillana del mar spain
Source: Flickr.

9. Zaragoza, Espagne.

Image result for zaragoza spain
Source: Fodors Travel Guide.

10. Basel, Suisse.

Image result for basel switzerland
Source: MySwitzerland.com.

 

Vous voulez voyager où en Europe? Dites-le-moi!

Une journée à la plage!

Bonjour!

Puisque j’habite à Los Angeles, il faut que j’aille à la plage, non? Par contre, ce n’est pas le cas…en fait, je ne suis pas fan de la plage pour quelques raisons: 1) l’océan est sale, 2) je n’aime pas la sensation des sables sur mes pieds, et 3) il fait trop chaud, surtout pendant l’été. Très bizarre, je sais, parce que je suis californienne, mais depuis mon enfance, j’étais comme ça.

Cependant, alors que je grandissais, je viens d’aimer la plage peu à peu. Je ne l’aime pas toujours, mais par rapport à mon enfance, je ne la déteste plus. Je pense ce que la culture californienne, en tant qu’une lycéenne et étudiante, qui m’a fait plus tolérante de la plage– c’est parce que beaucoup de mes ami(e)s aiment y aller, du coup la majorité de nos excursions était là-bas.

À Los Angeles, il y a plein de plages partout– par exemple, il y en a plusieurs très touristiques comme Santa Monica et Venice Beach, mais d’autre côté, il y en a plusieurs moins populaires mais jolies quand même. Moi, j’habite près de Redondo Beach ce qui est assez débordée pendant l’été, mais plutôt avec des gens du coin. Elle est plus petite, ainsi qu’elle est située un peu plus loin du centre-ville (dans les banlieues, en fait). Au long du littoral de cette région de Los Angeles, il y a un groupe des autres petites plages comme Hermosa et Manhattan Beach, toutes qui sont jolies aussi.

Alors, j’ai passé cet été en allant de la plage plusieurs fois, plus ce que je faisais pendant mon enfance! J’y allais toute seule et avec les amies, et là-bas je nageais, me faisais bronzée, et m’amusais avec la beauté de l’océan Pacifique. Au moins, j’y allais une fois par semaine pour courir au bord de l’esplanade.

La plage a l’air de solitude, même s’il y a des gens. Je peux m’imaginer en flânant le long des vagues et en réfléchissant à la vie, comme une romantique (ce que je suis!). Mais aussi, la plage a l’air de la communauté, des souvenirs partagés avec mes amies avec qui je grandissais à Los Angeles. Malgré nos vies occupées comme adultes, on continue à rester amies et on continue à se voir tandis qu’on est en ville. La plage est où on peut se retrouver, pour prendre des nouvelles ensemble. On peut passer deux, trois heures en se parlant de n’importe quoi et on s’amuse bien (et à la fin prendre des coups de soleil!).

Carrément, la plage va me manquer quand je pars en France– cette fois, je serai dans une région enclavée (“landlocked”), du coup il va être un peu plus difficile à accéder la plage. Cet été m’a fait plaisir, ainsi qu’il a renouvelé ma reconaissance de ma ville natale et tous ce qui l’ont.

Mes desserts préférés français!

Salut à tous!

Pour moi, je suis absolumment folle des choses sucrées: pâtisseries, gâteaux, bonbons, tartes, etc. Depuis mon enfance, je mangeais beaucoup de desserts et alors j’ai dévéloppé un grand “sweet tooth” à cause de ça. Par contre, je n’ai jamais reçu une carie, et je sais ce que je suis très chancheuse! C’est vrai que j’essayais récemment de faire attention à ce que je mange, mais quand même, les desserts (surtout ceux de français) me font trop de plaisir, morceaux à morceaux!

J’ai écrit un post similaire sur ce blog il y a trois ans, lequel vous pouvez regarder ici, mais dans ce post, j’ai plutôt raconté des desserts que j’avais goûté pendant mon été à l’étranger à Paris. Depuis ce moment, je rentrais et habitais en France où je goûtais plus de la cuisine française– savoreuse et sucrées. Il y a des centaines de pâtisseries, de viennoiseries, lesquelles les français font cuisiner…franchement, il est impossible de goûter toutes les choses, même dans la vie! En tout cas, il faut essayer…

Donc, j’ai décidé de partager une petite liste des desserts français que j’aime beaucoup. Elle va consiste en pâtisseries et viennoiseries (la dernière, je considère en tant qu’un dessert). En fait, j’ai choisi les desserts standards (c.à.d on peut les trouver nulle part), parce que je sais qu’il y a beaucoup de desserts régionaux et  je ne voudrais pas prendre trop d’espaces pour lister tous mes desserts préférés– standards et du coin. Ça serait trop!

Alors, c’est parti!

1. Pain au chocolat.

Related image

Dit “chocolatine” dans quelques régions françaises, le pain au chocolat est une viennoiserie emblématique en France. En fait, je préfère celui-ci que le croissant, parce qu’il contient du chocolat, ce qui est plus “intéressant” à déguster. C’est simple, et pas trop cher en France, donc c’est le dessert parfait pour savourer après une longue journée!

2. Torsade au chocolat.

Related image

Similaire au pain au chocolat, la torsade au chocolat est aussi une viennoisserie avec du chocolat, mais il a une forme nouée, plutôt comme un bretzel. J’aime bien celle-ci, parce qu’elle contient plus du chocolat que le pain au chocolat (qui a trop peu de chocolat, malheureusement). En fait, j’avais du mal à trouver la torsade aux viennoiseries, ce qui est un peu bizarre, mais bref…si je la trouve, il est sûr que je vais l’acheter!

3. Réligieuse.

Related image

La réligieuse est une de mes pâtisseries préférées: elle consiste en deux choux, une grande et une petite, qui se représentent la mitre de l’église. Bien que je ne sois pas réligieuse, je trouve l’idée trop mignonne! Elle est délicieuse aussi– normalement, c’est le goût chocolat, mais je goûtais d’autres, comme la noisette (laquelle j’adore!). Enfin, on peut manger pas une, mais deux choux, alors “double the fun!”

4. Salambo.

Image result for salambo pastry

Alors, je n’avais jamais entendu parler de cette pâtisserie avant d’arriver en France pendant ma première année du travail là-bas. C’était mon collèague qui m’a présenté le salambo comme un cadeau– tout d’un coup, je suis tombée amoureuse de la première bouchée. C’est un chou de pistache: normalement, je n’aime pas trop de goût de pistache, mais le salambo m’a fait autrement pensé! Crémeux et riche, le salambo est le meilleur cadeau pour donner à quelqu’un (ou soi-même!).

5. Tarte aux framboises.

Related image

Enfin, la tarte aux framboises…bien rangée et symétrique, cette tarte est trop jolie à manger! Mais quand même, je la mange… Ce que j’aime les tartes, c’est la croûte: normalement, je mangerais des autres choses (fruits, crèmes) dedans avant de terminer avec la croûte. Et alors, ce n’est pas d’une exception avec la tarte aux framboises. Sucrée et aigre, cette tarte a un équilibre qui va satisfaire n’importe qui!

Qu’est-ce que votre dessert préféré français? Dites-le-moi!

Une journée à LACMA!

Bonjour, tout le monde!

Pendant le mois de juillet, j’ai passé une journée à LACMA (Los Angeles County Museum of Art). Grâce au musée, j’ai eu l’occasion d’y aller gratuitement pour voir tous ce qu’on peut voir dans le monde d’art.

LACMA n’est pas proche chez moi– au moins, il faut prendre 45 minutes à une heure, parce qu’il y a trop d’embouteillage à Los Angeles, ce qui est malfamé partout. Donc, je suis sortie la maison assez tôt du matin afin d’y arriver à une bonne heure (10:00) pour rencontrer des amis avec qui je vais passer du temps à LACMA.

J’y suis arrivée à 9:30 et il fallait que je trouve un stationnement près du musée. C’est vrai qu’il y a du parking à LACMA, mais il coûte très cher, environs $16/jour et je n’ai pas eu envie de payer pour cela. Alors, j’avais entendu qu’on peut trouver du stationnement gratuit sur la rue residentielle juste à côté du musée, si les places ne sont pas encore complètes. Heureusement, je suis arrivée tôt, et du coup, il y avait plusieurs places lesquelles je pouvais stationner la voiture. Le succès!

“Levitated Mass” par Michael Heizer.

Après avoir la stationné, j’ai traversé la rue et je suis entrée le musée où j’ai obtenu un ticket gratuit pour accéder des expositions. J’ai attendu mes amies qui étaient toujours en circulation (ah, c’est Los Angeles…). Pas grave, parce qu’elles sont arrivées à 11:00 et nous avons passé le reste du temps au musée.

Considéré comme “le plus grand musée contemporain à la côte ouest des États-Unis,” LACMA est situé sur le “Miracle Mile,” une rue connue près de Beverly Hills et West Hollywood. Il a plus de 150,000 oeuvres à voir, ainsi que l’exposition connue “Urban Light” où on peut prendre des photos de cela, pendant la journée ou la soirée. Moi, j’avais y visité il y a deux ans, mais pendant la nuit pour juste prendre une photo avec “Urban Light.” Je n’avais pas accédé le musée, et alors cet été, j’ai décidé d’y entrer enfin.

Panorama de “Urban Light.”
Sous les réverbères de “Urban Light.”

Mes amies et moi, nous avons passé du temps en visitant deux batîments de LACMA. Au total, il y a six batîments séparés du musée: il faut passer deux jours (au moins) pour voir tous ce qu’on peut voir à LACMA! Nous n’avons pas eu du temps, malheureusement, du coup nous avons choisi des expositions spécifiques que nous voulions voir. Nous avons visité le batîment Ahmanson qui avait une grande collection d’oeuvres d’art durant les siècles: il y avait des classiques de Pablo Picasso et Jackson Pollack, ainsi que les plus contemporains des artistes du coin (dit aussi “Los Angelenos”). Il y avait six étages du batîment, je crois, mais nous n’avons visité qu’un étage et il était déjà trop!

“Ceci n’est pas une pipe” par René Magritte.
“Campbell Soup Can” par Andy Warhol.

Ensuite, nous avons quitté le batîment Ahmanson et avons traversé la passerelle à un petit étang dehors du pavillon d’art japonais, pour voir une exposition sur l’eau, dit “Three Quintains (Hello Girls)” par Alexander Calder, un sculpteur de qui j’ai vu son autre oeuvre (“l’Aigle”) à Seattle cet été plus tôt. Quelle coincidence!

“Three Quintains (Hello Girls)” par Alexander Calder.

Nous avons enfin visité le batîment Broad Contemporary Art Museum, dans lequel nous avons regardé plus des oeuvres des artistes “Los Angelenos.” Il y avait plus des expositions (moins de peintures par rapport en Ahmanson). Aussi, il fallait prendre l’escalator en haut pour accéder le batîment et on peut voir une belle vue de Los Angeles sur la terrasse. Dedans, il y a l’exposition “Miracle Mile” (comme la rue éponyme) et aussi une exposition qui représente le futur de Los Angeles…”hi-tech!” Assez cool, je croyais.

Les lumières à Broad Contemporain Art Museum.
“Miracle Mile.”

Vers 13:00, nous avons terminé notre visite de LACMA. Bien que nous n’ayons pas vu tous ce qu’on peut voir, je pense que les expositions vues étaient plutôt incroyable. C’est bizarre, mais après mes expériences de visiter beaucoup de musées en Europe et, plus récemment, à Seattle (surtout à Chihuly Garden and Glass), je crois que j’apprécie plus l’art. Bon, je ne suis pas “snob” de l’art, mais plutôt quelqu’un qui aime regarder des jolies oeuvres et qui essaie de trouver des sens de celles-ci. Je voudrais revenir à LACMA pour regarder plus des expositions…et avoir plus du temps pour faire ça!