Destination: Bamberg, Allemagne

La dernière destination pendant mes voyages en Allemagne en novembre, c’était à Bamberg. Cette ville est connue pour son centre ville historique pittoresque. Également, elle est une site d’UNESCO et elle est une destination populaire des touristes chaque année.

De Nuremberg (où je restais pendant quatre nuits), Bamberg est une heure par voiture. Du coup, j’ai pris un BlaBlaCar à 7:20 et j’y suis arrivée vers 8:30. Mon conducteur était français et l’autre passager était ukrainienne et on a passé du temps agréable en chemin de Bamberg.

Il neigeait quand on y est arrivé, mais pas trop fort. Quand même, il y avait du neige et c’était un peu dûr pour marcher au centre ville. Ça prendre 20 minutes à pied et je suis arrivée à l’Altes Rathaus, l’hôtel de Ville de Bamberg. Ce qui le fait intéressant, c’est son architecture unique: le batîment est situé sur une île artificielle sur le pont. Pendant le 15ème siècle, l’évêque de Bamberg ne voulais pas lâcher sa propriété au maire, du coup l’Altes Rathaus était construit sur une espace limitée. Aujourd’hui, c’est l’icône de la ville.

IMG20171204084846
Sur le pont avec l’Altes Rathaus.
IMG20171204085212
Altes Rathaus.

Également, Bamberg est connue pour ses sept collines et j’en suis montée une pour aller au Dom. À côté de la cathédrale, c’était le Neue Residenz, un batîment du 17ème siècle dans lequel les évêques ont habité. Je voulais y visiter, mais il n’a pas encore ouvert, du coup j’ai décidé de visiter des autres endroits et de revenir plus tard à 10:00.

IMG20171204101221
Dom.

Je suis montée une autre colline à l’abbaye de Michaelsberg. Malhereusement, elle n’était pas du tout ouverte, parce qu’elle était en train d’être reconstruite depuis 2016 et alors, je ne pouvais pas accéder l’intérieure. Néanmoins, j’ai vu des vues superbes de Bamberg en haut– beaucoup de neige sur les toits, mais c’était un vrai “winter wonderland!”

IMG20171204094936
La vue de Bamberg.

Après, je suis revenue à Neue Residenz où il vient d’être ouvert. J’ai payé 3,50 euros pour la visite et j’ai suivi une visite guidée des salles d’État. Malheureusement, on pouvait pas prendre des photos dedans, mais je vous assure qu’elles étaient si jolie. Il y a aussi du Rosengarten dehors le musée– même s’il n’y avait pas de roses en hiver, j’imagine qu’il serait extrêmement joli en printemps. En tout cas, j’ai des photos des galeries d’art sur le 1er étage (où on peut prendre des photos), du coup ça suffira.

IMG20171204111018
Neue Residenz.
IMG20171204101802
Les salons des arts.
IMG20171204105623
Rosengarten.

La visite a terminé vers 11:00 et je suis descendue la colline pour aller au centre ville où il y avait des marchés de Noël et du centre commercial. J’ai passé devant la “Petite Venise” avec des maisons à colombage au long du quai qui étaient pittoresques. Au marché, puisque j’ai pas trop aimé le spätzle que j’ai mangé à Nuremberg il y avait plusieurs nuits, j’ai décidé de re-essayer au marché de Bamberg. J’en ai acheté un, et c’était mieux que l’autre.

IMG20171204112446
La Petite Venise.
IMG20171204113617
Spätzle!

Avant de partir, j’ai essayé de trouver le Rauchbier, une bière typique de Bamberg et je voulais l’essayer. Malheureusement, je ne pouvais pas le trouver et donc, je l’ai laissé tomber et à 12:30, j’ai pris mon BlaBlaCar à Nuremberg– cette fois, mon conducteur était allemand, mais il n’a pas parlé beaucoup d’anglais. Heureusement, il y avait une autre passager qui parlait anglais et allemand, donc elle a fait la traduction entre nous. Sinon, le trajet a passé tranquillement, en arrivant à Nuremberg vers 13:30.

Globalement, ma demi-journée à Bamberg était trop courte: je souhaite que j’aie eu plus du temps pour flâner, prendre un café, ou trouver le Rauchbier. Si je décide d’y revenir un jour, je choisirais d’aller pendant le printemps quand le temps fait plus beau.

…et enfin, on arrive au dernier post de mes voyages en Allemagne ce novembre! C’était 9 jours et 5 villes, mais je suis vraiment contente d’avoir eu l’occasion de visiter le pays, surtout pendant les marchés de Noël! J’ai exploré plus de l’Allemagne, et j’espère que je pourrai continuer à y revenir et revenir.

Bien que cette séries du voyage termine, il y a plus des aventures à raconter! Merci pour tous, et à bientôt. 🙂

Advertisements

Destination: Ratisbonne, Allemagne

Pendant mon séjour à Nuremberg, j’ai fait plusieurs excursions de la journée (“day trips”) aux villes qui était pas trop loin. L’une des villes s’appelle Ratisbonne et j’ai passé une demi-journée là-bas.

S’appellé “Regensburg” en anglais, Ratisbonne est la quatrième plus grande ville en Bavière. C’est une ville importante pour l’administration et l’histoire de la région, car elle est située sur trois rivières–Danube, Naab, and Regen– et heureusement, elle n’a pas détruit pendant la deuxième guerre mondiale, donc son centre ville historique est bien préservé.

J’ai pris un Flixbus de Nuremberg. Le trajet a duré un peu plus d’une heure et je suis arrivée à Ratisbonne vers 11:00. De l’arrêt des autobus, je me suis dirigée vers le monastère des Écossais (“Scots Monastery”). En fait, le monastère était établi par les irlandais et pendant le 16ème siècle, les Écossais ont pris le monastère. Il est connu pour son Schottenportal, un portail détaillé avec des sculptures soit les choses réligieuses soit les choses mythiques. On ne sait pas exactement ce que les sculptures se représentent, mais quand même, le portail est joli.

IMG20171203111749
Schottenportal.

Au centre ville, j’ai vu des places dans lesquelles les marchés de Noël se passaient et puis j’ai visité l’Altes Rathaus (hôtel de Ville) et le Dom (cathèdrale). Il faisait si froid…il neigeait pas, mais j’ai toujours porté mes gants.

IMG20171203113804
En chemin du Dom.
IMG20171203114152
Dom.

Avant de visiter le vieille pont de pierre (“Old Stone Bridge”), j’ai passé devant la Porta Praetoria, une vieille porte de l’Empire romain (179 AD). J’ai traversé le pont après et j’ai pris des photos de Ratisbonne sur la rivière– très pittoresque!

IMG20171203115355
Porta Praetoria.
IMG20171203120052
Le vieille pont de Pierre.
IMG20171203120419
Sur le pont (et la vue de Ratisbonne).

Je suis revenue au centre ville où j’ai acheté du Kartoffelspiralen, les patates fritées et du vin chaud comme un déjeuner/snack. J’ai regardé les marchés de Noël, même s’ils sont plus petits que les autres visités. Également, j’ai vu des sculptures glacées du pinguoin qui étaient trop mignons!

IMG20171203121920
Les pingouins!

Enfin, j’ai essayé de visiter le Schloss St. Emmeram, un château qui avait eu un monastère. Malheureusement, je ne pouvais pas accéder la domaine sans paiement, parce qu’il y avait un marché de Noël dans le cour et du coup, il faut payer 10,50 euros(!) pour l’entrée. Donc, je suis pas entrée dedans le château, mais je pouvais regarder l’abbaye de St. Emmeram qui était sympa.

IMG20171203133755
Schloss St. Emmeram.
IMG20171203132534
Dans l’abbaye.

Vers 14:00, je suis allée à l’arrêt de Flixbus afin de prendre le bus à Nuremberg. Le bus était 15 minutes en retard et, dans un climat hyper froid, c’était dûr pour l’attente. Finalement, il est arrivé et je l’ai pris à Nuremberg où je suis revenue vers 16:00.

Ma visite à Ratisbonne était court, mais je suis contente d’avoir visité une autre ville à Bavière et moins connue. Ratisbonne est une ville charmante et il vaut la peine pour visiter!

À suivre…

Destination: Heidelberg, Allemagne

En continuant de mes voyages en Allemagne ce novembre, je suis allée à une autre ville allemande après deux nuits à Francfort. J’ai pris le Flixbus à Heidelberg, une ville qui est située une heure sud de Francfort. Même si elle est une ville touristique, elle n’est pas aussi connue que les autres (Berlin, Munich, Francfort…). J’ai découvert Heidelberg en ligne avec des jolies photos et, bien que je n’aie pas connais beaucoup de ville, j’ai eu envie d’y visiter quand même.

Je suis arrivée à Heidelberg vers 15:00 et j’ai marché chez mon hôte du Couchsurfing. En fait, il m’avais dit avant qu’il ne soit pas là pour m’accueillir, parce qu’il allait être parti (“out of town”) jusqu’à cette nuit. Par contre, il m’a laissé ses clés dehors l’appart, en cachant dans des pots de fleurs. Du coup, je les ai trouvé et j’y suis entrée sans problème. J’ai déposé mes bagages dans son appart et, tout de suite, je suis repartie afin d’explorer Heidelberg un peu avant le coucher du soleil.

Également, j’ai eu envie de faire la randonnée sur le “Philosopher’s Walk,” parce qu’il faisait beau cet après-midi et j’avais vu qu’il ne ferait pas beau le jour après (c-à-d. il pleuvrait et il neigerait!). Heureusement, mon hôte a habité pas trop loin du “Philosopher’s Walk,” du coup j’ai eu du temps pour faire la randonnée sous les arbres d’automne et voir des vues magnifiques d’Heidelberg. J’ai aussi attendu jusqu’à la nuit s’est arrivée, pour prendre des photos de la ville en lumière. Même s’il faisait si froid, il valait la peine!

IMG20171129155628
Philosopher’s Walk.
IMG20171129165039
Vue d’Heidelberg.
IMG20171129170516
Heidelberg pendant le soir.

Après le coucher du soleil, je suis descendue le “Philosopher’s Walk,” j’ai traversé le pont de Pierre (“Stone Bridge”), et je me suis dirigée vers centre ville où j’ai visité des marchés de Noël. Par rapport aux autres marchés que j’ai visité en Allemagne, les marchés d’Heidelberg n’étaient pas aussi grand que les autres, mais ils sont jolis quand même. Ayant (vachement) faim, j’ai acheté des frites et des currywursts aux marchés et je me suis amusée sous les lumières festives.

IMG20171129172035
Le pont de Pierre.
IMG20171129174836
Marché de Noël à Marktplatz.
IMG20171129175212
Les sapins de Noël à Karlsplatz.

Vers 18:30, j’ai décidé de rentrer– c’est vrai qu’il était tôt, mais j’étais fatiguée après le trajet de Francfort et il faisait extrêmement froid et j’ai eu besoin d’aller quelque part qui faisait chaud. Du coup, je suis rentrée et, après une douche et du repos, je suis allée au lit. J’ai entendu mon hôte qui est rentré après 1:00 du matin, mais il est juste allé au lit dans sa chambre. Le lendemain, on s’est vu pendant le “brunch,” et il m’a préparé un repas simple, mais délicieux. On s’est parlés, en faisant des conversations agréables– à 11:00, je suis sortie pour explorer plus d’Heidelberg et mon hôte est allé au lit pour dormir plus (puisqu’il était rentré très tard).

J’ai traversé le pont, en regardant de la beauté de la rivière Neckar. Il y avait du brouillard pendant toute la journée, mais la ville restait très jolie. Au centre ville, j’ai commencé à visiter le quartier universitaire: Heidelberg est une ville universitaire, du coup elle a une population jeune et plein de cafés, restos, et bars. J’ai visité le Studentenkarzer, une ex-prison pour des étudiants qui se sont mal comportés– dans la prison, il y avait beaucoup de graffiti des étudiants qui y sont restés et c’était fascinante à voir l’histoire sombre de l’université.

IMG20171130112539
Dans le Studentenkarzer.

Juste à côté du Studentenkarzer, c’était le batîment de la vieille Université. Dedans, il y a la “Great Hall,” dans laquelle les cérémonies et les conférences se passent, parfois des concerts. L’intérieur était merveilleux et j’ai pris des photos après photos de son architecture– trop bon!

IMG20171130114307
Great Hall.

Ensuite, j’ai passé devant des marchés de Noël à Marktplatz et à Karlsplatz, et je suis montée la colline en chemin du château d’Heidelberg. Il a commencé à pleuvoir et à neiger, mais quand même, les vues du château en haut était sympas– on peut voir le château, la ville d’Heidelberg, et des vallées de la région.

IMG20171130122520
La vue du château (et Heidelberg).

Également, j’ai payé le tarif pour entrer le château où j’ai vu le Großes Fass, le plus grand tonneau du monde et le musée de la Pharmacie. Les deux étaient fascinants, mais autrement, il n’y avait pas des grandes choses à voir dedans le château.

IMG20171130124947
Großes Fass.
IMG20171130125937
Dans le musée de la Pharmacie.

Je suis descendue la colline pour revenir au centre ville. Cette fois, j’ai déjà terminé ma visite des endroits que je voulais visiter, donc j’ai décidé de prendre le déjeuner avant de rentrer chez mon hôte. Très faim, j’ai trouvé un resto italien où j’ai commandé de la soupe minestrone et du panini. Avant de rentrer dans l’appart, j’ai passé devant une pâtisserie mignonne où j’ai acheté des petits gateaux comme cadeau pour mon hôte– on les a pris pendant l’après-midi avec du thé.

Puisque j’ai terminé ma visite d’Heidelberg, j’ai passé le reste de la journée dans l’appart pour me réposer. Le lendemain, c’était mon dernier jour et je suis partie vers 12:00 pour aller à la gare où j’ai encore pris le Flixbus à la prochaine destination. J’ai dit “au revoir” à mon hôte et je lui ai remercié pour le séjour agréable. Même si on a pas eu beaucoup de temps pour se connaître, c’était un bon temps passé. Heidelberg est jolie, même si une journée de visite suffit– j’ai bien aimé l’ambiance et je la recommande très fort pour visiter!

À suivre…

Destination: Francfort, Allemagne

Guten Tag!

Enfin, je viens de raconter mes aventures en voyageant de l’Europe pendant l’hiver. Après j’ai terminé mon premier semestre de l’enseignement à la fac, j’ai plus des deux mois des vacances, et il était certain que j’ai bien profité de cela. Alors, j’ai résérvé mes vols, ainsi que mes hébergements et mes transports pour bien m’amuser pendant mon temps libre.

Du coup, la semaine après la Thanksgiving, je suis partie afin d’aller à ma première destination en Europe: l’Allemagne. J’ai passé presque dix jours là-bas, pour visiter des villes que je n’avais pas encore visité et aussi pour voir des marchés de Noël lesquels sont les plus connus du monde. J’ai commencé à Francfort, car son aéroport est la plus grande et la plus convéniente pour y arriver.

J’ai pris une navette de ma ville en France pour aller à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry. C’était très tôt du matin (7:00) et j’y suis arriver vers 8:30. Après avoir passé devant les contrôles, j’ai eu deux heures d’attente jusqu’à mon vol vers 11:00– j’ai eu une correspendance à Bruxelles et là, mon vol à Francfort était en retard dans 30 minutes. C’était un peu embêtement, mais quand même on est arrivé à Francfort juste 15 minutes en retard, du coup c’était pas si grave. Dès que j’y suis arrivée, j’ai acheté un billet pour prendre le S-Bahn (transport public) au centre ville. Je suis descendue à Hauptbahnhof (“gare centrale”) où j’ai rencontré mon hôte du Couchsurfing avec qui je resterais pendant deux nuits.

Mon hôte a habité dehors centre-ville, et alors il fallait prendre le S-Bahn pour y aller. Après s’être perdus un peu, on est revenue chez lui vers 19:00. J’étais épuisée, après avoir voyagé pendant toute la journée, donc j’ai pris ma douche et, après avoir parlé un peu avec mon hôte, je suis allée au lit.

Le lendemain, j’ai passé toute la journée au centre-ville avec mon hôte: on a acheté et on a partagé un billet de la journée (“day ticket”) qui était convénient pour accéder le train, le bus, le tramway, et des autres transports communs. Alors, on est sortie à 8:00– dès qu’on est arrivé au centre ville, on a commencé à Goethe House, la maison de l’écrivain allemand connu. On n’y est pas entré, mais pour juste regarder l’extérieur du batîment et puis on a continué à Römerberg, une place avec des maisons à colombages colorées. Même si la place est une reconstruction de l’originale (puisqu’elle était bombardée pendant les guerres mondiales), elle était pittoresque quand même.

IMG20171128091733
Römerberg.

Ensuite, on a traversé le pont Eiserner au dessus de la rivière Main et on a visité l’église Deutschordenskirche, qui était magnifique. On est aussi allé à Sachsenhausen, un quartier avec beaucoup de bars et de restos pour la vie nocturne– il n’y avait pas de gens quand on a visité, mais j’imagine qu’il est très vivant pendant la nuit!

IMG20171128094310
Le pont Eiserner.
IMG20171128095459
Deutschordenskirche.
IMG20171128101102
Sachsenhausen.

Au long du quai, il y avait plein de musées et on a fait des petits arrêts au musée Städel où son jardin est très intéressant et moderne. Également, on a vu le Liebieghaus qui était une villa pendant le 19ème siècle, mais aujourd’hui est un musée des sculptures. Leurs architectures étaient incroyables!

IMG20171128105201
Le musée Städel.
IMG20171128105812
Liebieghaus.

En traversant du pont au centre ville, mon hôte et moi ont pris le déjeuner de la cuisine indienne (et pas allemande, ce que je ne sais pas pourquoi, mais elle était délicieuse) et puis ont visité Paulsplatz avant d’aller à la tour Main où j’ai acheté un billet pour prendre l’ascenseur en haut pour les vues de Francfort. Les vues n’étaient pas mauvaises et j’ai pris beaucoup de photos de la ville– elle est très moderne, mais aussi elle a bien présérvé son centre ville historique.

IMG20171128153405
Vue de la tour Main.

Après je suis descendue la tour, mon hôte et moi sommes allés à l’Operhaus (“Opéra”) et puis sommes revenus au centre ville. En ce moment, il faisait nuit (déjà, en hiver!) et on a passé du temps aux marchés de Noël à Römerberg et Paulsplatz et ils ont eu l’air très magique. Je n’avais pas imaginé que les marchés de Noël à Francfort me plairaient, mais ils l’ont fait! Également, on a pris du café près de Römerberg où j’ai commande aussi un Frankfurter Kranz, un gateau de trois étages avec de la confiture cérises et du crème au beurre– très riche, mais délicieux!

IMG20171128161026
Operhaus.
IMG20171128170607
Le marché de Noël à Römerberg.
IMG20171128171304
Frankfurter Kranz.

On a pris du vin chaud aux marchés de Noël après et puis on a décidé de rentrer chez lui. Même s’il était juste 18:30, on était fatigué en explorant de la ville toute la journée, du coup on a eu besoin de repos. Donc, on a pris le S-Bahn et on est rentré vers 20:00. Je me suis reposée pendant le reste de la nuit.

Le lendemain, c’était mon dernier jour à Francfort: j’ai pris le déjeuner avec mon hôte dans un café et on s’est dit “au revoir” vers midi. Je suis allée à Hauptbahnhof où j’ai pris le Flixbus à la prochaine destination sur mon itinéraire. En général, je n’ai eu que deux nuits à Francfort, mais j’ai vu tous ce que je voulais vu dans une journée. Même si la ville est plutôt industrielle, elle a un charme qui m’a plaît et je suis contente d’y avoir visité.

Plus des posts à venir– à bientôt!

Destination: le Palais Idéal, France

Bonjour!

Enfin, on arrive au dernier post de mon séjour à Lyon pendant les vacances cet octobre. Je raconterai ma visite au palais Idéal du Facteur Cheval laquelle était géniale. Bien que je n’aie pas passé beaucoup de temps là-bas, je suis contente d’avoir vu le palais magnifique, crée par un facteur (“postman,” en anglais) pendant le début du 20ème siècle.

Avant d’y aller, j’avais voulu y visité le jour avant que j’ai fait en réalité. En gros, j’avais eu envie d’y visiter lundi, en mettrant mon réveil pour me réveiller très tôt du matin (avant 6:00) afin de prendre le train, puis le bus, au palais Idéal. Les horaires du bus étaient limitées, du coup il a fallu que je commence tôt afin de profiter bien de la visite. Malheureusement, je me suis trompée et j’avais mis le réveil pour le jour suivant (mardi), du coup j’ai raté le train ce lundi! C’est vrai que j’étais un fâchée de moi-même, mais c’était pas grave– j’ai décidé de visiter Pérouges à la place, ce qui était génial aussi.

Donc, je me suis réveillée très tôt lendemain matin (à 5:00, pour être sûre que je ne raterais pas de train) et puis j’ai pris le métro près de mon hôte Couchsurfing à la gare Part-Dieu où j’ai pris le train à 6:20 à Saint-Vallier-sur-Rhône, une petite ville près du Rhône où j’ai pris le bus régional à 7:45 à Hauterives, le village où le palais Idéal est situé. Le soleil n’a pas été encore monté quand j’ai pris le train, et il est venue d’arriver pendant que j’ai pris le bus, toute seule, à Hauterives. C’était un voyage assez long, mais très calme.

Je suis arrivée à Hauterives vers 8:30; le palais Idéal ouvrirait à 9:30, du coup j’ai passé du temps en visitant du village. Il y avait le tombeau du Cheval dans lequel le facteur est enterré et alors je suis allée à la cimitière pour le voir. Le tombeau était grand et détaillé– je ne pouvais pas imaginer comment il avait été construit par un facteur: c’était un truc d’ouf!

Le tombeau du facteur Cheval.

Au centre ville, il y avait un marché lequel j’ai regardé et puis je suis allée à l’entrée du palais quand il s’est ouvert pour la journée. Après avoir payé 5,50 euros pour la visite, j’ai passé le reste du temps en admirant de la beauté du chef-d’oeuvre du Facteur Cheval.

Construit pendant le 20ème siècle, le palais Idéal est la création de Ferdinand Cheval, un facteur pauvre qui a dédié 33 ans de sa vie pour faire créer dans une réalité. Il l’a fait tout seul, sans machines et aucune expérience avec la construction des immeubles. Chaque côté du palais est détaillée avec des sculptures des animaux, des créatures mythiques, et des citations écrites par le facteur. C’était si impressionant; je ne peux pas décrire ce que je me suis sentie précisément pendant ma visite là-bas!

Le palais Idéal.
Le gros-plan du palais.
Les détails.
Les trois géants.

On a l’occasion aussi de monter des escaliers afin d’être “dedans” le palais– je ne le croyais pas, surtout parce qu’il est une site historique et fragile. Mais je pense qu’il avait été restauré plusieurs fois, du coup c’était pas de problème pour monter, même toucher, des sculptures lesquelles le facteur Cheval a fait il y a cent ans.

Sur le palais.
Les sculptures.

Après 90 minutes, j’ai terminé ma visite du palais Idéal. J’ai acheté une carte postale dans la boutique et puis je suis revenue au centre ville de Hauterives où j’ai acheté une formule déjeuner (sandwich, patisserie, boisson…) avant de prendre le bus régional (encore toute seule) vers midi à Saint-Vallier où j’ai pris le train à Lyon, en arrivant vers 13:30. Je suis rentrée chez mon hôte Couchsurfing où j’ai refait ma valise et après je lui ai remercie et ai dit “au revoir,” suis revenue à la gare Part-Dieu où j’ai pris le train à ma ville. Je suis arrivée chez moi vers 17:00 et effectivement j’ai terminé mes vacances d’octobre.

En général, c’était un séjour court à Lyon pendant les vacances, mais quand même agréable. Je me suis bien amusée en explorant de la ville, ainsi que j’ai découvert des autres jolies villes régionales. Ces vacances m’ont fait souvenir de ma passion pour le voyage et j’ai hâte de voyager plus pendant cette année en France.

Merci d’avoir lu mes posts et je vous promis plus des posts à venir! À bientôt. 🙂