Destination: la péninsule Snaefellsnes, Islande

En suivant de mes aventures au Cercle d’Or le jour avant, j’ai passé la journée suivante avec une autre visite guidée, la dernière pendant mon séjour en Islande ce mai. Après avoir visité Vik et le Cercle d’Or, cette fois j’irais à la péninsule Snaefellsnes, située nord-ouest du pays.

De Reykjavik, l’autocar touristique nous a conduit à Snaefellsnes. Le trajet a duré plus de deux heures, et on est arrivé à la première destination de l’itinéraire. C’était sur la côte de l’Islande où on a vu beaucoup de phoques qui dormaient sur des roches.

IMG20180518121716
À la plage avec des phoques.

Ensuite, on est allé à Arnastapi, un petit village près de l’océan. On a passé du temps avec une petite randonnée sur des falaises vertes. Elles resemblaient des falaises d’Étretat en France, avec des falaises vertes et d’une mer bleue.

FB_IMG_1526821751285
À Arnastapi (PC: P.M.).

On a continué à Djupalónssandur, une plage avec des sables noires comme celles à Vik. C’était jolie, mais malheureusement, j’ai perdu mon portable dans l’océan! En gros, j’étais trop proche de l’eau, et une grosse vague est arrivée: je suis tombée, j’ai laissé tomber mon portable et la vague l’a pris. J’étais très fâchée que j’étais stupide d’avoir été près des vagues, mais au moins j’étais encore vivante!

FB_IMG_1526821840183
Des grosses roches près de Djupalónssandur (PC: P.M.).
FB_IMG_1526821798591
À Djupalónssandur (PC: P.M.).

Je n’ai plus eu mon portable pour prendre des photos pendant le reste de la journée, mais heureusement, une passager dans mon groupe m’a laissé prendre ses photos des autres endroits qu’on a visité. Donc, j’attributerai ses photos à ce blog (merci!).

Enfin, on a terminé notre visite guidée à Kirkjufell, le volcan emblématique de l’Islande. C’était aussi beau que j’ai vu des photos sur l’Internet, et c’était dommage que je n’ai pas eu mon portable pour prendre ma propre photo. (La photo en-dessous était celle du passager). Après, on a passé une autre deux heures en revenant à Reykjavik. J’ai eu une autre journée dans la capitale, et alors j’ai passé du temps en achetant un nouveau portable afin de survivre pendant le reste de mon voyage en mai et en juin.

20180520_150556
Kirkjufell.

…et voilà! Mon séjour en Islande était court à six jours, mais je me suis bien amusée. C’est vrai que le pays est de plus en plus touristique chaque année, mais il reste un joli endroit pour voir de la nature sublime. En gros, il vaut la peine!

Plus de mes aventures plus tard– je recapitulerai mes vacances en Croatie!

Advertisements

Destination: Le Cercle d’Or, Islande

Après une longue journée à Vik, j’étais fatiguée quand je suis revenue à Reykjavik. Par contre, j’étais aussi ravie de découvrir plus de l’Islande et alors, je me suis réveillée tôt lendemain matin afin de faire une autre “day trip,” cette fois au Cercle d’Or (“Golden Circle”).

En fait, il n’y a aucune d’or en Islande, donc le titre “Golden Circle” est juste un terme touristique. Mais en tout cas, j’ai trouvé le paysage très joli et aussi précieux que l’or. 😛

On a commencé la journée au parc national Þingvellir. C’est le site de l’ancien parlement islandais entre les 10ème et 18ème siècles, ainsi qu’il est situé sur des plaques tectonics de l’Eurasie. Pendant notre visite là-bas, il pleuvait assez beaucoup– heureusement, j’ai bien preparé avec mon manteau qui est résitant à l’eau, mais malheureusement, il y avait des passagers qui ne portaient que des pulls et il était trempé après!

IMG20180517102502
Au parc national Þingvellir.

Ensuite, on est allé à Geysir et Strokkur, les deux geysers plus connu du pays. Le dernier continue à s’exploser chaque cinq minutes (donc, beaucoup d’occasions pour prendre des photos et des vidéos), mais le premier est plutôt peu actif. J’ai capturé l’explosion et c’était trop chouette!

IMG20180517123608
Après l’explosion…

Après le déjeuner, on a continué à Gulfoss (“la chute d’Or”). La chute était énorme, avec deux grands étages qui chutent radicalement. En fait, c’était le site le plus marquant de la journée, et elle était ma chute préférée en Islande.

IMG20180517140443
À Gulfoss.

On a continué au lac cratère Kerið, qui n’est pas trop grand, mais l’eau était très turquoise qui a contrasté avec la terre rouge, oxydée par du fer. On a fait un petit tour autour le lac et puis on s’est dirigé vers le dernier stop de la journée, le lagon bleu (“Blue Lagoon”).

IMG20180517152154
Au lac Kerið.

En actualité, le tarif pour visiter le lagon n’était pas inclu dans notre visite, donc il fallait payer plus (80 euros) afin d’y entrer. Je l’ai fait, et je suis entrée dans l’eau laiteuse, mais à la fin, je l’ai trouvé l’expérience très décevante– c’était trop chère et trop touristique. Également, on y est arrivé pendant qu’il pleuvait beaucoup, et alors ce n’était pas très agréable d’être dehors.

IMG20180517182715
Au lagon bleu (“Blue Lagoon”).

On a terminé la visite du Cercle d’Or après, en revenant à Reykjavik où je me suis reposée dans la maison de mon Couchsurfer (j’avais passé deux nuits dans un auberge et puis j’ai passé des dernières nuits de Couchsurfing). C’était encore une journée fatiguante, mais aussi amusante. Je ferais une dernière excursion le jour après, donc j’étais obligée à me reposer bien.

Le dernier post de mon séjour en Islande à venir bientôt!

Destination: Vík í Mýrdal, Islande

Pendant mon séjour à Reykjavik en mai, j’ai pris quelques “day trips” hors la capitale afin de découvrir plus du pays de l’Islande. Au début, j’ai voulu louer une voiture avec des autres voyageurs, mais à la fin, j’ai décidé comme une seule voyageuse de dépenser un peu plus d’argent pour des visites guidées: elles seraient plus facile car elles duraient une journée chacune et je pouvais revenir à Reykjavik à la fin de la visite.

Donc, après la deuxième nuit, j’ai pris l’autocar touristique à 8:30 et après il a passé prendre des autres passagers, on est allé à la première destination de l’excursion: Skogafoss, une des plus grandes chutes en Islande. Elle était énorme et on pouvait s’approcher très proche pour qu’on ait pu ces gouttelettes! Il y avait aussi un escalier juste à côté de la chute, et on l’est monté afin de voir la chute en haut. Franchement, les vues de Skogafoss étaient mieux en bas, mais en tout cas, c’était un début qui a promis une bonne visite pendant la journée.

IMG20180516105911
Skogafoss.

Ensuite, on est allé à Sólheimajökull, un grand glacier sur lequel des gens peuvent marcher. On ne l’a pas fait, mais au moins on l’a admiré de loin avant de continuer vers Vík, un petit village pas trop loin de plages noires qui sont les plus connues du monde. On a pris le déjeuner là-bas et puis on a passé l’après-midi au littoral du plage. Il y a beaucoup de vent et les vagues étaient énorme– il faut être sage de ne pas rester trop proche de la plage– sinon, on pourrait mourir!

IMG20180516120605
Le glacier Sólheimajökull.
IMG20180516131909
À la plage de Vik.
IMG20180516142124
À Vik.

Enfin, on a fait le dernier stop de la visite à Seljalandsfoss, une autre chute où Justin Bieber a tourné son clip il y a quelques années. Ce qui est intéressante, c’est qu’on peut faire un tour derrière la chute, si on l’ose! Moi, je l’ai fait, et le pouvoir de la chute m’a fait trempé comme une soupe (“soaking wet”)! C’était une expérience géniale, et Seljalandsfoss est une des mes chutes préférées en Islande.

IMG20180516153839
À la derrière de Seljalandsfoss.
IMG20180516154022
À Seljalandsfoss.

On a terminé la visite après, et on est revenue à Reykjavik vers 19:30. J’étais fatiguée, mais aussi contente et j’avais hâte de découvrir plus de l’Islande pendant le reste du séjour là-bas.

Plus à venir!

Destination: Reykjavik, Islande (Partie 2)

Après un petit snack d’un hot-dog islandais, j’ai continué ma visite de Reykjavik pendant l’après-midi. Cette fois, j’ai décidé de prendre le bus à Seltjarnarnes, un quartier situé hors du centre ville. C’est un endroit moins touristique, mais il a également des choses sympas à faire là-bas.

J’ai pris le bus pendant 20 minutes et puis je suis descendue pour que j’aie pu marcher à pied vers la phare sur la péninsule. Pendant la marche, j’ai trouvé le “Kvika footbath,” un petit “jacuzzi” naturel. Pas beaucoup de personnes connait cet endroit, alors j’ai eu l’occasion de me reposer mes pieds dans l’eau toute seule, avec une jolie vue du paysage.

IMG20180515120047
Kvika footbath.

Ensuite, je me suis dirigée vers la phare (malheureusement, elle était fermée jusqu’à l’été, et j’y suis allée en mai) et puis j’ai pris le bus vers centre ville. Par contre, je ne suis pas descendue au centre ville, mais plutôt j’ai continué vers l’autre côté de la ville où j’ai passé le reste de l’après-midi à la vallée Elliðaárdalur. Là, il y a plein de sentiers pour faire la randonnée ainsi qu’il y a des petites chutes qui sont jolies. Si vous ne pouvez pas faire des excursions hors de Reykjavik afin de voir des grandes chutes, il y a déjà des chutes à voir dans la capitale!

IMG20180515134846

IMG20180515140150

Après une heure de la randonnée, j’ai pris le bus au centre ville où j’ai fait les courses à Bonus, un supermarché islandais qui coûte pas trop cher (par rapport aux autres magasins du pays). Je suis revenue à mon auberge où j’ai déposé mes courses dans ma chambre avant de ressortir pour que j’ai pu visiter le Perlan, un observatoire situé sur une colline qui offre des vues panoramiques de Reykjavik. J’ai payé environs 4 euros afin d’accéder le sommet et je pouvais voir toute la ville en haut.

IMG20180515155928
À Perlan.
IMG20180515160737
Vues panoramiques de Perlan.

J’ai terminé ma visite après, et je suis revenue à mon auberge pour me reposer. J’ai passé les trois nuits suivantes avec des “day trips” hors Reykjavik, mais j’ai eu une seule journée après afin de visiter plus de la capitale.

Donc, j’ai passé ma dernière journée à Reykjavik dans un café où j’ai commandé du requin fermenté, une spécialité gastronomique islandaise. C’était pas mon truc, mais au moins je l’ai goûté. Également, j’ai goûté de l’agneau (un autre plat typiquemment islandais) pendant le dîner, mais je l’ai bien aimé! À la fin, j’ai passé la nuit aux bars où j’ai bu un coup (ou cinq…) avec des gens que j’ai rencontré sur Couchsurfing et puis je me suis dirigée vers la gare routière BSI afin de prendre la navette à l’aéroport pour mon vol à 6:00.

20180519_124056
Requin fermenté et du pain de seigle.
20180519_171553
De l’agneau.
20180519_181305
Un “White Russian” à Lebowski Bar.

…et voilà! J’ai bien aimé mon séjour à Reykjavik en mai. C’est une petite capitale, mais elle a plein de charme et de choses à faire, surtout pendant une longue escale. Par contre, j’ai aussi passé quelques jours en voyageant aux autres endroits en Islande, alors je les recapitulerai plus tard!

Destination: Reykjavik, Islande (Partie 1)

Depuis longtemps, j’ai voulu voyager en Islande surtout pendant mon séjour en Europe. Par contre, je n’avais jamais assez de l’argent pour le voyage…jusqu’à cette année. Après trois ans en France et après avoir gagné un peu plus d’argent, j’ai décidé de réserver mon vol aller-retour en Islande pendant une semaine après mon enseignement a terminé pour l’année scolaire.

Donc, j’ai pris le bus à Paris et puis le métro à l’aéroporte Charles de Gaulle où j’ai pris le vol direct à Reykjavik. 3-1/2 heures plus tard, j’y suis arrivée et j’ai pris une navette au centre ville, située 45 minutes de l’aéroport Keflavik. J’ai marché à l’auberge où j’ai fait enregistré et puis je me suis reposée pendant le reste de la soirée– après plus de 12 heures du voyage, j’avais besoin de dormir!

Le lendemain, j’ai commencé ma première journée de visiter la capitale de l’Islande. Après le petit-déjeuner, je me suis dirigée vers centre ville où j’ai visité l’église Hallgrimskirkja où j’ai vu l’intérieure et j’ai pris l’ascenseur en haut pour voir la ville entière. C’était très sympa, et j’ai trouvé des petites maisons colorées trop mignonnes!

IMG20180515093314
Hallgrimskirkja (avec la statue de Leif Erikson).
IMG20180515092837
Reykjavik du sommet de l’église Hallgrimskirkja.

Ensuite, j’ai fait une promenade au bord du quai, près du port. J’ai vu la statue “Sun Voyager” et la salle de concert Harpa où dedans son architecture était abstraite et jolie.

IMG20180515094705
Sun Voyager.
IMG20180515095546
La salle de concert Harpa.
IMG20180515102104
L’intérieure de Harpa.

Je n’ai pas passé trop longtemps dedans avant de sortir et j’ai acheté un “hot-dog islandais” d’un stand près de Harpa. Ce qui fait le hot-dog islandais différent que des autres, c’est le fait que la saucisse de Francfort consiste en viande d’agneau et il a des oignons frités au-dessus…trop bon! C’est vrai que le hot-dog est assez petit et pas vraiment un repas (plutôt un snack), mais en tout cas, il ne coûte pas trop cher (environs 5 euros) par rapport aux autres produits en Islande.

IMG20180515103607
Le hot-dog islandais.

Bon, je recapitulerai le reste de mon séjour à Reykjavik dans la deuxième partie bientôt!