Bonne année 2019!

Image result for bonne annee fireworks gifs
Source: Tenor.

Enfin, l’année 2019 arrive!

C’est incroyable que l’année 2018 soit terminée…il semble qu’elle ait passé très vite, mais au même temps beaucoup de choses se sont passées pendant ces 12 mois. Puisque le Nouvel An, c’est du temps pour réfléchir à l’année passée, je voudrais recapituler mon année 2018 dans ce post.

Pour commencer, mon année 2018 était, dans un seul mot, “turbulente.” C’est à dire qu’il y avait des bons événements et des mauvais, pas beaucoup au milieu. Je me suis bien amusée avec beaucoup de voyages partout à l’année, mais aussi j’ai eu des périodes tristes, tendues, incertaines…

Je ne suis plus jeune (bon, j’ai 25 ans), et je n’avais aucune idée ce que je ferais après mon contrat du travail terminerai en août 2019. Bien qu’il soit assez longtemps, je paniquais quand même. À cause de l’incertitude, j’admets que j’étais mal à l’aise de moi-même. Mon confiance a souffert, et j’étais anxieuse et déprimée. Les mois du février, juin, et novembre étaient les plus durs, et je ne savais pas ce que je pourrais faire pour améliorer mon esprit.

Cependant, il y avait quelques bons moments en 2018. En général, je suis contente d’avoir voyagé plus, parce que je n’avais pas voyagé aussi beaucoup en 2017 que l’année passée. De l’Europe à l’Amérique du Sud, j’ai découvert plus des pays, plus des cultures, et plus des gens qui sont devenus mes chers amis. Grâce à voyager, je me suis sentie heureuse, détendue, libérée…

Mes sentiments de 2018 sont toujours là. Et j’ai toujours des questions de mon futur, du bonheur, de moi-même. Comme je deviens plus âgée, la vie devient plus compliquée…en tout cas, il faut perséverer, on n’a pas de choix. Je sais que l’année 2019 ne sera pas facile (surtout le début), mais on devrait voir comment deviendra-elle à la fin. Ce n’est pas d’une “vie” si on n’a pas des défis chaque année, et alors il faut être courageux afin de les surmonter, et enfin se changer (le développement personnel).

Bon, on verra comment l’année 2019 sera. Je continuerai à écrire sur ce blog, car j’ai toujours beaucoup de voyages passés que je dois rattraper à raconter (surtout ceux de l’Amérique du Sud en été!). Je recommencerai à blogger regulièrement en quelques semaines, car je voyagerai pendant la majorité du mois du janvier (à l’Amérique centrale, ma première fois!). J’y reviendrai bientôt, j’espère, et en général, je vous remercie de lire mes posts, même si je ne les publie pas avec constance.

Passez les joyeuses fêtes du Nouvel An, et à plus tard!

Advertisements

Joyeuses fêtes 2018!

Salut!

Ça faisait plus qu’un mois que je n’ai pas écrit sur ce blog. Du coup, je y reviens pour que je puisse vous souhaiter des joyeuses fêtes. Cette année va terminer bientôt, et un nouvel an va arriver…c’est dingue!

Moi, je suis encore en vacances. Bon, pour l’instant je suis chez moi aux États-Unis pour célébrer des fêtes avec ma famille. C’est un peu étrange, car ça avait été presque quatre ans que j’avais passé du temps chez moi en hiver– pendant ces quatre ans, j’étais en Europe où je voyageais pendant les vacances de Noël. Mais cette année, ça change– je suis contente d’être là, et je vais m’amuser bien jusqu’à la fin du janvier quand je reviendrai en France. Je vais aussi voyager un peu plus en janvier avec ma famille, et je raconterai mes aventures après!

Passez des bonnes fêtes, et on se verra au prochain post!

20181212_192414
Lumières de Noël au quartier de Los Angeles.

Une petite pause du blog (en vacances encore!)

Salut!

Je sais que je suis revenue du voyage récemment, pour les vacances de la Toussaint. Mais en fait, je n’ai eu que deux semaines du travail après et maintenant, je suis terminée avec mon semestre (yay!).

Similaire à ma première année comme enseignante d’anglais, j’ai plus des deux mois des vacances! J’ai beaucoup voyagé l’année dernière (en Allemagne, en Italie, en Espagne…) et je ferai la même chose cette année. Bon, pas les mêmes pays, mais pour voyager, en général…

Du coup, je pars aujourd’hui pour commencer mes voyages cet hiver. En gros, je voyagerai pendant deux ou trois semaines, en France et en Europe. Et ensuite, je reviendrai aux États-Unis pour le Noël et le Nouvel An– j’ai hâte de voir ma famille et mes ami.e.s bientôt!

Je serai occupée avec mes voyages et comme d’habitude, je ferai une petite pause sur mon blog pour que je puisse m’amuser du voyage. Franchement, je ne sais pas quand je reviendrai au blog, mais j’estime dans un mois ou après le Nouvel An. C’est assez longtemps, mais je vous jure que je reviendrai et j’aurai plus des aventures à raconter à vous!

Merci de votre compréhension, et joyeuses fêtes (…et bon voyage)!

Destination: Reims, France

Située à la région de Champagne, la ville de Reims est connue pour le champagne, évidemment. C’était le seul truc que j’ai connu de Reims, mais en tout cas, la ville m’a intéressée et j’ai décidé de faire un “day trip” là-bas pendant mon séjour à Paris cet octobre. Donc, j’ai acheté des billets du train, et j’y suis allée pendant le dernier jour à Paris.

J’ai pris le TGV, et je suis arrivée à Reims après une heure du trajet. Il était toujours tôt pour la dégustation du champagne (bon, les maisons qui l’ont fait, elles n’étaient pas encore ouvertes!). Du coup, j’ai passé le matin à la cathédrale de Reims (connue pour son couronnement des rois à l’époque) avant de me diriger un peu plus loin du centre ville où des maisons de la dégustation y étaient.

20181102_135924
La cathédrale de Reims.
20181102_090906
L’intérieur de la cathédrale.
20181102_143241
L’Ange au Sourire de la cathédrale.

Une amie m’avait recommandé une maison du champagne spécifique pour la dégustation, et c’était GH Martel: pour 12 euros, on peut déguster trois types du champagne! Puisque le champagne coûte normalement cher, le prix de dégustation était un bon marché! Donc, je l’ai fait, et j’ai appris beaucoup plus du champagne pendant la visite (par exemple, la production, la propriété du champagne, etc.). Je me suis bien amusée, et il valait la peine pour payer 12 euros pour la dégustation!

20181102_100853
La dégustation.

Après, j’ai visité l’église Saint-Nicaise qui est située pas trop loin de GH Martel. C’est une petite église, mais l’intérieur était assez joli avec une nave d’orée et des peintures sur les murs. Je suis retournée au centre ville après où j’ai flâné sur la place Drouet d’Erlon et j’ai pris le déjeuner là-bas.

20181102_112135
La nave de l’église Saint-Nicaise.
20181102_112318
Les peintures à Saint-Nicaise.

J’ai passé l’après-midi au Palais du Tau, un palais de l’archevêque de Reims– aujourd’hui, c’est un musée des objets de la cathédrale. Pour moi, la visite est gratuite (car je suis résidente d’UE) et alors j’ai visité le palais librement. Franchement, l’exposition ne m’a pas intéressé trop, mais au moins j’ai visité un peu plus de Reims.

20181102_141030
L’intérieur du palais du Tau.
20181102_141127
L’intérieur du palais du Tau.

Enfin, j’ai décidé d’aller au café pour prendre un latte et pour attendre mon train à Paris. J’ai pris le train à 17:15 et je suis revenue à Paris au soir. C’était une longue journée, et même si je n’ai pas fait beaucoup à Reims, je l’ai trouvé assez sympa à voir.

…et c’est tout! Ces sont ce que j’ai fait pendant mes vacances de la Toussaint en octobre. Bien que je sois restée en France (c-à-d. domestique, et pas international), et bien que j’aie visité des villes que j’avais déjà visité, je me suis bien amusée quand même. J’ai découvert des nouvels endroits, j’ai rencontré des gens sympas, et j’ai mangé plein de cuisines diverses et délicieuses. C’est certain que j’étais plus decontractée quand je suis rentrée chez moi, et j’ai hâte de voyager encore bientôt!

Merci de lire mes posts des vacances– je recapitulerai plus quand je voyage la prochaine fois!

Destination: Château de Chenonceau, France

Pendant mon séjour à Paris, j’ai également passé des excursions de la journée (“day trips”) afin de découvrir un peu plus de la région pas trop loin de la capitale. Du coup, après la deuxième nuit à Paris, j’ai passé la journée au château de Chenonceau, un des plus connus châteaux à la vallée de la Loire.

En fait, château de Chenonceau (et des autres châteaux dans la vallée de la Loire) n’est pas exactement proche de Paris, environs deux heures par voiture vers le Centre. Il est possible de faire un “day trip” au château, mais il faut se révéiller très tôt et il faut revenir assez tard. Je l’ai déjà fait presqu’il y a deux ans quand j’ai visité plusieurs châteaux de la Loire (par exemple, château de Chambord, château de Cheverny, etc.), et alors je savais ce que je dois faire pour que je puisse maximise la visite à Chenonceau.

Je n’ai pas eu de voiture pour y aller, donc il fallait que je prenne du train. Moi, j’ai acheté des billets du train un peu trop tard (c-à-d quelques jours avant le départ), alors ils ont coûté très chers, 75 euros pour un aller-retour. C’était hors mon budget, mais je les ai acheté quand même: j’ai voulu visiter le château de Chenonceau, malgré le long trajet de Paris et le prix du train! Pas de regrets…

Donc, je me suis révéillée tôt et j’ai pris le métro à Montparnasse où j’ai pris le train à 7:30. Je suis descendue le train 75 minutes plus tard à Saint-Pierre-des-Corps, une petite ville près de Tours: j’ai attendu 45-50 minutes à la gare avant de prendre le prochain train à Chenonceaux, en y arrivant vers 12:30.

Il pleuvait quand je suis arrivée à Chenonceaux– en tout cas, je me suis dirigée vers le château, situé juste 3 minutes à pied. J’ai acheté un billet pour l’entrée et puis j’ai fait une promenade sur la longue route au château.

20181031_130500
L’entrée du château.

Le château de Chenonceau a une longue histoire, le plus tôt pendant le 11ème siècle. Il est connu comme le “château aux Dames,” car des noblesses Catherine de’Medici et Diane de Poitiers l’ont contrôlé pendant le 16ème siècle. À part de l’histoire, l’architecture du château est unique: la moitié du batîment est située sur la fleuve, un peu comme un aqueduc. C’est le deuxième château le plus visité en France (après le château de Versailles) et après ma visite, je le sais pourquoi!

20181031_125228
Château de Chenonceau.
20181031_130303
L’autre côté du château.

Malgré la pluie et le ciel gris, le château de Chenonceau reste joli: j’ai pris quelques photos de son extérieur avant d’y entrer. Par rapport au château de Chambord, il y avait plus des choses à voir dedans: il y avait des chambres luxes (de’Medici et de Poitiers), ainsi qu’il y avait des jolies galeries sur lesquelles j’ai flâné pendant la visite. J’ai passé un peu de temps dans le château, afin de voir aussi beaucoup que possible.

20181031_130747
Les tapis.
20181031_131216
La galerie.
20181031_132443
La chambre royale.

Enfin, j’ai quitté le château. Ayant faim, j’ai décidé de faire une petite pause avec du gâteau et du thé (bon, du vin chaud) au salon du thé du château. Ils ont coûté extrêmement chers, mais au moins je pouvais éviter la pluie dehors!

J’ai visité des jardins du château (et aussi la labyrinthe) avant de retourner à la gare Chenonceaux pour prendre le train à 16:15 afin de revenir à Paris. Comme j’ai fait pendant le matin, j’ai eu ma correspondance à Saint-Pierre-des-Corps avant de revenir à Montparnasse au soir. J’étais fatiguée, car j’ai beaucoup voyagé ce jour-là, mais je suis contente d’avoir visité un autre joli château (surtout celui connu) en France.

Le dernier post de mes voyages cet octobre va venir bientôt!