Destination: Pise, Italie

Ciao! 😉

Voici le dernier post de mon séjour en Italie pendant le mois de mai. J’ai visité les cinq villages en Cinque Terre, ainsi que ai fait une excursion aux Santa Margherita Ligure et Portofino. Toutefois, on reste Pise, la dernière destination en Italie que j’ai visité avant de revenir en France.

Même si je suis restée en Pise pendant juste deux heures (je n’ai pas eu beaucoup de temps, parce qu’il faut prendre l’avion à son aéroport à Paris, du coup je ne traversais que cette ville), j’ai eu du temps pour voir la Tour de Pise- très connue, vous le savez!

D’abord, j’ai quitté mon auberge à Corniglia en Cinque Terre à 11h00, et j’ai pris le train à Pise. Le trajet a duré deux heures, du coup quand j’y suis arrivée, il était déjà 12h30, presque 13h00. Mon vol de l’aéroport de Pise était 15h30, alors je n’ai eu que deux heures pour faire une visite de Pise. La Tour de Pise est située environs 30-40 minutes de la gare, alors j’ai marché vite au monument, ai pris des photos, et me suis dépêchée au centre ville pour prendre la navette à l’aéroport.

Évidemment...
Évidemment…
Gros plan de la Tour.
Gros plan de la Tour.

Alors franchement, je n’ai pas visité beaucoup de Pise. Par contre, les italiens m’ont dit qu’il n’y a pas beaucoup de choses à faire là-bas, sauf la Tour et plusieurs musées. En tout cas, je suis contente d’avoir exploré un peu d’une ville connue dans le monde.

…et voilà! C’est tout pour mon séjour en Italie après mon contrat terminé en France. Merci d’avoir lu mes posts de mes voyages en France, en Europe. Bien que je sois déjà rentrée chez moi aux USA, je vous promis plus des posts du voyage très, très bientôt. Jusque là, arrivederci! 🙂

Destination: Santa Margherita Ligure et Portofino, Italie

Salut!

Bon, vous êtes au courant de mon séjour en Cinque Terre pendant le début de mai, car je l’ai écrit récemment sur ce blog. Si vous n’avez pas encore lu mes posts, vous pouvez commencer par ici.

C’est vrai que j’ai visité les cinq villages là-bas, mais je ne les ai que visité pendant mon temps en Italie. Avec une assistante, on a fait une excursion d’une journée aux Santa Margherita Ligure et Portofino, deux villes qui sont situées à proximité de la Cinque Terre (ben, deux heures par train, mais ça va…).

Au début, je ne pensais pas à visiter des autres endroits en Italie, parce que j’ai eu envie de rester en Cinque Terre et y explorer autant que possible. Par contre, l’assistante avec qui je voyageais m’a proposé qu’on visite Santa Margherita et Portofino, car elle a voulu y aller. Bien que je n’aie que cinq jours en Cinque Terre (cinq jours= cinq villages), je me suis rendue compte d’avoir plus du temps que j’ai imaginé, du coup il était possible de visiter des autres villes italiennes. Donc, j’ai décidé d’aller à Santa Margherita et Portofino!

On a commencé à 10h00, en prenant le train à Rapallo où on a commencé à faire la randonnée à pied à Santa Margherita Ligure. La promenade n’a pas duré trop longue, peut-être 40 minutes maximum. On y est arrivée à midi et a fait un petit pique-nique près du port. Santa Margherita Ligure est ville du hôtel (c-à-d “resort town,” en anglais) où les touristes peuvent regarder la mer et s’amusent dans le centre ville. Malheureusement, le temps faisait mauvais ce jour-là: sombre, gris, orageux. Il ne pleuvait pas (ouf!), mais l’atmosphère s’est sapée l’humeur. 😦

En chemin à Santa Margherita.
En chemin à Santa Margherita.
Santa Margherita.
Santa Margherita.

Ensuite, on s’est dirigée vers Portofino, une autre ville du hôtel qui est connue pour son statut célébrité: beaucoup de stars visitent Portofino, comme George Clooney, et on imagine que la ville est chère (et oui, c’est vachement!).

Le temps faisait mauvais aussi à Portofino quand on est arrivée à 14h00: orageux, mais aussi venteux! L’assistante et moi nous sommes reposées au café où on a commandé des boissons. Vous savez, mon vin blanc a coûté 9 euros…juste un verre! Complètement dingue! 😛

Le port de Portofino.
Le port de Portofino.

Bref, on n’a pas passé beaucoup de temps là-bas, car bien que la ville soit touristique, il n’y a rien de choses à faire! C’est juste le port et le statut célébrité qui s’attirent. On est revenue à Rapallo où on a pris le train en Cinque Terre. Après une journée de la randonnée, on était fatiguée!

En général, Santa Margherita Ligure et Portofino sont biens, même s’il y a rien de choses à faire. J’ai visité une autre région de l’Italie, au lieu de rester en Cinque Terre pendant le séjour entier, et j’ai aimé ça.

Bon, on reste une autre ville italienne que j’ai visité. La prochaine destination: Pise!

Destination: Riomaggiore, Italie

Ciao!

Voilà, c’est le dernier post de ma visite en Cinque Terre, Italie pendant le mois de mai. Bien que Riomaggiore ne soit pas le dernier village que j’ai visité, il est le plus sud, du coup je termine mes séries de Cinque Terre avec ceci.

Bon, comme j’avais déjà écrit sur mon post de Manarola, j’avais rencontré une malaise pour faire une randonnée ensemble à partir de Riomaggiore à Manarola. Alors, on a pris le train de Corniglia (où on restais) à Riomaggiore pour commencer le trek.

On est arrivée à Riomaggiore environs 11h00 et on y a exploré un peu. À mon avis, j’ai trouvé que ce village était le plus belle que les autres, même si Vernazza (considéré le “plus joli” dans la Cinque Terre). En fait, le plan de Riomaggiore ressemble beaucoup à celui de Vernazza, avec des grandes maisons colorées et situées près du port. Il est vrai que j’ai pris beaucoup de photos du joli village; je pense que j’ai passé 15-20 minutes juste pour prendre des “meilleures” photos de Riomaggiore- ne jugez pas! 😛

Les maisons regardent vers la mer.
Les maisons regardent vers la mer.
Riomaggiore!
Riomaggiore!

On a flâné un peu dans le centre ville où on a vu des magasins qui vendent des citrons, des huiles de citron, et des autres produits au goût de citron- la Cinque Terre est connue pour ses citrons! 😛

Beaucoup de citrons!
Beaucoup de citrons!
Au centre ville.
Au centre ville.

On n’a pas passé beaucoup de temps à Riomaggiore, car il faut commencer à faire la randonnée à Manarola avant d’être trop tard. Mais j’ai bien aimé Riomaggiore et je crois qu’il offre des plus jolies vues de la Cinque Terre (ainsi que Corniglia).

Dans l’ensemble, la Cinque Terre m’a plaît beaucoup, et je suis contente d’avoir visité une région distinctive en Italie avant de partir aux USA. C’était un voyage incroyable et je ne regrette rien.

Bon! Quoique j’aie déjà terminé mes posts de la Cinque Terre, je vais vous offrir plus des posts de mon voyage après la Cinque Terre. Avant de partir (finalement!), j’ai aussi passé du temps aux autres villes italiennes et je vais vous raconter mes aventures là-bas la semaine prochaine! Alors, ne quittez pas encore! À plus tard! 😀

Destination: Manarola, Italie

Bonjour à tous!

Voici la quatrième partie de mon séjour en Cinque Terre, Italie pendant le début de mai. 😀

Après un jour de la randonnée à Monterosso et Vernazza au nord, j’ai commencé à faire la randonnée au sud de la Cinque Terre; j’ai pris le train à Riomaggiore où j’ai commencé le trek à Manarola (mais je écrirai sur Riomaggiore dans le prochain post, alors ne vous inquiétez pas!).

J’avais rencontré une fille deux jours avant au resto à Corniglia. Elle était malaise (de la Malaisie, pas “mal à l’aise,” haha!), et on a décidé de faire la randonnée ensemble de Riomaggiore à Manarola. Elle était vraiment sympa, et je suis contente d’être devenue amie avec elle, surtout en Italie! ❤

Donc, on a commencé le matin à 11h00. On est arrivée à Riomaggiore, et de là est montée des terasses à Manarola. Ouf! Ça faisait pénible, car les terasses étaient raides et pas bien sécurisées (littéralement, on montait sur la face d’une montagne!).

Pendant la randonnée!
Pendant la randonnée!

Enfin, après 90 minutes de la randonnée, on est arrivée à Manarola. Il était 14h00, je crois et le village était déjà débordé des touristes! Il faisait très beau ce jour-là, et la malaise et moi se sommes promenées partout dans Manarola. On a pris beaucoup de photos bien sûr des belles vues des maisons colorées sur des falaises. Très pittoresque! 🙂

Au centre-ville de Manarola.
Au centre-ville de Manarola.
Manarola.
Manarola.

On a acheté des gelatos et on s’est assise près de la mer afin de voir la beauté de l’Italie, de la Cinque Terre. On a découvert aussi un petit sanctuaire où on peut nager ou se bronzer sur des roches- trop beau, trop mignon!

Une petite oasis.
Une petite oasis.

Après, j’ai décidé de revenir à Corniglia pour se reposer, car j’étais fatiguée et j’ai eu envie de prendre un petit apéro avant le dîner ce soir. La malaise a choisi de rester un peu plus long à Manarola et on s’est mise d’accord pour dîner ensemble plus tard à Corniglia (on restais dans le même village). Du coup, j’y suis revenue.

En général, Manarola m’a plaît, même si le village est assez touristique. J’ai bien aimé le fait que le temps faisait beau et les vues étaient gratifiantes, surtout après une longue randonnée en sueur. 😛

Le prochain (et dernier) post de la Cinque Terre bientôt. Ciao! 🙂

Destination: Corniglia, Italie

Ciao! 😀

On continue avec la troisième partie de mon séjour en Italie. Après Monterosso et Vernazza, je vous présente Corniglia!

En fait, Corniglia était le premier village où j’ai visité lorsque je suis arrivée en Cinque Terre. C’est parce que mon auberge dans lequel je resterais était à Corniglia, donc voilà! Les autres villages, je les ai visité après.

Bref, afin d’atteindre le village, il faut monter 365 marches (365!) de la gare au centre ville. Lorsque je suis arrivée à Corniglia, j’étais fatiguée après avoir passé une long journée de voyage (un vol Paris-Pise, puis le train à La Spezia, et ensuite une correspondance à Corniglia avec un train régional. Trop de voyage…ouf!). Du coup, quand j’ai vu des marches au village, je me suis choquée! C’est vrai qu’il y a une navette qui va au centre ville, mais il faut payer et je n’ai eu pas envie de faire ça, même si je suis fatiguée!

Alors, j’ai commencé à monter. Je suais beaucoup, mais enfin j’ai atteint le centre ville. Pff! 😛

Le lendemain matin, j’ai exploré un peu de centre ville. Comparé avec des autres villages, Corniglia est tout petit: il n’y a qu’un quartier dans lequel il y a des petits cafés, restos, et magasins qui vendent des souvenirs. Mais c’est un joli village (et mignon aussi!) avec une très belle vue de la mer sur des collines avec des maisons magnifiquement colorées. Je les adore! ❤

Vue de Corniglia!
Vue de Corniglia!
Centre-ville...tout petit!
Centre-ville…tout petit!

J’ai choisi Corniglia pour rester en Cinque Terre, parce que le village est au milieu des autres villages (Monterosso et Vernazza au nord, Manarola et Riomaggiore au sud), alors je pouvais faire la randonnée sur une direction et sur l’autre facilement, et le fait que l’auberge que j’ai réservé a coûté moins cher que des autres à Monterosso ou Vernazza, par exemple- c’est vrai que le logement est cher en Cinque Terre, à cause de tous les touristes! 😛

Bien que Corniglia soit petit et pas trop vivant que Vernazza ou Manarola, même si Riomaggiore, je l’ai aimé. C’est un village mignon et charmant, et j’ai goûté des trop bons plats italiens dans son resto Osteria Vini E Cucina A Cantina De Mananan (trop long, le nom!) où j’ai goûté les pâtes testaroli avec du pesto frais et fait-maison. Incroyable…chaud, aromatique, et tendre, le plat m’a plait beaucoup. Delizioso! 

Testaroli (pâtes) avec du pesto fait-maison!
Testaroli (pâtes) avec du pesto fait-maison!

En gros, je me suis logée à Corniglia pendant mon séjour en Cinque Terre tandis que j’ai fait la randonnée aux autres villages. J’ai rencontré des gens trop sympas (les touristes et les gens du coin) et j’ai vécu une part de l’Italie qui n’est pas urbain comme Rome ou Florence, mais plutôt rural et authentiquement italien.

Plus des posts sur la Cinque Terre à partir de la semaine prochaine. À plus tard!