Joyeuses fêtes 2018!

Salut!

Ça faisait plus qu’un mois que je n’ai pas écrit sur ce blog. Du coup, je y reviens pour que je puisse vous souhaiter des joyeuses fêtes. Cette année va terminer bientôt, et un nouvel an va arriver…c’est dingue!

Moi, je suis encore en vacances. Bon, pour l’instant je suis chez moi aux États-Unis pour célébrer des fêtes avec ma famille. C’est un peu étrange, car ça avait été presque quatre ans que j’avais passé du temps chez moi en hiver– pendant ces quatre ans, j’étais en Europe où je voyageais pendant les vacances de Noël. Mais cette année, ça change– je suis contente d’être là, et je vais m’amuser bien jusqu’à la fin du janvier quand je reviendrai en France. Je vais aussi voyager un peu plus en janvier avec ma famille, et je raconterai mes aventures après!

Passez des bonnes fêtes, et on se verra au prochain post!

20181212_192414
Lumières de Noël au quartier de Los Angeles.
Advertisements

Destination: Château de Chenonceau, France

Pendant mon séjour à Paris, j’ai également passé des excursions de la journée (“day trips”) afin de découvrir un peu plus de la région pas trop loin de la capitale. Du coup, après la deuxième nuit à Paris, j’ai passé la journée au château de Chenonceau, un des plus connus châteaux à la vallée de la Loire.

En fait, château de Chenonceau (et des autres châteaux dans la vallée de la Loire) n’est pas exactement proche de Paris, environs deux heures par voiture vers le Centre. Il est possible de faire un “day trip” au château, mais il faut se révéiller très tôt et il faut revenir assez tard. Je l’ai déjà fait presqu’il y a deux ans quand j’ai visité plusieurs châteaux de la Loire (par exemple, château de Chambord, château de Cheverny, etc.), et alors je savais ce que je dois faire pour que je puisse maximise la visite à Chenonceau.

Je n’ai pas eu de voiture pour y aller, donc il fallait que je prenne du train. Moi, j’ai acheté des billets du train un peu trop tard (c-à-d quelques jours avant le départ), alors ils ont coûté très chers, 75 euros pour un aller-retour. C’était hors mon budget, mais je les ai acheté quand même: j’ai voulu visiter le château de Chenonceau, malgré le long trajet de Paris et le prix du train! Pas de regrets…

Donc, je me suis révéillée tôt et j’ai pris le métro à Montparnasse où j’ai pris le train à 7:30. Je suis descendue le train 75 minutes plus tard à Saint-Pierre-des-Corps, une petite ville près de Tours: j’ai attendu 45-50 minutes à la gare avant de prendre le prochain train à Chenonceaux, en y arrivant vers 12:30.

Il pleuvait quand je suis arrivée à Chenonceaux– en tout cas, je me suis dirigée vers le château, situé juste 3 minutes à pied. J’ai acheté un billet pour l’entrée et puis j’ai fait une promenade sur la longue route au château.

20181031_130500
L’entrée du château.

Le château de Chenonceau a une longue histoire, le plus tôt pendant le 11ème siècle. Il est connu comme le “château aux Dames,” car des noblesses Catherine de’Medici et Diane de Poitiers l’ont contrôlé pendant le 16ème siècle. À part de l’histoire, l’architecture du château est unique: la moitié du batîment est située sur la fleuve, un peu comme un aqueduc. C’est le deuxième château le plus visité en France (après le château de Versailles) et après ma visite, je le sais pourquoi!

20181031_125228
Château de Chenonceau.
20181031_130303
L’autre côté du château.

Malgré la pluie et le ciel gris, le château de Chenonceau reste joli: j’ai pris quelques photos de son extérieur avant d’y entrer. Par rapport au château de Chambord, il y avait plus des choses à voir dedans: il y avait des chambres luxes (de’Medici et de Poitiers), ainsi qu’il y avait des jolies galeries sur lesquelles j’ai flâné pendant la visite. J’ai passé un peu de temps dans le château, afin de voir aussi beaucoup que possible.

20181031_130747
Les tapis.
20181031_131216
La galerie.
20181031_132443
La chambre royale.

Enfin, j’ai quitté le château. Ayant faim, j’ai décidé de faire une petite pause avec du gâteau et du thé (bon, du vin chaud) au salon du thé du château. Ils ont coûté extrêmement chers, mais au moins je pouvais éviter la pluie dehors!

J’ai visité des jardins du château (et aussi la labyrinthe) avant de retourner à la gare Chenonceaux pour prendre le train à 16:15 afin de revenir à Paris. Comme j’ai fait pendant le matin, j’ai eu ma correspondance à Saint-Pierre-des-Corps avant de revenir à Montparnasse au soir. J’étais fatiguée, car j’ai beaucoup voyagé ce jour-là, mais je suis contente d’avoir visité un autre joli château (surtout celui connu) en France.

Le dernier post de mes voyages cet octobre va venir bientôt!

Destination: Lyon, France (Édition octobre 2018)

Salut!

Pendant les vacances de la Toussaint cet octobre, j’ai passé une semaine en voyage dans deux villes en France: Lyon et Paris. Même si j’avais déjà les visité beaucoup de temps, j’ai voulu avoir des séjours assez calme pour que j’aie pu me décontracter après un semestre stressant du travail.

Alors, j’ai commencé les vacances à Lyon. J’ai passé qu’un weekend là-bas, et bien que j’aie déjà visité tous ce qu’on peut voir pendant mes visites précédentes, je les ai revisité, et je me suis bien amusée quand même.

Je vais donc vous partager des photos que j’ai prises pendant mon weekend à Lyon. Il y aura plus des photos (et posts) de mon aventures pendant ces vacances de la Toussaint à venir!

20181027_155130
Salon des vignerons indépendants à Halle Tony Garnier (dégustation du vin).
20181028_103258
Place Bellecour.
20181028_104225
Cathédrale Saint-Jean.
20181028_105339
Traboule.
20181028_105620
Vieux Lyon.
20181028_120300
Confit de lapin à Brasserie Georges.
20181028_143010
Exposition de Bernar Venet au musée d’art contemporain (MAC).
20181028_224618
Lyon pendant la nuit.

En vacances (enfin!)

Salut, tout le monde!

Ça semble toujours que je n’ai pas de pause: travail, déménagement, plus du travail…mais enfin, ces sont les vacances! 😀

J’ai une semaine des vacances et comme je faisais depuis mon séjour en France il y a quatre ans, je vais voyager. Pas de travail, pas de stresse…juste le voyage. En fait, je ne voyagerai pas trop loin d’ici (je resterai en France), mais en tout cas, je suis ravie d’avoir un peu de liberté des responsibilités, même si le temps sera court.

Alors, comme la cessation temporaire du travail, je ferai une petite pause sur mon blog pour voyager. Je reviendrai dans une semaine, donc ne vous inquiètez pas! Je vous souhaite une bonne journée, et si vous serez en vacances, profitez-bien! À plus tard. 🙂

Destination: Grenoble, France (Partie 2)

En septembre, j’ai passé un long weekend (quatre jours) à Grenoble. Même si j’y avais visité il y a dix mois, j’avais envie d’y revisiter surtout pendant le temps faisait beau. En fait, tout le mois de septembre, il faisait chaud et du coup, j’ai eu bien profité du soleil pendant mon séjour plus proche des Alpes.

Normalement, je travaille jeudi, mais je pouvais déplacer le cours (et le seul que j’ai chaque jeudi) à l’autre jour, surtout avant. Du coup, j’ai été libre jeudi à dimanche et alors j’ai résérvé mon aller-retour (moins de 10 euros!), et j’y suis allée.

Après deux, trois heures du trajet, je suis arrivée à Grenoble et puis je me suis dirigée vers centre ville afin de rencontrer l’hôtesse de Couchsurfing, avec qui je restais pendant le weekend. Elle est fille espagnole, et elle habite au coeur de la ville. C’était la première fois qu’elle faisait le Couchsurfing, mais en tout cas on s’est bien amusée pendant des trois nuits, même avec un “day trip” à Annecy (je le recapitulerai plus tard).

20180920_115336
Sur la rivière Isère.

En tout cas, je n’ai eu qu’une journée pour explorer Grenoble, car le reste du weekend j’ai fait des petites visites aux autres villes de la région. Ma hôtesse a eu du travail pendant l’après-midi, du coup j’ai exploré Grenoble toute seule. Puisque j’avais déjà y visité, j’ai connu le plan de ville, en général. J’ai pris la téléphérique (“les Bulles”) à la Bastille où j’ai vu des jolies vues de Grenoble et des Alpes. Après avoir exploré la grotte Mandrin, je suis descendue la colline pour revenir au centre ville où j’ai flâné dans la place du Verdun.

20180920_155751
Dans la téléphérique.
20180920_155800
La vue de la téléphérique.
20180920_160725
Vue de la Bastille.
20180920_160756(0)
Vue de la Bastille avec la téléphérique.
20180920_162322
La grotte Mandrin.
20180920_170329
Vue pendant la descente.

Pendant le soir, je suis allée au resto grenoblois où j’ai commandé un repas traditionnel qui s’appelle “gratin ravioles du Royan.” En gros, il y a des petites ravioles avec du fromage et de la crème, tous dans une casserole. C’est lourde, mais puisque j’avais faim, c’était parfait. J’ai bien mangé, et du coup c’était une belle fin de la journée.

20180920_192008
Le dîner.

Comme j’ai écrit, j’ai passé des autres jours pendant le weekend aux autres endroits près de Grenoble. Par contre, quand je suis revenue à la ville, j’ai acheté du boba et j’ai pris le dîner au resto vietnamien. Ils étaient assez bons, mais je ne peux pas les comparer avec ceux chez moi à Los Angeles. Également, je suis sortie avec ma hôtesse et ses amies aux bars afin de découvrir un peu de la vie nocturne. C’était fatiguante, mais en tout cas amusante.

Je suis contente d’avoir revisité Grenoble ce septembre. Le temps a fait si beau (et chaud!) et avec de la bonne compagnie, j’ai eu bien profité à la “capitale des Alpes.” Je raconterai plus dans les posts suivants– à bientôt!