Destination: Île de Pâques, Chili (Partie 1)

Aussi dit “Isla de Pascua” en espagnol (et “Rapa Nui” en langue éponyme), cette île est isolée du continent du Chili, un territoire du pays. C’est une île mystérieuse et sublime, avec beaucoup de volcans verts et des grandes statues “moai.” On passerait deux nuits sur l’île, en visitant plusieurs sites et en apprenant un peu plus de la culture Rapa Nui.

On a pris un vol de Santiago à l’aéroport Mataveri, situé sur la capitale Hanga Roa. Le vol a duré presque cinq heures, car l’île de Pâques est située 4000 kilomètres de Santiago. Puisque l’île est isolée, c’est évident que son aéroport est aussi isolé: en fait, il n’y a que deux vols chaque jour pour y aller, et également, l’aéroport Mataveri est miniscule. Après on y a atterri, on a marché littéralement au terminale sur la terre: j’ai vu des volcans tropiques sur la distance pendant la marche, et je les ai trouvé plutôt mystiques.

20180625_134220
À l’aéroport Mataveri.

Pour visiter des sites d’île de Pâques, il faut acheter des billets pour y entrer. On les a acheté à l’aéroport avant de prendre la navette à l’hôtel, situé nord de Hanga Roa. C’était un hôtel sympa, très propre et avec plein de soleil chaque matin pour voir des vues d’océan. La seule chose, c’est qu’il y ait eu beaucoup d’insectes qui entrent: je n’aime pas du tout d’insectes, donc c’était terrifiant pour moi!

Car on est venue d’arriver à l’île de Pâques pendant l’après-midi, on commencerait la visite guidée lendemain matin. Du coup, on a eu du temps pour explorer l’île sans guide, et alors on a marché sur la côte ouest vers Hanga Roa, où on a vu plusieurs moais: Hanga Kio’e et Tahai. Grands et imposants, les moais étaient sublimes et on a eu hâte de voir plus pendant le reste de la visite sur l’île.

20180625_153342
Hanga Kio’e.
20180625_154936
Tahai.

On est arrivé à Hanga Roa, la capitale. Par rapport aux autres capitales du monde, Hanga Roa est toute petite: c’est le seul endroit où on peut faire les courses, manger au restos et au cafés, et réserver des visites (pour les touristes). On peut finir la visite de Hanga Roa dans 30-45 minutes: c’est trop petite!

Là-bas, on a décidé de prendre un déjeuner en retard, et on est allé au resto à côté de la mer. J’ai commandé du ceviche, avec un mojito grenadille (“passion fruit”). Bien qu’île de Pâques est située au milieu de la mer, en fait elle n’a pas beaucoup de fruits de mer pour qu’on puisse pêcher. Donc, la plupart de fruits de mer viennent du Chili; on doit les importer et du coup ça coute cher pour les plats. Les choses sur l’île de Pâques, en général, coûtent chères, mais c’est parce que la majorité des choses sont importées!

En tout cas, j’ai bien aimé du ceviche: très joli et très frais, à mon surpris! Le mojito grenadille était rafraîchissant, et le repas était délicieux. On a flâné à Hanga Roa après, avant de revenir à l’hôtel où on a vu le coucher du soleil vers 19:00. C’était une fin sympa pendant le premier jour à l’île de Pâques, et on a eu trop hâte de voir plus après.

20180625_165338
Ceviche et mojito.
20180625_174058
Vue de la mer.
20180625_202754
Le coucher du soleil.

Je raconterai plus de l’île de Pâques au prochain post. À bientôt! 🙂

Destination: Reims, France

Située à la région de Champagne, la ville de Reims est connue pour le champagne, évidemment. C’était le seul truc que j’ai connu de Reims, mais en tout cas, la ville m’a intéressée et j’ai décidé de faire un “day trip” là-bas pendant mon séjour à Paris cet octobre. Donc, j’ai acheté des billets du train, et j’y suis allée pendant le dernier jour à Paris.

J’ai pris le TGV, et je suis arrivée à Reims après une heure du trajet. Il était toujours tôt pour la dégustation du champagne (bon, les maisons qui l’ont fait, elles n’étaient pas encore ouvertes!). Du coup, j’ai passé le matin à la cathédrale de Reims (connue pour son couronnement des rois à l’époque) avant de me diriger un peu plus loin du centre ville où des maisons de la dégustation y étaient.

20181102_135924
La cathédrale de Reims.
20181102_090906
L’intérieur de la cathédrale.
20181102_143241
L’Ange au Sourire de la cathédrale.

Une amie m’avait recommandé une maison du champagne spécifique pour la dégustation, et c’était GH Martel: pour 12 euros, on peut déguster trois types du champagne! Puisque le champagne coûte normalement cher, le prix de dégustation était un bon marché! Donc, je l’ai fait, et j’ai appris beaucoup plus du champagne pendant la visite (par exemple, la production, la propriété du champagne, etc.). Je me suis bien amusée, et il valait la peine pour payer 12 euros pour la dégustation!

20181102_100853
La dégustation.

Après, j’ai visité l’église Saint-Nicaise qui est située pas trop loin de GH Martel. C’est une petite église, mais l’intérieur était assez joli avec une nave d’orée et des peintures sur les murs. Je suis retournée au centre ville après où j’ai flâné sur la place Drouet d’Erlon et j’ai pris le déjeuner là-bas.

20181102_112135
La nave de l’église Saint-Nicaise.
20181102_112318
Les peintures à Saint-Nicaise.

J’ai passé l’après-midi au Palais du Tau, un palais de l’archevêque de Reims– aujourd’hui, c’est un musée des objets de la cathédrale. Pour moi, la visite est gratuite (car je suis résidente d’UE) et alors j’ai visité le palais librement. Franchement, l’exposition ne m’a pas intéressé trop, mais au moins j’ai visité un peu plus de Reims.

20181102_141030
L’intérieur du palais du Tau.
20181102_141127
L’intérieur du palais du Tau.

Enfin, j’ai décidé d’aller au café pour prendre un latte et pour attendre mon train à Paris. J’ai pris le train à 17:15 et je suis revenue à Paris au soir. C’était une longue journée, et même si je n’ai pas fait beaucoup à Reims, je l’ai trouvé assez sympa à voir.

…et c’est tout! Ces sont ce que j’ai fait pendant mes vacances de la Toussaint en octobre. Bien que je sois restée en France (c-à-d. domestique, et pas international), et bien que j’aie visité des villes que j’avais déjà visité, je me suis bien amusée quand même. J’ai découvert des nouvels endroits, j’ai rencontré des gens sympas, et j’ai mangé plein de cuisines diverses et délicieuses. C’est certain que j’étais plus decontractée quand je suis rentrée chez moi, et j’ai hâte de voyager encore bientôt!

Merci de lire mes posts des vacances– je recapitulerai plus quand je voyage la prochaine fois!

Destination: Château de Chenonceau, France

Pendant mon séjour à Paris, j’ai également passé des excursions de la journée (“day trips”) afin de découvrir un peu plus de la région pas trop loin de la capitale. Du coup, après la deuxième nuit à Paris, j’ai passé la journée au château de Chenonceau, un des plus connus châteaux à la vallée de la Loire.

En fait, château de Chenonceau (et des autres châteaux dans la vallée de la Loire) n’est pas exactement proche de Paris, environs deux heures par voiture vers le Centre. Il est possible de faire un “day trip” au château, mais il faut se révéiller très tôt et il faut revenir assez tard. Je l’ai déjà fait presqu’il y a deux ans quand j’ai visité plusieurs châteaux de la Loire (par exemple, château de Chambord, château de Cheverny, etc.), et alors je savais ce que je dois faire pour que je puisse maximise la visite à Chenonceau.

Je n’ai pas eu de voiture pour y aller, donc il fallait que je prenne du train. Moi, j’ai acheté des billets du train un peu trop tard (c-à-d quelques jours avant le départ), alors ils ont coûté très chers, 75 euros pour un aller-retour. C’était hors mon budget, mais je les ai acheté quand même: j’ai voulu visiter le château de Chenonceau, malgré le long trajet de Paris et le prix du train! Pas de regrets…

Donc, je me suis révéillée tôt et j’ai pris le métro à Montparnasse où j’ai pris le train à 7:30. Je suis descendue le train 75 minutes plus tard à Saint-Pierre-des-Corps, une petite ville près de Tours: j’ai attendu 45-50 minutes à la gare avant de prendre le prochain train à Chenonceaux, en y arrivant vers 12:30.

Il pleuvait quand je suis arrivée à Chenonceaux– en tout cas, je me suis dirigée vers le château, situé juste 3 minutes à pied. J’ai acheté un billet pour l’entrée et puis j’ai fait une promenade sur la longue route au château.

20181031_130500
L’entrée du château.

Le château de Chenonceau a une longue histoire, le plus tôt pendant le 11ème siècle. Il est connu comme le “château aux Dames,” car des noblesses Catherine de’Medici et Diane de Poitiers l’ont contrôlé pendant le 16ème siècle. À part de l’histoire, l’architecture du château est unique: la moitié du batîment est située sur la fleuve, un peu comme un aqueduc. C’est le deuxième château le plus visité en France (après le château de Versailles) et après ma visite, je le sais pourquoi!

20181031_125228
Château de Chenonceau.
20181031_130303
L’autre côté du château.

Malgré la pluie et le ciel gris, le château de Chenonceau reste joli: j’ai pris quelques photos de son extérieur avant d’y entrer. Par rapport au château de Chambord, il y avait plus des choses à voir dedans: il y avait des chambres luxes (de’Medici et de Poitiers), ainsi qu’il y avait des jolies galeries sur lesquelles j’ai flâné pendant la visite. J’ai passé un peu de temps dans le château, afin de voir aussi beaucoup que possible.

20181031_130747
Les tapis.
20181031_131216
La galerie.
20181031_132443
La chambre royale.

Enfin, j’ai quitté le château. Ayant faim, j’ai décidé de faire une petite pause avec du gâteau et du thé (bon, du vin chaud) au salon du thé du château. Ils ont coûté extrêmement chers, mais au moins je pouvais éviter la pluie dehors!

J’ai visité des jardins du château (et aussi la labyrinthe) avant de retourner à la gare Chenonceaux pour prendre le train à 16:15 afin de revenir à Paris. Comme j’ai fait pendant le matin, j’ai eu ma correspondance à Saint-Pierre-des-Corps avant de revenir à Montparnasse au soir. J’étais fatiguée, car j’ai beaucoup voyagé ce jour-là, mais je suis contente d’avoir visité un autre joli château (surtout celui connu) en France.

Le dernier post de mes voyages cet octobre va venir bientôt!

Destination: Paris, France (Édition octobre 2018)

Salut!

Après un weekend à Lyon pendant les vacances de la Toussaint, je suis allée à Paris où j’ai passé cinq nuits. Même si j’avais déjà y visité milles fois, il y a toujours des choses à faire au centre ville. En gros, j’ai beaucoup mangé, j’ai rencontré des gens sympas, et j’ai découvert des nouvels endroits.

Voici quelques photos de mon séjour à Paris!

20181029_191231
Pendant la nuit.
20181029_193256
Lu rou fan (滷肉饭), un plat taïwanais.
20181030_104357
Au quartier Mouzaïa.
20181030_143155
Exposition temporaire à l’Atelier des Lumières.
20181030_194923
Yassa au poulet, un plat sénégalais.
20181031_220403
La nuit de Halloween.
20181101_122915
Les nouilles dan-dan, un plat de Sichuan.
20181101_131401
Passage Choiseul.
20181101_134130
La vue de Printemps Haussmann.
20181101_142628
La Grande Arche.
20181102_191248
Bibimbap, un plat coréen.
20181103_113553
L’intérieur du Train Bleu à la gare de Lyon.

Destination: Lyon, France (Édition octobre 2018)

Salut!

Pendant les vacances de la Toussaint cet octobre, j’ai passé une semaine en voyage dans deux villes en France: Lyon et Paris. Même si j’avais déjà les visité beaucoup de temps, j’ai voulu avoir des séjours assez calme pour que j’aie pu me décontracter après un semestre stressant du travail.

Alors, j’ai commencé les vacances à Lyon. J’ai passé qu’un weekend là-bas, et bien que j’aie déjà visité tous ce qu’on peut voir pendant mes visites précédentes, je les ai revisité, et je me suis bien amusée quand même.

Je vais donc vous partager des photos que j’ai prises pendant mon weekend à Lyon. Il y aura plus des photos (et posts) de mon aventures pendant ces vacances de la Toussaint à venir!

20181027_155130
Salon des vignerons indépendants à Halle Tony Garnier (dégustation du vin).
20181028_103258
Place Bellecour.
20181028_104225
Cathédrale Saint-Jean.
20181028_105339
Traboule.
20181028_105620
Vieux Lyon.
20181028_120300
Confit de lapin à Brasserie Georges.
20181028_143010
Exposition de Bernar Venet au musée d’art contemporain (MAC).
20181028_224618
Lyon pendant la nuit.